La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Ouverture libre

Perspectives de totalitarisme   07/08/2022

• Description de la crise totale où nous sommes engagés, et dont la logique semble conduire au totalitarisme. • Mais comment installer le totalitarisme quand on est aussi incompétents ? • Contribution : dde.org et Alastair Crooke.

Bloc-Notes

Le Pentagone : messages personnels   06/08/2022

• Tout comme les  dirigeants du Pentagone ont mis longtemps avant d’obtenir eu téléphone leurs vis-à-vis russes après le 24 février, ils ont aujourd’hui le même “il n’y a pas d’abonnés...” avec les Chinois. • Bien entendu, conséquence de l’escapade de Pelosi. • Il n’empêche : les militaires US retardent un tir d’essai d’un ICBM pour que les Chinois ne s’alarment pas. • Le Pentagone est pris entre ses engagements guerriers et ses craintes devant les nouvelles postures. • Il est le symbole de la GrandeCrise, impuissance de la puissance.

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : DeSantis contre Soros   05/08/2022

Analyse

Notes sur Nancy “au Pays des Merveilles-bouffe”   04/08/2022

• Pauvre Nancy Pelosi, face à l’ouragan des critiques saluant sa visite à Taïwan : ils me critiquent « Because I’m a woman ». • Mais qu’elle se rassure : finalement, son voyage n’a pas été inutile : il a permis aux Chinois de mettre en pratique (en manœuvres réelles) un plan d’encerclement naval qui pourrait servir au cas où viendrait un jour l’idée inattendue d’envahir l’île dont la Speaker de la Chambre est venue annoncer que les États-Unis la défendront tant qu’elle-même sera à son poste. • Tout le monde attendait une réaction brutale de la Chine, une sorte de nouveau “24 février” de l’autre côté de la planète ; on a eu une réaction ferme et souple, bien dans la tradition chinoise, et symbolique également. • Symbole pour symbole : la visite de Pelosi était symbolique d’un engagement passé, la réaction de la Chine est symbolique d’un engagement décisif dans la GrandeCrise, aux côtés des Russes, des BRICS, du Grand-Sud, etc., contre l’hégémonie américaniste occidentaliste. • Pelosi est venue confirmer la prophétie de William Pfaff en 1992 : « To Finish in a Burlesque of an Empire ».

Bloc-Notes

De Pelosi à Zelenski, la “PolitiqueSystème-bouffe”   03/08/2022

• Comment parler sérieusement d’une situation extrêmement sérieuse qui, chaque jour, devient significative d’un autre monde que celui auquel elle appartenait hier. • Pelosi à Taïwan, c’était presque la guerre. • En fait, l’essentiel se trouvait dans un article de Tom Friedman, vitupérant Pelosi pour son voyage, mais nous confiant que le plus important est que Washington en a marre de Zelenski qui n’arrive pas prendre Moscou. • D’où notre suggestion : leur terrible “politiqueSystème” n’est-elle pas une “politiqueSystème-bouffe” ?

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Août-22, monte le grondement des tambours...   02/08/2022

02 août 2022 (09H15) – On ne fera pas ici un compte-rendu précis, ni une prospective non moins détaillée de la vérité-de-situation qui concerne plusieurs situations crisiques en cours de conflagration. Ce n’est ni mon habitude, ni dans ma capacité, moins encore selon un penchant qui est de garder une…

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Pelosi-‘Joe-le-chinetoque’, dogfight à la folie   01/08/2022

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Tambours funèbres pour un mois d’août-22   01/08/2022

1ere août 2022 (08h55) – Et nous allions l’oublier ! Nuancer avec le sens de la responsabilité : et j’allais l’oublier... Un mien ami, venimeux comme une vipère de canicule, m’a fait remarquer que j’ai laissé passer les prévisions de maître Jacques, en date du 7 juillet, sur son blog. Attali, désenchanté mais…

Bloc-Notes

Sommes-nous des “propagandistes russes” ?   30/07/2022

• Il est très inhabituel d’entendre un commentateur respecté des choses militaires, au surplus ancien major du Corps des Marines, écrire en sous-titre d’un article qu’il publie sur le réseau russe RT.com : « [...car] lorsqu’il s’agit d’analyser les faits, je préfère à tous les coups la “propagande russe” à la “vérité ukrainienne”. » • C’est le cas de Scott Ritter. • Cela rencontre de l’âpreté du débat qui déchire le monde de la communication concernant la “vérité” et la “propagande” dans le conflit Ukrisis. • C’est une vraie guerre de civilisation.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Vogue’ en Zelenskistan   29/07/2022

29 juillet 2022 (19H15) – Il faut bien dire que le reportage photographique du prestigieux ‘Vogue Magazine’ sur le couple Zelenski a représenté une étape importante dans la manufacture de la réalité de la guerre en Zelenskistan. Paradoxalement, ce ne fut pas une image guerrière mais une image de communication, affirmant…

Bloc-Notes

Les confidences de ‘Vostok-22  28/07/2022

• Les Russes annoncent une très grande manœuvre militaire pour la fin août-début septembre, dans l’Est de l’immense Russie : ‘Vostok-22. • Histoire de montrer qu’ils sont amis des Chinois (qui y participeront sans doute) et surtout qu’ils sont loin d’être à cours de troupes et d’armements du fait d’Ukrisis. • Certains y verraient peut-être même une sorte de ... préparation pour autre chose ? • Mais voilà que Blinken, de plus en plus nerveux, serait prêt à parler à Lavrov, « pour la première fois depuis le 24 février » : le Russe serait-il intéressé ?

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Le “pot d’adieu” de Pelosi ?   27/07/2022

Les Carnets de Dimitri Orlov

En attendant les Russes   26/07/2022

Lorsque le bataillon ukrainien Azov (des nazis tatoués et drogués) a finalement été chassé des rues de Marioupol, une ville russe d’un demi-million d’habitants située sur les rives de la mer d’Azov, pour se réfugier dans les sous-sols caverneux de l’usine métallurgique, les habitants, qui avaient été contraints de se…

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

Britain Rules the Fools”   26/07/2022

• Les conservateurs britanniques vont s’activer tout au long du mois d’août pour se choisir un successeur à Boris Johnson, à la tête du parti et du gouvernement. • Signe des temps ou ironie de l’époque : les deux concurrent sont des représentants de la fameuse diversité : une femme et un fils de migrant indien. • La femme, Liz Truss, est agressive-antirusse, stupide-inculte, donc favorite. • En face, Rishi Sunak, plus modéré mais forcé au radicalisme par sa rivale. • Ukrisis bouleverse tout. • Contributions : dedefensa.org et Timour Fomenko.

Bloc-Notes

Rien n’est perdu, cela peut encore tourner très mal   25/07/2022

• Sur le front des vrais durs, les Russes face à la coalition OTAN-USA, on est de plus en plus durs... • Les Russes signent-ils sous les auspices turques un accord pour exporter le grain ukrainien d’Odessa ? Ils rythme ce beau progrès de l’arrangement par un tir de missiles ‘Kalibr qui démolit une partie des installations militaires du port d’Odessa, dont des missiles ‘Harpoon. • Lavrov à ses ‘collègues’ du bloc-BAO : “faites ce que vous voulez de vos sanctions, nous n’en avons rien à faire.” • Ne perdez pas espoir : cela peut tourner très mal en Ukraine.

