Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de février 2020, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011(dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2 000 à €3 000 par mois (« ... les montants de €2 000 et €3 000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui  très largement les €2 000 et le reste à l’avenant, et l’on peut dire que la somme de €3 000 est quasiment la référence de ce qui est nécessaire pour “le fonctionnement minimum...”. Nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de février 2020 atteignaient €185. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales : pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci. 

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
fvrier 2020 : 1513 € récoltés

1513 €

La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Bloc-Notes

La fièvre de la sécession   26/02/2020

• Des initiatives commencent à fleurir aux USA pour parvenir à des processus de sécession de parties d’Etat où des rassemblementsd’une tendance ne veulent plus subir la loi majoritaire de la tendance qui leur est hostile. • Ces fractures déconstructrices (dans le sens vertueux)se rencontrent surtout à l’intérieur, au niveau de comtés qui veulent faire sécession pour l'autonomie ou le rattachement à un État voisin. • Il est normal d’être sceptique sur les chances de réussite, sauf à constater que tout pousse vers de telles évolutions aujourd’hui aux USA.

Ouverture libre

Erdogan-Merkel : la parallèle du simulacre   26/02/2020

• Articles du 26 février 2020. • Description de deux destins politiques similaires par rapport aux liens avec les USA et la Russie des pays qu’ils dirigent. • Depuis 2015 surtout, les liens d’Erdogan et de Merkel avec les USA et la Russie sont faits de hauts et de bas, qui auraient pu sembler illustrer une certaine habileté des deux pays dans une sorte de double jeu “du faible-au-fort”. • Mais il apparaît qu’au contraire leurs positions s'est affaiblie. • Aujourd’hui, leurs situations respectives sont critiques. • Contributions : dedefensa.org et Tom Luongo. 

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

T.C. 86 : Effondrement-en-cours   25/02/2020

25 février 2020 – Il y a quelques semaines, ZeroHedge.com publiait le texte d’un commentateur économiste indépendant comme il en pullule aux USA. Le commentateur envisageait trois scénarios pour l’épidémie devenue pandémie du coronavirus : “Bad” (elle reste confinée à la Chine et elle est maîtrisée au bout d’un certain temps), “Ugly” (elle se…

Les Carnets de Badia Benjelloun

Mises en quarantaine   24/02/2020

Un peu de vrai et beaucoup de faux Un grand battage médiatique avait été mené il y a quelques mois autour de la cigarette électronique quand fut relayée une épidémie de pneumopathies sévères.  1300 cas avaient été recensés chez des vapoteurs aux Usa. Ni les liquides vendus dans le commerce…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le SDS, un virus encore plus foudroyant   24/02/2020

24 février 2020 – Dans cette saison de pandémie évidemment contagieuse, les mauvaises nouvelles le sont également. Le SDS apparaît parallèlement au coronavirus, au moins aussi foudroyant dans son genre : il s’agit du Sanders Derangment Syndrom, à mettre dans la même catégorie que la pandémie psychologiquement et hystériquement transmissible qui ravage…

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Brèves de crise

Urgence de février   23/02/2020

Analyse

Notes sur Russiagate-II (le retour)   23/02/2020

• Sanders qui se définit comme “socialiste démocratique” a gagné les primaires du Nevada avec une avance importante, qui le conforte dans sa position de favori pour la nomination. • La perspective d’un Sanders (78 ans !) comme candidat officiel remplit d’une terreur sacrée la direction du parti démocrate (le DNC) et l’establishment.• Quoi qu’il en soit, on doit ainsi s’attendre à des péripéties originales, d’autant que le milliardaire sauveur du conformisme-Système, Bloomberg, s’est montré exécrable lors du débat des candidats à la désignation démocrate. • Plus encore, “on doit s’attendre à des péripéties originales” du fait de la résurrection, sous une forme nouvelle, d’un artefact fantasmagorique : Russiagate-IIsuccède à Russiagate, avec le même cortège de salades russes, comme un gigantesque simulacre destiné à expliquer le fonctionnement absurde du Système et le comportement erratique de ses serviteurs. • Plus que jamais, Washington D.C. mérite d’être considéré comme “D.C.-la-folle”, et ainsi 2016 nous apparaîtra-t-elle comme une année tranquille en comparaison de 2020.

Brèves de crise

USA-Mexique, l’inévitable confrontation   23/02/2020

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

La vérité, “sans crier gare... ”   22/02/2020

22 février 2020 – Ainsi y a-t-il de ces “moments” où la  vérité-de-situation jaillit sans crier gare, sans avertissement, sans que nous ayons à la solliciter par une recherche assidue, parce que, je crois, elle repose et apaise l’esprit. C’était hier, sur Sky News, lorsque le porte-parole de Central Command et de l’opérationInherent Résolve de…

Bloc-Notes

Comment The-Donald liquide l’“Empire”   21/02/2020

• Tout le monde annonçait que l’équation réunissant le Brexit, Boris Johnson et Donald Trump serait non seulement gagnante mais triomphante. • Il faut déchanter, et vite. • A la suite de deux affaires, les “special relationships” n’ont jamais été aussi tendues depuis des décennies, avec les deux hommes faits-pour-s’entendre, Johnson et Trump. • En cause,  l’humeur de Trump, qui ne laisse rien passer, qui ne supporte pas qu’on ne soit pas d’accord avec lui, qui aime les amis de l’Amérique lorsqu’ils sont à genoux et plus bas que terre.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Deux records pour dedefensa.org   20/02/2020

20 février 2020 – Deux records ? • Le premier est piteux : nous commençons notre cycle mensuel du « 19 courant... » avec une somme de €185 (€220 aujourd’hui)... Du jamais-vu, du tristement jamais-vu. • Le second est glorieux : 11 470 visites/jour, voilà le nombre moyen de visites quotidiennes pour cette année 2020, selon ce qu’on peut déjà…

Bloc-Notes

Danse autour de la patience russe   19/02/2020

• Comme l’on sait, la guerre en Syrie n’est pas finie, loin s’en faut. • Actuellement, l’on se trouve à un moment où les signataires de l’accord de Sotchi, et singulièrement les Turcs, vont devoir répondre de leur engagement d’il y a deux ans. • Nous avons rassemblé certains signes du point de vue de la communication montrant que peut-être la patience et la prudence russes arrivent à leur point de rupture. • Cela se sent dans certains mots et le ton choisi pour les dire, de certaines déclarations qui, dans d’autres circonstances, paraîtraient anodines.

