La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Ouverture libre

Sapir et l’“Acte 2” de l’insurrection sociale   10/12/2019

• Article du 10 décembre 2019. • Une vision du mouvement du 5-décembre en France intégrée dans la grande colère sociale et dans l’insurrection mondiale contre le Système. • Contributions : dde.org et Jacques Sapir.

Ouverture libre

Les G.I. : “Sympathy for the Devil” ?   09/12/2019

• Articles du 9 décembre 2019. • Une enquête statistique donne le résultat étonnant que 47% des soldats US considèrent la Russie  comme un allié. • C'est la faute aux Russes ! • Contributions : dde.org et Tyler Durden.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Structuration nodale des crises   09/12/2019

9 décembre 2019 – Comme dirait le Grand Architecte, ou bien encore la Pravda du temps de Brejnev, “tout se déroule selon le plan prévu” ; pour mon cas et dans le cas de cette page, cette remarque  aussi bien pour l’OTAN que pour la situation française de la crise-du-5-décembre. (Le rapprochement en surprendra…

Ouverture libre

L’entropie diabolique, ontologie du Système   08/12/2019

• Articles du 8 décembre 2019. • Comment Washington démolit systématiquement, essentiellement en Amérique latine avec l’installation de dirigeants factieux proaméricanistes dans plusieurs pays, le programme d’aide sanitaire et médicale de Cuba dans ces pays. • Il s’agit d’un des facteurs, avec la pratique des sanctions dans le même sens, qui met en évidence le caractère absolument satanique d’entropisation de l’entité américaniste devenue à ciel ouvert l’outil du Système. • Contributions : dedefensa.org et Meriem Laribi de RT.com.

Bloc-Notes

1848-redux : envahir le Mexique ?   07/12/2019

• Jeudi, le ministre US de la justice discutait à Mexico avec le président mexicain du problème des cartels de la drogue. • Obrador s’est empressé de commenter le lendemain, une fois de plus, qu’il n’était pas question que des forces US pénètrent au Mexique pour attaquer les cartels. • Il n’empêche, cette possibilité est dans bien des esprits et elle pourrait être dans celui de Trump. • Un commentateur envisage les divers aspects de ce que pourrait être une intervention US. • Dans les esprits et dans les mémoires, souvenir de la guerre de 1846-1848.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Faits et commentaires

Le goût suave de la sécession   06/12/2019

• On (PhG) a déjà souligné combien nous nous trouvions, en un sens, dans un instant de “Grosse-Fatigue” où le déferlement épuisant des événements n’arrive plus à mobiliser toute l’attention, mesurant l’épuisement de l’esprit dans cette si “étrange époque”. • Nous parlons surtout des USA, point focal de cette ccontre-civilisation où les événements qui en temps normal devraient soulever une mobilisation de toutes les institutions, finissent par s’écouler comme du business as usual. • Cela ne signifie pas que la gravité fondamentale de ces évènements diminue mais plutôt qu’on commence à mesurer d’une façon rationnelle cette gravité et qu’on commence à en esquisser les hypothèses des conséquences. • Aujourd’hui, commencent à fleurir des réflexion sur des issues telles que séparation, fragmentation, sécession, devant l’évidence qu’il y a aux USA des gens qui ne veulent ni ne peuvent plus vivre ensemble. • Ainsi 2020 apparaît-il, après l’ébranlement chaotique de 2016, une nouvelle année-butoir où le chaos-désordre va commencer à laisser voir ce qu’il nous réserve.

Ouverture libre

USA, l’impuissance d’être de la légitimité   05/12/2019

• Articles du 5 décembre 2019. • Depuis de nombreux mois, depuis plusieurs années, on voit des autorités parcellaires issues de la communauté de sécurité nationale, voire des sommets de la hiérarchie militaire défier le président des États-Unis, voire proposer sa déposition pure et simple. • Ces circonstances sont dues d’une part à la situation crisique extraordinaire que nous vivons. • D’autre part, il s’agit d’une spécificité des USA, comme démocratie représentant parfaitement la modernité. • Contributions : dedefensa.orget William S. Smith.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Angoisse & indicible : parution du Tome-III/1   04/12/2019

4 décembre 2019 – Chassez de vos esprits tout ce qui a pu vous apparaître de précis et de prévisions structurées dans les quelques textes déjà parus sur le Tome-III de La Grâce de l’Histoire, comme par exemple les deux derniers du  11 novembre 2018  et du  10 février 2019. Aujourd’hui est le jour…

Bloc-Notes

Kaliningrad et l’enjeu nucléaire   04/12/2019

• Un article très significatif sur la question de Kaliningrad, suite à divers scénarios et hypothèses d’attaques et d’invasions de l’enclave par l’OTAN. • Un auteur russe, ancien colonel venu de l’État-Major général, signale que la moindre attaque contre Kaliningrad entraînera, par la faiblesse (?) des capacités conventionnelles russes, une riposte  nucléaire et un conflit global. • A l'heure de la réunion de l’OTAN, “message” pour ceux qui veulent établir une “architecture européenne de sécurité” pour combler le vide de l'ex-traité FNI. 