Bloc-Notes

Où en est Ukrisis ?   23/07/2022

• Un coup d’œil circulaire sur Ukrisis, la GrandeCrise, avec les divers remous qui lui sont liés. • On suit trois théâtres importants, chacun différent des deux autres et pourtant tous trois liés les uns aux autres. • La situation sur le “front” lui-même, en Ukraine, où l’afflux des armes avancées occidentales (essentiellement US) pourrait relancer la poussée russe. • La crise du pouvoir américaniste, avec Biden et le reste, qui n’amorce aucune inflexion sur la politique ukrainienne des USA. • La situation crisique européenne, avec l’Italie en tête.

Ouverture libre

Machiavélien ou machiavélique ?   22/07/2022

• Analyse psycho-politique du président russe Poutine, à la lumière d’Ukrisis. • Homme d’État “machiavélique” ou bien homme d’État au comportement “machiavélien”? • Contributions : dde.org et Ezequiel Corral.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Effondrement   19/07/2022

19 juillet 2022 (14H40) – Aujourd’hui, le monde dans la communication, les indépendants-résistants comme je les appelle nouvellement (ne trouvez-vous pas que cela sonne comme les fameux “indépendants-paysans”, les proches de Pinay je crois, dans les années 1950), ou bien les antiSystème et les “dissidents” plus classiquement, tout comme ceux d’en…

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Un ‘ticket’ Carlson-Gabbard ?   18/07/2022

Bloc-Notes

Applaudissez Tony Blair : il fait son ReSet   17/07/2022

• Le très-fameux Premier ministre (1997-2007) qui mena tambour battant le triomphe de l’“anglosphère” sur le monde au côté de son maître à penser G.W. Bush vous le dit aujourd’hui ! • Un seul jugement qui compte : « Nous arrivons à la fin de la domination politique et économique de l'Occident. » • Mélange d’adaptabilité de type-caméléon et de réserves pour ne pas trop paraître trahir la Belle-Cause, Blair ingurgite la nouvelle dynamique du monde parce qu’il sait qu’on ne peut faire autrement. • A chacun son ReSet...

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Trump et la sécession   16/07/2022

Analyse

Notes sur un désarroi civilisationnel   16/07/2022

• Alors que les conditions de la formidable tension créée par Ukrisis ne cessent de se détériorer dans un sens menaçant, chaotique et incohérent, on passe ici en revue quelques-uns de ses points saillants. • Il y a d’abord les possibilités catastrophiques de dérive vers des affrontements guerriers terribles, jusqu’au risque de la guerre nucléaire qui ne cesse de peser, selon la description qu’en fait une Tulsi Gabbard. • Il y a les contrecoups politiques et sociaux qui commencent à se faire sentir sous le coup de l’effet-boomerang des sanctions, notamment en Europe où l’on surveille la situation italienne comme la possibilité de devenir un “modèle” entraînant des crises nationales au sein de l’UE. • On s’interroge sur les capacités militaires du bloc-BAO alors que l’armée US subit les contrecoups de la crise du Covid et nourrit des tensions sécessionnistes. • Il y a le mystère de ce bloc-BAO se conduisant d’une façon insensée qui favorise la formation d’un formidable bloc (BRICS/Grand-Sud) en préparant son propre suicide : Pépé Escobar y voit une « profonde maladie de l’âme. »

Bloc-Notes

Il semble que Blinken ait compris   12/07/2022

• Un discours de Blinken sans grandeur, stéréotypé comme d’habitude, mais où pointe la panique et la fureur du constat que les Russes veulent, à partir d’Ukrisis changer l’ordre du monde et congédier l’hégémonisme US. • Cela est apparu en pleine lumière à Bali  à la conférence des ministre des affaires étrangères du G20. • Cela constitue un choc terrible pour les psychologies des dirigeants US, pour lesquelles la puissance et la domination sans conteste des USA sont une référence absolue de leur stabilité, mais aussi de leur survie.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

La “croisade des narrative  11/07/2022

11 juillet 2022 (16H30) – Dans mon esprit vieilli et nostalgique des sagesses anciennes, le quotidien ‘The Times’ a une place particulière, toute feutrée, au fond d’un fauteuil de cuir perdu dans les volutes de fumée d’une pipe faite d’un bois colonial, à-la-Kipling qui permet de ne jamais voir le soleil…

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : De l’affectivisme yankee   10/07/2022

Ouverture libre

La cause nucléaire du pont de Kerch   09/07/2022

• Brusquement, la menace d’un affrontement grave impliquant la Russie directement et, indirectement les USA, se fait jour à propos du pont de Kerch (entre la Crimée russe et la Russie continentale). • On parle de menaces d’attaque contre ce pont, qui serait un véritable casus belli pour la Russie. • Le Pentagone, contrairement à son attitude antérieure, serait plutôt offensif et ne cherche pas à freiner les Ukrainiens. • Il s’agit pour beaucoup du reflet d’une situation américaniste interne bien difficile... • Contributions : dedefensa.org et WSWS.org.

Faits et commentaires

La GrandeCrise, jour après jour   08/07/2022

• Jamais certes, autant que dans tel texte, il n’a été autant question de ce que nous désignons comme la GrandeCrise (reprenant la “Grande Crise d’Effondrement  du Système, ou GCES). • Certes, il y a des événements spécifiques aujourd’hui pour s’y intéresser, et c’est notamment le départ du Premier ministre UK, BoJo, dit Boris Johnson. • Le “Parti Globaliste de la Guerre” perd ainsi son espèce de “fou de Guerre” comme on dit “fou du Roi”, ou bien “fou du Dieu-Guerre”, sorte de clown au milieu du cirque-BAO, qui leur en remontrait à tous. • Les Grandes Armées du Camp du Bien perdent donc ainsi leur plus courageux combattant, toujours prêt à offrir sa poitrine au tir de FakeNews et de propagande de l’épouvantable Poutine. • Bref, BoJo sera oublié dans deux semaines, mais il n’est pas sûr que l’effet de son départ ne se fasse sentir bien plus longtemps. • Pour autant, il n’y eut pas que BoJo : il y a l’énorme crise européenne (inflation, énergie, circulation alimentaire et autre), la Hollande et ses agriculteurs, la frontière du Texas en feu, etc. • Qui nous dira de quoi vraiment est faite cette GrandeCrise ?

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Le Texas officiellement envahi !   07/07/2022

Ouverture libre

Le frimeur postmoderne   07/07/2022

• Portrait d’un président réél et conforme d'une Vème République extrêmement tardive. • On notera d’ailleurs que Macron ne dépare pas ses petits camarades du bloc-BAO. • Contributions : dde.org et Régis de Castelnau

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Le 4 juillet de Tom Luongo   06/07/2022

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Le 4 juillet de Kunstler   06/07/2022

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Une “civilisation” (?) en otage-qui-pue   05/07/2022

5 juillet 2022 (10H20) – Doit-on nommer cette chose “civilisation”, d’ailleurs ? Permettez que je m’interroge... Dans tous les cas, la vérité d’Ukrisis, et aussi de la “politique européenne”, des “politiques” des uns et des autres, etc., relèvent peut-être, sans doute, de facteurs assez différents de ceux que l’on avance d’habitude.…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Une dureté révélatrice   04/07/2022

4 juillet 2022 (17H10) – On sait que l’ancien président de la Fédération de Russie, et actuel vice-président du Conseil de Sécurité et de Défense de la même, Dimitri Medvedev, est aujourd’hui dans la ligne de mire de notre attention de communication ; du fait de sa dureté du type hypernationaliste certes (ou “eurasien…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Reconstitution métahistorique   04/07/2022

4 juillet 2022 (10H30) – Je vais d’abord vous citer deux faits historiques très récents, – destinés à devenir  “historiques”, dirais-je, – dans ce qui semblerait être des pièces de la très-facile démonstration réalisée par la suffisance de notre satisfaction  de nous-mêmes, du monstrueux impérialisme russe et de ses plans à long…

Ouverture libre

Alternative pour l’Europe de l’Est   03/07/2022

• Ce qu’offre l’historien et philosophe Alexander Bovdunov comme “alternative pour l’Europe de l’Est” (“alternative” à la catastrophique Ukrisis), c’est “la tradition dans l’amitié”. • Le fondement de son discours, largement développé dans un livre récent et dont il nous donne les facteurs essentiels dans cette interview, c’est une réconciliation entre la Russie et l’Europe de l’Est (essentiellement la Pologne) basée sur un souci partagée pour une tradition commune. • Ces idées sont dans cette interview d’Alexander Bovdunov.

