Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 01/06/2018 au 30/06/2018

• Nous notions le 1erjuin 2018, dans le cours d’une note sur le sommet Kim-Trump de Singapour, mais aussi à propos “du reste” : « Du coup, l’hypothèse d’un “coup” de Trump à l’étrange et incertain sommet de Singapour devient autre chose que la seule possibilité également étrange et incertaine d’un “accident de parcours” avec de fortes chances d’être redressé par le DeepState. En effet, cette hypothèse qui concerne la Corée du Nord commence à affecter d’autres engagements fondamentaux. C’est ainsi que l’on ressent, certes encore du domaine du non-dit mais non sans une certaine substance, une sorte de “fatigue” de l’hégémonie US telle qu’elle existe. » • Le mois de juin peut incontestablement être synthétisé et interprété comme “le mois de Trump” (ou, dans tous les cas et plus justement, comme un “mois de Trump” de plus, mais remarquable certes), tant le président des États-Unis s’est trouvé soudain “libre” (?) de produire toutes les sources de désordre possibles par rapport aux lignes générales du Système : qu’il s’agisse de son intervention tonitruante au G7, du sommet des plus exotiques avec le Nord-Coréen Kim, de la “guerre commerciale” dont le premier objectif est l’UE dont Trump clame tout haut sa détestation bien plus forte plus que celle qu’il éprouve à l’encontre de la Chine, qu’il s’agisse de polémiques et affrontements de communication à propos de la “crise de l’immigration” qui menace les USA par le Sud, où là encore Trump dénonce le parallèle avec l’UE, du sommet avec Poutine que son envoyé John Bolton est allé négocier avec le Kremlin... (Voir le 6 juin 2018, le 9 juin 2018, le 15 juin 2018, le 17 juin 2018, le 18 juin 2018, le 19 juin 2018, le 22 juin 2018, le 23 juin 2018, le 24 juin 2018, le 28 juin 2018, le 29 juin 2018, le 30 juin 2018.) • Trump ne cesse de s’affirmer et de se confirmer tout ensemble comme un véritable et inimitable destructeur de l’ordre établi sans qu’il soit nécessaire qu’il conçoive une telle chose ni même la réalise en la faisant, – ni même ne l’approuve s’il le savait ! – une sorte de bouffon-clown qui serait aussi un “fou du roi” dont on sait que la fonction non-dite était de dire (ou de faire) tout haut ce que les conventions interdisaient de dire (ou de faire), même tout bas et en douce. (Voir le 3 juin 2018, le 4 juin 2018, le 5 juin 2018, le 6 juin 2018, le 8 juin 2018, le 11 juin 2018.) • Qu’importe ce que veut Trump, quelle est sa stratégie, et s’il veut quelque chose, s’il a une stratégie... Ce qui importe, c’est l’effet qu’il produit, le bouleversement qu’il engendre, la terreur qu’il suscite dans leurs psychologies si fragiles : Trump est devenu, dans l’imaginaire collectif des dirigeants-zombie du Système, le symbole même de la Grande Crise d’Effondrement du Système, planté en plein cœur du Système. (Voir le 10 juin 2018, le 13 juin 2018, le 16 juin 2018, le 22 juin 2018, deux fois le 27 juin 2018 et le 27 juin 2018.)


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Nos dernières parutions

Le monde d'Orlov

Refuge de la folie   18/07/2018

La réalité peut être dure. « Les plans les mieux conçus des souris et des hommes souvent ne se réalisent pas », dit Robert Burns. Plus les plans sont ambitieux, plus les dieux se moquent de nous tant ces plans sont vains. A mesure que notre lutte pour atteindre nos objectifs se durcit notre…

Bloc-Notes

Chinagate ou coup d’État ?   18/07/2018

• Il apparaît de plus en plus que, dans l’un des nombreux scandales qui secouent “D.C.-la-folle”, celui de l’emailgate (les courriels d’Hillary Clinton), des Chinois sont impliqués. • Averti, le FBI n’a rien fait parce que la narrative pour sauver Hillary impliquait en toutes choses la culpabilité des Russes. • Cette question alourdit et complexifie encore plus le climat marqué par une tension  épouvantable après la rencontre d’Helsinki, avec une campagne hystérique d’accusation de trahison. • L’on reparle avec entrain de coup d’État

Ouverture libre

Émeute dans la maison des fous   17/07/2018

• Articles du 17 juillet 2018. • Le sommet tant attendu, tant craint et tant détesté par avance, a donc eu lieu à Helsinki. • Les deux présidents semblent s’être bien entendu, sinon compris, et une intelligence avertie devrait s’abstenir de toute prévision. • Une certitude par contre : le déchaînement de la presseSystème US contre Trump et la fureur générale à “D.C.-la-folle”.• Plus que jamais gronde aux USA la “guerre civile de la communication” et Trump est “le traître à abattre”. • Contributions : dedefensa.org, Joe Lauria et Bill Van Auken.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le temps de la dérision   16/07/2018

Alors qu’on en parle à Helsinki, le lecteur sait-il les affres de celui qui a fait sa mission d’écrire sur la marche d’un temps qu’on ne peut qualifier que de dément, comme si une main gigantesque secouait le monde, par distraction, par amusement, ou bien avec une idée derrière le…

Bloc-Notes

L’OTAN vendra US ou ne sera plus   16/07/2018

• Il y a un point du communiqué du sommet de l’OTAN qui aborde de façon directe et impérative la question de la possession (ou d’achat, plus encore) de matériels russespar des membres de l’OTAN. • Il y a beaucoup de cas mais on pense surtout à celui de la Turquie qui prétend recevoir et déployer des S-400 russes alors qu’elle voudrait également des F-35. • Mais le Pentagone a lu dans une boule de cristal que le F-35 ne peut vivre à proximité du S-400. • Concluez... • Allez encore plus loin : l’OTAN exigera de tous d’acheter only Made In USA, – sinon, ouste !

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Bloc-Notes

L’OTAN vendra US ou ne sera plus   16/07/2018

• Il y a un point du communiqué du sommet de l’OTAN qui aborde de façon directe et impérative la question de la possession (ou d’achat, plus encore) de matériels russespar des membres de l’OTAN. • Il y a beaucoup de cas mais on pense surtout à celui de la Turquie qui prétend recevoir et déployer des S-400 russes alors qu’elle voudrait également des F-35. • Mais le Pentagone a lu dans une boule de cristal que le F-35 ne peut vivre à proximité du S-400. • Concluez... • Allez encore plus loin : l’OTAN exigera de tous d’acheter only Made In USA, – sinon, ouste !