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Swinging London  03/12/2019

3 décembre 2019 – Jamais je n’aurais pensé utiliser pour une “réunion” de l'OTAN cette expression, si à la mode dans les années 1960 entre Beatles et Rolling Stones, caractérisant le rythme effréné de la capitale anglaise sortie de sa soi-disant torpeur victorienne pour balancer les “Swinging Sixties” à la face de la…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

T.C.-83 : Grosse-Fatigue   02/12/2019

2 décembre 2019 – Le dernier texte en date de Howard James Kunstler m’a arrêté, non pas tant à cause de ses remarques politiques et de ses prévisions, – avec lesquelles je ne suis pas nécessairement d’accord pour cette fois, – que par le climat dont il rend compte dès ses deux premiers…

Les Carnets de Badia Benjelloun

Un petit bout d’histoire   02/12/2019

Les directions syndicales ne défendent plus les travailleurs ni leurs droits depuis longtemps. Les raisons de cette abdication sont multiples et intriquées. Il y eut la reprise en mains de la lutte (des classes et c’est bien parce qu’il y a lutte qu’elles existent) et l’offensive idéologique du patronat après…

Faits et commentaires

Deux jours à Londres...   01/12/2019

• Qui l’eût cru il y a seulement deux ans, un an, voire moins, – qu’un sommet des dirigeants des pays de l’OTAN présentât le moindre intérêt ? • C’est pourtant le cas du sommet de l’OTAN à Londres, ces 3 et 4 décembre. • Tout le monde ne parle que du “choc” entre Macron et Erdogan, mais c’est de bien d’autres choses dont il est question. • Lors de sa conférence de presse conjointe avec le Secrétaire Général de l’OTAN, à Paris le 28 novembre, Macron a lancé des idées absolument sacrilèges pour le Système et l’usine à gaz militaro-politique qui règne à “D.C.-la-folle” en se croyant encore Washington D.C. • Ce que veut Macron : une sécurité européenne assurée par des traités liant en priorité les pays européens dont la Russie (et les USA ?), pour aller vers une “architecture paneuropéenne de sécurité” du genre qui rendrait fou de rage le Pentagone, la CIA & Cie. •Mais peut-être pas Trump, qui aime les plaisanteries... • Le mystère-Macron poursuivi : comment un homme si détesté et si détestable dans son pays, nourri au lait du Système, peut-il en arriver à concevoir de telles aventures antiSystème ?

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Paroles de Pilger   29/11/2019

29 novembre 2019 – Commencez par aller lire la fiche Wikipédia de John Pilger (80 ans) et vous saurez à peu près tout ce qu’il faut savoir sur l’extraordinaire et terriblement impudent simulacre, – “Simulacre pour les Nuls”, si vous voulez, – monté contre ce journaliste par le Système, avec une considérable rubrique…

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Autre conte (hommage à Evo)   29/11/2019

Autre conte écrit en 2006 à Potosi et publié en 2009 (contes latinos, Ed. Michel de Maule). Il traite de l’expérience spirituelle vécue au  Salar d’Uyuni. Comme on sait c’est son lithium qui a chassé Evo Morales. Extase, tu nous négliges… Le monastère de sel Ils étaient sept : le guide, son…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Les Pampers de l’OTAN   28/11/2019

28 novembre 2019 – L’un des problèmes non négligeables de notre époque d’intense communication, c’est le degré d’ironie dont devrait faire preuve le fameux  “solitaire cognitif”  (*) que nous sommes tous plus ou moins, d’une façon ou l’autre, dans telle ou telle circonstance qu’il faudrait savoir éviter comme on passe entre les gouttes,…

Analyse

Notes sur la frontière-Sud   28/11/2019

• Trump a averti que son gouvernement travaillait à la classification d’“organisations terroriste” pour les cartels de la drogue mexicains. • C’est une perspective extrêmement importante : si la classification est effectivement adoptée, cela signifie que des moyens de contrainte notamment militaires sont autorisés, notamment des incursion militaires sur les territoires où opèrent ces organisations. • Cela signifie, en bref, la possibilité d’ “invasion(s)” du Mexique. • On comprend les réactions extrêmement inquiètes  du président mexicain Obrador, qui est dans position très fragile. • Une telle perspective aurait également des effets considérables sur d’autres aspects de la situation politique. • Elle renforcerait la position de Trump contre l’immigration et mettrait les démocrates en difficulté sur cette question centrale dans leur programme. • Elle rendrait bien difficile la poursuite des entreprises guerrières des USA à l’autre bout du monde, chéris par le standard-neocon et le Système. • Répercussions possibles au Mexique jusqu’à possibilité de guerre civile, avec extension vers les USA.

Ouverture libre

Trump est-il un Eltsine américain ?   27/11/2019

• Textes du 27 novembre 2019. • Une thèse qui tente de donner une explication rationnelle à la politique de Trump, dont l’effet paradoxal est de renforcer les souverainistes du monde entier et le projet détesté par Washington D.C. de “monde multipolaire”. • La question est de savoir si Trump a élaboré cette politique de billard à plusieurs bandes ou si cette politique lui a été imposée par des forces supra-humaines nous emportant dans notre destin de Fin des Temps. • Notre choix est fait. • Contributions : dedefensa.org et Alastair Crooke.

Bloc-Notes

Secrétaire à l'US Navy ? “You're fired !”   25/11/2019

• Le cas du Premier Maître Gallagher, de l’unité d’élite des SEAL de l’US Navy, gracié par Trump puis mis en cause par sa hiérarchie débouche sur une crise. • Le secrétaire à l’US Navy est abruptement chassé par le secrétaire à la défense pour ce qui peut être considéré comme une insubordination, voire un “complot” contre la décision de Trump. • La crise de “D.C.-la-folle” acquiert une autre dimension. • On peut admettre qu’elle touche désormais les forces armées, où s’opposent pro-Trump et antiTrump. • Graves répercussions possibles.

Analyse

Notes sur la Super-Crise du bloc-BAO   24/11/2019

• Les déclarations de Macron à The Economist ont secoué l’OTAN jusqu’aux tréfonds des plus extrêmes vertus atlantistes. • C’est une première surprise, presque miraculeuse après les 15 années d’infamie qui ont caractérisé une politique française déjà claudicante depuis trois ou quatre  décennies : la France est encore capable d’indisposer très gravement des partenaires de l’OTAN. • L’agacement inquiet atteint des proportions de pathologie grave avec l’Allemagne, car les Allemands, effarouchés comme une jeune vierge menacée par des nuées de violeurs, ont réaffirmé avec force leur serment d’allégeance à l’OTAN, c’est-à-dire à Washington, que ce soit D.C. ou “la folle”. • Pour autant, Berlin est désormais très loin d’avoir la capacité de faire rentrer la France dans le rang. • L’enjeu est plus important et concerne Macron et la France seuls : ou bien Macron cède et rentre dans le rang, ou bien il confirme sa dissidence. • Dans cette dernière option, il ne lui reste qu’une porte de sortie : l’“alliance de revers” avec Moscou sur la base d’un pacte de sécurité pan-européen ouvert à d’autres Européens.