Analyse

Notes sur la possibilité d’une rupture   18/02/2020

• La Conférence annuelle de Munich sur la Sécurité a, du point de vue de Washington, marqué cette année une rupture importante dans ce qui était jusqu’ici le concert transatlantique mené par la baguette prestigieuse qu’on sait. • La partition dominante n’était pas, pour Washington toujours, le rassemblement du bloc-BAO contre la Russie et la Chine mais bien le constat de la mésentente au sein du bloc-BAO. • L’affaire de la technologie 5G de l’entreprise chinoise Huwei que nombre d’Européens ont choisi contre l’avis impératif des USA est symbolique de cette rupture touchant le lien transatlantique. • Sur ce point, les ennemis intérieurs à Washington (Trump vs e Speaker de la Chambre Nancy Pelosi) présentent un front uni et furieux : America First et Great Again ! • Les Européens à Munich ont affiché une détermination paraissant presque antagoniste dans ce climat. • Ils y sont forcés par une pression terrible des USA, qui réalisent désormais le déclin accéléré de leur hégémonie et réagissent par l’affirmation brutale des moyens de contrainte dont ils disposent encore.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Utilité du Sisyphe des startups   18/02/2020

18 février 2020 – Impossible de m’y faire, même si parfois j’observe chez lui des tendances plus sympathiques, des idées qui mériteraient d’être développées. Macron est comme un Sisyphe  (*) postmoderne équipé de son mythe dernier modèle mais dont la technologie sera dépassée dans les six mois ; c’est-à-dire un Sisyphe très court,…

Ouverture libre

La déconstruction rampante des USA   17/02/2020

• Il y a des oppositions et des affrontementsentre des États de l’Union et le “centre” washingtonien développant les exigences et les pressions d’un Trump de plus en plus impératif. • Les sujets de mésentente portent bien sûr sur l’immigration, mais aussi sur d’autres domaines, le commerce, des aspects de la politique étrangère, etc. • Nombre d’États de l’Union entretiennent des liens directs avec nombre de pays étrangers : ces liens pourraient devenir diplomatiques si les conflits s’aggravaient. • Il s’agit bien d’un mouvement de déconstruction.

Bloc-Notes

La très-riche Dream Team de USA-2020   16/02/2020

• Une nouvelle non confirmée mais non démentie : Michael Bloomberg, candidat de sauvegarde de l’establishment démocrate, très-riche et en embuscade, proposerait à Hillary Clinton d’être candidate à la vice-présidence à ses côtés. • On ne se débarrasse pas aisément d’une Lady McBeth de cette envergure. • Quant à Bloomberg, l’homme aux $61 milliards qui va se payer une campagne du  type Blitzkrieg en or massif, c’est l’arme secrète mais pas discrète du DNC pour stopper l’épouvantable Sanders et ses idées “socialistes”. • 

Bloc-Notes

Macron et la “westlessness” à Munich   15/02/2020

• Comme chaque année début-mi février, la conférence de Munich, le Davos de la sécurité, où l’atlantisme vient faire le beau et roucouler des romances antirusses. • Cette année, il y avait du nouveau : “westlessness”, ou le déclin du “bloc-BAO” selon Owald Spengler-Macron. • Du coup, on s’est un peu chamaillé. • En même temps, Macron leur a dit qu’on était toujours amis et qu’il fallait se méfier des Russes. • En même temps, on ne peut pas rester comme des citrouilles à se regarder en attendant Halloween, il faut se parler avec les Russes.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Épidémie de stupéfaction   15/02/2020

15 février 2020 – S’il fallait me donner un surnom, je choisirais, avec un brin d’ironie, celui de “l’homme stupéfait”. Ne croyez pas que cet état de stupéfaction me paralyse ou me prive d’un jugement médité ; non il m’accompagne en permanence comme une sorte de guide qui m’indiquerait les choses…

Ouverture libre

Iran-Syrie, une fluidité crisique si rapide   14/02/2020

• Articles du 14 février 2020. • Nous passons en un mois de deux occurrences où nous risquons des conflits au plus haut niveau. • Il y a un mois, nous étions menacés de la possibilité d’un conflit majeur entre l’Iran et les USAsuite à un assassinat américaniste en Irak, suivi d’une riposte iranienne en Irak. • Aujourd’hui, c’est la région d’Idlib, en Syrie, près de la Turquie, où la Turquie intervient pour la nième fois, se heurte à l'offensive des forces syriennes, et risque un affrontement avec la Russie. • Contributions : dedefensa.org et E.J. Magnier.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Aveugles dans la nuit noire du tunnel obscur   13/02/2020

13 février 2020 – Je ne parviens pas à me débarrasser de ma stupéfaction devant le caractère moutonnier er aveugle des serviteurs du Système. USA-2020 en donne un exemple étonnant ; et dans cette occurrence, la conduite collective de la presseSystème est encore plus remarquable et spectaculaire, dans la façon dont elle…

Bloc-Notes

Sanders, “cocktail Molotov”-2020 ?   12/02/2020

• Les primaires du parti démocrate, le parti du progressisme-sociétal, sont donc la grande attractionde cette année des élections présidentielles USA-2020. • Avec un homme en vedette, Bernie Sanders, 78 ans, “socialiste démocratique” affiché au pays de la jeunesse et de l’hypercapitalisme. • Sanders a emporté la primaire du New Hampshire contre le missile de l’establishment et de la CIA Pete Buttigieg. • Michael Moore, activiste fameux, voudrait une insurrection des pro-Sanders contre le DNC qui dirige le parti, “inspiré” par l'inusable Hillary.