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Respect... L’Afrique en finale   15/07/2018

L’ami Bonnal a récupéré, il y a quelques jours, un texte venu de Washingtonpost.com, donc du Post lui-même, de Karen Attiah, sous le titre « Why Calling Fance the last African Team in the World Cup is problematic » ; un texte qui pèse son pesant de narrative vertueuses-postmodernes et allumées à l’ombre des Lumières (j’aurais dû écrire, selon…

Ouverture libre

Tempêtes transatlantiques   14/07/2018

• Articles du 14 juillet 2018.• Quelques opinions tranchées et radicales sur l'avenir des relations transatlantiques après la “performance” de Trump au sommet de l'OTAN de Bruxelles. • Il s'agit aussi bien de la possibilité d'une crise existentielle qui emporterait l'OTAN que d'un avertissement contre une opération US de regime change à Berlin, – et ainsi mesure-t-on mieux l'effet formidable du comportement du présiudent des USA. • Contributions de dedefensa.org, de Patrick J. Buchanan et de RT (interview au Spiegel de Sigmar Gabriel).

Analyse

Notes sur le sommet du New Normal   13/07/2018

• Essayons d’en savoir un peu plus sur le sommet de l’OTAN, à Bruxelles, en juillet 2018. • D’un côté, il se signala par un conformisme peu commun, sinon aseptisé d’avance (son communiqué, approuvé et signé avant que la rencontre n’ait lieu, pour éviter un “nouveau G7”), annonçant des mesures de surarmement formidable (à l’échelle de nos moyens) contre la Russie. • Cela, alors que tout le monde est à Moscou pour la plus formidable Coupe du Monde de l’histoire et qu’on se précipite (Macron, Trump) pour rencontrer Poutine. • D’un autre côté, Trump a complètement assuré : il a offert un spectacle unique, alternant fureur, attaque en traître, applaudissements et triomphe. • Il a traité l’Allemagne pire qu’une république bananière et s’est comporté en chef mafieux alternant chantage et extorsion de fonds, pour terminer en assurant que l’Alliance n’avait jamais été aussi forte, aussi gracieuse, aussi belle, et que cela était complètement de son fait. • C’est la nouvelle “normalité” (New Normal) de l’Alliance, qui doit nous rassurer après tout : le travail autodestructeur de la corpulente termite se poursuit avec une belle alacrité.

Les Carnets de Nicolas Bonnal

La mondialisation de la crise démographique   13/07/2018

Notre monstrueux modèle de civilisation épuise toute la terre (la mer de plastique du Pacifique couvre trois fois la France) comme les populations. Je citerai Céline comme toujours: « Une telle connerie dépasse l’homme. Une hébétude si fantastique démasque un instinct de mort, une pesanteur au charnier, une perversion mutilante que…

Faits et commentaires

Trump hurle, tremble l’OTAN   12/07/2018

• La première journée du sommet de l’OTAN ne nous a pas déçus car Trump ne nous déçoit jamais : ses cris, ses vitupérations, ses excès furieux, tout cela fait partie d’un personnage qui répand la terreur dans les rangs des zombies-Système qui peuplent les directions-Système du Bloc-BAO. • Trump est un destructeur de l’ordre établi au sein du Système sans y prendre garde, moins par ses actes politiques, ses décisions concrètes, que par l’art consommé du bateleur employant tous les moyens du système de la communication. • Ce faisant, et sans rien faire précisément dans le champ du politique et de l’action en tant que telle, il terrorise les esprits, enflamme les psychologies, bref semble parfois ressembler à une sorte d’Attila postmoderne et antiSystème par inadvertance. • Trump est un esprit simple, habité par des idées simples, comme l’isolationnisme et le “protectionnisme heureux” qui va avec dans le cas des USA. • Dans une époque vouée à la communication, cette simplicité conceptuelle est la clef de la puissance. • Il est bien possible que Trump finisse par détruire l’UE et l’OTAN.

Ouverture libre

Lettre d’une pute au plus offrant   11/07/2018

• Articles du 11 juillet 2018. • Comment l’Europe devrait-elle mettre “en valeur” sa “valeur”, alors que son protecteur, son mac si vous voulez, semble ne plus vouloir d’elle malgré ses vertus. • Contribution de dde.org et de Jan Techau.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Tourbillon crisique-55 : “La folie devient stratégique”   11/07/2018

11 juillet 2018 – Faut-il que je m’explique du titre ? Tout se passe comme si Trump utilisait à dessein, en très-fin stratège, sa “folie”, cette hypermanie-narcissique que j’ai audacieusement diagnostiquée avec quelques collègues touchés par la même affection que la mienne, lors d’un séminaire tenu en hôpital psychiatrique (à l’OTAN ou à l’UE,…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

“Valeurs” versus principes   10/07/2018

10 juillet 2018 – Par ailleurs, ce même  10 juillet 2018, le site dedefensa.orgvous parle de l’opposition entre “valeurs” et principes. Pour éclaircir et étayer le propos, je me propose de citer un des nombreux textes du site qui nous entretiennent de cette question. Il s’agit de la deuxième partie, la partie “réflexion-commentaire”…

Bloc-Notes

L’étrange fratrie Poutine-Trump   10/07/2018

• Le titre de tel article le dit et nous révèle une précision dramatique de plus sur les relations entre Trump et Poutine : « Poutine est le frère de Trump, d’une autre patrie. » • Au reste, l’idée n’est pas seulement un reflet de la panique-simulacre du Russiagate, plus actif que jamais : il y a certaines proximités entre les deux hommes. • Si nous voulions exprimer l’hypothèse d’une réelle proximité les unissant, nous parlerions plutôt d’une “complicité” amusée des deux hommes devant l’ampleur cosmique que leur rencontre suscite au sein du Système.