Bloc-Notes

Trump à la baston   23/11/2019

• Trump veut un procès devant le Sénat si, comme c’est probable, la Chambre des Représentants vote sa mise en accusation. • Normalement, le Sénat (majorité républicaine) pourrait simplement rejeter l’accusation de la Chambre “sans autre forme de procès”, mais Trump ne semble pas vouloir l’entendre de cette oreille. • Il veut qu’on interroge comme témoin son accusateur Adam Schiff, peut-être même témoigner lui-même. • Interprétation ? Trump veut la bagarre en répondant à sa mise en accusation par la mise en accusation des démocrates.

Bloc-Notes

L’U.S. Navy défie Trump   21/11/2019

• Un conflit inhabituel, et même extraordinaire dans la Grande République où le Droit et la Constitution dominent tout. • La semaine dernière, Trump gracie notamment un soldat des SEAL de l’US Navy poursuivi pour crimes de guerre. • L’on apprend que le contre-amiral qui commande cette unité vient de mettre en action une procédure qui annule pratiquement la décision du Président. • Ce n’est rien de moins qu’un acte d’insubordination qui viole la Constitution au plus haut niveau. • Mais à “D.C.-la-folle”, on ne s’ennuie pas.

Ouverture libre

Solitude cognitive du citoyen   20/11/2019

• Articles du 20 novembre 2019. • Une enquête aux USA montre une nausée complète du public pour la notion même d’information. • Submergé de narrative, de FakeNews, d’affirmations péremptoires sans souci des faits, le sentiment du public s’apparente, àà une sorte de solitude cognitive et, pour lui, à une entropisation de la réalité. • La colère demeurant et grandissant plus forte que jamais, la situation n’engendre par l’inaction mais l’énigme de la réaction et du choix électoral, et l'action d'après. • Contribution :dedefensa.org et Tyler Durden.

Faits & Commentaires

  • Le goût suave de la sécession   06/12/2019

    • On (PhG) a déjà souligné combien nous nous trouvions, en un sens, dans un instant de “Grosse-Fatigue” où le déferlement épuisant des événements n’arrive plus à mobiliser toute l’attention, mesurant l’épuisement de l’esprit dans cette si “étrange époque”. • Nous parlons surtout des USA, point focal de cette ccontre-civilisation où les événements qui en temps normal devraient soulever une mobilisation de toutes les institutions, finissent par s’écouler comme du business as usual. • Cela ne signifie pas que la gravité fondamentale de ces évènements diminue mais plutôt qu’on commence à mesurer d’une façon rationnelle cette gravité et qu’on commence à en esquisser les hypothèses des conséquences. • Aujourd’hui, commencent à fleurir des réflexion sur des issues telles que séparation, fragmentation, sécession, devant l’évidence qu’il y a aux USA des gens qui ne veulent ni ne peuvent plus vivre ensemble. • Ainsi 2020 apparaît-il, après l’ébranlement chaotique de 2016, une nouvelle année-butoir où le chaos-désordre va commencer à laisser voir ce qu’il nous réserve.

    Lire cet article
  • Deux jours à Londres...   01/12/2019

    • Qui l’eût cru il y a seulement deux ans, un an, voire moins, – qu’un sommet des dirigeants des pays de l’OTAN présentât le moindre intérêt ? • C’est pourtant le cas du sommet de l’OTAN à Londres, ces 3 et 4 décembre. • Tout le monde ne parle que du “choc” entre Macron et Erdogan, mais c’est de bien d’autres choses dont il est question. • Lors de sa conférence de presse conjointe avec le Secrétaire Général de l’OTAN, à Paris le 28 novembre, Macron a lancé des idées absolument sacrilèges pour le Système et l’usine à gaz militaro-politique qui règne à “D.C.-la-folle” en se croyant encore Washington D.C. • Ce que veut Macron : une sécurité européenne assurée par des traités liant en priorité les pays européens dont la Russie (et les USA ?), pour aller vers une “architecture paneuropéenne de sécurité” du genre qui rendrait fou de rage le Pentagone, la CIA & Cie. •Mais peut-être pas Trump, qui aime les plaisanteries... • Le mystère-Macron poursuivi : comment un homme si détesté et si détestable dans son pays, nourri au lait du Système, peut-il en arriver à concevoir de telles aventures antiSystème ?

    Lire cet article
  • Institutionnalisation de l'inversion   14/11/2019

    • S’il doit y avoir destitution, nous dirions que c’est déjà fait : destitution de l’entendement, de la raison non-subvertie, du sens commun, de la mesure, bref de l’intelligence en général même si c’est au service de la cause infâme qu’est le système de l’américanisme. • C’est tout cela qu’enterrent officiellement et en grandes pompes les auditions publiques sur la mise en accusation de Trump par les démocrates de la Chambre des Représentants, lesquelles auditions ont commencé hier. • C’est moins le résultat de l’affaire, à la Chambre puis sans doute au Sénat (la Chambre devant entériner la mise en accusation) que le climat (“D.C.-la-folle”) que reflète cette folle aventure de la destitution. • Dans ce cas, les démocrates sont les responsables majeurs, d’ailleurs parcourus par un courant de démence absolument remarquable et postmoderne. • Mais les autres (les républicains) ne valent guère mieux et c’est tout le pouvoir américaniste qui vacille. • Cela nous conduit à cette question : comment en est-il arrivé là, lui le Système, à se retrouver au bord du gouffre, au bord de l’effondrement ?