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Aux armes, citoyens !   02/07/2022

Bloc-Notes

Les folles du sommet : « Paroles... paroles... »   01/07/2022

• Quelques réflexions parcellaires et sans grand danger sur les réunions de la semaine, du G7 à l’OTAN, où toute la folie du bloc-BAO s’est déployée sans ciller. • L’OTAN et le bloc-BAO comme aboutissement d’une terrible torsion imposée à l’espèce et à l’histoire par quelques grands esprits, de Descartes à Newton. • Mais l’OTAN est devenue la caricature d’elle-même, vivant dans un univers de fantaisie, au rythme de l’épisode maniaque que partagent tous les dirigeants. • Résultat, l’OTAN création du Diable, imposant l’“OTANisation du Diable”.

Faits & Commentaires

  • La GrandeCrise, jour après jour   08/07/2022

    • Jamais certes, autant que dans tel texte, il n’a été autant question de ce que nous désignons comme la GrandeCrise (reprenant la “Grande Crise d’Effondrement  du Système, ou GCES). • Certes, il y a des événements spécifiques aujourd’hui pour s’y intéresser, et c’est notamment le départ du Premier ministre UK, BoJo, dit Boris Johnson. • Le “Parti Globaliste de la Guerre” perd ainsi son espèce de “fou de Guerre” comme on dit “fou du Roi”, ou bien “fou du Dieu-Guerre”, sorte de clown au milieu du cirque-BAO, qui leur en remontrait à tous. • Les Grandes Armées du Camp du Bien perdent donc ainsi leur plus courageux combattant, toujours prêt à offrir sa poitrine au tir de FakeNews et de propagande de l’épouvantable Poutine. • Bref, BoJo sera oublié dans deux semaines, mais il n’est pas sûr que l’effet de son départ ne se fasse sentir bien plus longtemps. • Pour autant, il n’y eut pas que BoJo : il y a l’énorme crise européenne (inflation, énergie, circulation alimentaire et autre), la Hollande et ses agriculteurs, la frontière du Texas en feu, etc. • Qui nous dira de quoi vraiment est faite cette GrandeCrise ?

    Lire cet article
  • Les mille-et-une nuances de la haine   09/06/2022

    • C’est un événement de communication extraordinaire qu’un homme comme l’ancien président russe Dimitri Medvedev écrive sur son compte ‘Telegram’ à propos des Occidentaux déchaînés dans leur haine contre la Russie : « Je les hais... Ce sont des bâtards et des dégénérés... Ils veulent la mort pour nous, la Russie... Et tant que je serai en vie, je ferai tout pour les faire disparaître. » • C’est haine contre haine, mais avec une responsabilité originelle qui désigne une culpabilité catastrophique et sans appel : la haine-première vient du bloc-BAO et constitue un événement psychologique sans précédent et aux conséquences inimaginables. • Selon le philosophe Günther Anders, qui a appris ce que c’est que la haine en lisant ‘Mein Kampf’, la haine est « l’affirmation de soi par négation et destruction de l’autre. ». • La haine-BAO pour la Russie s’est instituée comme la volonté de sa destruction absolue pour que l’Occident hégémonique survive au moment où il s’effondre. • Les Russes, retournant l’anathème contre leur adversaire, brandissent leur propre haine salvatrice.

    Lire cet article
  • La guerre, et vite !   25/05/2022

    • Il ne peut plus être dissimulé qu’il y a aujourd’hui une dynamique de guerre générale, dont on voit mal, si elle se développe, comment l’une quelconque des grandes zones de puissance et de culture de la planète puisse échapper à ses effets. • L’incontestable ‘fauteur de guerre”, c’est l’Amérique dans une position particulière : en déclin, sans pouvoir effectif, avec un ‘War Party’ d’une extrême puissance. • En plus de la Russie, cette tendance commence à envisager la Chine et Taïwan : et, contrairement aux prospectives habituelles, ce ‘War Party’ est pressé, il craint les élections de novembre prochain. • “En face”, les Russes sont entrés dans la phase existentielle du conflit, comme le montre un important article de Dimitri Trenine : « La Russie est un pays en guerre ». • Les Chinois sont beaucoup plus prudents, mais eux aussi ils dépendent d’événements dont ils ne sont pas les maîtres, – dont personne n’est maître d’ailleurs, le ‘War Party’ n’étant qu’un regroupement chaotique et nihiliste, un exécutant des “événements à la souveraineté spirituelle”, dont nul ne sait le dessein.

    Lire cet article
  • Un ‘tournant furieux’ aux USA ?   05/05/2022

    • RapSit-USA2022 plus que jamais... • Les citoyens de nationalité américaine sont bien là, la larme à l’œil, pour soutenir dans les sondages l’héroïque Zelenski, mais il ne faut pas aller plus loin. • Le ‘War Party’ et le CMI se pourlèchent les babines et font voter leurs employés au Congrès, mais il ne faut pas croire que cela signifie quelque chose de décisif. • L’hégémonie globaliste et l’hyperpuissance projetée dans le monde n’ont jamais vraiment été la tasse de thé du citoyen, et encore moins aujourd’hui que jamais. • C’est dire, selon cette impression qui est nôtre, qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours russe... • C’est dire qu’il se pourrait bien que l’Amérique ne fasse d’Ukrisis qu’un intermède avant de retomber dans le chaos bouillonnant de sa “guerre civile culturelle”. • Non pas qu’Ukrisis n’ait aucune importance de ce point de vue, bien au contraire, – mais cette importance considérable est indirecte. • Ukrisis est un événement extrêmement important parce qu’elle n’a pas suscité le regroupement qu’une telle crise aurait dû susciter au sein de la direction US.

    Lire cet article
  • Le mensonge proclamé “créateur de l’histoire”   11/04/2022

    • Reprenons l’affaire des confidences faites à NBC.News sur la falsification, l’arrangement, voire la fausseté complète de certains renseignements, notamment sur Ukrisis et sur la Russie (cela, déjà vu avec Caitline Johnstone)... • Est-il si étonnant qu’on ait si peu parlé de cette extraordinaire intervention qui jette un doute aussi sombre qu’un trou noir sur toutes les informations/les renseignements qui nous sont transmis par le Système ? • Non, puisque tout le monde en croque. • Un récent article de Scott Ritter, ancien officier du renseignement, signale que cette affaire considérable « constitue une déviation massive des préceptes normaux de la guerre de l'information secrète ». • L’hypothèse qui nous attache est que le renseignement, donc l’information et la communication, ont franchi un pas décisif dans l’application de la recette « Nous sommes un empire maintenant et quand nous agissons nous créons notre propre réalité », pour la conduire au-delà, dans un “nouveau normal” de la réalité et de notre psychologie. • Pour en revenir, passage obligé par le ‘Titanic’.