Ouverture libre

Trump et la vertu de l’Incertitude   08/07/2018

• Articles du 7 juillet 2018. • Deux évaluations générales de ou des politiques de Trump aboutissant à deux constats opposés : d’un côté, Trump restaurant l’hégémonie de l’“empire”, de l’autre Trump détruisant l’“empire”. • Laquelle est la bonne ? On peut avoir son idée aujourd’hui, et demain l’idée inverse. • La seule certitude de l’action de Trump, c’est son Incertitude : dans sa forme même encore plus que dans ses projets (s’il en a) un “homme de désordre”, rien que le Système ne déteste plus. • Contributions : dedefensa.org, Philip M. Geraldi, David Stockman.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Business as unusual   07/07/2018

7 juillet 2018 – Ce texte-là aurait pu aussi bien être glissé dans les rubriques sérieuses du site ; mais non, il est parfois un peu trop leste me suis-je dit, et il est préférable de le ranger dans mes, propres polissoneriues... Cela commence par cette remarque, que je me fais de…

Ouverture libre

Trump a décidé de détruire l'UE   07/07/2018

• Articles du 7 juillet 2018. • Une hypothèse qui a du vrai et du très-faux : Trump veut détruire l’UE, et il veut la détruire pour empêcher qu’elle devienne une machine de guerre allemande. • Contributions: dde.org et Vzgliad.

Analyse

Notes sur la Grande Guerre de la Globalisation   06/07/2018

• Le monde entier geint car depuis hier minuit s’est mis en branle cet acte terrible voulu par le président Trump, l’application de tarifs douaniers par les USA dans le cadre de cette séquence qui voit une résurgence du protectionnisme. • Le monde entier geint car il s’agit de l’ouverture d’une guerre commerciale, et peut-être bien de la Grande Guerre Commerciale. • Les premières mesures prises contre la Chine, qui seront suivies d’une riposte chinoise, et ainsi de suite, opposent les deux plus grandes puissances économiques de la planète. • Mais, bien entendu, tous les autres sont concernés, les pays de l’UE et le Canada, déjà visés, qui constatent que l’on vit la plus grave crise depuis longtemps au sein de l’alliance transatlantique.  • En fait, c’est l’entièreté de la planète qui est touchée, de la planète globalisée, – et il s’agit bien alors de la Grande Guerre de la Globalisation. • Le protectionnisme attaque la globalisation, il la déstructure, elle-même qui est déjà déstructuration en soi. • Involontairement, c’(est une attaque contre le Système, et Trump mériterait le Prix Nobel 9/11.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos Grands Cimetières sous la lune   05/07/2018

5 juillet 2018 – Cela fait plusieurs fois que je réagis à un article d’Orlov publié sur ce site grâce à nos amis du Sakerfrancophone, – et une fois de plus comme on va le voir. Je m’interroge à ce propos et trouve cette explication qu’Orlov a un regard sur le…

Bloc-Notes

Où Obrador et Trump se tombent dans les bras   05/07/2018

• Les premiers échanges entre le président Trump (États-Unis), homme de droite selon la rumeur publique et détesté de la gauche US, et le président (mexicain) Obrador, homme de gauche assuré applaudi par la gauche US, sont excellents. • C’est une des surprises de notre époque qui ne semble vivre que de surprise en surprise, y compris pour nous-mêmes qui envisagions le contraire. • Trump et Obrador veulent passer des accords pour le contrôle de l’immigration à la frontière Sud et pour le renforcement de la sécurité dans toute cette zone.

Bloc-Notes

Trump dégainera-t-il son 9/11 ?   04/07/2018

• 9/11 est comme cet exceptionnel morceau de sparadrap du capitaine Haddock, ou bien disons les leçons de morale de BHL : virées par la porte, elles reviennent par la fenêtre. • Durant la campagne électorale, Trump nous avait promis “La vérité sur 9/11”, ce qui ferait une bonne émission de téléréalité... • Mais soyons sérieux, depuis son origine vertueuse 9/11 a beaucoup vieilli, de la paperasse a été “révélée”, des gens impliqués ou évoqués, les Saoudiens sollicités... • Question : Trump se débarrassera-t-il de Mueller grâce à son 9/11 à six-coups ?

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Le bon sens israélien contre Georges Soros   04/07/2018

Soros en destructeur des démocraties occidentales ? Ce très beau texte de Caroline Glick, publié en août 2016, fut référencé et commenté comme il se doit alors par Dedefensa.org. Il renvoie les maniaques des minorités, les antiracistes et les antisémites à leur niche.  Comme disait un vieux maître (Lalande, l’auteur de…

Faits & Commentaires

  • Trump hurle, tremble l’OTAN   12/07/2018

    • La première journée du sommet de l’OTAN ne nous a pas déçus car Trump ne nous déçoit jamais : ses cris, ses vitupérations, ses excès furieux, tout cela fait partie d’un personnage qui répand la terreur dans les rangs des zombies-Système qui peuplent les directions-Système du Bloc-BAO. • Trump est un destructeur de l’ordre établi au sein du Système sans y prendre garde, moins par ses actes politiques, ses décisions concrètes, que par l’art consommé du bateleur employant tous les moyens du système de la communication. • Ce faisant, et sans rien faire précisément dans le champ du politique et de l’action en tant que telle, il terrorise les esprits, enflamme les psychologies, bref semble parfois ressembler à une sorte d’Attila postmoderne et antiSystème par inadvertance. • Trump est un esprit simple, habité par des idées simples, comme l’isolationnisme et le “protectionnisme heureux” qui va avec dans le cas des USA. • Dans une époque vouée à la communication, cette simplicité conceptuelle est la clef de la puissance. • Il est bien possible que Trump finisse par détruire l’UE et l’OTAN.

    Lire cet article
  • Jeux sans frontières   30/06/2018

    • Le sommet de l’UE a accouché disons de la souris-standard du domaine, c'est-à-dire d’un “accord” sur la “crise migratoire” marqué par le grand vague de l'incertitude des perspectives, ce qui permet aux uns et aux autres de se juger confortés et à Merkel de sauver temporairement “son job”. • D’une façon générale, la consigne du Système, notamment répétée à l’envi par Macron, est de dire : “La crise migratoire est passée, il y a aujourd’hui une crise politique” (sous-entendu : du fait des populistes arrivés au pouvoir.) • Dans le climat actuel, avec l’activisme déchaîné dans tous les sens, dans un tourbillon crisique où les crises ne se résolvent pas, déclarer que “la crise migratoire” est terminée est complètement absurde. • Elle est là pour durer, avec des hauts et des bas, et celle de l’Europe se conjugue désormais avec celle des États-Unis qui devient beaucoup plus aiguë. • La “crise de l’immigration” (c’est son nom) atteint aux USA l’enjeu central et un texte de James Kirkpatrick, sur les polémiques actuelles nous signale qu’aujourd’hui c’est le concept de “frontière” lui-même qui est mis en cause.