Ouverture libre

USA-2020 aux petits oignons   12/02/2020

• Articles du 12 février 2020. • Après sa victoire dans le New Hampshire, le “gauchiste” (?) Bernie Sanders se confirme comme le détonateur d’une saison d’angoisse-panique pour le Système. • Contributions : dde.org et Alan Macleod.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

USA-2020 : état du Désordre-profond   11/02/2020

11 février 2020 – L’élection présidentielles 2016 (USA-2016) avait paru sur le moment comme la plus étrange, la plus imprévisible et la plus incontrôlable des campagnes, quelque chose qui ne serait pas surpassée dans cet amoncellement de qualificatif ébahis avant si longtemps que le souvenir se perdrait dans l’avenir. Eh bien,…

Faits & Commentaires

  • “Déconstructuration” du déconstructeur   10/02/2020

    • Implicite derrière les évènements crisiques progressistes-sociétaux en cours, particulièrement aux USA mais pas seulement, on distingue l’ombre des “déconstructurateurs” (selon un terme que nous forgeons nous-mêmes pour désigner les philosophes “déconstructeurs”). • Il s’agit, d’une façon très puissante et dans tous les domaines, de l’“opérationnalisation” d’une pensée philosophique sans précédent par la force et la rapidité de ses effets sur les évènements profonds. • Nous reprenons divers éléments de réflexion s’attachant à un DVD sur l’internet, d’une “confession” extraordinaire de 2002 du philosophe “déconstructurateur” Jacques Derrida sur son processus de réflexion et de création. • Cette “confession” d’un des plus célèbres et des plus talentueux des “déconstructeurs” suggère aussi bien la formidable ampleur et l’aspect absolument maléfique de cette philosophie. • Aujourd’hui, la déconstruction (la “déconstructuration”) règne et fournit la dynamique formidable, à la fois de la surpuissance du Système et de sa mutation simultanée en autodestruction.

    Lire cet article
  • La “chaommunication” de l’apocalypse   31/01/2020

    • Cette fois, nous prendrons un détail d’un événement scientifique symbolique par rapport aux événements courants pour montrer la domination absolue de notre époque par la communication. • Ce qui est un Mal et un bien à la fois, dans cet ordre... • Il s’agit de la récente décision du Bulletin of Atomic Scientistsde mettre son “Horloge de la Fin du Monde” à 100 secondes (23H58’20”) de ce “minuit” qui, selon ce symbole, marque la catastrophe nucléaire que craignait la communauté scientifique des années 1945-1950. • La position de l’aiguille n’a jamais été aussi proche de minuit qu’en 2020, après une succession d’aggravation de la perception symbolique de la situation et ainsi notre époque dépasse-t-elle en dangerosité le temps de la Guerre froide. • Or, dans cette décision de janvier 2020, un facteur nouveau joue un rôle essentiel pour aggraver les plus graves menaces (nucléaire et crise climatique) : les FakeNews (“fausses nouvelles”). • Voici donc venu, à l’ombre de l'étrange doctrine du FakeNewsismele temps du chaos apocalyptique de la communication : “chaommunication”.

    Lire cet article
  • La trilogie (involontaire) de Poutine   29/12/2019

    • Ces derniers jours, il y a eu trois événements fondamentaux pour la Russie, sa puissance, le rapport des forces et la situation stratégique globale. • Les Russes ont expérimenté le premier planeur hypersonique AvantGard qui est ainsi déployé en service actif et représente une supériorité nucléaire stratégique absolue (avec les autres systèmes hypersoniques que les Russes ont développé ou développent). • Avec un marché de Su-34 et de SU-57 avec l’Algérie, les Russes montrent qu’ils n’hésitent plus à intervenir d’une façon qualitative décisive dans des situations stratégiques délicates et loin de leur “extérieur proche”. • Le troisième fait, c’est la déclaration de Poutine (directement liée au déploiement d’AvantGard) que la Russie est, pour la première fois depuis 1945, numéro un dans la “course aux armements”. • Ces trois événements forment une sorte de “trilogie”, “trilogie de Poutine” ou, plus précisément et techniquement “trilogie de la nouvelle vérité stratégique”. • Ce n’est pas que Poutine l’ait voulu ainsi mais c’est ainsi que les événements ordonnent les choses.

    Lire cet article
  • Les USA selon Dame Pelosi   20/12/2019

    • La Chambre des Représentants a voté les deux articles de mise en accusation du président Trump, comme prévu, pour aussitôt nous placer devant une situation imprévue. • La Speaker (présidente) de la Chambre, Nancy Pelosi ne transférera ces deux articles au Sénat comme la procédure le prévoit tant qu’elle n’est pas assurée que le Sénat organisera et conduira le procès de Trump d’une “façon loyale”. • Il s’agit d’une situation originale, qui se résume à ceci, selon un humoriste : “Pelosi ne veut pas transmettre les deux articles tant qu’elle ne sera pas assurée que le Sénat votera la destitution de Trump”. • Pour l’instant, la situation, est donc dans une impasse qui n’a pas de précédent dans l’histoire parlementaire US, sans qu’on sache quel serait exactement le statut du président si cette impasse se prolongeait. • D’une façon générale, les constitutionnalistes jugeraient que Trump pourrait passer outre et le Sénat à majorité républicaine avec lui, mais la situation, n’en resterait pas moins  extraordinairement déstabilisée, ainsi que la structure fondamentale du pouvoir de l’américanisme.