    Lire cet article
  • Ukrisis, ou la révolte du “Sud-Profond”   16/03/2022

    • Les conséquences immenses de ‘Ukrisis’, venant après l’immense dépression paranoïaque ressemblant paradoxalement plus à un épisode maniaque du Covid19, – lequel a tant disparu qu’on se demande s’il existât jamais malgré ses millions de morts, comme si nous dévorions les crises les unes après les autres autant qu’elles nous dévorent nous-mêmes..., – ces conséquences montrent une sorte de rébellion des pays que nous rassemblons temporairement sous le sigle de “Sud-Profond”, une sémantique beaucoup plus symbolique que géographique... •  Quelques signes et exemples, – l’Inde, le Mexique, l’Iran, l’Afrique, l’Arabie, et même la Serbie en Europe (on voit que ce “Sud”-là est vaste), bien sûr autour de l’axes Xi-Poutine. • ‘Ukrisis’ n’est pas pour eux une source de préoccupation ou de regroupement solidaire contre l’“agression” contre un ordre international dont se fichent bien ceux qui dénoncent cette agression. • Face à l’Ouest extraordinairement aveugle et arrogant, monte une exaspération qui d’ores et déjà produit ses effets : comme une marée au galop...

    Lire cet article
  • Le poids colossal du simulacre-‘Russiagate   16/02/2022

    • Toujours en tournant autour de la subcrise de l’Ukraine, avatar incertain depuis 2014 brusquement complètement intégrée dans la subcrise du système de l’américanisme avec l’élection de Trump de 2016, accélérée par sa défaite en 2019 et son remplacement par Biden, nous nous arrêtons en détails aujourd’hui au principal moteur de cette dynamique crisique qu’est le ‘scandale’ du ‘Russiagate. • Un rapport intermédiaire du procureur spécial Durham atteint le cœur de la matrice, avec la mise en cause directe de gens directement impliqués dans le montage organisée par Hillary Clinton en 2016 pour désintégrer la candidature Trump sous l’accusation de trahison au service de la Russie. • Durham, la plus haute autorité pour une telle enquête ne laisser aucun doute. • Colossal montage donnant un simulacre géant, Russiagate’ a infecté nos esprits d’antirussisme hystérique et abouti à l’accusation constante d’“invasion” de l’Ukraine par Poutine. • Après les dernières nouvelles du cirque, on revisite la façon dont ‘Russiagate’ fut mis en place.

    Lire cet article
  • 2014-2022, l’Ukraine et notre psychologie   14/02/2022

    • Dans cet immense désordre qu’est la subcrise de l’Ukraine qui prend un moment le devant de la scène tandis que le reste continue à gronder, un écho révélateur d’un autre temps, il y a à peine huit ans, alors que l’Ukraine venait d’imploser, lorsqu’un Jacques Attali pouvait faire l’éloge de Poutine et de sa Russie, et évoquer une sorte de “confédération européenne” rassemblant l’UE et la Russie. • Ce “retour sur discours” de temps définitivement enfuis permet de reprendre un peu de souffle pour pouvoir contempler l’immense tourbillon crisique de l’Ukraine. • Tout le monde sait ce qu’il faut faire (que la perspective de l’entrée de Ukraine dans l’OTAN soit définitivement abandonnée), et même l’ambassadeur de l’Ukraine à Londres le dit, mais rien n’y fait et il est aussitôt démenti. • ... En attendant d’autres péripéties du genre. • Nous sommes dans un état d’addiction ahurie à des narrative irrésistibles. • Le ‘Titanic’ coule, certes, mais il importe au-dessus de tout que le naufrage à pic se fasse en toute stabilité. • Nos psychologies doivent être entretenues dans leurs illusions.

    Lire cet article
  • La stature de Carlson-l’antiwar   21/01/2022

    • Il y a deux aspects qui sont ici développés, mais deux aspects qui, bien entendu, se complètent, s’ajoutent, se renforcent l’un l’autre. • Il y a d’abord la tension extrême à cause de l’Ukraine, devenue un enjeu majeur entre la Russie et le bloc-BAO alors qu’elle ne représente rien d’autre sinon cette alternative : ou bien un état failli, corrompu, sans intérêt pour quiconque, ou bien un casus belli pouvant conduire à un affrontement nucléaire entre les USA et la Russie ; d’un côté, une diplomatie tempérée et réaliste, de l’autre la folie complète des temps-devenus-fous. • Mais cette fois, le nième paroxysme de la crise ukrainienne s’accompagne d’un facteur nouveau, jusqu’ici quasi-inexistant : l’irruption de cette crise sur le front intérieur des USA. • C’est-à-dire, non, plus l’habituelle ‘béni-oui-oui’ du Congrès et du président aux bellicistes, mais une opposition antiguerre naissante et déjà tonitruante. • Surprise, cette opposition vient de la droite populiste tandis que la gauche soutient la guerre absurde. • Vedette de ce changement : le présentateur Tucker Carlson, de FoxNews.

    Lire cet article
  • Le Covid comme vérité-de-situation   04/01/2022

    • Décidément, il ne faut pas cesser de proclamer que la crise-Covid est fondamentale, rupturielle, extraordinaire, et qu’il est impossible de la réduire à l’événement sanitaire ni même à l’événement politique parce qu’elle concerne le Système lui-même à partir de la folie jusqu’alors en attente et qui a soudain éclaté de nos directions politiques soumises aux diktats du Système. • Notre approche est essentiellement psychologique, ce qui est amplement justifié dans une époque où règne la communication, dont le premier effet est évidemment psychologique et constitue une barrière infranchissable. • Nous constatons effectivement ce développement d’une tentative de “totalitarisme doux” puisque démocratique, en même temps qu’éclate cette contradiction qui le désintègre parallèlement pour en faire un désordre catastrophique : le totalitarisme, qui n’est que contrainte et brutalité, ne peut être “doux” sinon à se suicider alors qu’il tente de se constituer. • La crise-Covid se définit de plus en plus comme un linceul destiné à envelopper le cadavre du Système.

    Lire cet article
  • Nœud gordien sur le Rubicon   28/12/2021

    • Dans cette séquence où ont surgi à nouveau les menaces des conflits les plus terribles, la crise ukrainienne se trouve dans un nouveau paroxysme dans une perception nouvelle de l’expression de la grande “catastrophe crisique” qui touche notre monde depuis l’effondrement de l’URSS. • C’est un symbole de haute signification que cette phase a lieu au moment où l’on commémore le trentième anniversaire de cet effondrement. • Nous sommes au cœur de la séquence crisique, alors que les Russes, qui ont déchaîné un déluge de communication pour restituer cette dimension à la crise ukrainienne, sont dans l’attente de réponses des USA sur des garanties de sécurité, notamment de la garantie que ni l’Ukraine, ni la Géorgie ne rejoindront l’OTAN. • Les espoirs à cet égard sont bien minces, et si nous avons une seule garantie assurée, c’est que l’actuelle phase de la crise ukrainienne se poursuivra en 2022 et qu’elle constituera un “point de fusion” terrible dans la grande bataille de survie que mène le Système, et qu'elle sera liée à la crise interne de notre-civilisation.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Le Pentagone : messages personnels   06/08/2022

    • Tout comme les  dirigeants du Pentagone ont mis longtemps avant d’obtenir eu téléphone leurs vis-à-vis russes après le 24 février, ils ont aujourd’hui le même “il n’y a pas d’abonnés...” avec les Chinois. • Bien entendu, conséquence de l’escapade de Pelosi. • Il n’empêche : les militaires US retardent un tir d’essai d’un ICBM pour que les Chinois ne s’alarment pas. • Le Pentagone est pris entre ses engagements guerriers et ses craintes devant les nouvelles postures. • Il est le symbole de la GrandeCrise, impuissance de la puissance.

