Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 01/12/2018 au 31/12/2018

Mois de NOVEMBRE 2018. • Comme on a coutume de dire, une fois n’est pas coutume : deux sujets dominent cette chronique d’analyse des événements du mois de novembre, et ils sont tous les deux français. • Le premier est propre à dedefensa.org et il constitue sa manière à lui de célébrer le centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale : une série de textes repris du site sur la Grande Guerre, qui occupe une place si importante dans notre conception métahistorique. • (Voir le 1ernovembre 2018, le 2 novembre 2018, le 3 novembre 2018, deux fois le 4 novembre 2018 et le 4 novembre 2018, le 5 novembre 2018, le 6 novembre 2018, le 7 novembre 2018, le 8 novembre 2018, le 9 novembre 2018, deux fois le 10 novembre 2018 et le 10 novembre 2018, et le 11 novembre 2018.) • Le second événement français est bien entendu celui des “Gilets-Jaunes” (GJ) qui a fait du mois de novembre 2018 une entrée tonitruante de la France, – jusqu’alors endormie dans l’atonie et la médiocrité, – dans le déroulement surpuissance-autodestruction de la Grande Crise d’Effondrement du Système : réveil de la France, à la première place dans la dynamique de l’attaque dissidente du Système oppresseur du monde et producteur de la déstructuration-dissolution pour la destruction du monde. • On sait tant on l’a répété à satiété combien ce mouvement est inédit, sans parenté, hors de toute structure, spontané, comme une addition d’individualités qui établiraient inconsciemment entre elles un lieu collectif mystérieux, lequel donnerait du sens à une dynamique qui semble n’en avoir strictement aucune. (Nous mettons à part les revendications diverses et lancées à la diable, qui semblent là pour brouiller les pistes plutôt que pour résoudre la crise. ) • Le mouvement-GJ est peut-être le premier événement à se hisser, complètement et dans sa forme-informe, au niveau de l’énigme qu’est la Grande Crise d’Effondrement du Système, et ainsi énigme lui-même et énigme à mesure. • Aucun doute n’est possible, car le mouvement-GJ enchaîne sur d’autres crises sans précédents en haussant encore la mise : toutes ces folles convulsions nous disent droitement que nous sommes engagés sur une terra incognita qui met en cause inéluctablement et à une vitesse stupéfiante notre civilisation, nos certitudes, nos valeurs, notre façon d'être et notre ontologie même. • (Voir le 11 novembre 2018, le 13 novembre 2018, le 14 novembre 2018, deux fois le 18 novembre 2018 et le 18 novembre 2018, le 19 novembre 2018, le 20 novembre 2018, le 21 novembre 2018, trois le 24 novembre 2018, le 24 novembre 2018 et le 24 novembre 2018, le 25 novembre 2018, le 26 novembre 2018, le 28 novembre 2018et le 30 novembre 2018.)


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Nos dernières parutions

Les Carnets de Dimitri Orlov

Les USA sont-ils toujours une superpuissance ?   18/01/2019

Certains pensent que les États-Unis sont une superpuissance. Ils citent les chiffres du PIB, les dépenses militaires, la capacité de contraindre divers vassaux américains à accéder aux demandes américaines/israéliennes aux Nations Unies. Ils soulignent également sa capacité à forcer d’autres nations à respecter ses sanctions unilatérales, même si elles sont…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Extra-ordinaire “folie ordinaire”   18/01/2019

18 Janvier 2019 – Macron et ses boys-girls (égalité des sexes) étant fous, d’une certaine façon, je suis un peu rassuré ; et tous comptes faits je dirais bien, pour faire l’ironique : donc, je ne suis pas fou... Enfin, venons-en au fait permettant ces tranquilles affirmations, qui est assez simple, qui est de…

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Thomas Frank et la dérive de la gauche milliardaire   18/01/2019

Thomas Frank est l’auteur d’essais reconnus en Amérique sur la collusion de la subversion et des milliardaires. Dans The Conquest of cool, il exposa comment la pub et le Big Business recyclèrent la contre-culture et la contestation dans les années 60 (il parle d’un changement de paysen cinq ans). Plus récemment, Frank…

Bloc-Notes

Trump et l’OTAN : retrait et surtout démence...   17/01/2019

• Relance de la machinerie Russiagate à propos de certaines choses qu’aurait dites Trump au moment du sommet de l’OTAN de juillet 2018, et d’ailleurs en général : son avis selon lequel les USA devraient quitter l’OTAN. • Aussitôt, l’incendie gronde dans les psychologies à “D.C.-la-folle” ! • Certains jugent qu’une procédure de destitution devrait être envisagée si vraiment Trump a cette sorte d’idées, procédure notamment au nom du 25èmeamendement. • Car, pour ces psychologie en feu, penser à quitter l’OTAN c’est faire preuve de démence.

