Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois d’octobre 2020, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011(dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2 000 à €3 000 par mois (« ... les montants de €2 000 et €3 000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui  très largement  les €2 000 et le reste à l’avenant, et l’on peut dire que la somme de €3 000 est quasiment la référence de ce qui est nécessaire pour “le fonctionnement minimum...”. Nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007 et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle d’octobre 2020 atteignaient €305. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales : pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci. 

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
octobre 2020 : 557 € récoltés

557 €

La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Ouverture libre

Notre ‘Principe-de-Culpabilité’   24/10/2020

• Articles du 24 octobre 2020. • Une reprise de confidences d’un des meilleurs experts international du désarmement chimique, José Bustani, dont l’expertise a été repoussée par les ‘grands’ pays du bloc-BAO à l’ONU, pour juger d’un rapport bidon sur une attaque chimique-bidon en Syrie. • L’occasion d’énoncer ce qui doit orienter systématiquement nos jugements et nos commentaires. • Le ‘Principe-de-Culpabilité’ doit inspirer et orienter toutes nos appréciations des actes des pays du bloc-BAO. • Contributions : dedefensa.org et RT-France.

Les Carnets de Dimitri Orlov

Objectifs infâmes   23/10/2020

Supposons que vous soyez l’un des génies maléfiques qui dirigent l’économie mondiale. Bien sûr, vous voudriez continuer à la gérer de manière stable, sûre et rentable malgré les problèmes qui pourraient surgir de temps en temps. Vous voudriez résoudre ces problèmes rapidement et efficacement sans attirer l’attention sur vous et…

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : Le côté chinois du désordre   23/10/2020

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Ami lecteur, entends-tu...   23/10/2020

23 octobre 2020 – Nous traversons, comme il est souvent écrit sur ce site et comme moi-même j’y sacrifie, une “étrange époque”. Il est manifeste qu’il n’y a jamais eu une telle transe inexorable, une telle hystérie rampante, – je veux dire que ces choses évitent de se perdre dans des…

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : Saveur du désordre   22/10/2020

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

En voilà un qui voit loin-près de nous   22/10/2020

21 octobre 2020 – On sait maintenant de source directe sinon de source sûre, plusieurs choses d’une incontestable importance : 1) le président Trump sera réélu, d’une façon qui ne laissera aucune ambiguïté ; 2) l’élection conduira à une insurrection civile, puis à une guerre contre Israël (pourquoi ? Comment ? A préciser) ; 3) cette…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Êtes-vous russophrène, par hasard ?   21/10/2020

21 octobre 2020 – Effectivement, Bryan MacDonald nous a offert un nouveau mot pour indiquer une pathologie : “Russophrénie” (“Russophrenia”, d’un article publié par, – Who else ? – RT.com). Il s’agit d’une sorte de pathologie qui fixe la schizophrénie sur un territoire, des circonstances, une patrie, des gens d’une certaine ‘espèce’…

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : Big Tech en Blade Runner   21/10/2020

Bloc-Notes

L’étrange contrecoup de la Bolivie   20/10/2020

• Victoire remarquable et inattendue au premier tour de l’élection présidentielle du candidat du parti d’Evo Morales, le président bolivien déposé par un coup d’État -en 2019. • Même sa ‘remplaçante’ par intérim, que l’on, voyait comme la future marionnette de Washington, s’est précipitée pour saluer le nouveau président, Luis Arce. • Que se passe-t-il ? • La machine de puissance et d’influence subversive US serait-elle grippée, elle aussi, comme l'est le pouvoir civil à Washington D.C. et d'une façon générale dans les Etats de l'Union ?

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Paléontologie du New York Times et autres...   20/10/2020

20 octobre 2020 – Cela fit, dit-on, benoîtement scandale... C’est-à-dire : “scandale sans trop s’en scandaliser”, – car il s’agit, n’est-ce pas, du New York Times [NYT], et que nul, en France, et surtout à Paris, et surtout dans les salons, nul n’échappe à la dévotion, au zèle empressé et servile, que…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le féminisme et son Titanic   19/10/2020

19 octobre 2020 – J’ai noté un passage dans le texte sur le Titanic de Charles Hughes Smith, ou CHS (*), qu’on voit par ailleurs sur ce site. Je l’ai noté, pour un membre de phrase, qui mérite mieux à mon avis que d’être perdu sur un “p’tit coin” de…

Ouverture libre

Le Titanic, la tête dans le sable   18/10/2020

• Articles du 18 octobre 2020. • Il est vrai que l’analogie du destin tragique du Titanic a déjà été largement exploitée, d’ailleurs pour les meilleures des raisons. • Cette fois, on va plus loin encore : on détaille toutes les circonstances de la tragédie et l’on retrouve les travers, les vices, les malfaisances du Système (le nôtre) en train de s’effondrer sous nos yeux. •  On s’intéressera à cette analogie historique dans le détail ; il y a deux choses dont la transmission est assurée : la bêtise et l’hybris. • Contributions : dedefensa.org et Charges Hugh Smith.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Qui perd gagne & vice-versa   17/10/2020

17 octobre 2020 – On cite souvent La Boétie, ce si grand ami de Montaigne mort si jeune, parce qu’il sut, avant de mourir, il y a si longtemps, nous parler en des termes superbes et cristallins, de La servitude volontaire, avec cette phrase essentielle et lumineuse, – et qui n’est…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Requiem-pop pour un barbare intérieur   17/10/2020