    Lire cet article
  • La cataracte Boeing   03/11/2019

    • Cette semaine, le Congrès US a interrogé le CEO de Boeing au moment où cette énorme firme qui fait partie de la mythologie de l’aviation et de l’américanisme est confrontée à une situation catastrophique à partir de l’affaire du 737 Max-8. • La crise de Boeing a pris en quelques mois l’allure d’un “tourbillon crisique” qui paraît de plus en plus inarrêtable, notamment à cause de l’arrogance et de l’aveuglement d’une direction qui ne peut croire à ce qui lui arrive alors qu’elle n’ignorait rien de tous les éléments qui font que ce qui devait arriver arrive effectivement. • Avec Boeing, nous ne sommes pas seulement au cœur de l’aéronautique, au cœur du capitalisme, nous sommes au cœur du cœur de la  mythologie de l’américanisme et de la modernité. • C’est dire l’importance considérable de cette crise et, à notre sens, de l’impossibilité ni de la contenir, ni même de l’arrêter. • Nous ne faisons pas une prévision, nous exprimons une intuition face à un événement mythologique, – mythologie de l’américanisme, donc mythologie de la modernité, confrontées à l’issue de la catastrophe.

    Lire cet article
  • La “société du spectacle de la catastrophe”   25/10/2019

    • Les événements en cours de par le monde forcent même les plus réticents à considérer qu’il existe une certaine unité entre eux, – malgré leur extrême diversité, leur dispersion géographique, leurs différences d’orientation, etc. • Cela est notamment le cas d’événements du type “constatation populaire” allant de Hong Kong au Chili, du Liban à l’Équateur, etc., tout cela rejoignant les poussées qui s’avèrent de plus en plus durables et fondamentales, et précipitamment étiquetées “populistes”. • Il faut écarter les analyses idéologiques et considérer l’ensemble de cette dynamique qui se constitue en une attaque massive, non organisée, qu’on dirait aisément comme supra-humaine, contre le régime dominant. • « Burn, Neoliberalism, Burn », écrit Pépé Escobar, cette formule comme titre de son dernier article. • Nous essayons d’analyser cette dynamique, dont nous jugeons que nombre de signes, depuis 20 ans, ont annoncé sa venue. • Pour nous, la question posée ne concerne pas l’idéologie des opinions, mais l’ontologie de l’être. • Nous parlons de la Grande Crise, la GCES.

    Lire cet article
  • Cortez-USA “brûle ses vaisseaux”   30/09/2019

    • Les démocrates de la Chambre des Représentants du Congrès US foncent comme des bulldozers sur la voie d’une mise en accusation avec demande de destitution du président Trump. • Peu importe désormais le contenu de la conversation Trump-Zelinski, les arguments d’un côté et de l’autre : ce qui s’engage est une bataille finale, dont on comprend de plus en plus qu’elle était et qu’elle est inévitable depuis la campagne présidentielle de 2016 et l’élection de Trump. • Inutile de chercher un sens politique, profond ou pas, à l’événement, comme si nous étions dans l’univers habituel de l’histoire-courante. • L’étrange situation (pour ceux que cela intéresse) se trouve dans l’usage d’une parabole ayant comme héroïne l’étrange AOC (Alexandria Ocasio-Cortez), 29 ans, envoûteuse et inspiratrice d’une orientation quasi-communiste qu’elle voudrait imposer au parti démocrate, et peut-être héritière de la tactique utilisée il y a cinbq siècles, puisque c'était en 1519, par le conquistador du même nom qu’elle : “Brûler ses vaisseaux” pour s’interdire de reculer… • Vaincre ou bien mourir en se suicidant.

    Lire cet article
  • Dynamique en pleine accélération du “T.C.”   25/09/2019

    • Par “T.C.”, nous entendons “tourbillon crisique”, figure essentielle de notre schématisation opérationnelle de la Grande Crise d’Effondrement du Système. • Pour nous, le T.C. est parvenu au point de sa dynamique telle que toutes les crises qu’il suscite et emporte en lui comme composants ne comptent plus par leur signification propre, mais par le fait essentiel de leur participation au “tourbillon crisique”. • Ainsi en est-il, dans les exemples les plus récents, dans un chevauchement échevelé qui fait apparaître un paroxysme de crise pendant 3 jours ou une semaine, ou bien simultanément, des crises de l’Iran après l’attaque d’Aramco, de la crise intérieure de “D.C.-la-folle” avec la mise en accusation de Trump, de la crise environnementale dont la jeune et terrorisante Greta se fait l’imprécatrice devant l’ONU. • L’important est que tous ces événements, du fait de la dynamique (T.C.) à laquelle ils participent sont poussés à l’exposition de l’extrême catastrophique de leurs effets. • Ainsi nos psychologies sont-elles imprégnées, souvent inconsciemment, de la consigne vitale : Delenda Est Systemum.

    Lire cet article
  • L’Iran et l’art de la guerre   20/09/2019

    • Finalement, ce qui ressort de l’attaque contre Aramco, il y a une petite semaine, c’est ce que cette attaque impose comme révolution dans l’art de la guerre. • Et c’est l’Iran qui est au premier rang comme “révolutionnaire”, que l’Iran ait ou non (et plutôt non, après tout) participé à cette attaque. • La victime de cette attaque : pas tant l’Arabie, d’ores et déjà proche des poubelles de l’histoire, que l’incroyable simulacre que représente aujourd’hui la puissance militaire américaniste et l’irrésistible supériorité de leurs armes. • Risible, tout cela. • ...Comme sont risibles jusqu’au ridicule, les explications de Pompeo sur l’absence, la non-existence, de la nuée des systèmes Patriot et AEGIS censés protéger l’Arabie, selon les garanties de FDR-1945. • Le ministère russe de la défense, d’habitude discret, est sorti de sa réserve pour l’occasion, pour donner un commentaire virulent. • L’attaque contre l’Aramco est donc un tournant sympathique avec deux victimes terriblement embarrassantes pour le Système : la pérennité de la pourriture saoudienne et le mythe appuyé sur une psychologie vulnérable de la supériorité militaire américaniste.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • 1848-redux : envahir le Mexique ?   07/12/2019

    • Jeudi, le ministre US de la justice discutait à Mexico avec le président mexicain du problème des cartels de la drogue. • Obrador s’est empressé de commenter le lendemain, une fois de plus, qu’il n’était pas question que des forces US pénètrent au Mexique pour attaquer les cartels. • Il n’empêche, cette possibilité est dans bien des esprits et elle pourrait être dans celui de Trump. • Un commentateur envisage les divers aspects de ce que pourrait être une intervention US. • Dans les esprits et dans les mémoires, souvenir de la guerre de 1846-1848.