    Lire cet article
  • De Pelosi à Zelenski, la “PolitiqueSystème-bouffe”   03/08/2022

    • Comment parler sérieusement d’une situation extrêmement sérieuse qui, chaque jour, devient significative d’un autre monde que celui auquel elle appartenait hier. • Pelosi à Taïwan, c’était presque la guerre. • En fait, l’essentiel se trouvait dans un article de Tom Friedman, vitupérant Pelosi pour son voyage, mais nous confiant que le plus important est que Washington en a marre de Zelenski qui n’arrive pas prendre Moscou. • D’où notre suggestion : leur terrible “politiqueSystème” n’est-elle pas une “politiqueSystème-bouffe” ?

    Lire cet article
  • Sommes-nous des “propagandistes russes” ?   30/07/2022

    • Il est très inhabituel d’entendre un commentateur respecté des choses militaires, au surplus ancien major du Corps des Marines, écrire en sous-titre d’un article qu’il publie sur le réseau russe RT.com : « [...car] lorsqu’il s’agit d’analyser les faits, je préfère à tous les coups la “propagande russe” à la “vérité ukrainienne”. » • C’est le cas de Scott Ritter. • Cela rencontre de l’âpreté du débat qui déchire le monde de la communication concernant la “vérité” et la “propagande” dans le conflit Ukrisis. • C’est une vraie guerre de civilisation.

    Lire cet article
  • Les confidences de ‘Vostok-22   28/07/2022

    • Les Russes annoncent une très grande manœuvre militaire pour la fin août-début septembre, dans l’Est de l’immense Russie : ‘Vostok-22. • Histoire de montrer qu’ils sont amis des Chinois (qui y participeront sans doute) et surtout qu’ils sont loin d’être à cours de troupes et d’armements du fait d’Ukrisis. • Certains y verraient peut-être même une sorte de ... préparation pour autre chose ? • Mais voilà que Blinken, de plus en plus nerveux, serait prêt à parler à Lavrov, « pour la première fois depuis le 24 février » : le Russe serait-il intéressé ?

    Lire cet article
  • Rien n’est perdu, cela peut encore tourner très mal   25/07/2022

    • Sur le front des vrais durs, les Russes face à la coalition OTAN-USA, on est de plus en plus durs... • Les Russes signent-ils sous les auspices turques un accord pour exporter le grain ukrainien d’Odessa ? Ils rythme ce beau progrès de l’arrangement par un tir de missiles ‘Kalibr qui démolit une partie des installations militaires du port d’Odessa, dont des missiles ‘Harpoon. • Lavrov à ses ‘collègues’ du bloc-BAO : “faites ce que vous voulez de vos sanctions, nous n’en avons rien à faire.” • Ne perdez pas espoir : cela peut tourner très mal en Ukraine.

    Lire cet article
  • Où en est Ukrisis ?   23/07/2022

    • Un coup d’œil circulaire sur Ukrisis, la GrandeCrise, avec les divers remous qui lui sont liés. • On suit trois théâtres importants, chacun différent des deux autres et pourtant tous trois liés les uns aux autres. • La situation sur le “front” lui-même, en Ukraine, où l’afflux des armes avancées occidentales (essentiellement US) pourrait relancer la poussée russe. • La crise du pouvoir américaniste, avec Biden et le reste, qui n’amorce aucune inflexion sur la politique ukrainienne des USA. • La situation crisique européenne, avec l’Italie en tête.

    Lire cet article
  • L’effondrement postmoderne de l’US Army   21/07/2022

    • La “plus puissante” armée du monde a bien des soucis... • L’US Army ne recrute plus, elle n’attire plus les patriotes et les héros : le 1er octobre, il lui manquera 15 000 hommes (et femmes) sur les engagements qui lui sont nécessaires et elle comptera  445 000 soldats fin 2023 alors qu’elle avait fixé ses effectifs minimaux à 495 000 après la réforme et les réductions de 2015. • Les motifs sont divers, mais on notera surtout les dégâts fait par la “wokenisation” des forces et la crétinisation générale de la population pour les capacités exigées.

    Lire cet article
  • Entame de la déconstruction de Zelenski ?   18/07/2022

    • Quelques signes montrent que le président Zelenski est entré dans une zone d’une possible grande tempête pour sa position, ses ambitions et sa sécurité. • Il y a la purge qu’il vient d’effectuer dans divers services de sécurité et de la Justice, liquidant pour le coup le chef du SBU et la Procureure Générale. • Il y a les menaces russes de décapitation de la direction ukrainienne au cas où des frappes inacceptables auraient lieu, en Crimée notamment. • Il y a l’action déstabilisatrice de Mr. Z d’une députée née ukrainienne au Congrès US.

    Lire cet article
  • Applaudissez Tony Blair : il fait son ReSet   17/07/2022

    • Le très-fameux Premier ministre (1997-2007) qui mena tambour battant le triomphe de l’“anglosphère” sur le monde au côté de son maître à penser G.W. Bush vous le dit aujourd’hui ! • Un seul jugement qui compte : « Nous arrivons à la fin de la domination politique et économique de l'Occident. » • Mélange d’adaptabilité de type-caméléon et de réserves pour ne pas trop paraître trahir la Belle-Cause, Blair ingurgite la nouvelle dynamique du monde parce qu’il sait qu’on ne peut faire autrement. • A chacun son ReSet...

    Lire cet article
  • Il semble que Blinken ait compris   12/07/2022

    • Un discours de Blinken sans grandeur, stéréotypé comme d’habitude, mais où pointe la panique et la fureur du constat que les Russes veulent, à partir d’Ukrisis changer l’ordre du monde et congédier l’hégémonisme US. • Cela est apparu en pleine lumière à Bali  à la conférence des ministre des affaires étrangères du G20. • Cela constitue un choc terrible pour les psychologies des dirigeants US, pour lesquelles la puissance et la domination sans conteste des USA sont une référence absolue de leur stabilité, mais aussi de leur survie.

    Lire cet article
  • Les folles du sommet : « Paroles... paroles... »   01/07/2022

    • Quelques réflexions parcellaires et sans grand danger sur les réunions de la semaine, du G7 à l’OTAN, où toute la folie du bloc-BAO s’est déployée sans ciller. • L’OTAN et le bloc-BAO comme aboutissement d’une terrible torsion imposée à l’espèce et à l’histoire par quelques grands esprits, de Descartes à Newton. • Mais l’OTAN est devenue la caricature d’elle-même, vivant dans un univers de fantaisie, au rythme de l’épisode maniaque que partagent tous les dirigeants. • Résultat, l’OTAN création du Diable, imposant l’“OTANisation du Diable”.