17 octobre 2020 – Pour clore son dernier commentaire, ‘b’, de The MoonofAlabama, termine par ces trois piètres et très courtes, et très tristes phrases concernant les Biden, avec l’un ou l’autre protagonistes de leurs tristes affaires de corruption ukrainiennes, ponctuées par la cosmique hypocrisie de la communication de l’américanisme,…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

T.C.-95 : ‘The fog of the crisis  15/10/2020

15 octobre 2020 – Faut-il songer à ‘classer’ les choses crisiques dans cette période d’intense activité sismique secouant le Système, entre catastrophes, complots et reset, chutes et rechutes, confinements et couvre-feu, racialisme et wokeness, président-Covid et The-Donald guéri ? Est-ce bien utile ? Retrouverions-nous, en faisant ce classement, une vérité première, ou…

Ouverture libre

Retour sur un futur bancal   15/10/2020

• Articles du 15 octobre 2020. • Dans l’énorme crise que nous traversons, signant nécessairement la fin d’une époque, d’un système et peut-être d’une civilisation, la recherche d’alternatives est plus insistante que jamais. • Il y a toute une école de pensée qui, après la réhabilitation du Moyen-Âge, considère avec intérêt les formes économiques qui y furent suivies, où les choses ‘en commun’ prenaient le pas sur l’individualisme égoïste et diviseur. • Contributions : dedefensa.org et une interview de l’économiste Guillaume Travers.

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : l’horizon du terrible événement   14/10/2020

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le problème avec Trump et la tarentule   14/10/2020

14 octobre 2020 – Comme nul n’en ignore, le président Trump, qui se représente, est très fortement assimilé à un homme politique fasciste, sinon plus, à la limite, à un homme politique nazi, et enfin définitivement et décisivement, et pour faire bref, assimilé à Hitler par le biais de la résurrection…

Ouverture libre

Gauchistes de tous les pays, friquez-vous Système !   13/10/2020

• Articles du 13 octobre 2020. • Un auteur et universitaire critique du Système dans son état actuel et de l'évolution qu'on lui voit prendre en Amérique, nous offre la définition de ce qu'un historien a nommé le ‘Corporate Socialism. • Cette fausse-nouvelle sorte de la (vraie) 'bête immonde’ est le principal, sinon le seul bailleur de fonds des cohortes gauchistes qui se partagent les rues des villes USA, entre BLM et Antifas. • Histoire d'une étrange alliance éperdue à l'image de l'étrange époque. • Contributions: dedefensa.org et Michael Rectenwald.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

N’en croyez pas un mot, ni un Joe   13/10/2020

13 octobre 2020 – Comme nul ne doit en ignorer, l’Amérique est la terre de tous les possibles, et aujourd’hui, dans les circonstances qui-sont-ce-qu’elles-sont, cela se réalise comme une sorte d’American Dream au Pays des Merveilles, dans un terrible brouhaha. Je veux dire qu’il y a, fort bruyamment j’en conviens, du…

Faits et commentaires

Analogie devenant allégorie   11/10/2020

• Nous revenons sur une analogie déjà signalée, à partir d’une image symbolique que nous avons tracée de la situation de la crise Covid19 : à savoir que le Système, dans le chef de ses autorités soi-disant adéquates, se trouve enchaînées à la nécessité d’exiger du virus une capitulation sans condition. • A cette occasion, nous avons rappelée l’exigence, apparue dans le chef de Franklin Delano Roosevelt en janvier 1943, de la capitulation sans condition imposée à l’Allemagne (et plus tard au Japon). • outre l’extrême sottise de cette décision, celle-ci apparaît pour nous comme l’ouverture de la structure mondiale de puissance du soi-disant ‘Empire américain’, sous le parrainage du Système. • A l’autre extrême, la reddition sans condition qui marque l’exigence de la crise Covid19, mais aussi la crise intérieure des USA (GrandeÉmeute- 2020’), marquent la fin de cet ‘Empire’ dont la mise en place est annoncée en janvier 1943. • Cette « Analogie devenant allégorie » permet de mieux comprendre la situation présente, avec ses enjeux et ses perspectives, à la lumière d'un passé révélé pour l'occasion,.

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : La G5G métahistorique   10/10/2020

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : « Plot against America »   09/10/2020

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Psychanalyse inquiète de notre-Président   09/10/2020

9 septembre 2020 – Macron est vraiment le président de tous les reflux, de toutes les angoisses, de toutes les folles incertitudes, de toutes « les marées du soir » (malgré son jeune âge et la citation de Montherlant)... Ainsi lit-on, à notre sens, l’analyse du ‘communicant’ Arnaud Benedetti, qui semble plutôt savourer…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

L’axe des fous en fer-blanc de l’UE   08/10/2020

8 octobre 2020 – Après avoir longuement hésité pour faire ou non quelque chose de sérieux sur cette affaire, non décidément ce ne l’est pas, ce ne peut être sérieux ! Alors, je me permets de vous signaler derechef, dans ce Journal-dde.crisis et sans alarme particulière, que l’axe franco-allemand se trouve…

Faits & Commentaires

  • Analogie devenant allégorie   11/10/2020

    • Nous revenons sur une analogie déjà signalée, à partir d’une image symbolique que nous avons tracée de la situation de la crise Covid19 : à savoir que le Système, dans le chef de ses autorités soi-disant adéquates, se trouve enchaînées à la nécessité d’exiger du virus une capitulation sans condition. • A cette occasion, nous avons rappelée l’exigence, apparue dans le chef de Franklin Delano Roosevelt en janvier 1943, de la capitulation sans condition imposée à l’Allemagne (et plus tard au Japon). • outre l’extrême sottise de cette décision, celle-ci apparaît pour nous comme l’ouverture de la structure mondiale de puissance du soi-disant ‘Empire américain’, sous le parrainage du Système. • A l’autre extrême, la reddition sans condition qui marque l’exigence de la crise Covid19, mais aussi la crise intérieure des USA (GrandeÉmeute- 2020’), marquent la fin de cet ‘Empire’ dont la mise en place est annoncée en janvier 1943. • Cette « Analogie devenant allégorie » permet de mieux comprendre la situation présente, avec ses enjeux et ses perspectives, à la lumière d'un passé révélé pour l'occasion,.