    Lire cet article
  • Les USA et leur Sud : menace suprême ?   24/06/2018

    • En pleine crise migratoire mondiale, qui touche autant leurs frontières Sud que les frontières Sud des pays de l’Europe-UE, les USA se trouvent confrontés à une perspective peu ordinaire : la très probable élection au Mexique, dimanche prochain, d’un président d’une tendance socialo-communiste. • Déjà candidat en 2006 et en 2012, AMLO (Andres Manuel Lopez Obrador) a toutes les chances de l’emporter dimanche prochain, 1er juillet. • Pour les USA, c’est comme si Chavez (qui avait soutenu Obrador avec enthousiasme en 2006) devenait président du Mexique, au moment où une crise nationale déchire les USA à propos de l’immigration des Latinos sur sa frontière Sud. • Obrador, qui aurait passé certains accords avec les cartels de la drogue et qui entend soutenir l’immigration vers les USA, est perçu aux USA, dans les milieux dirigeants, comme un probable dirigeant ennemi des USA, dans une perspective où la possibilité d’un affrontement armé ne peut plus être écartée. • La crise migratoire est désormais mondiale, cœur même de la Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Trump après Kim   13/06/2018

    • La rencontre a, bien entendu, été un triomphe : Trump a même été jusqu’à exhorter Kim à regarder l’intérieur de The Beast, la voiture spéciale du POTUS invulnérable à tous les coups, y compris les éternuements de Trump sur le point de s’y engouffrer. • Il a aussi promis qu’on ne ferait plus manœuvres et Corée du Sud entre les troupes US et les celles de Corée du Sud. • Les réactions des commentateurs-Système sont en général horrifiées, du type (citation) « Un désastre, un pur désastre », comme si le président s’était agenouillé devant Kim sans rien obtenir de lui. • Jamais la politique-internationale (késako ?) n’a été autant l’objet, aux USA et au cœur du bloc-BAO, de perceptions narrativistes où les pathologies de la psychologie s’en donnent à cœur joie. • Dans ces conditions, comment poursuivre une telle navigation rebondissant de Charybdes en Sillas ? Comment le Système en cours d’effondrement peut-il encore s’accommoder d’un Trump qui mériterait l’internement ? • C’est la raison pour laquelle certains commentateurs envisagent les pires situations, les pires affrontements entre Trump et le Système. 

    Lire cet article
  • Changement d’époque   08/06/2018

    • Depuis quelques semaines, au moins depuis le 8 mai et la sortie des USA du traité nucléaire avec l’Iran comme marque symbolique, le tourbillon crisique qui fait tournoyer le monde a pris les allures d’un cataclysme de civilisation. • Même nos dirigeants les plus conformes, les plus standard-Système se doutent de quelque chose et n’hésitent plus à écarter des remarques qui mesurent leur désarroi. • Désormais, des recompositions colossales sont en vue, d’abord marquées par les soubresauts gigantesques des USA, tendant de réaffirmer une domination écrasante sur le monde qui rendra leur effondrement encore plus catastrophique. • Le monde est secoué horriblement comme si un tremblement de terre d’apocalypse le parcourait. • Toutes nos certitudes et nos considérations idéologiques si péremptoires sont réduites en poussières. • On consulte ainsi un texte d’Alastair Crooke et l’on rappelle des considérations anciennes de l’historien des civilisations Arnold Toynbee pour renforcer notre analyse sur l’effondrement des USA et du Système, et sur la terra incognita qui nous attend.

    Lire cet article
  • La guerre selon The-Donald   05/06/2018

    • Sans doute se prépare-t-on un étrange G7 (ex-G8) au Canada, où l’on préférerait que l’absent soit les USA et non la Russie. • L’offensive US, brutale, furieuse, se développe comme aux plus belles heures du protectionnisme et de l’isolationnisme. • Certains se croiraient en 1930-1931, du temps de Herbert Hoover. • Que devient la magnifique globalisation, que reste-t-il du glorieux libre-échange, que peut faire la magnifique idéologie de l’ultralibéralisme sinon pleurer toutes les larmes de son cœur ? • Que vont faire les autres, les partenaires, les auxiliaires, les petites mains, les Européens, les Canadiens, etc., si violemment bousculés ? • Mais le plus important, n’est-ce pas tout simplement que l’action de Trump consiste d’abord à attaquer comme s’il voulait le détruire un système (la “globalisation”), c’est-à-dire le Système, qui est la création et la raison d’être de la puissance des USA ?  • La comparaison Hoover-Trump est f'abord psychologique : dans les deux cas, le sentiment était marqué par la peur de l’effondrement. • Cette fois, on croirait que Trump y travaille plus que de le bloquer

    Lire cet article
  • Deux “faiseurs” d’une drôle de paix   01/06/2018

    • Nous classons dans la rubrique des Faits & Commentaires ce travail qui comprend un long commentaire d’un très long essai de Gilbert Doctorow sur deux “peacemakers” célèbres, Vladimir Poutine et Donald Trump. • Les deux interventions sont en effet substantielles dans leur façon d’aborder une des situations les plus originales de notre temps. • Il n’y a pas de personnalités plus différentes que Trump et Poutine, et tout dans leur destin actuel est paradoxal et parfois contradictoire. • L’un fait tout pour maintenir l’ordre et écarter le risque de conflit, l’autre n’épargne rien de sa dynamique incohérente et furieuse pour susciter des situations de danger de guerre. • Attendus comme faits pour s’entendre lors de la campagne présidentielle de 2016, ils ne se voient guère, ne se coordonnent que très accessoirement et n’ont pas grand’chose en commun. • Pourtant la démonstration de Doctorow est convaincante : cette étrange non-rencontre qui menacerait d’être si explosive produit un effet qui semble écarter les explosions. • Après tout, notre époque est si étrange que cette situation est logique...

