Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de novembre 2018, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011(dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2 000 à €3 000 par mois (« ... les montants de €2 000 et €3 000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui  très largementles €2 000 et le reste à l’avenant, et l’on peut dire que la somme de €3 000 est quasiment la référence de ce qui est nécessaire pour “le fonctionnement minimum...”. Nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de novembre 2018 atteignaient €242. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales : pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci.

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
novembre 2018 : 454 € récoltés

454 €
Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 01/10/2018 au 31/10/2018

• Le mois d’octobre 2018 a vu une accélération remarquable de la dynamique de déstabilisation et de déstructuration des dernières situations stratégiques encore considérées comme stables dans la dynamique de montée du désordre et du chaos du monde. • C’est dire que cette situation de désordre et de chaos est en train d’atteindre un point d’universalité et, quasiment, une sorte de “globalisation” qui est parfaitement défini comme étant l’anti-globalisation par rapport à ce que nous promettent ceux qui en sont les ardents zélateurs : la “globalisation de l’anti-globalisation”, ou globalisation du désordre... • Deux centres stratégiques d’une importance considérable, avec leurs connotations politiques et psychologiques, sont ainsi touchés : l’Europe et sa sécurité avec les rapports USA-Russie, et l’Arabie Saoudite. (Voir le 16 octobre 2018.) • En Europe, les USA ont annoncé leur intention de se retirer du traité FNI de décembre 1987, historique parce qu’il marque la fin de la Guerre froide et qu’il est le seul accord international ordonnant la destruction complète d’une catégorie bien identifiée de systèmes d’arme nucléaires (les systèmes à moyenne portée). • Si certains, jouant au réalistes cyniques, trouvent de la vertu à cette décision qu’ils jugement correspondre à la doctrine America Firstla vérité-de-situation est que cette doctrine est bafouée, ainsi que la sagesse et la mesure, au profit d’une course nihiliste à l’entropisation. (Voir le 3 octobre 2018, le 4 octobre 2018, le 5 octobre 2018le 21 octobre 2018, le 23 octobre 2018 et le 25 octobre 2018.) • Les Russes, eux, savent de quoi il s’agit : ils continuent leurs efforts de conciliation mais se prépare au pire (« Nous nous préparons à la guerre, les USA préparent la guerre », résume un diplomate russe). (Voir le20 octobre 2018 et le 28 octobre 2018.) • L’autre situation de rupture crisique est celle de l’Arabie Saoudite, notamment dans ses liens avec les USA, après l’exécution sordide et cruelle, dans un consulat saoudien en Turquie, de Khashoggi, ex-proche des foules princières de la direction saoudienne devenu opposant à Mohamad ben Salem (MbS) et journaliste au Washington Post. • Malgré toutes ses réticences, Trump est obligé de prendre ses distances en espérant qu’un simulacre d’enquête disculpera MbS, mais le Congrès est beaucoup plus acharné et met en cause de nombreux liens US avec l’Arabie, y compris les livraisons d’armes. • Contrairement aux habitudes, cette affaire ne restera pas sans suite... (Voir le 9 octobre 2018, le 15 octobre 2018, le 17 octobre 2018 et le 22 octobre 2018.)


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Nos dernières parutions

Bloc-Notes

MbS, on se voit au G-20 ou pas ?   21/11/2018

• Il y a une nouvelle offensive de communication (dans la presse turque essentiellement) contre MbS, le jeune dirigeant saoudien mis en cause dans l’affaire de l’assassinat de Jamal Khashoggi. • Une analyse israélienne est que cette offensive, qui utilise les ambitions sans fin d’Erdogan qui voudrait être le seul et unique grand inspirateur du monde sunnite, est le fait de “certaines forces” dans les directions-Système. • Washington est cité, où l’on veut attaquer Trump sur le terrain de sa politique étrangère et de ses liens très serrés avec MbS.

Brèves de crise

dedefensa.org a besoin de votre soutien   21/11/2018

Les carnets de Badia Benjelloun

Jaune, comme un canari   21/11/2018

Tous les présidents étasuniens ont été attentifs à ne pas perturber l’électeur de la classe moyenne réduit au cours du temps à l’un de attributs essentiels. Il est devenu un automobiliste dépendant de son moyen de locomotion pour effectuer le trajet biquotidien séparant sa maison individuelle dans une banlieue lointaine…

Ouverture libre

Le “règne de la quantité” rit jaune   20/11/2018

• Articles du 20 novembre 2018. • Une approche quantitative du mouvement des gilets-jaunes, avec les diverses polémiques concernant le nombre de personnes impliquées. • Pourtant, cet aspect, d’habitude considéré comme une mesure essentielle de l’importance/de la légitimité d’un mouvement populaire, est cette fois très secondaire dans le jugement quasi-unanime de son importance. • La question de la quantité devenue négligeable, le “règne de la quantité” chancelle. • Contributions : dedefensa.org et Fabien Buzzanca. 

Bloc-Notes

Xi sort prudemment de ses gonds   19/11/2018

• Une réunion de l’APEC tonitruante, qui se termine par une extraordinaire absence de communiqué commun, pour cause de mésentente entre la Chine et les USA. • Le Chinois Xi a, pour la première fois, évoqué le spectre de la guerre (la vraie). • Le vice-président US Mike Pence a développé une dialectique à dominante belliciste pour exiger l’asservissement économique de la Chine. • La tension ne cesse donc d’augmenter jusqu’à l’hypothèse de la possibilité de choisir une “stratégie du pire” contre Washington.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Guénon et les grands esprits pour les gilets jaunes   19/11/2018

Le mouvement des gilets jaunes nous permet de redécouvrir modestement les forces vives de la nation dont avait parlé un jour Pie XII ; il a très utilement été insulté par BHL et va constituer un pont entre les forces de gauche et de droite. On lui reproche d’être populiste et…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

T.C.-64 : De si frêles épaules...   18/11/2018

18 novembre 2018 – Le discours de Macron au Bundestag, hier, au sonnant de midi + 1, voulait rendre un ton solennel, plein d’une espérance forcée et grandiose au bord d’un précipice dont tout le monde ressent la proximité. Cela se lit dans la phrase qui a rencontré une certaine unanimité de la citation : « L’Europe…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

La vie en jaune   18/11/2018

18 novembre 2018 – Hier, j’avais très mal au dos, attaque pernicieuse et violente à la fois d’une sciatique irréfragable, une du grand âge.... Alors, j’ai sacrifié pas mal de mon temps sur un fauteuil à dossier très droit et, avec peu de courage pour lire, j’ai laissé aller l’“étrange lucarne”.…