Ouverture libre

Déstructuration en vogue   16/01/2019

• Articles du 16 janvier 2019. • Les événements français, principalement, alimentent des prospectives audacieuses, l’une des plus favorisées étant la désintégration de l’Allemagne. • Contributions : dde.org et Charles Hugh Smith.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

Le “Grand Débat” est orphelin    15/01/2019

• Articles du 15 janvier 2019. • A propos de “Lettre aux Français” du président Macron et, par conséquent, à propos du “Grand Débat” qui nous attend pour les trois mois qui viennent. • Le thème choisi ici est la condition orphelinede ce “Grand Débat” en effet. • De très nombreuses question sont abordées par le président dans son très long courrier un peu fastidieux, mais il oublie complètement le père de toutes les réponses possibles : l’UE, dont nous dépendons tous. • Contributions : dedefensa.org et Coralie Delaume avec Etienne Campion (interview).

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Luc & Dany   14/01/2019

14 janvier 2019 – Il y eut aussi, dimanche soir, une intéressante confrontation de deux complices qui s’entendent comme larrons en foire, et cette fois des larrons plutôt inquiets et fébriles ai-je trouvé à ma grande surprise ; et une foire qui avait, – même surprise, – des allures de veillée sinon…

Bloc-Notes

Les GJ face à l’UE   14/01/2019

• Dans la suite de l’“Acte-9” des “samedis des GJ”, qui installe structurellement une nouvelle situation crisique en France, apparaissent les premières perspectives de la campagne des élections européennes. • Les questions qui surgissent concernent aussi bien les capacités d’internationalisation du mouvement GJ et associés que la possibilité de dégager une nouvelle tactique pour les divers mouvements populistes-souverainistes des pays de l’UE. • Cuisine électorale mais aussi possibilité de développement d’un “entrisme” anti-UE au cœur de l’UE.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le “Peuple profond” installe son pouvoir   13/01/2019

13 janvier 2019 – Au hasard des heures, j’ai vu quelques images et échanges des habituels convives des talk-shows de cette fin de journée, samedi. C’était désespérément plat, morne, croulant sous les redites et les sempiternelles analyses, les gémissements que nous entendons depuis des semaines, quelques vociférations fatiguées de la même indignation ahurie…

Ouverture libre

Entre le Mur et le Rubicon   12/01/2019

• Articles du 12 janvier 2019. • Sur la crise en cours entre Trump et le Congrès (les démocrates du Congrès), le shutdown du gouvernement et les menaces de Trump de recourir à l’état d’urgence pour financer le Mur qu’il veut déployer à la frontière des USA et du Mexique. • Pour les uns, c’est un moyen,d’installer une dictature par le biais d’un recours permanent à l’état d’urgence, pour les autres c’est mettre en évidence le danger ontologique que fait courir la flux migratoire du Sud aux USA. • Contributions de dedefensa.org et de WSWS.org.

Bloc-Notes

Salvini, les Polonais et l'euroscepticisme   11/01/2019

• Salvini a été voir les Polonais pour leur proposer un “pacte européen” pour les élections de mai prochain, avec la proposition historique d’un “axe Pologne-Italie” à la place de l’“axe franco-allemand”. • Accueil favorable des Polonais. • Le but de Salvini, c’est un grand parti européen souverainiste-populiste qui prenne une place considérable au Parlement européen et mette en cause la prépondérance des globalistes. • Pour lui, les “eurosceptiques” ce sont les globalistes, les dirigeants type Macron-Merkel qui affaiblissent l’Europe.