    Lire cet article
  • L’ère du post-simulacre ?   13/12/2019

    • Nous avons noté ces derniers jours deux interventions de communication au cœur du Système qui vont directement et brutalement contre les intérêts fondamentaux du Systèmes bien qu’elles aient été relayées ou largement alimentées par la presseSystème. • Il s’agit des Afghanistan Papers et de ce que nous avons surnommé les 737Max Papers, dans le processus desquels le Washington Post et le Wall StreetJournal jouent un rôle fondamental.  • Ce sont de très puissantes vérités-de-situation qui apparaissent ici, sans qu’aucune autorité-Système ne puissent les contester. • Il ne faut pas en attendre des effets directs sur les affaires concernées, mais elles sont peut-être le signe que les simulacres imposés par le Système pèsent énormément sur les psychologies des directionsSystème, aux USA essentiellement certes, et que ces psychologies acceptent des vérités qui les soulagent de cette charge. • C’est-à-dire que dans cette époque dite de post-vérité, où la vérité n’existerait plus, il y aurait un processus paradoxal qui irait vers le contraire, c’est-à-dire vers une époque de post-simulacre.

    Lire cet article
  • Le goût suave de la sécession   06/12/2019

    • On (PhG) a déjà souligné combien nous nous trouvions, en un sens, dans un instant de “Grosse-Fatigue” où le déferlement épuisant des événements n’arrive plus à mobiliser toute l’attention, mesurant l’épuisement de l’esprit dans cette si “étrange époque”. • Nous parlons surtout des USA, point focal de cette ccontre-civilisation où les événements qui en temps normal devraient soulever une mobilisation de toutes les institutions, finissent par s’écouler comme du business as usual. • Cela ne signifie pas que la gravité fondamentale de ces évènements diminue mais plutôt qu’on commence à mesurer d’une façon rationnelle cette gravité et qu’on commence à en esquisser les hypothèses des conséquences. • Aujourd’hui, commencent à fleurir des réflexion sur des issues telles que séparation, fragmentation, sécession, devant l’évidence qu’il y a aux USA des gens qui ne veulent ni ne peuvent plus vivre ensemble. • Ainsi 2020 apparaît-il, après l’ébranlement chaotique de 2016, une nouvelle année-butoir où le chaos-désordre va commencer à laisser voir ce qu’il nous réserve.

    Lire cet article
  • Deux jours à Londres...   01/12/2019

    • Qui l’eût cru il y a seulement deux ans, un an, voire moins, – qu’un sommet des dirigeants des pays de l’OTAN présentât le moindre intérêt ? • C’est pourtant le cas du sommet de l’OTAN à Londres, ces 3 et 4 décembre. • Tout le monde ne parle que du “choc” entre Macron et Erdogan, mais c’est de bien d’autres choses dont il est question. • Lors de sa conférence de presse conjointe avec le Secrétaire Général de l’OTAN, à Paris le 28 novembre, Macron a lancé des idées absolument sacrilèges pour le Système et l’usine à gaz militaro-politique qui règne à “D.C.-la-folle” en se croyant encore Washington D.C. • Ce que veut Macron : une sécurité européenne assurée par des traités liant en priorité les pays européens dont la Russie (et les USA ?), pour aller vers une “architecture paneuropéenne de sécurité” du genre qui rendrait fou de rage le Pentagone, la CIA & Cie. •Mais peut-être pas Trump, qui aime les plaisanteries... • Le mystère-Macron poursuivi : comment un homme si détesté et si détestable dans son pays, nourri au lait du Système, peut-il en arriver à concevoir de telles aventures antiSystème ?

    Lire cet article
  • Institutionnalisation de l'inversion   14/11/2019

    • S’il doit y avoir destitution, nous dirions que c’est déjà fait : destitution de l’entendement, de la raison non-subvertie, du sens commun, de la mesure, bref de l’intelligence en général même si c’est au service de la cause infâme qu’est le système de l’américanisme. • C’est tout cela qu’enterrent officiellement et en grandes pompes les auditions publiques sur la mise en accusation de Trump par les démocrates de la Chambre des Représentants, lesquelles auditions ont commencé hier. • C’est moins le résultat de l’affaire, à la Chambre puis sans doute au Sénat (la Chambre devant entériner la mise en accusation) que le climat (“D.C.-la-folle”) que reflète cette folle aventure de la destitution. • Dans ce cas, les démocrates sont les responsables majeurs, d’ailleurs parcourus par un courant de démence absolument remarquable et postmoderne. • Mais les autres (les républicains) ne valent guère mieux et c’est tout le pouvoir américaniste qui vacille. • Cela nous conduit à cette question : comment en est-il arrivé là, lui le Système, à se retrouver au bord du gouffre, au bord de l’effondrement ?

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • La fièvre de la sécession   26/02/2020

    • Des initiatives commencent à fleurir aux USA pour parvenir à des processus de sécession de parties d’Etat où des rassemblementsd’une tendance ne veulent plus subir la loi majoritaire de la tendance qui leur est hostile. • Ces fractures déconstructrices (dans le sens vertueux)se rencontrent surtout à l’intérieur, au niveau de comtés qui veulent faire sécession pour l'autonomie ou le rattachement à un État voisin. • Il est normal d’être sceptique sur les chances de réussite, sauf à constater que tout pousse vers de telles évolutions aujourd’hui aux USA.

    Lire cet article
  • Comment The-Donald liquide l’“Empire”   21/02/2020

    • Tout le monde annonçait que l’équation réunissant le Brexit, Boris Johnson et Donald Trump serait non seulement gagnante mais triomphante. • Il faut déchanter, et vite. • A la suite de deux affaires, les “special relationships” n’ont jamais été aussi tendues depuis des décennies, avec les deux hommes faits-pour-s’entendre, Johnson et Trump. • En cause,  l’humeur de Trump, qui ne laisse rien passer, qui ne supporte pas qu’on ne soit pas d’accord avec lui, qui aime les amis de l’Amérique lorsqu’ils sont à genoux et plus bas que terre.