    Lire cet article
  • Kaliningrad et l’enjeu nucléaire   04/12/2019

    • Un article très significatif sur la question de Kaliningrad, suite à divers scénarios et hypothèses d’attaques et d’invasions de l’enclave par l’OTAN. • Un auteur russe, ancien colonel venu de l’État-Major général, signale que la moindre attaque contre Kaliningrad entraînera, par la faiblesse (?) des capacités conventionnelles russes, une riposte  nucléaire et un conflit global. • A l'heure de la réunion de l’OTAN, “message” pour ceux qui veulent établir une “architecture européenne de sécurité” pour combler le vide de l'ex-traité FNI. 

    Lire cet article
  • Secrétaire à l'US Navy ? “You're fired !”   25/11/2019

    • Le cas du Premier Maître Gallagher, de l’unité d’élite des SEAL de l’US Navy, gracié par Trump puis mis en cause par sa hiérarchie débouche sur une crise. • Le secrétaire à l’US Navy est abruptement chassé par le secrétaire à la défense pour ce qui peut être considéré comme une insubordination, voire un “complot” contre la décision de Trump. • La crise de “D.C.-la-folle” acquiert une autre dimension. • On peut admettre qu’elle touche désormais les forces armées, où s’opposent pro-Trump et antiTrump. • Graves répercussions possibles.

    Lire cet article
  • Trump à la baston   23/11/2019

    • Trump veut un procès devant le Sénat si, comme c’est probable, la Chambre des Représentants vote sa mise en accusation. • Normalement, le Sénat (majorité républicaine) pourrait simplement rejeter l’accusation de la Chambre “sans autre forme de procès”, mais Trump ne semble pas vouloir l’entendre de cette oreille. • Il veut qu’on interroge comme témoin son accusateur Adam Schiff, peut-être même témoigner lui-même. • Interprétation ? Trump veut la bagarre en répondant à sa mise en accusation par la mise en accusation des démocrates.

    Lire cet article
  • L’U.S. Navy défie Trump   21/11/2019

    • Un conflit inhabituel, et même extraordinaire dans la Grande République où le Droit et la Constitution dominent tout. • La semaine dernière, Trump gracie notamment un soldat des SEAL de l’US Navy poursuivi pour crimes de guerre. • L’on apprend que le contre-amiral qui commande cette unité vient de mettre en action une procédure qui annule pratiquement la décision du Président. • Ce n’est rien de moins qu’un acte d’insubordination qui viole la Constitution au plus haut niveau. • Mais à “D.C.-la-folle”, on ne s’ennuie pas.

    Lire cet article
  • La passion fusionnelle capitalisme-gauchisme   20/11/2019

    • C’est un des grands phénomènes de nos temps étranges. • Il s’agit de l’alliance, que nous jugeons comme quasiment fusionnelle, entre l’hypercapitalisme ou néo-libéralisme baptisé “woke” et le “gauchisme-sociétal” ou “marxisme culturel” selon certains. • L’auteur Michael Rectenwald met en avant combien ces deux dynamiques ont en commun la réalisation d’un projet globaliste qui met à mort toutes les différences, toutes les identités, etc. • Ils sont surtout les fidèles serviteurs du Système et ils connaîtront le même sort.

    Lire cet article
  • De la candidature Obama à la “culture de la haine”   17/11/2019

    • Obama, désormais institué “sage historique” du parti démocrate et de la politique ouverte sur le progressisme qui va avec, fait une intervention concernant la campagne présidentielle USA-2020 où il recommande ... un peu moins d’entrain et d’audace dans le progressisme. • Obama critique indirectement les deux candidats aux primaires démocrates les plus radicaux et les mieux placés (Sanders et Warren), sans soutenir le modéré le mieux placé (Biden) criblé de scandales de corruption. • Obama n’apporte rien sinon la confirmation d’une situation très grave.

    Lire cet article
  • DEBKAFile et la situation de la direction russe   13/11/2019

    • Un texte intéressant, inédit et révélateur sur le site israélien DEBKAFile, proche des “services” israéliens. • DEBKAFile dénonce certaines informations mettant en cause les capacités et l’efficacité d’armes israéliennes, ainsi que des interférences russes dans l’emploi de ces armes. • L’idée non pas suggérée mais clairement exprimée est que ces “fuites” viennent du ministère russe de la défense, mécontent de la politique de coopération entre Poutine et Israël. • Impossibles à contrôler, cette appréciation ne paraît pas complètement infondée.

    Lire cet article
  • Mort de l’OTAN ? Blaguons un peu avec Macron   07/11/2019

     • « Ce qu’on est en train de vivre, c’est la mort cérébrale de l’OTAN » confie notre dynamique jeune-président au très estimé et sérieux The Economist de la City de Londres ; – qui n’en croit guère son enregistreur. • Voilà donc encore des déclarations fracassantes de l’étonnant président Macron, tantôt marchant en aveugles en faisant des ronds (grands débats, Benalla, etcetera), tantôt nous révélant une vérité si aveuglante que nul n’osait dire que le roi est nu. • Cette fois, Macron allume un incendie dans une vieille bicoque branlante.

    Lire cet article
  • Liquider complètement la CIA et le FBI ?   05/11/2019

    • Le colonel Lang, fameux pour son site Sic Semper Tyrannis d’où il exerce une influence certaine sur les milieux de sécurité nationale et du renseignement, estime que les deux grandes agences, la CIA et le FBI, sont entrées en sédition. • Selon lui, elles doivent être réduites drastiquement ou, mieux encore, bel et bien supprimées pour que le contrôle des affaires qu’elles traitent revienne au vrai pouvoir civil. • Cette proposition ne fait que mettre en lumière un affrontement fondamental en cours. • L’élection USA-2020 sera l’enjeu de cette bataille terrible.