Faits et commentaires

L’axe crisique du monde   10/01/2019

• George Galloway, un dissident britannique particulièrement turbulent, qui fut également parlementaire à la Chambre des Communes au grand dam du Système, donne une analyse de ce qu’il identifie comme trois crises qui semblent parallèles, qui sont en fait convergentes, qui ont la même cause et tendent au même destin. • C’est l’“axe crisique” Washington-Londres-Paris. • Dans ce que Galloway nomme “les trois capitales de l’Empire”, le pouvoir, – et le Système avec lui, – est devenu fou, impuissant, incapable d’exercer, entre Trump, le Brexit et les Gilet-Jaunes. • Galloway en fait une seule et même crise, ce qui rencontre complètement notre jugement, et ne lui voit qu’un destin fatal. • La question est de savoir ce que nous allons faire de cette crise, et de l’effondrement du Système : « Le vieil ordre est en train de mourir ; le nouveau ne peut encore naître [de quelque chose]. » • Pour nous, il s’agit de l’accomplissement à son terme de l’événement du “déchaînement de la Matière” à la jointure des XVIIIème et XIXème siècle, du fait de trois acteurs et de leurs révolutions : Washington, Londres et Paris.

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Christophe Guilluy et le mystère bobo   10/01/2019

« Le grégarisme social est un des fondamentaux de la bourgeoisie. À cet égard, les bobos ne font pas exception. » Les livres de Guilluy sont riches et instructifs, et plutôt que d’en faire une présentation globale, je traiterai une question essentielle – celle du bobo qui semble devenir une…

Bloc-Notes

Bolton, “voyou” en balade   09/01/2019

• Tout le monde voit désormais dans le voyage de la Dream Team Bolton-Pompeo un “coup d’État doux” contre Trump et sa volonté de se désengager de Syrie. • Sauf que le “Coup” s’est cassé les dents sur l’intransigeance d’Erdogan et que Bolton a été humilié, tandis que Pompeo était occupé ailleurs. • Désormais, Iraniens, Russes et Turcs proposent aux USA de les aider à désengager leurs troupes... sans rire. • Les ennemis de Trump dans son gouvernement semblent encore plus bordéliques que lui. • Attendons le prochain épisode de ce feuilleton “soft”.

Ouverture libre

Récits révolutionnaires   09/01/2019

• Articles du 9 janvier 2019. • Deux appréciations de la situation française après la rentrée tonitruante des GJ, les divers incidents et le délire communicationniste. • Contributions : dde.org, Arnaud Benedetti, Karine Bechet-Golovko.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

“Américanistes” ou “Américains” ?   08/01/2019

8 janvier 2019 – Peut-être certains des lecteurs de dedefensa.org se sont-ils déjà posés la question, ou fait la remarque, d’un ton interrogateur un peu impatient, ou bien avec irritation, ou bien avec ironie, ou encore une bienveillance amusée (encore un de ces tics/ces lubies de PhG). La question se divise en…

Bloc-Notes

L’Italie, base-arrière des GJ ?   08/01/2019

• Les Italiens se manifestent... • Les deux vice-Premiers ministres du gouvernement, représentant les deux partis de la coalition, se sont exprimés à propos des GJ révoltés en France. • Salvini et Di Maio leur apportent un soutien complet. • Di Maio, des 5 Etoiles proposent aux GJ l’infrastructure et la plateforme internet de son parti, qui a beaucoup d’expérience en matière de mouvements populaires “horizontaux”. • Intervention inédite, dans sa forme et dans les circonstances. • L’Italie peut-elle jouer un rôle dans cette sorte de guerre civile française ?

Faits et commentaires

Socialisme “Vert” Made In USSA   07/01/2018

• La rentrée parlementaire du 3 janvier à Washington D.C., avec le Congrès issu des élections de novembre 2018, a été tonitruante. • Toute l’attention se portait sur la Chambre des Représentants, où les démocrates ont emporté la majorité, disposant ainsi d’un outil de grande force pour attaquer Trump. • La Speaker nouvelle et honorable, Nancy Pelosi (78 ans), a prononcé un discours conciliant (vis-à-vis de Trump), préparé d’avance, mais a été contrainte, durant la journée, de proférer deux menaces, – une menace de mise en accusation et la promesse que Trump n’aurait pas un dollar pour son “mur” entre USA et Mexique... • “Contrainte”, parce qu’elle cédait ainsi à la pression des activistes démocrates. • Le projet en vogue, c’est le Green New Deal, qui pourrait bien être le programme du prochain candidat démocrate à la présidentielle : un projet incontestablement de type socialiste ! • Les démocrates extrémistes, ou néo-démocrates, sont en train de s’installer en position maîtresse au sein du parti, et en face d’eux les populistes vont se radicaliser.• Qui réalise précisément ce que pourrait être le destin des USA ?