    Lire cet article
  • Danse autour de la patience russe   19/02/2020

    • Comme l’on sait, la guerre en Syrie n’est pas finie, loin s’en faut. • Actuellement, l’on se trouve à un moment où les signataires de l’accord de Sotchi, et singulièrement les Turcs, vont devoir répondre de leur engagement d’il y a deux ans. • Nous avons rassemblé certains signes du point de vue de la communication montrant que peut-être la patience et la prudence russes arrivent à leur point de rupture. • Cela se sent dans certains mots et le ton choisi pour les dire, de certaines déclarations qui, dans d’autres circonstances, paraîtraient anodines.

    Lire cet article
  • La très-riche Dream Team de USA-2020   16/02/2020

    • Une nouvelle non confirmée mais non démentie : Michael Bloomberg, candidat de sauvegarde de l’establishment démocrate, très-riche et en embuscade, proposerait à Hillary Clinton d’être candidate à la vice-présidence à ses côtés. • On ne se débarrasse pas aisément d’une Lady McBeth de cette envergure. • Quant à Bloomberg, l’homme aux $61 milliards qui va se payer une campagne du  type Blitzkrieg en or massif, c’est l’arme secrète mais pas discrète du DNC pour stopper l’épouvantable Sanders et ses idées “socialistes”. • 

    Lire cet article
  • Macron et la “westlessness” à Munich   15/02/2020

    • Comme chaque année début-mi février, la conférence de Munich, le Davos de la sécurité, où l’atlantisme vient faire le beau et roucouler des romances antirusses. • Cette année, il y avait du nouveau : “westlessness”, ou le déclin du “bloc-BAO” selon Owald Spengler-Macron. • Du coup, on s’est un peu chamaillé. • En même temps, Macron leur a dit qu’on était toujours amis et qu’il fallait se méfier des Russes. • En même temps, on ne peut pas rester comme des citrouilles à se regarder en attendant Halloween, il faut se parler avec les Russes.

    Lire cet article
  • Sanders, “cocktail Molotov”-2020 ?   12/02/2020

    • Les primaires du parti démocrate, le parti du progressisme-sociétal, sont donc la grande attractionde cette année des élections présidentielles USA-2020. • Avec un homme en vedette, Bernie Sanders, 78 ans, “socialiste démocratique” affiché au pays de la jeunesse et de l’hypercapitalisme. • Sanders a emporté la primaire du New Hampshire contre le missile de l’establishment et de la CIA Pete Buttigieg. • Michael Moore, activiste fameux, voudrait une insurrection des pro-Sanders contre le DNC qui dirige le parti, “inspiré” par l'inusable Hillary.

    Lire cet article
  • Walesa et le labyrinthe de l’antiSystème   09/02/2020

    • L’ancien président polonais et leader du mouvement de révolte en Pologne en 1980 Lech Walesa estime que la Pologne doit absolument établir de bien meilleures relations avec la Russie. • In illo tempore, Walesa était franchement proaméricaniste. • Bien que traditionnaliste et populiste lui-même, il s’oppose à l’actuel gouvernement de même tendance mais complètement aligné et soumis aux USA. • Ces divergences de position, ces changement d’appréciation mesurent la difficulté de se situer par rapport au Système, et en antiSystème.

    Lire cet article
  • UK “brexité” ? Engueulade 5G Trump-Johnson   08/02/2020

    • Il semblait logique, alors que le Royaume-Uni quittait officiellement  l’UE, que tel ou tel événement marquât au moins symboliquement une proximité plus grande que jamais entre UK et USA. • Mais la logique est, surtout dans notre époque, un redoutable simulacre. • Nous avons eu, au contraire, une furieuse engueulade entre Trump et Johnson, de Trump vers Johnson, à cause du choix britannique du chinois Huawei pour ses réseaux 5G. • Autre chose : UK annonce la levée de sanctions antirusses pour 2021. • Le Brexit nous réserve des surprises.  

    Lire cet article
  • La destitution comme politique jusqu’auboutiste   06/02/2020

    • Une très bonne semaine pour Trump, paraît-il : bordel des primaires démocrates, acquittement dans son procès en destitution, etc. • Pour certains, c’est comme s’il était déjà réélu. • Ce qui fait nous interroger : et alors, qu’est-ce que ça change ?• L’incident Pelosi-Trump lors du discours sur l’état de l’Union montre que le caractère essentiel de la situation washingtonienne est la haine, et les démocrates continueront à guerroyer contre un Trump réélu (si c’est le cas). • Aux USA, la société n’est pas fracturée horizontalement (1% contre 99%) mais verticalement.

    Lire cet article
  • Parti démocrate en cours de désintégration   05/02/2020

    • Extraordinaire démarrage des primaires démocrates avec les caucus de l’Iowa. • Décompte bloqué ou faussaire, programme informatique erratique, annonce des résultats retardée puis donnée pour un dépouillement de 63% des voix... • Un vainqueur annoncé mais pas du tout garanti : le jeune Buttigieg, homosexuel et ancien du renseignement naval. • Pour autant, c’est Sanders qui emporte la majorité des voix mais Sanders est aussi saboté par la direction du parti qu’en 2016. • Aux USA, lumière de nos âmes, la démocratie règne.