    Lire cet article
  • Poutine face à la “mère de toutes les crises“   26/05/2018

    • Les Russes sont très fiers de leur “Davos de Russie“, dans le chef du rassemblement qui a lieu chaque année à Saint-Petersbourg, au printemps. • Avant cette rencontre, le franco-Russe Fédérovski, l’homme qui a vu tant de choses de Brejnev à Poutine, exprimait beaucoup d’espoir dans « la magie de Saint-Petersbourg... La magie extraordinaire de ses nuits blanches... », pour un rapprochement entre la France et la Russie. • Il est vrai qu’il y eut un exercice de haute volée entre Macron et Poutine, qui fit un peu oublier la grossièreté des embrassades un peu caricaturales Trump-Macron à la Maison-Blanche. • Mais quoi, entre “magie” et “nuit blanche”, nous nous sommes arrêtés à quelques mots du président Poutine parlant d’ une « crise systémique, d’une ampleur que le monde n’a jamais connue ». • Ce qui est en scène ici, c’est la politique protectionniste US basée sur une “politique de sanction” comme instrument de conquête hégémonique. • Une telle entreprise, lancée par un “empire” désespéré de voir son hégémonie s'effondrer, a été le vrai sujet de cette grande réunion

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Chinagate ou coup d’État ?   18/07/2018

    • Il apparaît de plus en plus que, dans l’un des nombreux scandales qui secouent “D.C.-la-folle”, celui de l’emailgate (les courriels d’Hillary Clinton), des Chinois sont impliqués. • Averti, le FBI n’a rien fait parce que la narrative pour sauver Hillary impliquait en toutes choses la culpabilité des Russes. • Cette question alourdit et complexifie encore plus le climat marqué par une tension  épouvantable après la rencontre d’Helsinki, avec une campagne hystérique d’accusation de trahison. • L’on reparle avec entrain de coup d’État

    Lire cet article
  • L’OTAN vendra US ou ne sera plus   16/07/2018

    • Il y a un point du communiqué du sommet de l’OTAN qui aborde de façon directe et impérative la question de la possession (ou d’achat, plus encore) de matériels russespar des membres de l’OTAN. • Il y a beaucoup de cas mais on pense surtout à celui de la Turquie qui prétend recevoir et déployer des S-400 russes alors qu’elle voudrait également des F-35. • Mais le Pentagone a lu dans une boule de cristal que le F-35 ne peut vivre à proximité du S-400. • Concluez... • Allez encore plus loin : l’OTAN exigera de tous d’acheter only Made In USA, – sinon, ouste !

    Lire cet article
  • L’étrange fratrie Poutine-Trump   10/07/2018

    • Le titre de tel article le dit et nous révèle une précision dramatique de plus sur les relations entre Trump et Poutine : « Poutine est le frère de Trump, d’une autre patrie. » • Au reste, l’idée n’est pas seulement un reflet de la panique-simulacre du Russiagate, plus actif que jamais : il y a certaines proximités entre les deux hommes. • Si nous voulions exprimer l’hypothèse d’une réelle proximité les unissant, nous parlerions plutôt d’une “complicité” amusée des deux hommes devant l’ampleur cosmique que leur rencontre suscite au sein du Système.

    Lire cet article
  • Où Obrador et Trump se tombent dans les bras   05/07/2018

    • Les premiers échanges entre le président Trump (États-Unis), homme de droite selon la rumeur publique et détesté de la gauche US, et le président (mexicain) Obrador, homme de gauche assuré applaudi par la gauche US, sont excellents. • C’est une des surprises de notre époque qui ne semble vivre que de surprise en surprise, y compris pour nous-mêmes qui envisagions le contraire. • Trump et Obrador veulent passer des accords pour le contrôle de l’immigration à la frontière Sud et pour le renforcement de la sécurité dans toute cette zone.

    Lire cet article
  • Trump dégainera-t-il son 9/11 ?   04/07/2018

    • 9/11 est comme cet exceptionnel morceau de sparadrap du capitaine Haddock, ou bien disons les leçons de morale de BHL : virées par la porte, elles reviennent par la fenêtre. • Durant la campagne électorale, Trump nous avait promis “La vérité sur 9/11”, ce qui ferait une bonne émission de téléréalité... • Mais soyons sérieux, depuis son origine vertueuse 9/11 a beaucoup vieilli, de la paperasse a été “révélée”, des gens impliqués ou évoqués, les Saoudiens sollicités... • Question : Trump se débarrassera-t-il de Mueller grâce à son 9/11 à six-coups ?

    Lire cet article
  • Panem et Circenses... et Bolton en prime    01/07/2018

    • Du temps des empereurs décadents, les “jeux” était aussi nécessaires que “le pain” pour détourner l’attention et la juste colère de la plèbe devant les mœurs dissolues de ses dirigeants. • De nos jours, où les dirigeants-Système distancent largement les empereurs dans l’exercice de leur décadence, non seulement “le pain” ne court pas les rues mais “les jeux”, très nombreux et grandissimes, au lieu de détourner l’attention nous ramènent aux mensonges du Système. • La Coupe du Monde de football devait achever Poutine, elle le porte au pinacle.

    Lire cet article
  • Les USA se replient face au “danger intérieur”   28/06/2018

    • Il y aura un sommet Trump-Poutine à Helsinki le 16 juillet : la chose a été mise au point à Moscou par Poutine et Bolton, le super-neocon antirusse devenu un conciliateur parfait pour l'entente USA-Russie. • Poutine et Trump espèrent régler le problème syrien. • Donald Tusk, le président du Conseil de l'UE, avertit que les relations transatlantiques évoluent vers le “pire scénario” possible, celui du désintérêt hostile des USA pour l'UE.  • Surtout, les conditions institutionnelles aus USA évoluent de plus vers l'affrontement intérieur.

    Lire cet article
  • Le DeepState fait désordre   26/06/2018

    • La politique de sécurité nationale US et la situation de l'administratiuon Trump continuent à se caractériser par le désordre. • Il y a d'abord une volte-face des USA en Syrie, qui laisse tomber leurs alliés anti-Assad dans la grande offensive dans le Sud du pays, tandis que les Russes interviennent. • Il y a la position soudainement fragile du général Mattis à la tête du Pentagone. • On est donc conduit à constater que le Deep State, qui devait s'occuper de Trump comme de sa marionnette, est touché par le chaos contagieux produit par le président US.