Les carnets de Badia Benjelloun

Maillots jaunes, un polar joué en Malaisie   07/01/2019

Un arrêté du 25 août 2015 émanant du ministère de l’Intérieur malaisien avait interdit la vente de vêtements jaunes alléguant que cela pourrait ‘porter atteinte à l’ordre public et serait préjudiciable à l’intérêt national’. Depuis plusieurs semaines, un mouvement réclamait la démission du Premier Ministre Najib Razak. Les manifestants de Bersih4 (à…

Bloc-Notes

Le Système et l’enjeu populiste   05/01/2019

• Salvini va en Pologne le 9 janviers pour voir si le PiS traditionnaliste-conservateur, mais aussi populiste, veut et peut entrer dans l’alliance européenne que l’Italien entend former pour constituer un grand courant populiste européen avant les élections de mai prochain. • Cette rencontre permettra d’apprécier dans quelle mesure le populisme, qui est en train d’atteindre sa maturité, peut se débarrasser d’orientations nationales différentes pour former un front commun conceptuel. • La dynamique populiste doit se trouver une politique commune.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

T.C.-67 : Trump en mode-T.C.   04/01/2019

4 janvier 2019 – Il est en train de se créer autour de Trump ce que l’on pourrait effectivement qualifier de “tourbillon-crisique”, l’intitulé même de cette rubrique (T.C.) à l’intérieur du Journal-dde.crisis. C’est-à-dire, un événement dynamique essentiellement sinon de  pure communication, tournoyant par l’addition d’actes crisiques qui s’alimentent les uns les autres,…

Bloc-Notes

Front Nationaliste & Chrétien versus globalisation ?   03/01/2019

•  Le président brésilien Bolsonaro arrive au pouvoir avec un document  composé par son ministre des affaires étrangères, proposant un “Front international nationaliste et chrétien”. • Pour le Système et pour la doxa néolibérale, c’est hérésie pure. • Le document peut être jugé “farfelu” par les proximités et les “alliances” qu’il propose, mais l’intérêt n’est certainement pas de le juger ni de juger Bolsonaro comme la presseSystème va s’empresser de faire. • L’intérêt est qu’un tel documentait été conçu, avec les références qu’il choisit.

Ouverture libre

Syrie, point final de l’Empire ?   02/01/2019

• Articles du 2 janvier 2019. • Développement et appréciation critique de la thèse selon laquelle la “bataille de Syrie” est terminée à l’avantage de l’axe Syrie-Russie-Iran et que cette victoire représente un coup d’arrêt décisif à l’expansion de l’Empire. • Selon cette thèse, Trump a reconnu cette issue et pris la décision nécessaire. • Les prochaines étapes du reflux : l’Afghanistan et l’Ukraine. • L’inconnue principale concerne la capacité de Trump de poursuivre son action face à l’opposition de l’establishment. • Contribution de dedefensa.org et Tom Luongo.

Faits & Commentaires

  • L’axe crisique du monde   10/01/2019

    • George Galloway, un dissident britannique particulièrement turbulent, qui fut également parlementaire à la Chambre des Communes au grand dam du Système, donne une analyse de ce qu’il identifie comme trois crises qui semblent parallèles, qui sont en fait convergentes, qui ont la même cause et tendent au même destin. • C’est l’“axe crisique” Washington-Londres-Paris. • Dans ce que Galloway nomme “les trois capitales de l’Empire”, le pouvoir, – et le Système avec lui, – est devenu fou, impuissant, incapable d’exercer, entre Trump, le Brexit et les Gilet-Jaunes. • Galloway en fait une seule et même crise, ce qui rencontre complètement notre jugement, et ne lui voit qu’un destin fatal. • La question est de savoir ce que nous allons faire de cette crise, et de l’effondrement du Système : « Le vieil ordre est en train de mourir ; le nouveau ne peut encore naître [de quelque chose]. » • Pour nous, il s’agit de l’accomplissement à son terme de l’événement du “déchaînement de la Matière” à la jointure des XVIIIème et XIXème siècle, du fait de trois acteurs et de leurs révolutions : Washington, Londres et Paris.