    Lire cet article
  • Rage et puissance inexorables du Russe   22/06/2022

    • Le langage des Russes vis-à-vis du bloc-BAO, y compris et surtout des ex-libéraux russes, se fait de plus furieux et définitifs : « Nous ne ferons plus jamais confiance à l’Occident. » • Dimitri Medvedev, toujours lui, avertit vigoureusement les États-Unis : pour avoir un nouvel accord START (armes stratégiques nucléaires), il faudra venir le chercher en rampant. • Pendant ce temps, les forces armées russes mettent en œuvre une supériorité stratégique nucléaires écrasante, – missiles hypersoniques et défense antimissile sans égale.

    Lire cet article
  • AMLO, destin exemplaire ?   15/06/2022

    • Encore une critique sévère du président mexicain, portant cette fois sur la politique générale suivie par l’OTAN dans Ukrisis, notamment le flot d’armements déversé chez les Ukrainiens. • Lopez Obrador ne cesse, surtout depuis le 24 février, d’affirmer une position d’indépendance très critique des USA, qui le rapproche des pays de la résistance active contre l’hégémonisme du bloc-BAO. • Cela conforte sa position de leader régional du Sud des USA et tend à lui donner une stature globale. • Hypothèses diverses : G-8 anti bloc-BAO, BRICS élargi...

    Lire cet article
  • Erdogan a-t-il choisi ?   10/06/2022

    • Intéressons-nous donc à la Turquie et à l’insaisissable Erdogan, – qui, semble-t-il, pourrait désormais bien être saisi dans ses orientations. • Un observateur excellent, Alexander Mercouris, va jusqu’à désigner “sa” Turquie comme « le cheval de Troie de Poutine dans l’OTAN » : voilà qui ouvre de vastes perspectives... • Voyons comment cette analyse, partagée par Eric Zuesse, nous permet de progresser dans l’examen de l’intéressant phénomène de l’effondrement des USA, du bloc-BAO, de notre civilisation, du Système et du reste...

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur Nancy “au Pays des Merveilles-bouffe”   04/08/2022

    • Pauvre Nancy Pelosi, face à l’ouragan des critiques saluant sa visite à Taïwan : ils me critiquent « Because I’m a woman ». • Mais qu’elle se rassure : finalement, son voyage n’a pas été inutile : il a permis aux Chinois de mettre en pratique (en manœuvres réelles) un plan d’encerclement naval qui pourrait servir au cas où viendrait un jour l’idée inattendue d’envahir l’île dont la Speaker de la Chambre est venue annoncer que les États-Unis la défendront tant qu’elle-même sera à son poste. • Tout le monde attendait une réaction brutale de la Chine, une sorte de nouveau “24 février” de l’autre côté de la planète ; on a eu une réaction ferme et souple, bien dans la tradition chinoise, et symbolique également. • Symbole pour symbole : la visite de Pelosi était symbolique d’un engagement passé, la réaction de la Chine est symbolique d’un engagement décisif dans la GrandeCrise, aux côtés des Russes, des BRICS, du Grand-Sud, etc., contre l’hégémonie américaniste occidentaliste. • Pelosi est venue confirmer la prophétie de William Pfaff en 1992 : « To Finish in a Burlesque of an Empire ».

    Lire cet article
  • Notes sur un désarroi civilisationnel   16/07/2022

    • Alors que les conditions de la formidable tension créée par Ukrisis ne cessent de se détériorer dans un sens menaçant, chaotique et incohérent, on passe ici en revue quelques-uns de ses points saillants. • Il y a d’abord les possibilités catastrophiques de dérive vers des affrontements guerriers terribles, jusqu’au risque de la guerre nucléaire qui ne cesse de peser, selon la description qu’en fait une Tulsi Gabbard. • Il y a les contrecoups politiques et sociaux qui commencent à se faire sentir sous le coup de l’effet-boomerang des sanctions, notamment en Europe où l’on surveille la situation italienne comme la possibilité de devenir un “modèle” entraînant des crises nationales au sein de l’UE. • On s’interroge sur les capacités militaires du bloc-BAO alors que l’armée US subit les contrecoups de la crise du Covid et nourrit des tensions sécessionnistes. • Il y a le mystère de ce bloc-BAO se conduisant d’une façon insensée qui favorise la formation d’un formidable bloc (BRICS/Grand-Sud) en préparant son propre suicide : Pépé Escobar y voit une « profonde maladie de l’âme. »

    Lire cet article
  • Notes sur Kaliningrad, Ukrisis & Cie   28/06/2022

    • Une “bataille” de Kaliningrad se livre entre alliés, avant de concerner les Russes qui maintiennent sur les uns et les autres ce qu’il faut de menace et de mesures indirectes (des missiles ‘Iskander’ pour la Biélorussie). • Les Européens “modérés” (?!) trouvent contre eux les maximalistes polono-baltes, manipulés par les USA, ou qui se servent des USA, – au choix, ou bien les deux ensemble. • Pendant ce temps, la guerre continue, comme si Kaliningrad pouvait ne pas être la guerre. • Nous faisons défiler divers moments, circonstances, interventions, soit importantes soit accessoires mais qui toutes, à notre sens, témoignent de l’originalité, de la diversité, de l’universalité de cette crise (Ukrisis) sans exemple ni précédent. • Tout se passe dans et autour du grand champ de bataille de l’Ukraine mais concerne le bloc-BAO, la Russie, le reste du monde et le Système dans son élégante courbe-course à l’effondrement. • Ukrisis ne ressemble à rien de ce qui a pu être imaginé ni envisagé ; sorte de “marque déposée” , fonctionnant à plusieurs univers dans l'étrange XXIème siècle.

    Lire cet article
  • Notes sur l’extension d’Ukrisis   20/05/2022

    • Bien entendu, la guerre en Ukraine reste le sujet immédiat de la préoccupation générale qu’a fait naître Ukrisis, mais il est tout aussi immédiat que le champ des effets et des conséquences commence à s’élargir et s’approfondir. • C’est-à-dire qu’Ukrisis acquiert sa véritable nature, qui est d’être la matrice de l’épisode ultime de la GrandeCrise, et donc de développer son aspect métastasique en quittant le seul domaine ukrainien et le seul domaine de la guerre. • Mais on s’en doutait, depuis l’annonce des sanctions “nucléaires” du bloc-BAO contre la Russie, qui s’avèrent désormais solidement identifiées comme un énorme boomerang dont la puissance se mesure en mégatonne. • Ici, on s’attache à mesurer l’effet des réactions-BAO d’Ukrisis sur les élites russes, souvent perçues comme une sorte de “cinquième colonne”, un talon d’Achille au service de l’Occident. • Un témoin privilégié (Jacques Sapir) décrit le phénomène extraordinaire du basculement de ces élites « dans une forme de nationalisme agressif », actant une rupture avec l’Occident pour au moins « une génération ».

    Lire cet article
  • Notes sur Ukrisis déchaînée   08/05/2022

    • L’on reprend dans ces ‘Notes’ une description générale de la situation ukrainienne, essentiellement à partir des conceptions américanistes qui sont évidemment maximalistes. • Une fois apaisés les Sherlock Holmes de la condamnation moralinesque, jamais une crise de cette intensité civilisationnelle et ontologique ne sera apparue dans une lumière si crue. • Même les trotskistes de ‘WSWS.org’ parviennent à une conclusion qui n’est pas sans rappeler celle que dicte le bon sens. • Plus on avance dans Ukrisis (nous parlons des conditions politiques et nullement du terrain de la guerre), plus on se heurte à ce terrible dilemme : ce sera la fin de la Russie souveraine ou bien ce sera la chute du Système. • Au-dessus de cet incroyable affrontement plane une ombre sinistre, terrifiante, unthinkable’ comme l’on disait dans les années 1960 lorsque les dirigeants en place avait quelque conscience de la réalité de la violence ultime du monde : l’ombre furieuse de la guerre nucléaire. • L’aveuglement des élites-Système est un phénomène d’atonie de la perception qui fera date.