    Lire cet article
  • Les (mé)comptes du Pentagone   01/02/2020

    • Le Pentagone continue à nous annoncer des blessés supplémentaires suite à l’attaque iranienne contre des bases US en Irak du 8 janvier. •  Curieuse insistance de la part d’une bureaucratie qui ne s’est jamais embarrassée du poids inconvenant de la véritéet qui préfère en général dissimuler ses revers plutôt que de les monter en épingle. • D’où notre interrogation : pourquoi le Pentagone insiste-t-il tant sur les suites fâcheuses de cette attaque ? • Il nous reste le jeu des hypothèses dans une époque où la réalité est désintégrée et le simulacre permanent.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur Russiagate-II (le retour)   23/02/2020

    • Sanders qui se définit comme “socialiste démocratique” a gagné les primaires du Nevada avec une avance importante, qui le conforte dans sa position de favori pour la nomination. • La perspective d’un Sanders (78 ans !) comme candidat officiel remplit d’une terreur sacrée la direction du parti démocrate (le DNC) et l’establishment.• Quoi qu’il en soit, on doit ainsi s’attendre à des péripéties originales, d’autant que le milliardaire sauveur du conformisme-Système, Bloomberg, s’est montré exécrable lors du débat des candidats à la désignation démocrate. • Plus encore, “on doit s’attendre à des péripéties originales” du fait de la résurrection, sous une forme nouvelle, d’un artefact fantasmagorique : Russiagate-IIsuccède à Russiagate, avec le même cortège de salades russes, comme un gigantesque simulacre destiné à expliquer le fonctionnement absurde du Système et le comportement erratique de ses serviteurs. • Plus que jamais, Washington D.C. mérite d’être considéré comme “D.C.-la-folle”, et ainsi 2016 nous apparaîtra-t-elle comme une année tranquille en comparaison de 2020.

    Lire cet article
  • Notes sur la possibilité d’une rupture   18/02/2020

    • La Conférence annuelle de Munich sur la Sécurité a, du point de vue de Washington, marqué cette année une rupture importante dans ce qui était jusqu’ici le concert transatlantique mené par la baguette prestigieuse qu’on sait. • La partition dominante n’était pas, pour Washington toujours, le rassemblement du bloc-BAO contre la Russie et la Chine mais bien le constat de la mésentente au sein du bloc-BAO. • L’affaire de la technologie 5G de l’entreprise chinoise Huwei que nombre d’Européens ont choisi contre l’avis impératif des USA est symbolique de cette rupture touchant le lien transatlantique. • Sur ce point, les ennemis intérieurs à Washington (Trump vs e Speaker de la Chambre Nancy Pelosi) présentent un front uni et furieux : America First et Great Again ! • Les Européens à Munich ont affiché une détermination paraissant presque antagoniste dans ce climat. • Ils y sont forcés par une pression terrible des USA, qui réalisent désormais le déclin accéléré de leur hégémonie et réagissent par l’affirmation brutale des moyens de contrainte dont ils disposent encore.

    Lire cet article
  • Notes sur Boeing versus USA   23/01/2020

    • La crise du l’avion Boeing 737 Max ne cesse de s’aggraver et de poursuivre un processus de transmutation en “crise Boeing” tout court,c’est-à-dire une crise quasiment ontologiquede l’un des deux géants (avec Lockheed-Martin) du complexe militaro-industriel et l’un des deux géants (avec Airbus) de l’industrie aérospatiale mondiale de transport. • Boeing parle toujours d’une remise en service de l’avion, mais toujours selon un calendrier qui s’étire : désormais, Boeing parle de juillet 2020. • La prospective de l’avionneur est sévèrement contrée par la FAA, l’organisme fédéral de régulation, qui prend ses précautions et ses distances : la FAA ne donne aucune date. • Trump aussi prend ses précautions et ses distance ; interrogé par CNBC, il dit qu’il est très, très déçu par Boeing, premier exportateur US qui n’exporte plus grand’chose pour l’instant. • La “crise 737 Max” deviendra-t-elle la “crise Boeing”, malgré la formule magique “too big to fall” ? • Ce serait alors l’économie des USA elle-même qui serait en première ligne, alors que la “crise 737 Max” a fait perdre déjà un demi-point de PIB aux USA.

    Lire cet article
  • Notes de 2020 à 2002 et retour   17/01/2020

    • Il semble que la séquence paroxystique USA-Iran de l’assassinat du général Soleimani soit close, avec la confusion d’une “révolution de couleur” de 2-3 jours et quelques centaines de manifestants et les suites confuses de la destruction du Boeing ukrainien. • Le principal effet de cet épisode, c’est de transporter la querelle Iran-USA sur le territoire irakien dans une tension querelleuse entre USA et Irak qui éclate 17-18 ans après que les USA aient lancé leur grande politique de chaos et d’effondrement par l’invasion de l’Irak. • Certains notent ironiquement qu’on croirait une “deuxième invasion de l’Irak”, mais dans une situation où les USA semblent adopter l’attitude de l’occupant assiégé par les dangers que les “occupés” font peser sur lui. • Tout cela réserve quelques désagréables surprises à “D.C ;-la-folle”. • Analyse complétée par un texte de E.J. Magnier sur la situation actuelle en Irak dans le détail, les groupes en présence, les tensions qui attendent les USA. • C’est comme une révolution où la fin se fait au point de départ, le Capitole confondu avec la Roche Tarpéienne

    Lire cet article
  • Notes sur l’Impeachment du Système   01/01/2020

    • Un observateur et expert russe, membre de l’élite poutinienne, nous fait observer qu’aujourd’hui commence une nouvelle décennie. • Il y a un siècle commençait les “Roaring Twenties”, selon le surnom américaniste auquel les Français, dans les grande sagesse d’alors, préférèrent “Les Années Folles”. • C’est dans les années 1920 que naquit aux USA la “globalisation” telle que nous la connaissons, nous fait remarquer Fédor Loukianov. • Cela rencontre notre perception dans le domaine que nous jugeons le plus important : naissance de la “psychologie de la globalisation” qui conduit à cette sorte de démence de déconstruction et de pulvérisation de toutes les formes que nous voyons aujourd’hui. • 2019 a été, selon cet auteur, l’année qui a vu un vaste mouvement de “destitution de la globalisation”, à l’image du désordre de l’“impeachment” en cours à “D.C.-la-folle”. • Par conséquent, nos “Roaring Twenties” qui commencent aujourd’hui mettent en scène l’effondrement de ce que “Les années Folles” du XXème siècle avaient fortement contribué à faire naître. • Il faut s'y préparer.