    Lire cet article
  • Socialisme “Vert” Made In USSA   07/01/2018

    • La rentrée parlementaire du 3 janvier à Washington D.C., avec le Congrès issu des élections de novembre 2018, a été tonitruante. • Toute l’attention se portait sur la Chambre des Représentants, où les démocrates ont emporté la majorité, disposant ainsi d’un outil de grande force pour attaquer Trump. • La Speaker nouvelle et honorable, Nancy Pelosi (78 ans), a prononcé un discours conciliant (vis-à-vis de Trump), préparé d’avance, mais a été contrainte, durant la journée, de proférer deux menaces, – une menace de mise en accusation et la promesse que Trump n’aurait pas un dollar pour son “mur” entre USA et Mexique... • “Contrainte”, parce qu’elle cédait ainsi à la pression des activistes démocrates. • Le projet en vogue, c’est le Green New Deal, qui pourrait bien être le programme du prochain candidat démocrate à la présidentielle : un projet incontestablement de type socialiste ! • Les démocrates extrémistes, ou néo-démocrates, sont en train de s’installer en position maîtresse au sein du parti, et en face d’eux les populistes vont se radicaliser.• Qui réalise précisément ce que pourrait être le destin des USA ?

    Lire cet article
  • Le Pentagone contemple Avangard   31/12/2018

    • Le monstre, Moby Dick, le Pentagone a enfin pondu un rapport où il signale qu’il a un problème avec l’avancée des Russes et des Chinois dans le domaine de l’hypersonique. • Ils se sont donc aperçus de quelque chose...• Alors que Poutine assiste au tir d’essai le plus complet et réussi de l’engin planant hypersonique Avangard, la plus absolue des armes absolues que sont les hypersoniques, et qu’il se confirme qu’Avangard entrera en service dans les prochains mois, en 2019, ce rapport du Pentagone indique que l’on peut attendre les premiers engins hypersoniques offensifs US vers 2025. • Si tout marche bien, certes, car l’on sait que l’une des spécialités du Pentagone est de tenir tellement bien ses délais qu’il les multiplie et les allonge pour les faire durer comme à plaisir. • Plus que jamais assuré de son exceptionnalité et de sa supériorité, le Pentagone observe la mise en place d’une situation de supériorité stratégique des Russes et des Chinois. • Il paraît, selon Die Welt, qu’il est “pris de panique”, alors c’est une douce panique et le Pentagone nous assure qu'il reste le meilleur.

    Lire cet article
  • La guerre est déclarée (suite)   24/12/2018

    • ... C’est-à-dire, la guerre entre Trump et Washington D.C., dit “D.C.-la-folle”. • La dernière de Trump, l’abomination humanitaire du retrait des forces US de Syrie, et par conséquent l’arrêt des bombardements “par erreur” des civils divers et autres, cela suivi de la démission du secrétaire à la défense Mattis, ont déclenché une explosion nucléaire outre-Atlantique. • Le départ de Mattis, surtout, marque les esprits et blesse les sensibilité : ce général des Marines qui s’était sacrifié pour éduquer Trump et que Trump a traité d’une façon inacceptable est élevé au rang des Saints & Martyrs de l’américanisme. • L’attaque anti-Trump est violente, et la riposte de Trump, qui demande à Mattis de partir 1erjanvier 2019 et non le 28 février, tout aussi forte par ce qu’elle suppose de vindicte et de soupçon de la part du président. • Une fois de plus la guerre est déclarée, la tête de Trump mise à prix, et Trump renforcé dans sa volonté de rassembler son électorat contre l’establishment. • Le résultat devrait être logiquement un renouvellement de dynamisme pour l’impuissance, la paralysie et le désordre à “D.C.-la-folle”.