    Lire cet article
  • Notes sur le monstre nucléaire d’Ukrisis   06/04/2022

    • A l’occasion du “massacre de Boucha”, dont la responsabilité a été d’office attribué à qui l’on sait, sans nécessité d’enquête et d’appréciation, a été évoquée la possibilité d’un engagement direct entre l’OTAN (les USA) et la Russie, que Ukrisis a brutalement rendu possible et, pour certains même, souhaitable. • Il semble bien que nous n’y soyons pas encore, mais la poussée de psychologie folle qui se manifeste permet de constater que, pour ces esprits ainsi enfiévrés, la possibilité d’un conflit nucléaire n’est en rien une barrière infranchissable ni une folie impensable. • Cette possibilité fut pourtant cette barrière infranchissable et cette folie impensable qui, tout au long de la Guerre Froide, écartèrent le risque suprême de l’anéantissement réciproque. • Notre époque n’a plus cette sagesse. • Elle est emportée par un affectivisme dément et manifeste une “rage impotente” qui trouverait enfin son omnipotence si sa pression terrible nous menait à une telle extrémité. • Il reste possible, sinon assez probable, de résister à cette pression mais il n'est pas indifférent de savoir qu’elle existe.

    Lire cet article
  • Notes sur le prophète désinvolte   25/03/2022

    • Dans une déclaration faite effectivement sur un ton “désinvolte”, ou simplement “indifférent” et complètement “détaché”’ comme il l’est si souvent, au rythme de sa Senile Dementia, Joe Biden a acté d’une façon très officielle que  les sanctions qui sont censés mettre la Russie en bonne partie KO, mettront sans aucun doute KO les pays européens et les États-Unis. • Biden sortait de la réunion évidemment extraordinaire des présidents et premiers ministres de la multitude caquetante et coassante des pays membres de l’OTAN. • En effet s’annonce une perspective remarquable de pénurie alimentaire et autres, de la sorte qui peut faire qu’un effondrement économique se produise. • Il s’agit donc d’une affaire qui dépasse largement la Ukrisis bien qu’elle en soit évidemment le rejeton incontestable. • Moment symbolique où Ukrisis montre toute sa puissance de simulacre et nous confirme combien elle est une prison impitoyable de la perception pour le bloc-BAO, et la garante d’un enfermement absolu de l’esprit. • En général, l’occasion est bonne pour le suicide.

    Lire cet article
  • Notes sur les mondes autour de l’Ukraine   10/03/2022

    • La guerre de l’Ukraine est le premier champ de bataille où, malgré l’importance extraordinaires de la bataille, le principal facteur de cette bataille est, comme jamais auparavant, le “bataille de la Communication”. • C’est aussi la démonstration que cette “bataille”, spécialement pour ceux qui l’ont entrepris d’une façon écrasante et semblent par conséquent la dominer, est loin, très loin, de donner la victoire à ceux-là qui justement le domine. • C’est le facteur-Janus : jamais la communication n’a montré autant qu’elle est ontologiquement un acteur-Janus qui peut faire s’effondrer ceux-là qui l’ont déclenchée et semblent la dominer. • C’est là le point essentiel de cette “guerre de l’Ukraine”, parce qu’il intervient, non seulement en Ukraine, mais autour de l’Ukraine, dans le formidable affrontement entre ce qui se résume avec une brutalité et une clarté sans égales, à un antagonisme entre deux forces globales, dans lesquelles nous devons identifier le Système et l’antiSystème agissant en réaction. • Nous pouvons dire qu’il s’agit absolument de notre Grande Crise.

    Lire cet article
  • Notes d’un regard métahistorique   27/02/2022

    • A ce point du conflit qui mobilise toute notre attention, nous éprouvons le besoin de faire un tour d’horizon extrêmement large, nous concentrant sur les points qui nous paraissent importants. • Nous seulement, il s’agit de juger de la situation d’un point de vue métahistorique, – rien que cela ! – mais aussi du point de vue du missionnaire de la communication, producteur encore plus d’analyse et d’intuition que d’informations. • C’est dire si, au travers de considérations opérationnelles et événementielles, nous ferons en sorte de suggérer, d’induire, les éléments de notre méthode de travail : même pour un missionnaire, il y a une façon de travailler qui répond à l’ordre, à la sélection, à l’harmonie de la perception, et qui nécessite par contre, dans le flot déchaîné de la communication, l’usage intensif de l’inconnaissance. • Avec un peu d'intuition, nous devrions avoir conscience de vivre une sorte d’événement gigantesque, quasiment suprahumain, peut-être bien d’une importance comparable à celle de la naissance de Jésus-Christ ou de la chute de Rome, – rien que cela !

    Lire cet article
  • Notes sur la charge du choix   24/02/2022

    • Hier, M.K. Bhadrakumar, ancien ambassadeur de l’Inde à Moscou écrivait: « La reconnaissance par la Russie des “républiques populaires” de Louhansk et de Donetsk dans la région orientale ukrainienne du Donbass, lundi, est un événement décisif. D'une certaine manière, par cette décision, le président Vladimir Poutine a franchi le Rubicon. Mais une période tumultueuse s’annonce... » • Le tumulte commence par l’“opération spéciale” lancée par la Russie, qui s’est avérée d’une très grande ampleur, portant sur divers points de l’Ukraine, comprenant des unités terrestres en plus de l’action aérienne et des missiles d’attaque. • Effectivement, la période qui s’ouvre est d’une extraordinaire incertitude alors que partout gronde les rejetions de la Grande Crise, comme formidable dynamique sismique. • Ce qui nous importe ici est d’observer la grande, l’effrayante question qui surplombe l’événement en cours, qui est celle du risque de la montée au nucléaire. • Il s’agit de ce que nous nommons “la charge du choix”, ou le partage des responsabilités face au risque de guerre nucléaire.

    Lire cet article
  • Notes sur ‘Freedom Convoy’ et ‘Coward19   31/01/2022

    • Un nouveau front s’est donc ouvert, une nouvelle crise dans la grande Structure Crisique qu’est la Grande Crise, et ce font se nomme ‘Freedom Convoy’. • Les routiers canadiens désormais rassemblés à Ottawa sont là pour obtenir gain de cause, dans la levée de l’ordonnance les obligeant à être vacciné pour franchir la frontière entre le Canada et les USA. • Aussitôt formé, le ‘Freedom Convoy’ a acquis sa véritable essence, qui est effectivement d’être un événement politique, et une crise naturellement. • ‘Freedom Convoy’ n’est pas n’importe quoi, non seulement en raison de l’ampleur et de l’originalité du mouvement, mais aussi en raison de la spécificité canadienne, baptisé premier pays ‘Wokestan’. • Face au ‘Freedom Convoy’, il y a certes un Système avec tous ses relais, mais il y a surtout un homme (un jeune homme), stéréotype de notre futur chaotique et simulacre. • Déclaré “cas-contazct”, Trudeau a quitté Ottawa lorsque ‘Freedom Convoy’ est arrivé. • Cruels, ils l’ont baptisé ‘Coward19, mais on annonce depuis qu’il est positif-Covid. • Époque d’étranges coïncidences.