    Lire cet article
  • Notes sur la frontière-Sud   28/11/2019

    • Trump a averti que son gouvernement travaillait à la classification d’“organisations terroriste” pour les cartels de la drogue mexicains. • C’est une perspective extrêmement importante : si la classification est effectivement adoptée, cela signifie que des moyens de contrainte notamment militaires sont autorisés, notamment des incursion militaires sur les territoires où opèrent ces organisations. • Cela signifie, en bref, la possibilité d’ “invasion(s)” du Mexique. • On comprend les réactions extrêmement inquiètes  du président mexicain Obrador, qui est dans position très fragile. • Une telle perspective aurait également des effets considérables sur d’autres aspects de la situation politique. • Elle renforcerait la position de Trump contre l’immigration et mettrait les démocrates en difficulté sur cette question centrale dans leur programme. • Elle rendrait bien difficile la poursuite des entreprises guerrières des USA à l’autre bout du monde, chéris par le standard-neocon et le Système. • Répercussions possibles au Mexique jusqu’à possibilité de guerre civile, avec extension vers les USA.

    Lire cet article
  • Notes sur la Super-Crise du bloc-BAO   24/11/2019

    • Les déclarations de Macron à The Economist ont secoué l’OTAN jusqu’aux tréfonds des plus extrêmes vertus atlantistes. • C’est une première surprise, presque miraculeuse après les 15 années d’infamie qui ont caractérisé une politique française déjà claudicante depuis trois ou quatre  décennies : la France est encore capable d’indisposer très gravement des partenaires de l’OTAN. • L’agacement inquiet atteint des proportions de pathologie grave avec l’Allemagne, car les Allemands, effarouchés comme une jeune vierge menacée par des nuées de violeurs, ont réaffirmé avec force leur serment d’allégeance à l’OTAN, c’est-à-dire à Washington, que ce soit D.C. ou “la folle”. • Pour autant, Berlin est désormais très loin d’avoir la capacité de faire rentrer la France dans le rang. • L’enjeu est plus important et concerne Macron et la France seuls : ou bien Macron cède et rentre dans le rang, ou bien il confirme sa dissidence. • Dans cette dernière option, il ne lui reste qu’une porte de sortie : l’“alliance de revers” avec Moscou sur la base d’un pacte de sécurité pan-européen ouvert à d’autres Européens.

    Lire cet article
  • Notes sur l’effondrement du Mur   11/11/2019

    •  Le grand débat autour de l’antagonisme Russie-bloc-BAO, c’est l’accusation russe que l’Ouest (pas encore bloc-BAO) du début des années 1990 a trahi sa promesse de ne pas élargir l’OTAN au-delà de l’Allemagne réunifiée, alors qu'on alla  jusqu’aux frontières de la Russie. • La réponse sophistiquée des experts occidentaux : “Mais non, jamais pareille promesse ne fut faite”. • De nouveaux documents déclassifiés montrent certes que “mais oui, cette promesse fut faite, et à bien plus d’une reprise”. • Le comble est que, à notre sens, la promesse initiale de l’Ouest était sincère. • Après la chute de Mur et avec Clinton, une nouvelle génération de dirigeants US estima que la stratégie et le réalisme n’avaient plus d’importance. • La promesse de non-élargissement fut oubliée, non pas pour berner les Russes, mais pour une question électorale US. • La situation catastrophique qui en résulte doit être considérée non comme un “plan hégémonique” baclé etr raté mais comme le simulacre d’une stratégie idéologisée pour accueillir la démence psychologique conduisant à notre effondrement.

    Lire cet article
  • Notes sur le kidnapping du Mur    10/11/2019

    • La célébration de la “Chute du Mur” bat son plein. • Nous avons choisi notre façon de célébrer. • Nous nous attaquons à un texte qui nous semble exemplaire de l’Histoire réduite à l’histoire et devenue narrative. • Les distorsions de l’historiographie-Système y figurent, indiquées avec élégance et à-propos. • La surprise est que, par les chemins tortueux de la récriture mémorielle absolument faussaire propre au Système, nous aboutissons à notre vérité-de-situation commune à tous. • L’hyperdésordre règne et le Système n’est pas à la fête... • Ces observations présentaient déjà des Notes d’analyse pour le 25èmeanniversaire de novembre 1989. • Depuis, les événements, les constats, les tendances identifiés se sont aggravés en même temps que s’empilaient de nouvelles crises. • Ce que nous appelions dès 2015 l’“hyperdésordre”, ou désordre destructeur (autodestruction) de la situation de désordre du Système, est aujourd’hui à son plus haut régime de surpuissance :la surpuissance du Système engendrant son autodestruction donne à cette autodestruction sa dynamique de surpuissance.

    Lire cet article
  • Variations autour du “boucher de Damas”   15/10/2019

    • Pour cette fois, nos Notes d’Analyse prendront le titre temporaire pour la rubrique de Variations autour • Il faut dire que le sujet est d’importance puisqu’il s’agit du “boucher de Damas“, Assad soi-même, l’une des constructions les plus baroques et les plus zombifiées de l’art de la narrative et du simulacre de la contre-civilisation du bloc-BAO, avec ses MI6, CIA, BHL, ONG, GAFA & Cie. • Notre sujet, c’est d’abord l’invasion turque en Syrie, le “lâchage” (vieille coutume) des Kurdes par leurs “alliés” washingtoniens, l’alliance des Kurdes canonisés par nous-à-l’Ouest avec l’immonde “boucher de Damas”, le triomphe en marche de Poutine, et peut-être (c’est-à voir et ce n’est pas encore tout vu) derrière tout cela une habile manœuvre de Trump en accord avec le Russe. • Tout cela se fait dans un pays et une région dévastés, au rythme d’une communication humaine dévastée par le PC (Politiquement-Correct), lequel dévaste la vérité du monde. • Ce sont tous ces éléments disparates que nous tentons d’examiner en les mettant audacieusement ensemble : attachez tout de même vos ceintures...