    Lire cet article
  • Gouverner par la narrative du complot   13/12/2018

    • Il s’agit ici de considérer à la fois le cas Macron, à la fois celui de la plupart des dirigeants-Système, et alors Macron doit être considéré comme un exemple en pointe à cause de sa personnalité, des caractères de la situation française et des événements qu’il rencontre avec la crise très imprévue des Gilets-Jaunes. • La thèse générale, exposée ici par Catlin Johnstone, est que ces dirigeants et ceux qui les soutiennent font le plus grand usage de ce qu’on a coutume de désigner comme “la théorie du complot”, qu’on reproche tant aux dissidents du Système. • Macron est particulièrement désigné pour ce “sport” dans la mesure où il est dans le cas remarquable d’être entièrement construit sur la communication, un “président-communication”dont Arnaud Benedetti a défini la condition par une expression analogique et même éponyme du Coup d’État permanent de François Mitterrand : Macron est un Coup de com’ permanent. • Le cas est certes examiné à travers la crise des GJ, mais il vaut pour la forme de gouvernement imposé par le Système, donc élément de la crise du Système.

    Lire cet article
  • En attendant mai 2019   09/12/2018

    • Les Actes se poursuivent et se ressemblent variablement, selon les dispositifs policiers et les scénarios proposés par le ministère de l’Intérieur. • Cette fois (Acte IV, 8 décembre), on a échappé, selon la presseSystème étrangère et citée par Le Mondeà un “second Armageddon”, puisqu’il semble qu’il y en eut un premier, et donc le seul jusqu’ici, le 1er décembre. • La dialectique se fait de plus en plus sophistique, au point que l’on croirait, cette fois, que parce que Paris n’a pas brulé la politique-Macron à peine aménagée est la meilleure possible. • Laissons la France avec ses étranges perspectives de désordre mêlé de confusion et intéressons-nous au sort futur, hors des prévisions hexagonales, de ce mouvement qui figure vraiment comme la dernière production du génie français : car les Gilets-jeunes doivent devenir l’emblème du populisme de tous bords partant à l’assaut du Parlement européen, en mai 2019. • Les Gilets-jaunes ont reçu leur consécration en étant cités en exemple, selon des démarches contrastées, par deux des plus grands noms du populisme globalisé : Trump et Salvini. 

    Lire cet article
  • Le monde découvre le “Printemps Français”   05/12/2018

    • Il faut commencer à évaluer et mesurer les effets de la crise française des Gilets-jaune hors de la France, et notamment au cœur du tourbillon crisique qui caractérise la Grande Crise d’Effondrement du Système. • Aujourd’hui, c’est un temps d’une nouvelle crise profonde, et c’est dans ce temps nouveau que l’on découvre l’importance nouvelle, et fondamentale, de la France. • C’est depuis la journée de samedi, avec ses violences parisiennes, que l’intérêt pour la crise française est devenu considérable, notamment jusqu’à supplanter largement toutes les autres crises européennes : ainsi la France retrouve-t-elle son rôle dirigeant en Europe, au travers d’un événement qui doit être jugé objectivement comme antiSystème. • Le rôle de la communication pour parvenir à ce résultat est essentiel bien sûr, mais aussi le rôle du symbolisme : les images montrant l’Arc de Triomphe, monument mondialement connu comme français et au cœur de Paris, ont fait beaucoup pour élever cette crise au premier rang du tourbillon crisique. • L’événement français des Gilets-jaunes secoue désormais le monde.

    Lire cet article
  • MbS est-il un pestiféré ?   28/11/2018

    • Au G-20, il y aura du sport, c’est promis... • La première chose que l’on surveillera, c’est le nombre de mains que Mohamed ben Salman (MbS pour les amis s’il en reste) serrera à cette réunion. • L’on vient d’apprendre que, sur le carnet de rendez-vous de Trump au G-20, on trouve le nom de Poutine bien entendu, mais pas celui de MbS. • “Le président est surbooké”, grommelle Bolton pour expliquer l’absence de rencontre en tête-à-tête avec MbS : certes, si au dernier moment on trouve un petit quart d’heure pour le caser mais rien pour l’instant... • Décidément, la bonne réputation et le prurit du droitdel’hommisme se dressent devant MbS comme un rempart infranchissable : son séjour en Tunisie se fait dans des conditions délicates et l’on apprend que la justice argentine étudie la possibilité de l’inculper pour “crimes de guerre” (dans la tuerie que MbS entretient depuis quatre ans au Yémen). • Aujourd’hui où le Système est en crise et où chacun voit chez lui les conséquences crisiques de cette Crise Générale, la solidarité entre les dirigeants-Système n’existe plus guère : l’“individualisme-crisique” règne