    Lire cet article
  • DeepState en mode inversion-bouffe   02/11/2019

    • « Dieu merci, il y a l’État profond ! », s’écrie cet ancien n°2 de la CIA, devant une assemblée approbatrice, à côté d’un autre ancien ponte de l’Agence. • Et de s’extasier, hors de tout bling-bling “Secret-Défense” sur les efforts continuels déployés par le DeepState pour déposer le président des États-Unis élu en 1976, pour réussir enfin un coup d’État interne (“a Palace Coup), en tout illégalité vertueuse. • Il est donc évident que non seulement le DeepState existe, mais qu’encore heureux qu’il existe. • Dire le contraire, c’est faire du “complotisme”.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur la frontière-Sud   28/11/2019

    • Trump a averti que son gouvernement travaillait à la classification d’“organisations terroriste” pour les cartels de la drogue mexicains. • C’est une perspective extrêmement importante : si la classification est effectivement adoptée, cela signifie que des moyens de contrainte notamment militaires sont autorisés, notamment des incursion militaires sur les territoires où opèrent ces organisations. • Cela signifie, en bref, la possibilité d’ “invasion(s)” du Mexique. • On comprend les réactions extrêmement inquiètes  du président mexicain Obrador, qui est dans position très fragile. • Une telle perspective aurait également des effets considérables sur d’autres aspects de la situation politique. • Elle renforcerait la position de Trump contre l’immigration et mettrait les démocrates en difficulté sur cette question centrale dans leur programme. • Elle rendrait bien difficile la poursuite des entreprises guerrières des USA à l’autre bout du monde, chéris par le standard-neocon et le Système. • Répercussions possibles au Mexique jusqu’à possibilité de guerre civile, avec extension vers les USA.

    Lire cet article
  • Notes sur la Super-Crise du bloc-BAO   24/11/2019

    • Les déclarations de Macron à The Economist ont secoué l’OTAN jusqu’aux tréfonds des plus extrêmes vertus atlantistes. • C’est une première surprise, presque miraculeuse après les 15 années d’infamie qui ont caractérisé une politique française déjà claudicante depuis trois ou quatre  décennies : la France est encore capable d’indisposer très gravement des partenaires de l’OTAN. • L’agacement inquiet atteint des proportions de pathologie grave avec l’Allemagne, car les Allemands, effarouchés comme une jeune vierge menacée par des nuées de violeurs, ont réaffirmé avec force leur serment d’allégeance à l’OTAN, c’est-à-dire à Washington, que ce soit D.C. ou “la folle”. • Pour autant, Berlin est désormais très loin d’avoir la capacité de faire rentrer la France dans le rang. • L’enjeu est plus important et concerne Macron et la France seuls : ou bien Macron cède et rentre dans le rang, ou bien il confirme sa dissidence. • Dans cette dernière option, il ne lui reste qu’une porte de sortie : l’“alliance de revers” avec Moscou sur la base d’un pacte de sécurité pan-européen ouvert à d’autres Européens.

    Lire cet article
  • Notes sur l’effondrement du Mur   11/11/2019

    •  Le grand débat autour de l’antagonisme Russie-bloc-BAO, c’est l’accusation russe que l’Ouest (pas encore bloc-BAO) du début des années 1990 a trahi sa promesse de ne pas élargir l’OTAN au-delà de l’Allemagne réunifiée, alors qu'on alla  jusqu’aux frontières de la Russie. • La réponse sophistiquée des experts occidentaux : “Mais non, jamais pareille promesse ne fut faite”. • De nouveaux documents déclassifiés montrent certes que “mais oui, cette promesse fut faite, et à bien plus d’une reprise”. • Le comble est que, à notre sens, la promesse initiale de l’Ouest était sincère. • Après la chute de Mur et avec Clinton, une nouvelle génération de dirigeants US estima que la stratégie et le réalisme n’avaient plus d’importance. • La promesse de non-élargissement fut oubliée, non pas pour berner les Russes, mais pour une question électorale US. • La situation catastrophique qui en résulte doit être considérée non comme un “plan hégémonique” baclé etr raté mais comme le simulacre d’une stratégie idéologisée pour accueillir la démence psychologique conduisant à notre effondrement.

    Lire cet article
  • Notes sur le kidnapping du Mur    10/11/2019

    • La célébration de la “Chute du Mur” bat son plein. • Nous avons choisi notre façon de célébrer. • Nous nous attaquons à un texte qui nous semble exemplaire de l’Histoire réduite à l’histoire et devenue narrative. • Les distorsions de l’historiographie-Système y figurent, indiquées avec élégance et à-propos. • La surprise est que, par les chemins tortueux de la récriture mémorielle absolument faussaire propre au Système, nous aboutissons à notre vérité-de-situation commune à tous. • L’hyperdésordre règne et le Système n’est pas à la fête... • Ces observations présentaient déjà des Notes d’analyse pour le 25èmeanniversaire de novembre 1989. • Depuis, les événements, les constats, les tendances identifiés se sont aggravés en même temps que s’empilaient de nouvelles crises. • Ce que nous appelions dès 2015 l’“hyperdésordre”, ou désordre destructeur (autodestruction) de la situation de désordre du Système, est aujourd’hui à son plus haut régime de surpuissance :la surpuissance du Système engendrant son autodestruction donne à cette autodestruction sa dynamique de surpuissance.