    Lire cet article
  • L’abîme de la postmodernité   25/09/2020

    • On plus en s’en rapproche, au plus on mesure l’importance rupturielle potentielle de l’événement. • Il s’agit bien entendu de l’élection présidentielle USA2020, dont Alastair Crooke écrit : « Une crise constitutionnelle majeure se profile à l’horizon... Et après ? Il y a l’abîme où nous n’osons pas regarder. » • L’élection commence à être considérée dans son contexte mondial, comme un facteur fondamental de la crise qui secoue l’entièreté du Système (GCES), en fonction des enjeux immenses nés de la Guerre Froide et développés depuis : Crooke se réfère notamment à Anne Applebaum et à sa vision d’un avenir utopique. • Il est vrai qu’au travers de cette élection, deux conceptions, deux visions du monde s’affrontent autour de ce qui est presque le cadavre du Système. • Dans ce cadre de réflexion, on peut se demander si la mort de la Juge Ginsburg, qui représentait l’aile ultra-progressiste de la Cour Suprême, n’augure pas d’un autre événement considérable parce qu’elle met en jeu l’organe suprême de la démocratie américaniste, et d’une certaine façon l’État de Droit lui-même.

    Lire cet article
  • Joe devenant Kerenski   15/09/2020

    • Les USA vont-ils connaître leur ‘révolution d’Octobre’ en novembre comme il sied, mais plutôt le 3 que le 7-8 ? • Un événement montre indirectement que la situation est très sérieuse : l’intervention de Bernie Sanders qui juge péremptoirement que Joe Biden n’est pas assez à gauche dans sa campagne, que s’il ne redresse pas tribord toute il va dans le mur, directement et sans ménagement. • Le ton et l’autorité de Sanders surprennent : l’un et l’autre signifient que l’homme se sent en position de force, et il se sent en position de force parce qu’il s’appuie sur la rue et qu’aujourd’hui, qui parle pour la rue terrorise le parti démocrate. • C’est un des charmants paradoxes de la situation très compliquée installée dans la Grande République : le parti démocrate est prisonnier du monstre, de l’espèce de Frankenstein dont ce parti a tant favorisé l’apparition, et Sanders, l’homme qui est constamment trahi, pourrait apparaître comme l’“homme de la situation”. • Il y a dans ce cas la réalisation collective et opérationnelle de plus en plus marquée que l’on se dirige vers des événements radicalement révolutionnaires.

    Lire cet article
  • L’“Âge du Désordre”   12/09/2020

    • “La globalisation, c’est fini !” : c’est en substance le bref et abrupt résumé de la note générale d’analyse que l’équipe d’experts de la Deutsch Bank (DB) a communiqué à sa hiérarchie pour ce qui concerne la situation économico-financière générale présente et à venir au moins sur le moyen terme. • Le temps de l’abondance financière est passé et celui de la crise abyssale s’ouvre sur un paysage désolé et torturé. • L’analyse juge que cette situation nouvelle devait être atteinte sans la pandémie Covid19, mais que cette pandémie a notablement accéléré le processus. • Il n’est pas assuré que ce jugement hypothétique soit juste mais le consensus est proche d’être général sur l’état des choses avec Covid19. • La “situation nouvelle”, c’est également une Chine s’affirmant comme première économie mondiale, et les USA refusant de passer la main (quel que soit le président). • Rien d’organisé ni de régulé dans tout cela, mais bien l’entrée dans l’Âge du Désordre (du Très-Grand Désordre). • Même les directions financières du monde de notre civilisation semblent donc convaincues de la crise.

    Lire cet article
  • Psychologie suicidaire de la GCES   01/09/2020

    • Il y a une psychologie spécifique de l’américanisme, marquée notamment par ses caractères de l’inculpabilité et de l’indéfectibilité qui font sa force et sa faiblesse. • Aujourd’hui, il n’étonnera personne d’apprendre que des études séreuses et scientifiques nous disent qu’en juin, – mois pris comme référence du climat courant, – des proportions astronomiques de citoyens des USA ont songé au suicide. • C’est le signe le plus puissant, liant l’individuel au collectif, de la monstrueuse gravité de la crise qui étouffe les USA en attaquant directement sa psychologie. • Ce climat, Lincoln le devinait il y a près de deux siècles, parce qu’au fond il est inhérent à l’Amérique comme principale production du Système. • Ainsi les indices s’accumulent-ils pour nous faire faire bonne mesure de la crise aux USA, et de la façon dont elle est le paroxysme de la GCES qui nous concerne tous. • La crise de l’américanisme s’affirme de toute sa puissance dans le courant de la métahistoire comme la crise terminale de la modernité et concerne toute notre (contre-)civilisation dévoyée.