    Lire cet article
  • Notes sur le voyage au bout de notre nuit   27/01/2022

    • Nul n’en doute, si jamais la Russie envahit (encore, et encore, et encore) l’Ukraine, les sanctions que la civilisation occidentale lui prépare seront dévastatrices, apocalyptiques, eschatologiques, atroces et monstrueuses. • C’est la Russie qui est visée, n’est-ce pas, et non les sanctionneurs ? • Pourtant, les uns et les autres commencent à découvrir ce qu’ils savaient déjà : les conséquences pour eux et le Système seraient “dévastatrices, apocalyptiques, eschatologiques, atroces et monstrueuses ”. • A côté de cette réjouissante perspective, il y a d’autres nouvelles importantes en marge de l’urgence de l’alarme face aux “invasions” sans fin qui se poursuivent. • Il y a, selon notre classement, le réel durcissement russe, déduit de l’annonce que la Russie explore une coordination stratégique avec des amis d’Amérique Latine (Cuba, etcetera), pour, qui sait, envisager des déploiements militaires. • Il y a la division très nette désormais apparue, palpable et sérieuse, entre l’Europe et les USA face à la Russie. • Et “tout ça pour ça”, l’“invasion” de l’Ukraine. • Chronique d’une invasion-bouffe.

    Lire cet article
  • Notes du Nuke-ukrainien à NordStream2   14/12/2021

    • La crise ukrainienne n’en finit pas de rebondir et de rebondir, à la mesure exactement de la Grande Crise qui dévaste le bloc-BAO. • Alors qu’on juge d’une part que Biden cherche par un empilement de simulacres à se sortir de cette crise en donnant l’impression qu’il a battu les Russes, des échos intérieurs (à Washington “D.C.-l’hyperfolle”) montrent que tous ne l’entendent pas de cette oreille. • Il en est même, et de hauts placés, et de hautes responsabilités, qui suggèrent qu’il faudrait envisager d’y déployer (en Ukraine) des armes nucléaires avec comme doctrine un emploi “en première frappe” si les Russes osent lancer leur nième “invasion” du pays. • Là-dessus intervient le nouveau gouvernement allemand, auprès duquel la Merkel paraît bien pâle et bien arrangeante avec Poutine. • L’idée est de lier très solidement l’ouverture de NordStream2 à une complète capitulation des Russes des nombreuses actions agressives qu’ils ne mènent aucunement en Ukraine. • Défi lancé au délire de ces temps-devenus-fous : “Arrêtez donc, Russes, de faire ce que vous ne faites pas !”.

    Lire cet article
  • Notes sur la France et l’OTAN, circa 2022   04/11/2021

    • Dans le chaos de la campagne pour les élections présidentielles en France, un sujet inhabituel est apparu : l’attitude la France vis-à-vis de l’OTAN. • Depuis Sarko, la France ronronne au creux de l’OTAN, soumise aux USA et surtout à une bureaucratie formant une sorte d’égrégore diabolique. • L’affaire des sous-marins (AUKUS) autant que la déroute afghane sur fond de crise américaniste ont réactivé la question. • Nous envisageons ici l’option d’une démarche française de rupture de l’OTAN : soit un retrait du commandement intégré (comme de Gaulle en 1966), soit un retrait complet. • Nous examinons les avantages et inconvénients des deux formules, qui doivent se combiner avec un rapprochement français de la Russie, et optons pour la première. • La France doit sortir d’une intégration militaire qui la prive de son indépendance et lui donne de faux avantages, mais rester dans l’Alliance. • Son rôle devrait être alors de tout faire pour miner l’Alliance de l’intérieur car cette organisation est un fléau insupportable : Delenda Est OTANia”, aurait dit le vieux Caton.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Perspectives de totalitarisme   07/08/2022

    • Description de la crise totale où nous sommes engagés, et dont la logique semble conduire au totalitarisme. • Mais comment installer le totalitarisme quand on est aussi incompétents ? • Contribution : dde.org et Alastair Crooke.

    Lire cet article
  • Britain Rules the Fools”   26/07/2022

    • Les conservateurs britanniques vont s’activer tout au long du mois d’août pour se choisir un successeur à Boris Johnson, à la tête du parti et du gouvernement. • Signe des temps ou ironie de l’époque : les deux concurrent sont des représentants de la fameuse diversité : une femme et un fils de migrant indien. • La femme, Liz Truss, est agressive-antirusse, stupide-inculte, donc favorite. • En face, Rishi Sunak, plus modéré mais forcé au radicalisme par sa rivale. • Ukrisis bouleverse tout. • Contributions : dedefensa.org et Timour Fomenko.

    Lire cet article
  • Machiavélien ou machiavélique ?   22/07/2022

    • Analyse psycho-politique du président russe Poutine, à la lumière d’Ukrisis. • Homme d’État “machiavélique” ou bien homme d’État au comportement “machiavélien”? • Contributions : dde.org et Ezequiel Corral.

    Lire cet article
  • Dans ‘P.C.’, il y a ‘Parti’   20/07/2022

    • Une analyse profonde de l’attaque générale contre la culture : du gramscisme au P.C. (Parti Communiste puis Politiquement Correct), à la “cancellation de la culture”. • Contributions : dde.org et Marcello Veneziani.

    Lire cet article
  • L’été 2022 gronde...   13/07/2022

    • Quelques déambulations dans des appréciations et des analyses sur Ukrisis dans le sens capital où cette crise suscite une « guerre par procuration de l'OTAN en Ukraine contre la Russie » qui constitue « le catalyseur qui fracture le monde en deux sphères opposées aux philosophies économiques incompatibles ». • Il s’agit d’apprécier  Ukrisis comme le début d’une période de bouleversementsde la structure et de l’organisation du monde. •. Même en France, on s’en aperçoit. • Contributions : dedefensa.org et Arnaud Benedetti.  

    Lire cet article
  • La cause nucléaire du pont de Kerch   09/07/2022

    • Brusquement, la menace d’un affrontement grave impliquant la Russie directement et, indirectement les USA, se fait jour à propos du pont de Kerch (entre la Crimée russe et la Russie continentale). • On parle de menaces d’attaque contre ce pont, qui serait un véritable casus belli pour la Russie. • Le Pentagone, contrairement à son attitude antérieure, serait plutôt offensif et ne cherche pas à freiner les Ukrainiens. • Il s’agit pour beaucoup du reflet d’une situation américaniste interne bien difficile... • Contributions : dedefensa.org et WSWS.org.

    Lire cet article
  • Le frimeur postmoderne   07/07/2022

    • Portrait d’un président réél et conforme d'une Vème République extrêmement tardive. • On notera d’ailleurs que Macron ne dépare pas ses petits camarades du bloc-BAO. • Contributions : dde.org et Régis de Castelnau

    Lire cet article
  • Alternative pour l’Europe de l’Est   03/07/2022

    • Ce qu’offre l’historien et philosophe Alexander Bovdunov comme “alternative pour l’Europe de l’Est” (“alternative” à la catastrophique Ukrisis), c’est “la tradition dans l’amitié”. • Le fondement de son discours, largement développé dans un livre récent et dont il nous donne les facteurs essentiels dans cette interview, c’est une réconciliation entre la Russie et l’Europe de l’Est (essentiellement la Pologne) basée sur un souci partagée pour une tradition commune. • Ces idées sont dans cette interview d’Alexander Bovdunov.

    Lire cet article