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Trump et l’OTAN : retrait et surtout démence...   17/01/2019

    • Relance de la machinerie Russiagate à propos de certaines choses qu’aurait dites Trump au moment du sommet de l’OTAN de juillet 2018, et d’ailleurs en général : son avis selon lequel les USA devraient quitter l’OTAN. • Aussitôt, l’incendie gronde dans les psychologies à “D.C.-la-folle” ! • Certains jugent qu’une procédure de destitution devrait être envisagée si vraiment Trump a cette sorte d’idées, procédure notamment au nom du 25èmeamendement. • Car, pour ces psychologie en feu, penser à quitter l’OTAN c’est faire preuve de démence.

    Lire cet article
  • Les GJ face à l’UE   14/01/2019

    • Dans la suite de l’“Acte-9” des “samedis des GJ”, qui installe structurellement une nouvelle situation crisique en France, apparaissent les premières perspectives de la campagne des élections européennes. • Les questions qui surgissent concernent aussi bien les capacités d’internationalisation du mouvement GJ et associés que la possibilité de dégager une nouvelle tactique pour les divers mouvements populistes-souverainistes des pays de l’UE. • Cuisine électorale mais aussi possibilité de développement d’un “entrisme” anti-UE au cœur de l’UE.

    Lire cet article
  • Salvini, les Polonais et l'euroscepticisme   11/01/2019

    • Salvini a été voir les Polonais pour leur proposer un “pacte européen” pour les élections de mai prochain, avec la proposition historique d’un “axe Pologne-Italie” à la place de l’“axe franco-allemand”. • Accueil favorable des Polonais. • Le but de Salvini, c’est un grand parti européen souverainiste-populiste qui prenne une place considérable au Parlement européen et mette en cause la prépondérance des globalistes. • Pour lui, les “eurosceptiques” ce sont les globalistes, les dirigeants type Macron-Merkel qui affaiblissent l’Europe.

    Lire cet article
  • Bolton, “voyou” en balade   09/01/2019

    • Tout le monde voit désormais dans le voyage de la Dream Team Bolton-Pompeo un “coup d’État doux” contre Trump et sa volonté de se désengager de Syrie. • Sauf que le “Coup” s’est cassé les dents sur l’intransigeance d’Erdogan et que Bolton a été humilié, tandis que Pompeo était occupé ailleurs. • Désormais, Iraniens, Russes et Turcs proposent aux USA de les aider à désengager leurs troupes... sans rire. • Les ennemis de Trump dans son gouvernement semblent encore plus bordéliques que lui. • Attendons le prochain épisode de ce feuilleton “soft”.

    Lire cet article
  • L’Italie, base-arrière des GJ ?   08/01/2019

    • Les Italiens se manifestent... • Les deux vice-Premiers ministres du gouvernement, représentant les deux partis de la coalition, se sont exprimés à propos des GJ révoltés en France. • Salvini et Di Maio leur apportent un soutien complet. • Di Maio, des 5 Etoiles proposent aux GJ l’infrastructure et la plateforme internet de son parti, qui a beaucoup d’expérience en matière de mouvements populaires “horizontaux”. • Intervention inédite, dans sa forme et dans les circonstances. • L’Italie peut-elle jouer un rôle dans cette sorte de guerre civile française ?

    Lire cet article
  • Le Système et l’enjeu populiste   05/01/2019

    • Salvini va en Pologne le 9 janviers pour voir si le PiS traditionnaliste-conservateur, mais aussi populiste, veut et peut entrer dans l’alliance européenne que l’Italien entend former pour constituer un grand courant populiste européen avant les élections de mai prochain. • Cette rencontre permettra d’apprécier dans quelle mesure le populisme, qui est en train d’atteindre sa maturité, peut se débarrasser d’orientations nationales différentes pour former un front commun conceptuel. • La dynamique populiste doit se trouver une politique commune.

    Lire cet article
  • Front Nationaliste & Chrétien versus globalisation ?   03/01/2019

    •  Le président brésilien Bolsonaro arrive au pouvoir avec un document  composé par son ministre des affaires étrangères, proposant un “Front international nationaliste et chrétien”. • Pour le Système et pour la doxa néolibérale, c’est hérésie pure. • Le document peut être jugé “farfelu” par les proximités et les “alliances” qu’il propose, mais l’intérêt n’est certainement pas de le juger ni de juger Bolsonaro comme la presseSystème va s’empresser de faire. • L’intérêt est qu’un tel documentait été conçu, avec les références qu’il choisit.