Glossaire.dde

Glossaire.dde : Notre-Méthodologie   17/11/2018

• Le sujet de “Notre-Méthodologie” est la forme du travail du site dedefensa.org, dans son évolution jusqu’à sa situation actuelle : elle dépend entièrement de la situation du monde et de la situation de la Grande Crise du monde. • Rien de plus logique, bien entendu, puisque nous faisons nécessairement partie du système de la communication, que ce système est sans aucun doute la plus grande puissance existante actuellement par sa capacité d’influence, de création des simili-réalités, des simulacres, mais aussi pour notre compte sa capacité d’atteindre à des vérités-de-situation. • En effet, le système de la communication est largement défini par sa situation de type-Janus, c’est-à-dire aussi bien favorable au Système qu’à l’antiSystème, et donc définissant par excellence le champ de la bataille pour et contre le Système. • “Notre-Méthodologie” prend tout cela en compte, comme elle prend en compte la désintégration de la réalité objective et la nécessité de rechercher des vérités-de-situation comme meilleure arme d’attaque contre le Système. • Nous décrivons notre façon de procéder dans une situation qui a profondément changé depuis 9/11, qui est devenu un immense désordre, évoluant dans ce sens depuis 2008-2010, pour déboucher sur la maturation de ce désordre cosmique à partir de 2014 (la crise ukrainienne) et surtout 2015-2016 (élection de Trump). • En d’autres mots et en synthétisant, nous dirions qu’en décrivant “Notre-Méthodologie”, nous décrivons la situation du monde dans un moment d’immense désordre et de tension extrême.

Faits et commentaires

Vertige et délire du sommet   15/11/2018

• La chronique est pleine de constats et d’analyses sur la déliquescence de la puissance militaire US, jusqu’à des rapports internes (celui d'une commission interne du Pentagone vient d’être publié) prédisant que l’armée US ne pourrait pas l’emporter contre la Russie et/ou la Chine. • On trouve aussi continuellement des informations, venues des forces armées elles-mêmes, détaillant des aspects fragiles ou en complète décrépitude des forces armées US. • Effectivement se pose le problème de ce que l’armée US pourrait faire dans un conflit, et la question encore de savoir si elle peut se reconstituer et remonter le retard accumulé. • Pour nous, la question se pose en d'autres termes : l’armée US, la puissance militaire US, s’est convaincue elle-même qu’elle est la plus grande puissance du monde des temps passés et à venir, et elle est bloquée dans cette conception comme la paralysie vous enferme dans l’impuissance. • La puissance militaire US est un monstre aveugle et dément qui ne peut rien modifier de lui-même, qui se trouve dans l’attente inconsciente de sa chute qui viendra simplement de lui-même.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

California burnin’   15/11/2018

15 novembre 2018 – Les immenses incendies qui détruisent la Californie, outre de constituer une catastrophe d’une puissance peu commune, nous offrent un événement symbolique qui ne l’est pas moins, de cette “puissance peu commune”, tant il s’applique parfaitement à la situation politique et métahistorique des États-Unis. C’est comme si Les raisins de la…

Analyse

Notes sur le simulacre mis à nu par le bouffe   14/11/2018

• ...Autrement dit : la querelle-bouffe transatlantique entre Trump et Macron a mis à nu le simulacre transatlantique. • C’est de cette façon qu’aujourd’hui l’on peut procéder à la recherche d’une vérité-de-situation puisque la réalité, contrairement à ce que croient certains, n’existe plus, littéralement pulvérisée. • Il est complètement inutile de tenter de juger diplomatiquement, stratégiquement, politiquement, etc., la valeur et le poids des diverses algarades qui ont marqué le week-end parisien de la commémoration du centenaire de l’armistice de 1918. • Tout juste pourrait-on sortir de tout cela quelques réflexions sur les psychologies ainsi mises à nu, elles aussi. • Non, ce qui importe, c’est ce que l’événement, qui s’est formé tout seul, par le biais des maladresses et des erreurs des uns et des autres, a montré crument la situation existant entre les USA et l’Europe, la vérité-de-situation de l’alliance transatlantique, entre soumission, cynisme, mensonges, indignité, etc. • Inutile de s’acharner sur l’un ou l’autre, de chercher un vainqueur ou un vaincu, ce qui importe est ce que l’événement et le Temps venu d’une vérité nous ont montré à voir.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le rhizome en maillot jaune   13/11/2018

13 novembre 2018 – Soudain, les dernières brumes arrangées et mises en scène de la célébration du centenaire de la fin de la Grande Guerre dissipées sous l’Arc de Triomphe, je m’avise que la chose ne m’est pas indifférente, – puisqu’effectivement, malgré la lourdeur du jeu des mots, “Gilets Jaunes” rime…

Ouverture libre

Suicide, mode d'emploi   12/11/2018

• Un rapport du Pentagone récupéré par Reuters met en évidence la situation catastrophique des forces armées US. • A la suite de la politique de globalisation et de délocalisation installée dans les années 1990, les USA ont perdu totalement l’autonomie de leur base industrielle et technologique. • Nombre de composants, notamment électroniques, de leurs systèmes d’arme sont aujourd’hui produits dans des pays étrangers, surtout en Chine. • Autodestruction, mode d’emploi et réalisation garantie. • Contributions : dedefensa.org et Ivan Danilov.

Les carnets de Badia Benjelloun

Un maître-mot, la Combinazione   11/11/2018

En 1883, le capitaine Hubert Lyautey, royaliste légitimiste fit un voyage à Rome pour y rencontrer le Pape Léon XIII. Il avait préalablement visité le Comte de Chambord exilé en Autriche, espoir d’une Restauration de la monarchie des Capets pour tous les catholiques de France. Il revint bouleversé de son…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Verdun, ou La java du Diable   10/11/2018

J’ai, comme cela, des instincts enfouis qui me protègent, qui me privent de mes sens, de la force de l’attention, qui me poussent à repousser la chose ; le spectacle, l’image que je ne veux pas voir parce que je la connais trop bien et n’ai nul besoin d’être instruit là-dessus…

Ouverture libre

Castelnau par Castelnau   10/11/2018

• Articles du 10 novembre 2018. • Sur le rôle et l’importance du général de Castelnau, durant la Grande Guerre et après, opposé au “modèle-Pétain” qui a fait l’objet d’un faux-pas de plus de Macron. • Le “devoir de mémoire”, c’est surtout la “polémique mémorielle” qui prend feu à n’importe quelle occasion dans nombre de pays. • Le domaine de la mémoire est associé aux questions culturelles et sociétales pour constituer aujourd’hui les outils essentiels de la Grande Crise par la communication. • Contributions : dedefensa.org et Régis de Castelnau.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Toutes les forêts du monde   10/11/2018