    Lire cet article
  • Variations autour du “boucher de Damas”   15/10/2019

    • Pour cette fois, nos Notes d’Analyse prendront le titre temporaire pour la rubrique de Variations autour • Il faut dire que le sujet est d’importance puisqu’il s’agit du “boucher de Damas“, Assad soi-même, l’une des constructions les plus baroques et les plus zombifiées de l’art de la narrative et du simulacre de la contre-civilisation du bloc-BAO, avec ses MI6, CIA, BHL, ONG, GAFA & Cie. • Notre sujet, c’est d’abord l’invasion turque en Syrie, le “lâchage” (vieille coutume) des Kurdes par leurs “alliés” washingtoniens, l’alliance des Kurdes canonisés par nous-à-l’Ouest avec l’immonde “boucher de Damas”, le triomphe en marche de Poutine, et peut-être (c’est-à voir et ce n’est pas encore tout vu) derrière tout cela une habile manœuvre de Trump en accord avec le Russe. • Tout cela se fait dans un pays et une région dévastés, au rythme d’une communication humaine dévastée par le PC (Politiquement-Correct), lequel dévaste la vérité du monde. • Ce sont tous ces éléments disparates que nous tentons d’examiner en les mettant audacieusement ensemble : attachez tout de même vos ceintures...

    Lire cet article
  • Notes sur une destitution métahistorique   11/10/2019

    • Nous avons hésité pour le titre, pour se demander lequel correspond le mieux : Notes sur “Une destitution Rock’n Roll”, pour rappeler le titre du texte de PhG, ou Notes sur une destitution métahistorique, comme finalement choisi ? • Les deux, ami lecteur. • Cette crise énorme, absolument bouffe et démente, a des aspects dérisoires et sordides, incroyablement dynamiques et politiciens, et à côté, sans le moindre doute, des aspects d’une puissance métaphysique inouïe, la plus forte dimension métahistorique qu’on puisse imaginer. • Ainsi, pour bien nous y retrouver, nous convoquons les crapules notoires, – Trump, les démocrates-corrompues, le vieux crouton Mitt Romney, l’inusable et increvable Hillary, la très-dévote et quai-institutionnelle Nancy Pelosi, l’un ou l’autre Ukrainien expert en État-failli/bouilli, etc. • D’autre part, nous évoquons directement la grande figure de Dostoïevski pour proposer une interprétation métahistorique de la crise présente du système de l’américanisme. • Vieille histoire et vraiment la seule qui vaille : la Tradition contre la modernité.

    Lire cet article
  • Notes sur Chirac, l’Iran et “sa” Bombe   01/10/2019

    • La mort de Chirac étant l’occasion de passer en revue ce que fut cet homme et ce qu’il accomplit, il nous a paru intéressant d’effleurer ce que fut sa position sur la question (la crise) iranienne. • On a beaucoup parlé de sa position sur l’Irak, peu de sa position sur l’Iran. • Et pour cause, malgré l’universelle affliction qui frappe nos concitoyens dirigeants et élites-Système, il faut se montrer prudent. • Avec l’Irak, la cause est entendue : ce fut à la fois, une sottise suprême et une singulière saloperie. • Avec l’Iran, prudence : toutes nos valeurs sont déployées et en émoi devant ces gens infréquentables, et les tendres pressions de nos amis éternels d’Outre-Atlantique laissent des traces à force d’être “maximales”, jusqu'à nous faire penser comme il faut et en toute liberté. • Alors, on a ses valeurs, mais également ses trouilles. • Pourtant, le père-Chirac avait dit des choses bien intéressantes sur l’Iran, notamment en 2007, notamment qu’après tout l’Iran pouvait très bien avoir une bombe atomique.• Nous revisitons cette affaire qui fit un peu de bruit à l’époque et que, déjà, on étouffa vite fait.

    Lire cet article
  • Notes sur les aventures du USS Harry S. Truman   19/09/2019

    • Le USS. Harry S. Truman est un de ces grands porte-avions d’attaque qui font la gloire et la toute-puissance de l’US Navy. • Mais son statut actuel est singulier : la Navy a annoncé son retrait du service opérationnel dix ans plus tôt que prévu, soulevant incompréhension et protestation, avec même l’intervention de Trump pour qu’il reste en service. • En attendant, ce porte-avions superbe qui devait partir en manœuvre avec son escorte, a laissé partir son escorte sans lui, immobilisé par une panne inattendue de son circuit électrique. • Tout cela intervient sur fond des innombrables problèmes que l’on découvre avec le Ford et la nouvelle classe de “super” porte-avions. • Là-dessus s'inscrit le désordre des capacités, nettement insuffisantes, d’installations de chantiers navals pour l’ancienne et la nouvelle classe de porte-avions. • En même temps se dessineraient les intentions chinoises de développer une flotte de porte-avions concurrentes de l’US Navy. • Ces mêmes Chinois qui disposent, par ailleurs, des armes hypersoniques, imparables “tueuses de porte-avions” comme chacun sait... • Époque de désordre.

    Lire cet article
  • Notes sur la seconde mort de FDR   16/09/2019

    • L’attaque particulièrement efficace contre les installations pétrolières d’Arabie Saoudite a provoqué une crise considérable, à la fois au Moyen-Orient, aux USA et dans le monde. • Il s’agit aussi bien de la sécurité du pétrole d’Arabie que de la puissance US dans la région, que de l’équilibre de l’économie mondiale devant un cours du pétrole qui subit brusquement de terribles embardées. • Le scénario d’une attaque des Houties (à l’aide de systèmes iraniens) reste le plus probable, alors que bien entendu les USA accusent l’Iran directement et qu’on fait rouler les tambours de guerre. • Ce n’est pas la première fois (pour les tambours) et un jour cela finira par leur péter à la figure (des USA). • En attendant, un dogme extraordinaire a été pulvérisé : la sécurité de l’Arabie garantie par les USA et le “Pacte du Quinsy” valable depuis février 1945, passé au cours d’une rencontre historique sur le Canal de Suez entre un Roosevelt mourant et le roi Ibn Saoud d'Arabie. • Ainsi les USA ont-ils failli à leur engagement et l’attaque sonne comme le glas de l’hégémonisme et du suprémacisme anglo-saxons.