    Lire cet article
  • Notes sur une destitution métahistorique   11/10/2019

    • Nous avons hésité pour le titre, pour se demander lequel correspond le mieux : Notes sur “Une destitution Rock’n Roll”, pour rappeler le titre du texte de PhG, ou Notes sur une destitution métahistorique, comme finalement choisi ? • Les deux, ami lecteur. • Cette crise énorme, absolument bouffe et démente, a des aspects dérisoires et sordides, incroyablement dynamiques et politiciens, et à côté, sans le moindre doute, des aspects d’une puissance métaphysique inouïe, la plus forte dimension métahistorique qu’on puisse imaginer. • Ainsi, pour bien nous y retrouver, nous convoquons les crapules notoires, – Trump, les démocrates-corrompues, le vieux crouton Mitt Romney, l’inusable et increvable Hillary, la très-dévote et quai-institutionnelle Nancy Pelosi, l’un ou l’autre Ukrainien expert en État-failli/bouilli, etc. • D’autre part, nous évoquons directement la grande figure de Dostoïevski pour proposer une interprétation métahistorique de la crise présente du système de l’américanisme. • Vieille histoire et vraiment la seule qui vaille : la Tradition contre la modernité.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Erdogan-Merkel : la parallèle du simulacre   26/02/2020

    • Articles du 26 février 2020. • Description de deux destins politiques similaires par rapport aux liens avec les USA et la Russie des pays qu’ils dirigent. • Depuis 2015 surtout, les liens d’Erdogan et de Merkel avec les USA et la Russie sont faits de hauts et de bas, qui auraient pu sembler illustrer une certaine habileté des deux pays dans une sorte de double jeu “du faible-au-fort”. • Mais il apparaît qu’au contraire leurs positions s'est affaiblie. • Aujourd’hui, leurs situations respectives sont critiques. • Contributions : dedefensa.org et Tom Luongo. 

    Lire cet article
  • La déconstruction rampante des USA   17/02/2020

    • Il y a des oppositions et des affrontementsentre des États de l’Union et le “centre” washingtonien développant les exigences et les pressions d’un Trump de plus en plus impératif. • Les sujets de mésentente portent bien sûr sur l’immigration, mais aussi sur d’autres domaines, le commerce, des aspects de la politique étrangère, etc. • Nombre d’États de l’Union entretiennent des liens directs avec nombre de pays étrangers : ces liens pourraient devenir diplomatiques si les conflits s’aggravaient. • Il s’agit bien d’un mouvement de déconstruction.

    Lire cet article
  • Iran-Syrie, une fluidité crisique si rapide   14/02/2020

    • Articles du 14 février 2020. • Nous passons en un mois de deux occurrences où nous risquons des conflits au plus haut niveau. • Il y a un mois, nous étions menacés de la possibilité d’un conflit majeur entre l’Iran et les USAsuite à un assassinat américaniste en Irak, suivi d’une riposte iranienne en Irak. • Aujourd’hui, c’est la région d’Idlib, en Syrie, près de la Turquie, où la Turquie intervient pour la nième fois, se heurte à l'offensive des forces syriennes, et risque un affrontement avec la Russie. • Contributions : dedefensa.org et E.J. Magnier.

    Lire cet article
  • USA-2020 aux petits oignons   12/02/2020

    • Articles du 12 février 2020. • Après sa victoire dans le New Hampshire, le “gauchiste” (?) Bernie Sanders se confirme comme le détonateur d’une saison d’angoisse-panique pour le Système. • Contributions : dde.org et Alan Macleod.

    Lire cet article
  • L’amandier sauvage   12/02/2020

    • Article du 12 février 2020. • Les premières fleurs de l’amandier sauvage comme parabole sur l’amour : « Celui qui mange mon pain me foule aux pieds », ou le mystère de l’amandier et de l’amour. • Contribution de Marc Gébelin.

    Lire cet article
  • Déconstruction allemande   11/02/2020

    • Articles du 11 février 2020. • L’Allemagne est entrée dans le paroxysme de sa crise avec la démission de la présidente de la CDU désignée comme successeur de Merkel. • La CDU menacée de toutes parts, à droite et à gauche, les élections législatives de 2021 risquent d’être une épreuve terrible, voire explosive, pour la structuration et la stabilité intérieure de l’Allemagne. • C’est un cas exemplaire d’une structuration-Système (celle de l’Allemagne)attaquée par un effet déconstructeur-antiSystème. • Contributions : dedefensa.org et RT-français.

    Lire cet article
  • La déconstruction rend fou   10/02/2020

    • Articles du 10 février 2020. • La philosophie centrale de notre temps de crise générale et d’effondrement est sans aucun doute la philosophie de la déconstruction, – de ce que nous  pourrions également nommer “déconstructuration”. • Mise en théorie par une école (non-école) française dans les années 1965-1985 (Derrida, Foucault, Deleuze), aboutissement de la modernité et moteur de la Grande Crise Générale, elle influence directement la génération suivante, des années 1990. • Contributions : dedefensa.org et une interview de Paul Melun.

    Lire cet article
  • Désastre dans l’Iowa-bouffe   07/02/2020

    • Articles du 7 février 2020. • L’affreux constat de l’extraordinaire début des primaires démocrates pour les présidentielles USA-2020 : les tricheurs ne savent même plus tricher. • Contribution : dde.org et Barbara Boland.

    Lire cet article