10 novembre 2018 – Cela fait plusieurs jours que je soupèse et suppute d’écrire ce texte que je commence ici et ainsi. Il ordonne une belle et bonne rupture avec l’actualité de ces temps amers et désordonnés que nous vivons, emportés par notre tourbillon de crises, frôlant et croisant la…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

A propos de “la guerre industrielle”   09/11/2018

Dans un très-récent Forum[...] on a un peu glosé sur ce qui a été prestement baptisé “guerre industrielle”. Un argument a été opposé à la thèse que présentait le texte. Je crois pouvoir le résumer en disant que le passé, celui d’avant-le-canon, n’était pas moins destructeur (dans le sens de tuer…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Bataille et guerre révolutionnaires   08/11/2018

La Grande Guerre a éclaté parce que la réalité géographique, ethnologique et psychologique de l’Europe était précipitée dans le déséquilibre, parce que la dynamique déterminée par ses composants et exprimée dans sa politique et son économie était devenue insupportable. L’Europe était entraînée dans une dynamique de déstructuration. (“Déstructuration”, qui est…

Bloc-Notes

Strike post-midterm : Trump liquide son ministre   08/11/2018

• Rapide comme l’éclair, Trump licencie brutalement son ministre de la Justice, Jeff Sessions. • Il le remplace, pour l’intérim qui prendra le temps qu'il faut, par un fidèle prêt à affronter directement le procureur Mueller qui enquête contre le président. • Les démocrates, qui tendaient une main pacificatrice au président en attendant la prochaine occasion, sont pris à contrepied et complètement furieux. • La guerre est donc relancée sans avoir jamais fini, et cette fois les adversaires de Trump pris de court, auront des positions de fortce à la Chambre.

Faits et commentaires

Midterm, champ d'action pour l’antiSystème   07/11/2018

• Les élections à mi-mandat ont eu lieu hier aux États-Unis et ont donné un résultat mitigé : les démocrates gagnent la majorité à la Chambre, les républicains gardent le Sénat. • De notre point de vue, la situation qui en résulte est excellente, dans la mesure où elle constitue une combinaison de blocage et de motifs d’affrontement, avec du pouvoir donné à chacun des acteurs. •  Nous dirions qu’il s’agit d’une situation antiSystème, dans le sens où des évolutions antiSystème devraient logiquement être favorisées dans le climat actuel. • Normalement, chacun des deux côtés doit être poussé à la radicalisation : les démocrates par antitrumpisme et sous la poussée de leur aile extrémiste qui peut à bon droit affirmer que la victoire à la Chambre lui est due et qu’il faut plus que jamais appuyer les arguments progressistes-sociétaux, y compris et surtout dans la rue. • Trump, lui, s’occupera en priorité de sa candidature de 2020 et devra, pour cela, rassembler son électorat de 2016 qui n’a pas répondu à son appel : il devra appuyer sur des politiques populistes que les démocrates combattent résolument.

Faits et commentaires

Le USS Gerald R. Ford et l’ascenseur   06/11/2018

• Décidément, la nouvelle classe de grands-géants porte-avions d’attaque de l’US Navy, représentée par son chef de file le USS Gerald R. Ford, n’en finit pas d’accumuler les déboires et de susciter nos remarques aussi acerbes qu’ironiques, – un peu comme le F-35. • Après les catapultes, dont on ne sait si elles fonctionnent comme elles devraient, voilà qu’on apprend que les ascenseurs montant les bombes sophistiquées des cales de stockage jusqu’au pont d’envol rechignent à l'ascension. • Pourtant, cette sorte d’ascenseur, nimbés de la grâce de technologies électro-optiques, doit inspirer les ascenseurs de nouvelle génération de nos immenses gratte-ciels à venir, pour nous conduire au septième ciel. • Pour l’instant, nous n’y sommes pas encore... • Pour l’instant, l’US Navy est dans le communication de simulacre, pour dissimuler les choses. • Cette occurrence nous conduit à envisager l’hypothèse de “l’obsolescence de la Machine”, à l’image de la thèse de L’obsolescence de l’homme, de Gunther Anders. • Le cas est celui d’un violent effet contre-productif pour l’homme qui s’est asservi à la machine.

Faits & Commentaires

  • Vertige et délire du sommet   15/11/2018

    • La chronique est pleine de constats et d’analyses sur la déliquescence de la puissance militaire US, jusqu’à des rapports internes (celui d'une commission interne du Pentagone vient d’être publié) prédisant que l’armée US ne pourrait pas l’emporter contre la Russie et/ou la Chine. • On trouve aussi continuellement des informations, venues des forces armées elles-mêmes, détaillant des aspects fragiles ou en complète décrépitude des forces armées US. • Effectivement se pose le problème de ce que l’armée US pourrait faire dans un conflit, et la question encore de savoir si elle peut se reconstituer et remonter le retard accumulé. • Pour nous, la question se pose en d'autres termes : l’armée US, la puissance militaire US, s’est convaincue elle-même qu’elle est la plus grande puissance du monde des temps passés et à venir, et elle est bloquée dans cette conception comme la paralysie vous enferme dans l’impuissance. • La puissance militaire US est un monstre aveugle et dément qui ne peut rien modifier de lui-même, qui se trouve dans l’attente inconsciente de sa chute qui viendra simplement de lui-même.

    Lire cet article
  • Midterm, champ d'action pour l’antiSystème   07/11/2018

    • Les élections à mi-mandat ont eu lieu hier aux États-Unis et ont donné un résultat mitigé : les démocrates gagnent la majorité à la Chambre, les républicains gardent le Sénat. • De notre point de vue, la situation qui en résulte est excellente, dans la mesure où elle constitue une combinaison de blocage et de motifs d’affrontement, avec du pouvoir donné à chacun des acteurs. •  Nous dirions qu’il s’agit d’une situation antiSystème, dans le sens où des évolutions antiSystème devraient logiquement être favorisées dans le climat actuel. • Normalement, chacun des deux côtés doit être poussé à la radicalisation : les démocrates par antitrumpisme et sous la poussée de leur aile extrémiste qui peut à bon droit affirmer que la victoire à la Chambre lui est due et qu’il faut plus que jamais appuyer les arguments progressistes-sociétaux, y compris et surtout dans la rue. • Trump, lui, s’occupera en priorité de sa candidature de 2020 et devra, pour cela, rassembler son électorat de 2016 qui n’a pas répondu à son appel : il devra appuyer sur des politiques populistes que les démocrates combattent résolument.