    Lire cet article
  • Notes avec ou sans Bolton   08/09/2019

    • On s’inquiète beaucoup en ce moment à propos du sort de John Bolton : est-il en pleine disgrâce ou bien, au contraire, réapparaît-il plus fort que jamais ? • Cela est notamment l’objet de spéculations dans le cadre des “négociations de paix” des USA en Afghanistan, et dans le tonnerre de l’annulation in extremis d’une rencontre jusque-là secrète de Trump et des parties prenantes afghanes (dont les talibans) à Camp-David. • Mais cela (le rôle de Bolton) concerne aussi l’interminable crise iranienne qui dure pour Washington depuis 1979, avec relance minimale en 2001 et maximale en 2005. • Ces dernières semaines, les USA ont redoublé d’efforts dans une “politique” étrangère faite de va-et-vient autour du néant et de la menace, avec des méthodes de gangsters. • L’Iran est la meilleure application possible de cette politique du vide complet, inspirée et dirigée par la politiqueSystème, et emmenant aussi bien Israël que les USA, – Bolton ou pas... • Ces Notes d’Analyse sont complétées par un texte de WSWS.org sur la crise iranienne, avec démonstration de son nihilisme permanent.

    Lire cet article
  • Notes sur Macron le russophile   02/09/2019

    • On s’est finalement aperçu de quelque chose, entre visite poutinienne à Brégançon, G7 à Biarritz, discours aux ambassadeurs et ainsi de suite, et avant une rencontre entre ministres de la défense et des affaires étrangères. • La France et la Russie copinent à nouveau, dans une séquence bien plus structurée et pressante que celle qui avait été esquissée à Versailles en 2017. • La grande nouvelle, c’est le virage désormais bien affirmé de la diplomatie française, qui se présente comme faisant une “politique européenne” alors que le reste de l’Europe ne dit mot, entre crises et bouderies diverses, et incompréhension militante. • Il est pour l’instant difficile de reconstituer la séquence, avec les raisons des uns et des autres, et il ne suffit pas de constater que l’alliance entre la France et la Russie répond à une tendance historique. • Notre conviction est qu’un événement capital est à la base de ce grand chambardement : la destruction sauvage par les Etats-Unis du traité FNI entre l’URSS et les USA de décembre 1987, le seul traité qui faisait disparaître une catégorie d’armements nucléaires. 

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Sapir et l’“Acte 2” de l’insurrection sociale   10/12/2019

    • Article du 10 décembre 2019. • Une vision du mouvement du 5-décembre en France intégrée dans la grande colère sociale et dans l’insurrection mondiale contre le Système. • Contributions : dde.org et Jacques Sapir.

    Lire cet article
  • Les G.I. : “Sympathy for the Devil” ?   09/12/2019

    • Articles du 9 décembre 2019. • Une enquête statistique donne le résultat étonnant que 47% des soldats US considèrent la Russie  comme un allié. • C'est la faute aux Russes ! • Contributions : dde.org et Tyler Durden.

    Lire cet article
  • L’entropie diabolique, ontologie du Système   08/12/2019

    • Articles du 8 décembre 2019. • Comment Washington démolit systématiquement, essentiellement en Amérique latine avec l’installation de dirigeants factieux proaméricanistes dans plusieurs pays, le programme d’aide sanitaire et médicale de Cuba dans ces pays. • Il s’agit d’un des facteurs, avec la pratique des sanctions dans le même sens, qui met en évidence le caractère absolument satanique d’entropisation de l’entité américaniste devenue à ciel ouvert l’outil du Système. • Contributions : dedefensa.org et Meriem Laribi de RT.com.

    Lire cet article
  • USA, l’impuissance d’être de la légitimité   05/12/2019

    • Articles du 5 décembre 2019. • Depuis de nombreux mois, depuis plusieurs années, on voit des autorités parcellaires issues de la communauté de sécurité nationale, voire des sommets de la hiérarchie militaire défier le président des États-Unis, voire proposer sa déposition pure et simple. • Ces circonstances sont dues d’une part à la situation crisique extraordinaire que nous vivons. • D’autre part, il s’agit d’une spécificité des USA, comme démocratie représentant parfaitement la modernité. • Contributions : dedefensa.orget William S. Smith.

    Lire cet article
  • Trump est-il un Eltsine américain ?   27/11/2019

    • Textes du 27 novembre 2019. • Une thèse qui tente de donner une explication rationnelle à la politique de Trump, dont l’effet paradoxal est de renforcer les souverainistes du monde entier et le projet détesté par Washington D.C. de “monde multipolaire”. • La question est de savoir si Trump a élaboré cette politique de billard à plusieurs bandes ou si cette politique lui a été imposée par des forces supra-humaines nous emportant dans notre destin de Fin des Temps. • Notre choix est fait. • Contributions : dedefensa.org et Alastair Crooke.

    Lire cet article
  • Biden en capo de Cosa Nostra   24/11/2019

    • Articles du 23 novembre 2019. • Passe d’armes intéressante, où le candidat démocrate Biden parle comme un boss du crime organisé du sénateur républicain Graham qui veut enquêter sur lui,. • Contributions : dde.org et Tyler Durden.

    Lire cet article
  • Solitude cognitive du citoyen   20/11/2019

    • Articles du 20 novembre 2019. • Une enquête aux USA montre une nausée complète du public pour la notion même d’information. • Submergé de narrative, de FakeNews, d’affirmations péremptoires sans souci des faits, le sentiment du public s’apparente, àà une sorte de solitude cognitive et, pour lui, à une entropisation de la réalité. • La colère demeurant et grandissant plus forte que jamais, la situation n’engendre par l’inaction mais l’énigme de la réaction et du choix électoral, et l'action d'après. • Contribution :dedefensa.org et Tyler Durden.

    Lire cet article
  • L’erreur fatale de Morales   19/11/2019

    • Articles du 19 novembre 2019. • Pourquoi et comment Morales a été balayé là où le Vénézuélien Maduro a résisté en les ridiculisant aux pressions déstabilisantes du Système (made in USA). • Contributions : dde.org et Bruno Guigue.

    Lire cet article