    Lire cet article
  • Somme toute, vive le complotisme...   24/08/2020

    • Nous constatons chaque jour la résilience de la crise-Covid19, qui accompagne évidemment la pandémie du même matricule. • Le rôle de cette crise Covid19 est essentiel : un facteur extérieur qui ne cesse, en entretenant la tension, de raviver et d’aggraver les autres crises, et bien sûr la GCES dans son ensemble • Un autre point essentiel est que Covid19 est un formidable réceptacle pour le complotisme ; c’est-à-dire qu’à son propos sont développés un nombre très élevés de complots, de théories de la conspiration, etc., – dont chacun jugera ce qu’il veut de la validité. • Par contre, nul ne peut nier l’utilité de la chose. • En effet, en étant de cette façon le réceptacle exceptionnel de l’essentiel de la production complotiste, la crise-Covid19, si proche de la vie quotidienne et si haut dans l’actualité, alimente encore bien mieux la tension nécessaire au développement de la Grande Crise d’Effondrement du Système. • De ce point de vue qui est devenu essentiel avec Covid19, le complotisme est un apport précieux au déroulement des événements. • Rien à voir avec l’existence ou pas d’un complot.

    Lire cet article
  • Le complot de la métahistoire   18/08/2020

    • Enfin un complot pris pour du vrai dans les mises en ligne de notre vénérable site... • Et encore, nous tenons ferme le coupable, et le désignons à la vindicte des employés du Système : la métahistoire, ou ‘métaphysique de l’histoire’, ou l’Histoire comprise et décrite par la métaphysique sacrée et uniquement compréhensible et descriptive pare la métaphysique sacrée. • Il est vrai que nous sommes dans une époque et face à des événements qui exigent de tels outils de compréhension, alors que se déroule la phase finale de la grande Crise dont le terme est nécessairement l’Effondrement du Système, – effondrement inéluctable, un peu comme meurent les étoiles englouties dans les trous noirs. • Pour ce faire, nous empruntons les voies des comploteurs qui sont si actifs par les temps qui courent. • Nous leur empruntons leur méthode car nous savons qu’au terme, à l’extrême de la surpuissance, lorsqu’extrême devient excès, se trouve l’autodestruction. • Cette démarche ne nous éloigne en rien du contexte de notre crise générale. • Au contraire, nous nous y ébattons joyeusement.

    Lire cet article
  • Terreur-PC et autodestruction   12/07/2020

    • Les temps sont étranges et singuliers, selon un désordre inimaginable obtenu d'une façon paradoxale par l’application intransigeante de la loi de fer du Politiquement-Correct (PC) qui exige de tous un point de vue et une moraline conformes à la doxa triomphante. • Les exemples des péripéties les plus grotesques, les plus baroques et les plus improbables, qui se déroulent sous les yeux de tous, répercutés par des milliers de réseaux sociaux, constituent aujourd’hui le gros des ‘événements’ tout entiers contenus dans la sphère du symbolique et de la communication, mais qui ont pourtant mis les USA au bord de la guerre civile. • Nous reprenons ici l’idée de l’extraordinaire puissance du PC, qui est en train d’initier et d’enflammer des crises d’une extraordinaire puissance, et suppléant ainsi à l’impuissance du politique et à la paralysie des guerres hybrides et asymétriques, du terrorisme et de la subversion. • Pour nous, le PC, qui est un événement dont les origines sont mystérieuses, est le principal aliment de la grande crise d’Effondrement du Système, et de sa destinée d’autodestruction

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • L’étrange contrecoup de la Bolivie   20/10/2020

    • Victoire remarquable et inattendue au premier tour de l’élection présidentielle du candidat du parti d’Evo Morales, le président bolivien déposé par un coup d’État -en 2019. • Même sa ‘remplaçante’ par intérim, que l’on, voyait comme la future marionnette de Washington, s’est précipitée pour saluer le nouveau président, Luis Arce. • Que se passe-t-il ? • La machine de puissance et d’influence subversive US serait-elle grippée, elle aussi, comme l'est le pouvoir civil à Washington D.C. et d'une façon générale dans les Etats de l'Union ?

    Lire cet article
  • Extension du domaine de la crise   06/10/2020

    • La crise Covid19 acquiert de plus en plus des dimensions universelles dans de multiples domaines, se fondant de plus en plus dans les autres crises et constituant la GCES. • L’épisode  Trump-Covid19 a ainsi fait pleinement entrer la crise sanitaire dans la crise politique US, c’est-à-dire qu’il a politisé d’une façon décisive Covid19 en devenant un outil politique pour Trump dans la campagne. • En France, le désordre avec la contestation générale de la stratégie gouvernementale fait également progresser Covid19 vers le domaine de la politique.

    Lire cet article
  • Pourquoi pas une ‘October Surprise’ ?   28/09/2020

    • Une hypothèse des observateurs trotskistes sur l’évolution de la situation washingtonienne : les militaires US pourraient-ils envisager ou exécuter une opération de guerre extérieure constituant une puissante diversion des priorités par rapport à la situation politique actuelle ?  • Cela s’appelle ‘October Surprise’. • Cela peut-être envisagé, à partir de la situation des USA en Irak, par rapport à l’Iran. • Pour autant, cela ne pourrait conduire à notre sens qu’à une accélération peut-être décisive du désordre de la direction du système de l’américanisme.

    Lire cet article
  • Regarder la Russie au fond des yeux   20/09/2020

    • La puissance stratégique de la Russie, depuis la révolution hypersonique, est aujourd’hui un fait incontournable de l’équilibre (du déséquilibre) des forces. • L’effondrement américaniste continue à s’aggraver, malgré des centaines de $milliards engouffrés par le Pentagone pour la modernisation de ses forces, ici les forces stratégiques nucléaires. • Avec 28 $milliards, les Russes ont réussi les révolution stratégique et posé leur supériorité. • Avec 1 500 $milliards, le Pentagone s’enfoncent dans des Tonneaux des Danaïdes.