    Lire cet article
  • Le USS Gerald R. Ford et l’ascenseur   06/11/2018

    • Décidément, la nouvelle classe de grands-géants porte-avions d’attaque de l’US Navy, représentée par son chef de file le USS Gerald R. Ford, n’en finit pas d’accumuler les déboires et de susciter nos remarques aussi acerbes qu’ironiques, – un peu comme le F-35. • Après les catapultes, dont on ne sait si elles fonctionnent comme elles devraient, voilà qu’on apprend que les ascenseurs montant les bombes sophistiquées des cales de stockage jusqu’au pont d’envol rechignent à l'ascension. • Pourtant, cette sorte d’ascenseur, nimbés de la grâce de technologies électro-optiques, doit inspirer les ascenseurs de nouvelle génération de nos immenses gratte-ciels à venir, pour nous conduire au septième ciel. • Pour l’instant, nous n’y sommes pas encore... • Pour l’instant, l’US Navy est dans le communication de simulacre, pour dissimuler les choses. • Cette occurrence nous conduit à envisager l’hypothèse de “l’obsolescence de la Machine”, à l’image de la thèse de L’obsolescence de l’homme, de Gunther Anders. • Le cas est celui d’un violent effet contre-productif pour l’homme qui s’est asservi à la machine.

    Lire cet article
  • Si Vis Pacem, Para nuke Bellum   25/10/2018

    • Nombreuses analyses et diverses considérations sur le climat et les agitations à “D.C.-la-folle” après l’annonce du possible retrait des USA du traité FNI à propos duquel le “grand public” US n’est guère tenu informé. • John Bolton, le conseiller super-faucon de Trump et architecte de l’attaque contre le traité, s’est rendu à Moscou où il a troqué sa raideur furieuse coutumière pour une allure souriante. • Ce que les Russes, Poutine en premier, ont pu constater chez lui, c’est une certaine confusion dans l’état des buts et des intentions stratégiques des USA en fonction de la volonté de quitter ce traité (confirmée par Trump dans un discours en début de semaine) • Une thèse classique, qu’on retrouve dans un article de WSWS.org dont nous donnons ici l’adaptation en français, est que ce retrait marque clairement l'intention des USA d’aller vers une guerre nucléaire. • A cela on peut opposer une autre appréciation, confirmée notamment par la confusion US : la poussée classique des courroies de transmission du Système, industrie et bureaucratie, donc la politiqueSystème en mode turbo.

    Lire cet article
  • Une “Internationale Populiste” ?   10/10/2018

    • De même que l’on parlait du temps de l’URSS de l’“Internationale Communiste”, certains se mettent aujourd’hui à parler d’une “Internationale Populiste”. • Il est vrai que dans nombre de pays apparaissent des mouvements, des personnalités, se réclamant directement ou indirectement de la dynamique populiste, que ce soit en Europe, à Rome ou en Allemagne, au Brésil, dans différentes situations aux USA, etc. • Il s’agit d’abord d’un phénomène de communication car ces mouvements et ces personnalités sont divers et loin de répondre aux mêmes exigences, d’avoir la même perception, de suivre les mêmes objectifs. • Quoi qu’il en soit, l’Europe en est le terrain de prédilection, et donc l’enjeu d’une grande bataille dont les prochaines élections européennes (mai 2019) seront la prochaine phase majeure. • Il y a de la place pour les arguments, les commentaires, les polémiques, etc., à commencer par la signification du mot “populisme”. • Mais que nous importe les querelles d’un autre temps dès lors qu’il s’avère que cette phase se révèle être un important affrontement Système-antiSystème ?

    Lire cet article
  • Le trou noir des porte-avions US   29/09/2018

    • Il fut un temps où Kissinger s’écriait, à chaque crise : “Où sont les porte-avions ?” Aujourd’hui, on ne pose plus de telles questions parce que les porte-avions US sont en général en radoub. • Le Eisenhower devait terminer son radoub de six mois en février 2018, il restera dans le chantier naval jusqu’en février 2019. • Cet été, pour la première fois pour une si longue durée depuis que le porte-avions existe, 22 jours se sont passés sans que l’US Navy ait un seul grand porte-avions d’attaque en déploiement opérationnel. • Ce n’est pas que l’US Navy a trop peu de porte-avions, – cela on le sait depuis vingt ans, elle en voudrait cinq de plus mais elle arrivait à faire à peu près avec ce qu’elle a, – c’est que “les titans de mer” sont chargé, à chaque radoub et à ras-bord, de technologies supplémentaires, qui demandent des entretiens de plus en plus longs, quand elles fonctionnent et encore plus dans le cas contraire... • Réponse du Pentagone : inventons une formule (“Emploi Dynamique des Forces”), et tout ira bien. • Question : le technologisme coulera-t-il le porte-avions US plus vite que l’hypersonique russe ?

    Lire cet article
  • Leçons du sublime destin de Saint-John-McCain   04/09/2018

    • Le sénateur John McCain, “héros américain”, est mort dans un tintamarre extraordinaire de l’establishment du système de l’américanisme, tous partis, tendances et “nuances” confondus, – mis à part Trump, excommunié par le mourant qui avait donné des instructions précises à cet égard. • Nous n’avons peut-être pas assez bien mesuré la ferveur extraordinaire qui a soulevé ces bataillons endimanchés célébrant les vertus extraordinaires du grand disparu. • Inutile de nous attarder ici sur l’objet de ce déluge, on, sait ce que valait McCain et ce qu’on peut faire de ses supposées vertus. • Par contre, l’empressement extraordinaire de la célébration, les cataractes d’encens déversés sur le défunt ainsi canonisé semblaient comme la manifestation d’une religion qui serait apparue à “D.C.-la-folle” comme une ultime tentative de changer son destin catastrophique en suivant l’enseignement plein de vertus de Saint-John-McCain. • Alors, s’il s’agit bien de ce cas, on dira qu’il s’agit évidemment de la religion du désespoir instituée pour que son Dieu, – la Nation Exceptionnelle elle-même, – leur vienne en aide.