    Lire cet article
  • Merkron et l’Europe en chute libre   23/06/2018

    • Les situations crisiques s’accélèrent, se heurtent, s’alimentent les unes les autres en Europe-UE, alors que partout le temps presse. • Les deux leaders européens, l’Allemagne (Merkel) et la France (Macron), – le duo Merkron, – sont dans un état bien inquiétant et l’objet de toutes les critiques et de toutes les hostilités, qui sur tel sujet, qui sur tel autre. • La crise allemande, donc l’échec de la tentative hégémonique de l’Allemagne sur l’Europe, est le moteur et l’aliment de ce tourbillon crisique. • L’Europe institutionnelle est absente, car la crise dévore tout.

    Lire cet article
  • Trump en balade à Moscou ?   22/06/2018

    • Les bruits d’un sommet Trump-Poutine en préparation se précisent avec une visite à Moscou de John Bolton, conseiller de sécurité nationale de Trump. • Ce sommet aura-t-il lieu durant le voyage de Trump en Europe, notamment à Londres puis au sommet de l’OTAN ? • Ce serait sympathique pour les amis qui ne cessent de trembler. • Voir Poutine (à Moscou, par exemple) entre une visite à Londres et une à l’OTAN, dans ces lieux où l’on ne vit que pour la prochaine guerre avec la Russie qui ne cesse de nous menacer, ce serait très rock’n’roll

    Lire cet article
  • Kafka, stratège crisique entre la Turquie et le F-35   20/06/2018

    • Demain, Lockheed Martin remet en grandes pompes et pneus gonflés ses deux premiers F-35 (JSF) à la Turquie. • Cette livraison faite, les deux F-35 passent dans les mains de l’USAF et ne quittent pas les USA. • “En même temps” en effet, le Congrès s’apprête à voter la loi de programmation militaire de l’année fiscale, avec cet ajout voté hier que le F-35 ne sera pas livré à la Turquie si la Turquie commende et reçoit des missiles S-400 russes. • Il semble presque assurée, “en même temps”, que la Turquie a commandé et va effectivement recevoir des S-400...

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur le sommet du New Normal   13/07/2018

    • Essayons d’en savoir un peu plus sur le sommet de l’OTAN, à Bruxelles, en juillet 2018. • D’un côté, il se signala par un conformisme peu commun, sinon aseptisé d’avance (son communiqué, approuvé et signé avant que la rencontre n’ait lieu, pour éviter un “nouveau G7”), annonçant des mesures de surarmement formidable (à l’échelle de nos moyens) contre la Russie. • Cela, alors que tout le monde est à Moscou pour la plus formidable Coupe du Monde de l’histoire et qu’on se précipite (Macron, Trump) pour rencontrer Poutine. • D’un autre côté, Trump a complètement assuré : il a offert un spectacle unique, alternant fureur, attaque en traître, applaudissements et triomphe. • Il a traité l’Allemagne pire qu’une république bananière et s’est comporté en chef mafieux alternant chantage et extorsion de fonds, pour terminer en assurant que l’Alliance n’avait jamais été aussi forte, aussi gracieuse, aussi belle, et que cela était complètement de son fait. • C’est la nouvelle “normalité” (New Normal) de l’Alliance, qui doit nous rassurer après tout : le travail autodestructeur de la corpulente termite se poursuit avec une belle alacrité.

    Lire cet article
  • Notes sur la Grande Guerre de la Globalisation   06/07/2018

    • Le monde entier geint car depuis hier minuit s’est mis en branle cet acte terrible voulu par le président Trump, l’application de tarifs douaniers par les USA dans le cadre de cette séquence qui voit une résurgence du protectionnisme. • Le monde entier geint car il s’agit de l’ouverture d’une guerre commerciale, et peut-être bien de la Grande Guerre Commerciale. • Les premières mesures prises contre la Chine, qui seront suivies d’une riposte chinoise, et ainsi de suite, opposent les deux plus grandes puissances économiques de la planète. • Mais, bien entendu, tous les autres sont concernés, les pays de l’UE et le Canada, déjà visés, qui constatent que l’on vit la plus grave crise depuis longtemps au sein de l’alliance transatlantique.  • En fait, c’est l’entièreté de la planète qui est touchée, de la planète globalisée, – et il s’agit bien alors de la Grande Guerre de la Globalisation. • Le protectionnisme attaque la globalisation, il la déstructure, elle-même qui est déjà déstructuration en soi. • Involontairement, c’(est une attaque contre le Système, et Trump mériterait le Prix Nobel 9/11.

    Lire cet article
  • Notes sur la communication hypersonique    25/05/2018

    • On ne parle qu’épisodiquement du cas des capacités russes et chinoises dans le domaine des missiles hypersoniques de combat, qui ont pris presqu’une décennie d’avance sur les USA. • Cela est tout simplement stupéfiant, – mais qu’est-ce qui ne nous stupéfie pas aujourd’hui du point de vue de la communication ? – alors que l’événement représente sans guère de doute le renversement stratégique le plus complet jamais observé dans l’histoire de la stratégie nucléaire. • La seconde chose extrêmement stupéfiante, c’est l’extrême atonie de la communauté de sécurité nationale US à réagir à cette situation en lançant des programmes d’urgence et en sonnant le tocsin. • La troisième chose extrêmement stupéfiante, c’est de voir les USA poursuivre et accentuer d’une façon si impudente une politique d’hégémonisme incroyablement brutale et basée sur sa puissance militaire, alors que cette puissance s’érode à une vitesse hypersonique et que les USA se trouvent dans cette si très grande vulnérabilité. • Mais franchement (bis), qu’est-ce qui ne nous stupéfie pas dans cette époque si étrange ?

    Lire cet article
  • Notes sur une confusion extrême   14/05/2018

    • Revenons sur l’engagement du 10 mai où sont mêlés d’une façon fort confuse Israéliens, Syriens et Iraniens, avec un petit zeste d’américanisme, ne serait-ce que dans le chef de l’impressionnante signature du président Trump actant le retrait des USA du traité JCPOA. • Y a-t-il eu “frappe massive” des Israéliens ? On le dit, quoiqu’il faudrait alors réviser la définition de ce qu’on nomme “frappe massive”. • Contre qui ? Les Iraniens-en-Syrie ? Les Syriens-chez-eux ? • Et quel succès a donc eu cette “frappe massive”, d’ailleurs encadrée de tirs d’“engins” (iraniens ? syriens ?) contre des positions israéliennes sur le Golan, – ce qui élargit d’autant le théâtre de la crise-conflit sans fin de Syrie-et-alentour. • L’épisode de la semaine dernière contribue donc à rendre encore plus incompréhensible et mystérieux l’épuisant conflit-sans-fin en Syrie et alentour. • On attendait (on craignait) une action décisive de Netanyahou couvert par son compère Trump, on a eu un pas de plus dans un bourbier qui ne cesse de s’épaissir. • Il est vrai que Netanyahou paradait à Moscou, ruban noir-orange de St-Georges à la boutonnière.