    Lire cet article
  • De Loukachenko à notre GCES   17/08/2020

    • Il est vrai qu’il se passe en Biélorussie des événements qui, en d’autres temps, eussent alarmé le monde entier et nous auraient mis au bord de l’abîme de la guerre. • D’ailleurs, peut-être est-ce le cas (l'abîme)... • Quoi qu’il soit, il reste que la situation générale si particulière, si spécifique et si excessive fait que la crise biélorusse soulève bien moins d’intérêt opérationnel, notamment aux USA, que, par exemple, la crise ukrainienne. • La cause en est les formidable tremblements intérieurs que nous subissons, qui nous enferment dans notre portion de GCES.

    Lire cet article
  • Poutine et l’ensauvagement du monde   04/08/2020

    • La ‘nord-coréanisation’ de la Russie ? Drôle d’idée, drôle d’expression. • Il s’agit pourtant du thème d’un article du Russe Artem Loukine. • L’idée est que les USA tiennent la Russie comme une “menace” négligeable dès lors que la Chine existe. •  Loukine argumente que le fait d’être considérée de la sorte conduirait la Russie à une posture beaucoup plus agressive qu’elle n'a. • Cette argumentation inédite suscite indirectement une hypothèse originale en forme de question : Poutine s’est-il convaincu de l’ensauvagement des USA et donc du monde ?

    Lire cet article
  • L’Allemagne sans souteneur ?   30/07/2020

    • Certes, ce ne sont pas tous les héroïques G.I. américanistes, prêts à mourir pour Hambourg et Goethe face aux hordes slaves, qui quittent le sol sacré de l’Allemagne du bloc-BAO. • Mais c’est tout de même un bon tiers de ces héroïques qui s’en vont, soit en Belgique et en Italie, où l’on exulte, soit aux USA “back home” où l’on s’amuse bien mieux qu’en Europe. • Rien n’arrête Trump, et surtout pas son incroyable fragilité intérieure dont il se fiche complètement pour poursuivre son œuvre de pirate et maître-chanteur international et transatlantique.

    Lire cet article
  • “Rien ne sera plus comme avant”: Bingo...   19/07/2020

    • Petite revue de détails sur la crise-Codiv19 alors que rien n’est fini, alors que tout le monde parle de “deuxième vague”, alors que de grands pays continuent à souffrir (les USA en particulier). • La crise Codiv19 est bien ce que l’on craignait : un détonateur massif pour une cascade, un déferlement de crises diverses, ce qui nous a conduit à parler officiellement de la Grande Crise d’Effondrement du Système. • Le choc économique qui commence à montrer ses contours ressemble à un carnage. • Mais c’est surtout à notre psychologie qu’il faut s’adresser.

    Lire cet article
  • Chevaucher le tigre ?   12/07/2020

    Des mots extrêmement durs de Lavrov concernant la posture stratégique des États-Unis, leur désintérêt pour un accord stratégique et la façon qu’ils ont d’envisager d’utiliser le nucléaire dans une guerre “gagnable”. • Mots inhabituels de la part du ministre russe, qui marquent l’inquiétude et la préoccupation des dirigeants russes devant la situation interne des USA. • Leur crainte, c’est de savoir s’il y a encore à Washington une autorité à laquelle la machine militaire US obéit. • Les derniers événements et prises de position justifient leur inquiétude.

    Lire cet article
  • Un renvoi type-Russiagate   03/07/2020

    • On croyait la dynamique de la manufacture des réalités alternatives passée au simulacre “la Chine est notre plus grand ennemi à tous”. • Eh non, il y a encore un revenez-y, un “retour sur image”du gros poisson pourri nommé Russiagate. • La “Dame en Gris”, dite-New York Times, a accouché d’un montage très débile, dont même un comics pour les moins de 7 ans ne voudrait pas. • Une histoire montée à la force du poignet de Russes payant les talibans pour tuer des soldats US. • Difficile de savoir ce que cherchent exactement les scénaristes CIA-NYT.

    Lire cet article
  • La modernité en son principe de Peter   28/06/2020

    • L’introduction d’une contestation type BLM-USA introduit en France une nouvelle problématique du communautarisme et de sa crise très profonde. • Un “activiste anticolonialiste” et surtout “panafricain”, vient à Paris dire tout le mal qu’il pense de Block Live Matter et la préférence qu’il défend pour un black power. • Pour lui, les Noirs doivent retrouver leurs racines et leur identité, et des phénomènes tels que BML sont des faux-nez que les progressistes-sociétaux blancs favorisent pour renforcer leur poids électoral. • Complications...

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur l’apocalypse-Covid   07/10/2020

    • L’infection au Covid19 du président Trump a brutalement fait franchir un palier de plus à la Grande Crise d’Effondrement du Système en réunissant, en mariant les deux crises principales : celle de la pandémie et celle du système de l’américanisme. • Avec l’art consommé qui le caractérise, Trump a installé le monde dans une hyper-tragédie-bouffe suspendue à un calendrier fou : une élection le 3 novembre dont on ne sait si l’un des deux candidats sera d’ici là en train d’affirmer sa supériorité, ou s’il sera décédé des suites de la maladie. • Et l’épisode Trump ne fait pas passer au second plan la crise du Covid, au contraire il l’exacerbe. • Cette crise est en pleine ré-accélération sinon reprise, une fois acté le fait que le passage de la pseudo-première vague au prix de centaines de milliers de morts ne termine absolument pas la séquence. • ‘Ré-accélération’ ou ‘reprise’, c’est-à-dire confusion totale, avec la perspective effrayante : devra-t-on vivre désormais en état permanent de Grande Guerre sanitaire ? • Convoqués pour entendre l'acte d'accusation : la Science, la Raison, le Système.  