    Lire cet article
  • Vers l’épreuve suprême   25/08/2018

    • Nous avons pris deux événements de politique extérieure qui conduisent à conclure que la crise intérieure US (“D.C.-la-folle”) pèse de plus en plus sur tous les actes de politique, notamment de politique extérieure. • D’une part, la “guerre commerciale” Chine-USA, qui voit les Chinois écarter toute possibilité de négociations sérieuses au moins jusqu’aux élections US de novembre, tant ils jugent Trump sévèrement touché par ses “scandales”. • D’autre part, l’annonce par les Russes de la possibilité d’un montage US (+ les amis) pour une des habituelles “attaques chimiques” mises en scène par leurs acolytes islamistes et autres “Casques blancs” : cette manigance menée par Bolton-neocon est pour l’instant acceptée par Trump qui a besoin de renforcer sa position intérieure. • Les perspectives, intérieures et par conséquent extérieures, sont terribles avec  un président conduit à une bataille sans pitié contre ses adversaires. • Bien évidemment, tout le monde sera affecté par ce terrible tourbillon crisique, dans tous les sens, de toutes les façons : nous entrons dans une “époque infernale”.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • MbS, on se voit au G-20 ou pas ?   21/11/2018

    • Il y a une nouvelle offensive de communication (dans la presse turque essentiellement) contre MbS, le jeune dirigeant saoudien mis en cause dans l’affaire de l’assassinat de Jamal Khashoggi. • Une analyse israélienne est que cette offensive, qui utilise les ambitions sans fin d’Erdogan qui voudrait être le seul et unique grand inspirateur du monde sunnite, est le fait de “certaines forces” dans les directions-Système. • Washington est cité, où l’on veut attaquer Trump sur le terrain de sa politique étrangère et de ses liens très serrés avec MbS.

    Lire cet article
  • Xi sort prudemment de ses gonds   19/11/2018

    • Une réunion de l’APEC tonitruante, qui se termine par une extraordinaire absence de communiqué commun, pour cause de mésentente entre la Chine et les USA. • Le Chinois Xi a, pour la première fois, évoqué le spectre de la guerre (la vraie). • Le vice-président US Mike Pence a développé une dialectique à dominante belliciste pour exiger l’asservissement économique de la Chine. • La tension ne cesse donc d’augmenter jusqu’à l’hypothèse de la possibilité de choisir une “stratégie du pire” contre Washington.

    Lire cet article
  • Strike post-midterm : Trump liquide son ministre   08/11/2018

    • Rapide comme l’éclair, Trump licencie brutalement son ministre de la Justice, Jeff Sessions. • Il le remplace, pour l’intérim qui prendra le temps qu'il faut, par un fidèle prêt à affronter directement le procureur Mueller qui enquête contre le président. • Les démocrates, qui tendaient une main pacificatrice au président en attendant la prochaine occasion, sont pris à contrepied et complètement furieux. • La guerre est donc relancée sans avoir jamais fini, et cette fois les adversaires de Trump pris de court, auront des positions de fortce à la Chambre.

    Lire cet article
  • America First-tardif   04/11/2018

    • Articles du 4 novembre 2018. • Une appréciation de l’utilisation de toute sa puissance financière et commerciale des USA, notamment au travers les sanctions. • Il s’agit beaucoup plus d’un signe de faiblesse, qui engage les autres à mieux s’armer en affirmant leur indépendance, et qui caractérise la période impériale-tardive des USA. • Analyse du cas du système de télécommunication bancaire SWIFT utilisé comme une arme par les USA, qui suscite la création de systèmes autonomes rivaux (SFPS en Russie). • Contributions : dedefensa.org et Tom Luongo.

    Lire cet article
  • 2020 comme 1860... “Étrangers dans leur pays”   02/11/2018

    • Une enquête statistique montre que quasiment la moitié des citoyens américains (un petit 2/3 de républicains, un très gros tiers de démocrates) ne se reconnaissent plus dans leur pays (“étrangers dans leur pays”). • La “guerre civile de communication” (culturelle et sociétale) fait des ravagesdans les psychologies. • Pendant ce temps, les historiens scrutent la possibilité de plus en plus affirmée d’une véritable “guerre civile” (le 2.0) aux USA. ? • Une date est souvent avancée : 2020 et les présidentielles, que certains comparent à 1860 (élection de Lincoln).

    Lire cet article
  • Les Russes « se préparent à la guerre »   28/10/2018

    • Cette fois, les Russes prennent une mesure tragique de la situation, avec la résolution de Trump de quitter le traité FNI. • Dans l’enceinte prestigieuse de l’ONU, ils avertissent qu’ils sont prêts à faire la guerre qu’on leur imposera, tandis qu’ils jugent que les Américains ne font rien de moins que de préparer cette guerre contre eux. • Pour autant, la messe n’est pas dite, car à côté de Washington D.C. se trouve “D.C.-la-folle”. • A suivre dans cette crise énorme du traité FNI les effets de la querelle interne entre Bolton et le ministre de la défense Mattis.

    Lire cet article
  • La tragédie-bouffe des bombes-postales   26/10/2018

    • Les “colis suspects” devenus classiquement “colis piégés” ou plus originalement “bombes-postales” ont soulevé une tempête de plus dans la crise interne de l’américanisme, dite-“D.C.-la-folle”. • Le FBI envisage, – surprise surprise, – que Daesh ou al Qaïda soit impliqué, mais tout le monde s’en fiche. • Seul compte l’effet de la communication : les bombes-postales ont permis un nouveau paroxysme de la crise, voilà l’essentiel de la séquence. • La crise de l’américanisme est totalement repliée sur elle-même, du pur isolationnisme psychologique.

    Lire cet article
  • MbS et les antiSystème   22/10/2018

    • Quelle position doit-on prendre par rapport au conflit dans la crise-Khashoggi, entre la direction saoudienne (MbS) et les critiques furieuses venues de Washington (et d’autres pays du bloc-BAO) ? • On retrouve cette interrogation en constatant la différence complète d’attitude entre un Lindsey Graham et un Ron Paul. • Dans ce cas, celui qui occupe une position antiSystème (sans qu’il le réalise, bien entendu), c’est Graham, tandis que Ron Paul refuse de suivre cette voie au nom de son engagement idéologique de non-interventionniste.

    Lire cet article
  • Eh, Fukuyama : tout ça pour ça ?   21/10/2018

    • En 1989 s’ouvrit une nouvelle période de l’Histoire, saluée par l’intrusion dans la conception philosophique à la mode de la notion de “fin de l’Histoire” de l’Américain Francis Fukuyama. • Fukuyama, qui fut jusqu’en 2003 néoconservateur (représentation politique et hégémonique de cette thèse), a commencé à partir de là à prendre ses distances avec la thèse officielle extrapolée de ses conceptions. • Aujourd’hui, dans un nouveau livre, il condamne complètement la “démocratie libérale” et salue la montée de la “démocratie illibérale”.