    Lire cet article
  • Notes sur une psychologie collapsologique   05/05/2018

    • Ce qui nous intéresse dans cet exercice analytique qui concerne les prévisions catastrophiques (collapsologie) se multipliant dans tous les domaines, ce n’est pas la justesse de l’une ou l’autre prévision. • D’ailleurs, cette attitude semble bien être celle du public, qui  ne semble nullement tenir rigueur aux multiples erreurs de prospective qui se multiplient depuis plusieurs années, par définition puisqu’elles ont annoncé précisément un effondrement qui n’a pas eu lieu. • Au contraire, les prévisionnistes collapsologistes qui se sont trompés repartent avec de nouvelles prévisions que tout le monde suit avec passion. • D’une certaine façon, le Système agit de même à sa façon en ne s’intéressant plus guère au crédit absolument nul des explications qu’il donne à son action. • Notre hypothèse est alors que ce qui compte dans cette espèce de course entre Système et antiSystème, c’est la montée de la tension, l’exacerbation de la psychologie. • Ainsi, cette exacerbation, cette psychologie chauffée à blanc jouera un rôle fondamental dans le processus irrémédiable de l’effondrement.

    Lire cet article
  • Notes d’un promeneur au bord des abysses   14/04/2018

    • L’attaque promise a bien eu lieu, dans la nuit de vendredi, plutôt comme une surprise dans la mesure où l’on attendait une délibération un peu plus longue tant il existait de contradictions, d’incertitudes, de mésententes, etc., à commencer par le propre cabinet du président Trump. • L’attaque a donc eu lieu, un peu comme par inadvertance, dans le cadre d’une opinion publique et d’une atmosphère plutôt marquées par la confusion qu’on a dite plus haut que par une résolution ferme. • Finalement, c’est une attaque limitée (même catégorie qu'il y a un an), qui évite soigneusement d’approcher les Russes, qui a montré par ailleurs que la défense aérienne syrienne avait une réelle efficacité. • Y aura-t-il d’autres attaques pour suivre dans cette séquence ? Le ministre Mattis dit que non, mais il n’est pas sûr que Mattis parle pour le président. • Dans tous les cas, l’attaque ne termine pas la crise, non plus que l’antagonisme entre les deux blocs, tout au contraire. • Il faut donc l’apprécier précisément dans un cadre général, celui de la Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur le chaos-Trumpiste   03/04/2018

    • Il est bon de revisiter régulièrement la position, l’action, les effets directs et indirects de ces actions, tout cela lié au président des USA, l’indéboulonnable Donald Trump. • L’homme est d’une durabilité étonnante, malgré, - ou à cause de son état de déstabilisation permanente, ses mensonges, ses voltefaces, ses absences de vision, sa nullité politique, ses “tweets”, etc. • La dernière en marche qui déstabilise son administration, c’est son intervention brutale pour annoncer que la politique US est désormais axée sur le retrait “le plus tôt possible” des forces armées US de Syrie. • Cela venant après le choix de l'incroyable belliciste Bolton nous rassure sur la pérennisation de l’imprévisibilité de Trump. • Trump a également réussi, a contrario, à provoquer un durcissement des Russes devant l’hystérie antirussiste développé par ses adversaires de Trump, cela en attendant un “sommet” à Washington qu'il vient de proposer à Poutine. • Nous saluons le chaos-Trumpiste, création d’un homme qui “a rendez-vous avec l’histoire” pour mieux s’en moquer et la tourner en dérision par son propre comportement.

    Lire cet article
  • Notes sur CentCom et l’“effet-S400”   05/03/2018

    • Une déclaration du Général Votel, qui commande CentCom (Central Command, zone du Moyen-Orient), met en évidence la crainte US de perdre la “domination aérienne” (« L’augmentation des systèmes de missiles sol-air russes dans la région menace notre accès et notre capacité à dominer l'espace aérien. »). • Principale cause pour l’instant : le système sol-air russe S-400, et d’une façon plus générale les capacités anti-aériennes qu’a développées la Russie. • La menace de la perte de la “domination aérienne” (“Air Dominance”) a, pour les USA, une énorme puissance symbolique en plus de son aspect opérationnel : c’est une marque spectaculaire de la décadence, sinon de l’effondrement de la puissance des USA. • Ce processus remonte à des choix erronés du début des années 1990, caractéristiques de l’ivresse psychologique des USA après la Guerre froide et la victoire de la Guerre du Golfe, et pour écarter une crise d’identité. • Mais il est trop tard : contre le S-400 et Cie, les USA développent plutôt des sanctions (CAATSA) que des armements qu’ils ne sont plus capables de déployer.

    Lire cet article
  • Notes sur le Big Sleep (russe) de la CIA   04/03/2018

    • Le discours de Poutine du jeudi 1er mars restera comme un événement d’une très grande importance, dans sa partie consacrée aux nouveaux systèmes d’armes russes. • Selon Gilbert Doctorow, expert de la Russie et des relations USA-Russie, ce discours « ne suggère pas le début d'une nouvelle course aux armements, mais sa conclusion avec la victoire russe et la défaite américaine ». • De là se pose la question fondamentale de savoir pourquoi et comment les services de renseignement essentiellement US n’ont rien venir de ce développement stratégique extraordinaire de la Russie, précédé par diverses performances tactiques qui, toutes, n’ont cessé de “surprendre” les USA et le reste du bloc-BAO. • La psychologie y joue un grand rôle. • On hait la Russie comme si elle était un colosse diabolique et on la tient pour un avorton impuissant : l’antirussisme actuel, déchaîné et paroxystique, voue la Russie aux gémonies en lui déniant toute capacité d’autonomie et d’affirmation de puissance. • En dernière partie de ce texte, on trouve l’article du Dr. Doctorow dont il est fait référence.  