    Lire cet article
  • Notes sur une contradiction interne   27/09/2020

    • Cette “contradiction interne” est de taille et concerne l’asymétrie, voire le paradoxe sinon la contradiction (justement) que l’on trouve souvent, sur le terrain militaire, entre tactique et stratégie. • ...Mais il s’agit du terrain général de notre Grande Crise de l’Effondrement du Système, où nous retrouvons ce même phénomène de contradiction entre la tactique et la stratégie, comme figures pour comprendre l’évolution de ce formidable événement. • Le cas que nous prenons est celui des déconstructionnistes, avec leur French Theory dont il semblerait qu’elle inspire le mouvement général de désintégration (déstructuration et déconstruction) en cours aux USA. • Nous nous appuyons sur un cas personnel qui nous est cher, à partir d’un enregistrement dont nous avons déjà parlé : celui de Jacques Derrida. • Notre thèse est que la ‘confession’ de Derrida tient à la position que le cours des événements l’oblige à avoir par rapport à ce qu’il peut percevoir comme étant le Mal. • On trouve également dans ces Notes un extrait du travail en cours de PhG sur le Tome-III de ‘La Grâce de l’Histoire’.

    Lire cet article
  • Notes sur la mercantilisation en vrille   19/09/2020

    • Notre époque est celle de l’étude studieuse et attentive de la chute, de l’effondrement d’une hyperpuissance hégémonique et du Système qu’elle servait avec zèle et empressement. • C’est aussi, espérons-le avec force, l’étude de la chute et de l’effondrement d’une époque, – la modernité et sa bâtarde tardive de la postmodernité, – et de la civilisation de l’im-monde qui va avec. • Parmi les colifichets qui sont entraînés dans cette chute-effondrement, il y a le phénomène de la ‘mercantilisation’ du monde, des êtres, de leur vie, de leur esprit, de leur passé et de leur avenir, que l’Amérique avait apporté en dot à cette époque ouverte par le “déchaînement de la Matière”, à la jointure des XVIIIème et XIXème siècle. • On envisage ici quelques signes évidents de cette chute-effondrement. • Un point d’un particulier intérêt est la mercantilisation de Black Lives Matter, sans doute avec des liens intéressants avec la Chine, ce qui donne à cette puissance un rôle particulier dans la ‘révolution culturelle’ qui fracasse l’Amérique. • Mais bon, les ‘révolutions culturelles’, les Chinois connaissent.

    Lire cet article
  • Notes sur une color revolution en soldes   10/09/2020

    • L’Amérique, les USA ne quittent pas le champ de nos préoccupations, – en 2020, à moins de deux mois des présidentielles, moins que jamais. • Cette puissance paraissait jusqu’ici, jusqu’à ces dernières années, un bloc de structure formidable présidant à une organisation du pouvoir politique sans égal. • Depuis 2016, ce temps a passé, et l’on sait bien que Trump n’y est pas pour rien mais qu’il n’explique pas tout. • Aujourd’hui se déroule à ciel ouvert une suite ininterrompue de désordres d’une part, de manœuvres de subversion du pouvoir des deux côtés d’autre part. • Ce que nous voulons mettre en évidence, c’est cette atmosphère ;, cette situation véritablement schizophréniques, où deux séries d’événements, deux narrative se côtoient, alors que certains veulent continuer à croire que l’élection présidentielle de 2020 se passera comme les précédentes, et qu’un nouveau mandat de quatre ans s’ouvrira.  • Bien entendu, il apparaît chaque jour davantage que les événements de USA2020 représentent le champ de bataille planétaire de notre Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur la zombification fracassée   15/08/2020

    • L’étrange époque s’est embarquée sur la chemin de la folie, en mode-turbo parce qu’un étrange virus s’est trouvé sur sa voie et l’a infectée globalement, selon les normes de la globalisation. • Ainsi la norme de la globalisation s’est-elle brusquement arrêtée, tandis que diverses crises avaient lieu, qui firent crier au complot, et à la “Nouvelle Normalité” que le Système nous préparerait dans son laboratoire des machinations. • Mais Covid19 est là pour rester, c’est un piège dont les mâchoires fonctionnent bien, et qui est en train de transformer nos rêves de “Nouvelle Normalité”, hors-‘suprémacisme blanc’, en un cimetière des dinosaures, où le ‘suprémacisme blanc’ n’aura plus aucune raison d’être ni plus aucune utilité, et ne sera remplacé par rien, en attendant l’achèvement de l’effondrement du Système. • Car Covid19 est un piège qui a pour nom Janus. • En annexe : « Des employés blancs d’un laboratoire américain ont été dans un “camp de rééducation” pour les convaincre de leur racisme » (Spoutnik-français) et « The ‘New Normal’ Is De-Normalization », de Charles Hugh Smith.

    Lire cet article
  • Notes sur le péril jaune-zombie   25/07/2020

    • Quelques mots à la suite d’un discours de Mike Pompeo, le secrétaire d’État qui “ment, trompe et vole” dans un éclat de rire si satisfait de lui-même. • Le 23 juillet donc, Pompeo a appelé à un rassemblement de toutes les démocraties du monde libre pour se préparer à une ‘croisade’ qui éradiquera de la surface de la terre, c’est sûr, le dragon maudit. • Il en est même à câliner les Russes, quasiment baptisés ‘démocrates’ pour l’occasion, pour qu’ils l’aident à faire tomber la Chine dans le piège de négociations nucléaires stratégiques. • Bien sûr, toute cette brillante mise en scène est baptisée une “nouvelle Guerre Froide“ et l’on vous avertit qu’elle pourrait, mais oui mais oui, tourner en guerre brûlante. • Que voilà une belle et bonne stratégie ! • Non-stratégie, vide de toute substance, creuse et molle, parfaitement à l’image des USA actuellement en cours de désintégration. • Bien qu’il s’agisse de Trump que l’on hait plus que tout bien entendu, d’une haine bien américaniste, tout le monde à Washington sera d’accord avec cette chose, cette non-stratégie, tant elle leur correspond si bien.