    Lire cet article
  • Psychologie tragique de Poutine   20/10/2018

    • Quelques mots de Poutine, à nouveau sur la question de la guerre nucléaire possible. • On distingue un état d’esprit de plus en plus marqué par une évolution de la psychologie qui prend en compte l’impossibilité, non seulement d’une entente mais d’un simple contact avec “D.C.-la-folle” pour une compréhension commune de ce que c’est qu’un conflit nucléaire. • Peut-être les Russes sont-ils las de tenter de “faire de la pédagogie” au bénéfice de leurs “partenaires” US et s’en remettent-ils au fatalisme. • ...Ou bien au désordre de “D.C.-la-folle”

    Lire cet article
  • MbS Must Go !   17/10/2018

    • L’affaire Khashoggi est la nouvelle grande crise à “D.C.-la-folle”, cette fois avec des éléments très inattendus et inédits par rapport à ce qui s’est passé ces trois dernières années. • Il s’avère que le Congrès est entré sur le sentier de la guerre, bien décidé à en découdre avec MbS si le crime est avéré, avec sanctions à l’appui. • Contre cet emportement, Trump ne peut pas grand’chose pour l’instant, et la perspective n’est pas encourageante. • Plus que jamais valsent les étiquettes puisque nous en sommes à applaudir le Washington Post pour ses éditos...

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur le simulacre mis à nu par le bouffe   14/11/2018

    • ...Autrement dit : la querelle-bouffe transatlantique entre Trump et Macron a mis à nu le simulacre transatlantique. • C’est de cette façon qu’aujourd’hui l’on peut procéder à la recherche d’une vérité-de-situation puisque la réalité, contrairement à ce que croient certains, n’existe plus, littéralement pulvérisée. • Il est complètement inutile de tenter de juger diplomatiquement, stratégiquement, politiquement, etc., la valeur et le poids des diverses algarades qui ont marqué le week-end parisien de la commémoration du centenaire de l’armistice de 1918. • Tout juste pourrait-on sortir de tout cela quelques réflexions sur les psychologies ainsi mises à nu, elles aussi. • Non, ce qui importe, c’est ce que l’événement, qui s’est formé tout seul, par le biais des maladresses et des erreurs des uns et des autres, a montré crument la situation existant entre les USA et l’Europe, la vérité-de-situation de l’alliance transatlantique, entre soumission, cynisme, mensonges, indignité, etc. • Inutile de s’acharner sur l’un ou l’autre, de chercher un vainqueur ou un vaincu, ce qui importe est ce que l’événement et le Temps venu d’une vérité nous ont montré à voir.

    Lire cet article
  • Notes sur un Euromissiles de plus   23/10/2018

    • Trump l’a annoncé ce week-end : les USA envisagent de façon extrêmement sérieuse de sortir très rapidement du traité FNI (Force Nucléaires Intermédiaires de théâtre) de 1987, entre les USA et l’URSS d’alors (re)devenue Russie. • C’est la (seconde) résurrection d’une crise vieille de quarante ans : la crise des Euromissiles (1977-1983), qui a connu une relance en 2006-2008 et qui entre donc aujourd’hui dans son troisième épisode (Euromissiles-III). • L’argument US, c’est la dénonciation de violation du traité par les Russes, à propos desquelles on n’a vu aucune preuve... Mais puisqu’ils le disent...• Si ce retrait se fait, il mettra fin à un traité unique en son genre, qui est l’une des poutres-maîtresse de l’arrangement objectivement assez apaisé par rapport aux risques de la fin de la Guerre froide. • Mais les USA prennent un gros risque, justement, s’ils liquident le traité : ils liquident l’acte légitimant leur présence centrale en Europe, pour le maintien d’une sécurité dont ils sont le verrou principal. • Pour tout dire et faire court, on dira platement que cette sorte de nuance n’intéresse ni Trump, ni Bolton.

    Lire cet article
  • Notes sur une danse des sables   15/10/2018

    • Le 2 octobre disparaissait un homme, faisant partie de la vaste constellation des milliers de princes des Saoud mais qui avait affirmé une certaine indépendance vis-à-vis du pouvoir en place et s’était exilé chez l’ami américaniste. • Jamal Khashoggi entrait dans le consulat d’Arabie à Istanboul ce 2 octobre et, semble-t-il (selon les sources), n’en ressortit pas sinon, semble-t-il (selon les sources) en morceaux découpés et rangés dans des valises portées par le groupe de tueurs chargés de cette très basse besogne. • Soudain éclatent, à propos de cette affaire Khashoggi, des tensions extrêmement vives entre Ryad (le jeune Prince MbS) et “D.C.-la-folle” (The-Donald). • On en est aux menaces de très graves sanctions et de ripostes catastrophiques, tandis qu’un Congrès chauffé à blanc réclame la vérité et la punition des coupables, et qu’Israël conseille discrètement à tous de se calmer, pétrifié à l’idée que l’axe Trump-MbS pourrait se défaire. • Jamais, au moins depuis 9/11, les relations USA-Arabie n’ont été si mauvaises, brusquement, brutalement, comme s’il y avait eu un nouveau 9/11...

    Lire cet article
  • Notes sur la possibilité d'une frappe   04/10/2018

    • Une déclaration de “Mamie”, – Kay Bailey Hutchison, 75 ans et ambassadrice des USA à l’OTAN, – a enflammé les commentaires, surtout du côté russe. •  “Mamie” a un peu nuancé ses propos sur un tweet qui a suivi mais on a surtout retenu l’intention initiale. • L’ambassadrice des USA à l’OTAN avait évoqué, dans une phrase et une expression lapidaires, la possibilité d’“éliminer” des missiles russes en Russie, selon l’argument (et nullement la preuve, bien entendu) qu’ils contreviendraient au traité INF. • On interprète donc cette sorte de déclaration comme “une première depuis la Guerre froide”, et qui même n’aurait jamais été faite aussi précisément durant la Guerre froide. • Une explication est qu’il s’agit de faire peur aux pays de l'OTAN et de vendre de la camelote US (la quincaillerie, les armements US). • Du côté russe, au contraire, la chose est prise très au sérieux, comme représentative des tendances bellicistes folles de la direction US : « Dans les conditions actuelles, dit un expert, les représentants américains se conduisent d'une telle manière que les autres n'ont pas besoin d'être paranoïaques... »