    Lire cet article
  • Notes sur l’énigme Sigmar Gabriel   18/02/2018

    • Le SPD est en cours de consultation de ses 450 000 membres pour savoir s’il approuve le projet de programme de gouvernement négocié par Angela Merkel et Martin Schulz et permet à l’Allemagne de sortir de sa crise de régime sans précédent en reconduisant une “Grande Coalition” CDU/CSU-SPD. • Mais ne doit-on pas dire plutôt que “sortir de sa crise...” : sortir de cet épisode de sa “crise de régime sans précédent”, cela supposant qu’il y a d’autres épisodes à venir ? • L’expression populaire fait l’affaire : poser la question, c’est y répondre. • Le brutal épisode qui a suivi la conclusion de l’accord de programme, avec Schulz annonçant qu’il serait ministre des affaires étrangères, puis y renonçant deux jours plus tard, est un signe certain à cet égard. • Sigmar Gabriel a liquidé Schulz et devrait garder son poste de ministre des affaires étrangères avec des projets révolutionnaires en matière de politique étrangère. • Quels projets ? Ils se résument par cette formule-programme : les atlantistes doivent céder la place aux post-atlantistes, ce qui implique une démarche théorique de quasi-rupture avec les USA.

    Lire cet article
  • Notes sur le nucléaire, le JSF et le simulacre   04/02/2018

    • Vendredi, le Pentagone a diffusé un document qui se veut important, qui est désigné sous les initiales NPR (Nuclear Posture Review) : il développe les nouveaux projets d’armes nucléaires et d’emploi du nucléaire. • Les Russes ont relevé avec fureur et alarme que le document envisage l’usage de nucléaire dans une guerre conventionnelle non-nucléaire, ou bien contre des États non-nucléaires, ce qui abaisse considérablement le seuil d’emploi du nucléaire. • Un point a retenu particulièrement notre attention : la “nucléarisation” du F-35/JSF, c’est-à-dire sa capacité de porter des armes nucléaires. • Ce projet qui est perçu comme retentissant est pourtant vieux de 16 ans puisqu’on l’annonçait dès 2002 : il n’empêche, s’il est réalisé, il mettra tous les acheteurs de JSF dans une position extraordinairement inconfortable et dangereuse du fait que les USA contrôlent complètement leurs avions, – avec l'Allemagne dans une position très délicatement particulière. • Il faut prendre d’abord la NPR pour son effet de communication, car sa réalisation est loin d’être acquise.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Émeute dans la maison des fous   17/07/2018

    • Articles du 17 juillet 2018. • Le sommet tant attendu, tant craint et tant détesté par avance, a donc eu lieu à Helsinki. • Les deux présidents semblent s’être bien entendu, sinon compris, et une intelligence avertie devrait s’abstenir de toute prévision. • Une certitude par contre : le déchaînement de la presseSystème US contre Trump et la fureur générale à “D.C.-la-folle”.• Plus que jamais gronde aux USA la “guerre civile de la communication” et Trump est “le traître à abattre”. • Contributions : dedefensa.org, Joe Lauria et Bill Van Auken.

    Lire cet article
  • Tempêtes transatlantiques   14/07/2018

    • Articles du 14 juillet 2018.• Quelques opinions tranchées et radicales sur l'avenir des relations transatlantiques après la “performance” de Trump au sommet de l'OTAN de Bruxelles. • Il s'agit aussi bien de la possibilité d'une crise existentielle qui emporterait l'OTAN que d'un avertissement contre une opération US de regime change à Berlin, – et ainsi mesure-t-on mieux l'effet formidable du comportement du présiudent des USA. • Contributions de dedefensa.org, de Patrick J. Buchanan et de RT (interview au Spiegel de Sigmar Gabriel).

    Lire cet article
  • L’unanimité contre l’injustice   12/07/2018

    • Texte du 12 juillet 2018. • Réflexion sur le procès au Maroc des cinquante-quatre prisonniers politiques jugés et condamnés le 26 juin dans le cadre des émeutes d’Al Hoceima et du Rif. • Contribution de Badia Benjelloun.

    Lire cet article
  • Lettre d’une pute au plus offrant   11/07/2018

    • Articles du 11 juillet 2018. • Comment l’Europe devrait-elle mettre “en valeur” sa “valeur”, alors que son protecteur, son mac si vous voulez, semble ne plus vouloir d’elle malgré ses vertus. • Contribution de dde.org et de Jan Techau.

    Lire cet article
  • Trump et la vertu de l’Incertitude   08/07/2018

    • Articles du 7 juillet 2018. • Deux évaluations générales de ou des politiques de Trump aboutissant à deux constats opposés : d’un côté, Trump restaurant l’hégémonie de l’“empire”, de l’autre Trump détruisant l’“empire”. • Laquelle est la bonne ? On peut avoir son idée aujourd’hui, et demain l’idée inverse. • La seule certitude de l’action de Trump, c’est son Incertitude : dans sa forme même encore plus que dans ses projets (s’il en a) un “homme de désordre”, rien que le Système ne déteste plus. • Contributions : dedefensa.org, Philip M. Geraldi, David Stockman.

    Lire cet article
  • Trump a décidé de détruire l'UE   07/07/2018

    • Articles du 7 juillet 2018. • Une hypothèse qui a du vrai et du très-faux : Trump veut détruire l’UE, et il veut la détruire pour empêcher qu’elle devienne une machine de guerre allemande. • Contributions: dde.org et Vzgliad.

    Lire cet article
  • Erysichton, celui qui se mange lui-même   03/07/2018

    • Article du 3 juillet 2018. • Anatomie (avant autopsie) du destin des Etats-Unis : plutôt qu'un collapsus brutal, une lente autophagie, comme ce à quoi la la déesse Démeter condamna Erysichton. • Contribution : Badia Benjelloun.

    Lire cet article
  • Conflit sans fin mais jusqu’au bout...   27/06/2018

    • Articles du 27 juin 2018. • Nouvelle phase de la situation crisique de l’américanisme, autour du centre qu’est “D.C.-la-folle” et avec l’outil habituel de l’anti-trumpisme passé à la moulinette du “Reductio ad Hitlerum. • Bien entendu, comme tout le monde le sait depuis la couverture faussaire de Time Magazineil s’agit de la crise de l’immigration, version américaniste, qui a connu une très forte relance avec divers incidents publics et une radicalisation de plus du parti démocrate. • Contributions : dedefensa.org et le très-caustique James Howard Kunstler.

    Lire cet article