    Lire cet article
  • Notes sur “Mister Mao Goes to Washington   08/06/2020

    • Commençons par le plus “frais”, le plus spectaculaire dans un enchaînement sinon un déchaînement révolutionnaire de la situation aux USA : le comité municipal de Minneapolis, désavouant son maire malmené lors de séances de huées populaires, a décidé la dissolution de la police de la ville. • La nouvelle de la dissolution de la police est la plus notable d’une situation qui n’en manque pas.• Les USA États-Unis sont plus que jamais un pays incontrôlé désormais, et sans doute incontrôlable, vivant à un rythme étrange, dans une conjoncture où l’on ne sait plus où se trouve la légalité, quelles sont les autorités prépondérantes, les groupes d’influence, etc. • Des fractionnements de facto se développent. • Il n’est aujourd’hui plus du tout ridicule d’évoquer une “révolution culturelle“, une guerre civile, une désintégration sous forme de sécessions diverses. • Si vous voulez réduire cela, reductio ad absurdum, à une gentille révolution unanimiste, humaniste et salvatrice contre “racisme” et  “violences policières”, – libre à vous puisque qu'existe encore, à peu près, la liberté d’expression.

    Lire cet article
  • Notes sur une identité perdue   01/06/2020

    • Nous envisageons les événements si extraordinaires en cours aux USA d’un point de vue précisément expliqué et détaillé : la perte de l’identité américaine telle que l’Amérique se représentait elle-même à elle-même, de la fin de la Grande Dépression (début de la Seconde Guerre pour les USA) à la fin de la guerre froide. • Pour cela, nous remontons à une analyse d’un très grand historien-commentateur, William Pfaff, qui diagnostiquait, dès 1992, une crise d’identité majeure des USA après la fin de la guerre froide. • Notre thèse est que cette perte n’a jamais été ni dentifiée, ni comblée par conséquent. • Très logiquement dans ce cas, nous apprécions que les événements de la séquence2016-2020, qui s’accélèrent aujourd’hui dans un tourbillon infernal, marque l’arrivée à la maturation explosive de cette crise de l’identité perdue. • En même temps, bien entendu, la crise de l’américanisme nous signifie quelle est la substance de notre propre crise. • Bien entendu, nous n’y voyons que du feu, bien trop occupés à bavarder racisme, globalisation, vivre-ensemble, démocratie et déconfinement.

    Lire cet article
  • Notes sur la déconstruction stratégique   27/05/2020

    • Nous tous, nous-même compris, ne pensons depuis quatre mois qu’au rythme du Covid19. • C’est naturel, sinon normal, mais il n’est pas assuré du tout que cela suffise. • Pendant ce temps, les automatismes de l’administration Trump, dans le sens de la déconstruction de tout ce qui constituait la stabilité des situations stratégiques jusqu’aux armements nucléaires se poursuivent. • Le dernier geste dans ce sens, voulu spécifiquement par Trump, c’est la sortie des USA de l’accord “Ciel Ouvert” de la guerre froide, avec la Russie : les Ouest-Européens, qui sont aussi dans cet accord, regrette la décision US mais eux-mêmes restent dans le traité. • Autre perspective menaçante : le possible transfert des armes nucléaires US entreposées en Allemagne, vers la Pologne. • Pour la Russie, ce serait pas loin d’être un  casus belli. • Trump, et l’establishment washingtonien hyper-belliciste avec lui, n’en a cure. • Tout le monde ne pense qu’à l’antagonisme USA-Chine mais l’antagonisme USA-Russie, impliquant l’OTAN, la Pologne, les Européens, etc., est une perspective plus pressante et plus menaçante.

    Lire cet article
  • Notes sur les juges de Karlsruhe, l’UE et Soros   14/05/2020

    • Il y a une cascade d’événements dans les fondements européens depuis le 5 mai. • Ce jour-là, la Cour Constitutionnelle allemande, qui siège à Karlsruhe a examiné les décisions des institutions européennes, essentiellement la BCE, pour procéder au sauvetage des budgets nationaux laminés par la crise-Codiv19 : elle a soulevé de très fortes objections et demandé (ordonné ?) à la BCE de s’expliquer (de se justifier ?) dans les trois mois. • L’UE, dans la personne de la président (ex-ministre allemande) von der Leyen, répond avec colère, menaçant la Cour de Karlsruhe d’enquêtes soupçonneuses. • Deux jours plus tard, dans la presse, les juges de Karlsruhe se sont répandus en affirmation, parfois musclées, sur la justesse de leur cause et sur la nécessité d’un meilleur “travail” de la BCE. • Là-dessus, Soros intervient et vilipende la Cour de Karlsruhe, lui qui nous prépare son gouvernement globaliste avec Covid19 comme bouffon du roi. • Résumé d’un commentateur : si la Cour perd cette bataille, l’Allemagne quittera l’euro ; si elle la remporte, la France et l’Italie quitteront l’euro