    Lire cet article
  • Notes sur l’“arrogance israélienne” et conséquences   26/09/2018

    • Les premières livraisons des nouveaux matériels de défense antiaérienne (S-300) et de guerre électronique russes arrivent en Syrie. • Après une réaction, très mesurée (Poutine), une enquête très détaillée (ministère russe de la défense, la décision a été prise et elle est promptement exécutée. • Cette analyse est accompagnée d’un texte de Elijah J. Magnier qui nous éclaire sur un point : en Syrie depuis 2015, et mise à part la lutte contre le terrorisme qui semble-t-il devrait faire l’unanimité, Poutine (la Russie) était beaucoup plus un “arbitre” qu’un allié de la Syrie. • En agissant comme ils l’ont fait, en ergotant comme ils l’ont fait, – chaque fois “avec arrogance”, – les Israéliens ont beaucoup perdu, et sans doute commencent-ils à s’en rendre compte. • Certains parmi eux craignent moins les S-300 que le matériel de guerre électronique que les Russes commencent à déployer, qui leur assure une maîtrise de l’espace aérien par simple aveuglement des communications de l’adversaire, une “no-fly-zone” par incapacité encore plus que par interdiction. • L’épisode fait tomber quelques masques...

    Lire cet article
  • Notes sur un “bourbier de communication”   17/09/2018

    • L’offensive russo-syrienne contre la région d’Iblid, dernier bastion des groupes terroristes islamistes est ralentie sinon (temporairement ?) détournée de son but initial. • Sur le terrain, c’est une action de renforcement des forces turques qui a modifié la situation et suscité ces changements tactiques, mais c’est surtout, dans le chef des Russes, les avertissements US qui ont suscité la décision stratégique de se donner un peu de temps... • Elijah J. Magnier décrit dans un texte du 14 septembre que l’on trouve à la fin de ces Notes d’analyse la situation actuelle avec les divers mouvements des différents acteurs. • La situation très tendue de ces dernières semaines a laissé place à une confusion d’un type bien connue sur le terrain, activée par une communication contradictoire et diverse et un Erdogan prompt au volte-face. • Mais Poutine et les Russes ne pourront pas éviter le temps de la décision, en Syrie et ailleurs, dans tous les points de tension avec les USA et notamment avec les sanctions extrêmement dures que les USA veulent appliquer. • Ce sera le rendez-vous de novembre.

    Lire cet article
  • Notes sur une ligne très rouge en Syrie   09/09/2018

    • A nouveau, la Syrie est au bord de l’incendie, du conflit majeur, du risque d’extension catastrophique, cette fois à cause de la province d’Iblid, dernier bastion des terroristes “protégés” par le contingent de 2 000 G.I.’s étrangement déployés pour les anéantir. • La question est de savoir si l’offensive d’Iblid (essentiellement, Syriens et Russes) aura bien lieu très vite, et si elle mènera, par effet indirect de l’habituelle attaque chimique-bidon, à une riposte des “croisés” du bloc-BAO, – bref, savoir si forces russes et américanistes ne risquent pas de se trouver face à face. • Le désordre extraordinaire de Washington ne risque pas de nous faciliter une réponse. • Ce qu’il nous a semblé ressentir lors du sommet de Teheran de vendredi (Iran-Russie-Turquie), c’est un net durcissement russe qui pourrait faire que cette fois Poutine ne céderait rien sur le terrain de la force : on verra... • On trouve aussi, après notre analyse, un texte d’Alastair Crooke (« The US 180° turn on Syria ») sur la situation en Syrie et autour, nous précisant également que la Chine est devenue un acteur majeur de cette crise.

    Lire cet article
  • Notes sur Poutine et l’“État profond”   23/08/2018

    • Au cours d’une conférence de presse à Sotchi à l’occasion de sa rencontre avec le président finlandais invité, Poutine a eu une remarque sur la situation aux USA, et sur les relations entre les USA et la Russie. • Cette phrase est extraordinaire : « Le problème n'est pas seulement dans la position du président américain, mais aussi dans celle de ce que l'on appelle l'establishment, qui dirige au sens large du terme les États-Unis ». • En quelques mots, Poutine, l’homme qui a fait son crédo de ne jamais intervenir officiellement dans la politique intérieur d’un autre pays au nom du principe de souveraineté, nous dit qu’il existe aux USA, à “D.C.-la-folle”, un état de sédition. • Cette situation explique l’attitude d’extrême  prudence du président russe, pendant que les événements continuent à s’empiler à Washington pour alimenter la confrontation, notamment (car il y a plusieurs affrontements) entre Trump et l’État profond. • Les élections de novembre constituent un marquoir décisif dans l’évolution de la situation, ou n’est-ce qu’une “étape décisive de plus”... • C’est à notre destin de voir. 

    Lire cet article
  • Notes sur l'ordre global du désordre   08/08/2018

    • Puisqu’aujourd’hui commence le nouveau régime des super-sanctions US contre l’Iran, l’occasion est bonne d’exposer deux exercices intellectuels contraires sur la situation des relations internationales. • D’un côté, le professeur Michael Klare qui se dit persuadé que Donald Trump a une “Grande Stratégie” à l’esprit, qui a pour but de rassembler dans une sorte de coopération concurrente les trois puissances du jour : USA, Chine et Russie. • C’est le projet G3. • Klare expose son idée avec une certaine conviction mais sans cacher que le résultat pourrait ressembler fâcheusement à l’arrangement du monde d’Orwell dans 1984 : « ...la guerre – ou la préparation à la guerre – sera une condition perpétuelle d’un tel système. ».• Alastair Crooke lui répond en observant qu’il s’agit d’une complète chimère, parce que les USA sont incapables d’observer des règles de quelque coopération que ce soit. • Pour lui, cet “ordre global du désordre” régnant perdurera tant que les USA n’auront pas fait leur catharsis pour « purger cette vision utopique de la mission exceptionnaliste de l’Amérique de racheter le monde »