    Lire cet article
  • Notes sur un profil mussolinien   06/05/2020

    • De plus en plus nettement, la crise Covid19, outre d’avoir déclenché la phase finale de la Grande Crise d’Effondrement du Système, se double intérieurement d’une crise USA-Chine qui prend des proportions extrêmement préoccupantes mais également singulièrement surréalistes. • Cette seconde crise, “crise dans la crise” si l’on veut et “crise à cause de la crise”, est totalement liée à l’aggravation de la situation US puisqu’il s’agit d’un simulacre total initié par Trump pour se défausser de ses responsabilités dans cette situation intérieure, et être réélu. • Par conséquent, en arrière-plan de cet épisode, on distingue l’affrontement des deux poids-séniles, Trump contre Biden. • A côté de cela, il apparaît assez clairement que l’extrémisme radical de Trump est loin, très loin de faire l’unanimité des centres de pouvoir à Washington D.C., notamment les services de renseignement et le Pentagone. • Il y a dans cette situation les ingrédients caractérisant élégamment notre “étrange époque”, fonctionnant au “Grand Mensonge” et au simulacre, comme d’autres carburent à l’alcool ou à l’héroïne.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Notre ‘Principe-de-Culpabilité’   24/10/2020

    • Articles du 24 octobre 2020. • Une reprise de confidences d’un des meilleurs experts international du désarmement chimique, José Bustani, dont l’expertise a été repoussée par les ‘grands’ pays du bloc-BAO à l’ONU, pour juger d’un rapport bidon sur une attaque chimique-bidon en Syrie. • L’occasion d’énoncer ce qui doit orienter systématiquement nos jugements et nos commentaires. • Le ‘Principe-de-Culpabilité’ doit inspirer et orienter toutes nos appréciations des actes des pays du bloc-BAO. • Contributions : dedefensa.org et RT-France.

    Lire cet article
  • Le Titanic, la tête dans le sable   18/10/2020

    • Articles du 18 octobre 2020. • Il est vrai que l’analogie du destin tragique du Titanic a déjà été largement exploitée, d’ailleurs pour les meilleures des raisons. • Cette fois, on va plus loin encore : on détaille toutes les circonstances de la tragédie et l’on retrouve les travers, les vices, les malfaisances du Système (le nôtre) en train de s’effondrer sous nos yeux. •  On s’intéressera à cette analogie historique dans le détail ; il y a deux choses dont la transmission est assurée : la bêtise et l’hybris. • Contributions : dedefensa.org et Charges Hugh Smith.

    Lire cet article
  • Retour sur un futur bancal   15/10/2020

    • Articles du 15 octobre 2020. • Dans l’énorme crise que nous traversons, signant nécessairement la fin d’une époque, d’un système et peut-être d’une civilisation, la recherche d’alternatives est plus insistante que jamais. • Il y a toute une école de pensée qui, après la réhabilitation du Moyen-Âge, considère avec intérêt les formes économiques qui y furent suivies, où les choses ‘en commun’ prenaient le pas sur l’individualisme égoïste et diviseur. • Contributions : dedefensa.org et une interview de l’économiste Guillaume Travers.

    Lire cet article
  • Gauchistes de tous les pays, friquez-vous Système !   13/10/2020

    • Articles du 13 octobre 2020. • Un auteur et universitaire critique du Système dans son état actuel et de l'évolution qu'on lui voit prendre en Amérique, nous offre la définition de ce qu'un historien a nommé le ‘Corporate Socialism. • Cette fausse-nouvelle sorte de la (vraie) 'bête immonde’ est le principal, sinon le seul bailleur de fonds des cohortes gauchistes qui se partagent les rues des villes USA, entre BLM et Antifas. • Histoire d'une étrange alliance éperdue à l'image de l'étrange époque. • Contributions: dedefensa.org et Michael Rectenwald.

    Lire cet article
  • La (vraie)  guerre de FDR   11/10/2020

    • Articles du 12 octobre 2020. • Sur quelques vérités édifiantes concernant la politique du président Roosevelt durant la Deuxième Guerre mondiale, à partir du livre New Dealer’s War. • Contributions : dedefensa.org.

    Lire cet article
  • Le Progrès la rend folle   04/10/2020

    • Articles du 4 septembre 2020. • Une analyse extrêmement poussé du Progrès et des progrès, confronté(s) essentiellement à l’évolution de la gauche dans la GCES, à l’éparpillement de la gauche, à l’atomisation de la gauche en un nombre impressionnant de gauche(s). • Comme une promenade du héros anonyme de Kafka sans le labyrinthe improbable du Château. • Crise du Système, crise du Progrès, crise de la gauche donc, processus en accélération et dynamique d’effondrement. • Contributions : dedefensa.org, et Pierre-André Taguieff.

    Lire cet article
  • BLM Made In France   26/09/2020

    • Articles du 26 septembre 2020. • A propos de l’influence américaniste systématique etconsidérable, ici via la saga Black Lives Matter, sur les questions devenues-raciales en France. • Contributions : dde.org et Pierre Wariou.

    Lire cet article
  • « Un mensonge bâti sur un mensonge »   20/09/2020

    • Articles du 20 septembre 2020. • A partir du livre de Bob Woodward, ‘Rage’, sur le mandat présidentiel de Trump, une analyse de la façon dont les militaires ont manœuvré pour ‘contrôler’ le président. • Ils y ont réussi dans une certaine mesure, mais n’ont pas pu empêcher Trump d’entretenir un certain désordre dont il a le secret, au cœur du Système. • Plus que jamais, le pouvoir est en ébullition à “D.C.-la-folle”, à l’heure de l’élection présidentielle qui a les allures d’une guerre civile de 4ème Génération. • Contributions : dedefensa.org et Scott Ritter.

    Lire cet article