    Lire cet article
  • Notes sur l’évolution du JSF à l’hypersonique   03/08/2018

    • Ici, les Russes effectuent un essai avec des S-400, bien entendu couronné de succès. • Là, ils effectuent un test en tir réel impressionnant d’efficacité, avec la destruction d’un navire déclassé en Mer Caspienne par un missile Kh-31. • A la place du Kh-31, pensez Kh-47 et vous voyez le missile percuter le navire à Mach 10 au lieu de Mach 3,5, et vous vous dites que les Russes ont vraiment franchi un pas de géant dans le domaine des grands systèmes d’arme opérationnels, ceux avec lesquels on peut déployer une stratégie globale. • Et que font les forces armées du Pentagone & Co pendant ce temps-là ? Elles enregistrent le plus grand budget de tous les temps-modernes, sans doute pour acheter un peu plus de JSF, devenus F-35 pour aller directement à la poubelle pendant qu’on songe à un remplacement qui serait un bon vieux F-15 “relifté” et “relooké”... • Mais même ça (liquider le F-35 qui est en train de les liquider), ils n’y arriveront pas. • Les Russes sont-ils plus forts que les USA ? Question idiote : nul n’est plus fort que les USA et « ...nous devons éternellement survivre, ou mourir en nous suicidant.  »

    Lire cet article
  • Notes sur le JSF “martyrisé, outragé…”   01/08/2018

    • Les rumeurs et les nouvelles “de bonne source” courent actuellement sur l’intention prêtée à l’aviation militaire israélienne de mettre de côté sa deuxième commande de F-35 au profit d’une nouvelle version du F-15 (disons “IA F-15” ?). • Elles se complètent de l’affirmation que l’USAF et Boeing négocient en secret depuis 18 mois une nouvelle version du F-15 là aussi, le “F-15X”. • Rien d’officiel ni d’affirmé, – ni d’infirmé d’ailleurs, – mais une sorte de fumet et de bruit de fond que le vent mauvais nous apporte et qui nous dit : on cherche un “complément“ au F-35 (au JSF) qui serait en fait destiné à devenir un “remplaçant”, impliquant que les méchancetés sans nombre déversées par tant de mauvaises langues sur le JSF seraient en partie sinon complètement fondées. • Il s’agit de prémisses possibles d’un événement sans précédent : la mise en cause officielle du programme militaire le plus colossal de l’histoire du Système et du technologisme. • Bien malin celui qui dira sur quoi tout cela va déboucher, sinon l’hypothèse finale : autant en emporte l’effondrement hollywoodien du Système

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Le “règne de la quantité” rit jaune   20/11/2018

    • Articles du 20 novembre 2018. • Une approche quantitative du mouvement des gilets-jaunes, avec les diverses polémiques concernant le nombre de personnes impliquées. • Pourtant, cet aspect, d’habitude considéré comme une mesure essentielle de l’importance/de la légitimité d’un mouvement populaire, est cette fois très secondaire dans le jugement quasi-unanime de son importance. • La question de la quantité devenue négligeable, le “règne de la quantité” chancelle. • Contributions : dedefensa.org et Fabien Buzzanca. 

    Lire cet article
  • Vertige et délire, – suite...   16/11/2018

    • Articles du 16 novembre 2018. • Détails sur le rapport de la National Defense Strategy Commission. • Il avertit d’une possible/probable guerre avec la Chine/avec la Russie, jusqu’à évoquer un délai aussi court que 2022. • En même temps, la possibilité pour les USA de perdre cette guerre dont personne ne les menace mais qu’ils sont prêts à faire. • Le rapport recommande aux USA une sorte de mobilisation nationale pour cette guerre que personne ne leur deman de faire. • Drôle de présentation d’un drôle de rapport. • Contribution : dedefensa.org et WSWS.org .

    Lire cet article
  • Suicide, mode d'emploi   12/11/2018

    • Un rapport du Pentagone récupéré par Reuters met en évidence la situation catastrophique des forces armées US. • A la suite de la politique de globalisation et de délocalisation installée dans les années 1990, les USA ont perdu totalement l’autonomie de leur base industrielle et technologique. • Nombre de composants, notamment électroniques, de leurs systèmes d’arme sont aujourd’hui produits dans des pays étrangers, surtout en Chine. • Autodestruction, mode d’emploi et réalisation garantie. • Contributions : dedefensa.org et Ivan Danilov.

    Lire cet article
  • Castelnau par Castelnau   10/11/2018

    • Articles du 10 novembre 2018. • Sur le rôle et l’importance du général de Castelnau, durant la Grande Guerre et après, opposé au “modèle-Pétain” qui a fait l’objet d’un faux-pas de plus de Macron. • Le “devoir de mémoire”, c’est surtout la “polémique mémorielle” qui prend feu à n’importe quelle occasion dans nombre de pays. • Le domaine de la mémoire est associé aux questions culturelles et sociétales pour constituer aujourd’hui les outils essentiels de la Grande Crise par la communication. • Contributions : dedefensa.org et Régis de Castelnau.

    Lire cet article
  • L’euro et l’enfer de Dante   03/11/2018

    • Articles du 3 novembre 2018. • Sous peu, dans deux semaines, l’Italie doit remettre un nouveau budget à la Commission européenne, ce qu’elle ne fera sans doute pas. • Au contraire, estime Olivier Delamarche, l’Italie est en train de préparer sa sortie de l’euro qu’elle effectuera en proclamant que c’est la faute de l’UE, qui l’a poussée à cette extrémité en abusant de son pouvoir. • Il s’ensuit le constat que l’Italie n’est pas la Grèce et que la crise italienne peut très vite se transmuter en crise de l’UE. • Contributions : dedefensa.org et Fabien Buzzanca.

    Lire cet article
  • Le destin est un prénom   02/11/2018

    • Article du 2 novembre 2018. • Toujours suite (indirecte) de la lecture du Destin français, d'Eric Zemmour, une variation sur la question des prénoms car “le prénom est un destin”. • Contribution de Marc Gébelin.

    Lire cet article
  • La transversale Khashoggi-Yémen   01/11/2018

    • Articles du 1er novembre 2018. • Brusquement, l'administration Trump affirme une position d'une extrême dureté envers l'Arabie, en donnant 30 jours à ce pays pour arrêter les attaques contre les zones peuplées au Yémen, c'est-à-dire l'agression contre les civils. • Cette exigence ébranle gravement les relations entre les USA et l'Arabie, et le régime de Ryad lui-même. • L'analyse proposée est qu'il s'agit une nouvelle fois d'une manifestation emportée de l'imprévisibilité de Trump. • Contributions : dedefensa.org et Justin Raimondo. 

    Lire cet article
  • BREXIT et BELXIT : la Belgique quitte-t-elle l’UE ?   31/10/2018

    • Article du 31 octobre 2018. • Un ancien fonctionnaire européen décortique la décision belge d'acquérir l'avion de combat (US) F-35 par rapport au devoir européen de défense commune. • Contribution : Yves Mollard La Bruyère.

    Lire cet article