    Lire cet article
  • Trump & la cabale des généraux   01/01/2018

    • Il n’y a plus de généraux autour de Trump : tous partis, démissionnaires (Mattis et Kelly, hier). • Ces généraux et d’autres ont des paroles ambigües pour leur commandant-en-chef à tous, où l’on distingue, sans la moindre ambiguïté pour le coup, un parfum d’encouragement à l’insubordination ou à l’insurrection si l’opportunité s’en présentait. • Climat singulier à “D.C.-la-folle”, mais sans véritable surprise, qui place les militaires au premier rang d’une opposition au président Trump, qui a déjà réalisé plusieurs coups d’État en imagination et en tweets.

    Lire cet article
  • Trump et la Syrie : on a gagné, on rentre !   20/12/2018

    • Énorme effet d’annonce et de surprise, alors que tous les officiels ânonnaient depuis des semaines que les USA étaient en Syrie pour y rester indéfiniment. • Au contraire, Trump annonce un retrait de toutes les forces US de Syrie, aussi rapide que possible. • “Nous avons gagné”, proclame Trump en annonçant pour la nième fois la destruction de Daesh, “donc nous rentrons vite fait”. • Le président reviendra-t-il sur sa décision, comme il l’a fait déjà une fois ? Cette fois, l’affaire du désengagement semble très sérieusement engagée et tout le monde y croit.

    Lire cet article
  • La terrible vindicte du Sénat contre MbS   14/12/2018

    • Le Sénat des États-Unis a posé hier l’acte extraordinairede deux votes qui (1) demande l’arrêt de l’engagement US au Vietnam et (2) accuse et condamne à la fois Mohamed ben Slimane comme inspirateur de l’assassinat du journaliste Khashoggi. • C’est un événement puisque, pour la première fois depuis son vote en 1973, la loi sur la limitation des pouvoirs de guerre du président est appliquée. • Pourquoi le Congrès a-t-il posé un tel actes aux conséquences potentielles considérables ? • Fin de “l’ère McCain” au profit du désordre ami des dieux...

    Lire cet article
  • Tu-160 si proches de la Floride   13/12/2018

    • Les deux Tu-160 qui se trouvent depuis mardi au Venezuela pour “une visite d’amitié, rien-de-plus”, ont (tout de même) effectué des manœuvres au-dessus de la Mer des Caraïbes, durant un vol de dix heures (près de 10 000 kilomètres en ronds divers). • La présence des deux bombardiers russesprovoquent quelques réactions hystériques aux USA. • Les Russes gardent la pédale très-douce, les Vénézuéliens sont mi-figue mi-raisin. • On ne s’y trompera pas : c’est un exercice de projection de force et d’avertissement stratégique aux USA.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur une panique allemande   27/12/2018

    • Le ministre allemand des affaires étrangères Heiko Maas a fait une intervention remarquable mais assez peu remarquée, comme c’est la coutume dans notre époque... • Quelques phrases courtes pour faire comprendre qu’il n’est pas question que les USA déploient des missiles nucléaire à portée intermédiaire en Allemagne, – et même en Europe ?– si et lorsqu’ils auront quitté le traité FNI. • C’est un point très intéressant, et c’est même le point de fusion de cette affaire qui est d’ores et déjà une crise dont l’axe principal touche moins la situation de la Russie que les relations transatlantiques, et particulièrement entre l’Allemagne et les USA. • C’est une situation à front renversé. • C’est l’Allemagne qui, en 1977, avait sonné l’alarme du déploiement des SS-20 et demandé aux USA d’installer leurs propres missiles, tout cela conduisant au traité FNI qui installa une stabilité en Europe garantie par les USA. • A côté de son rôle symbolique de la fin de la Guerre froide, le traité légitimait la domination US sur l’Europe. • C’est ce cadre précieux et unique que les fous de “D.C.-la-folle” sont en train de briser.

    Lire cet article
  • Notes sur complots & chaos   21/12/2018

    • Le tweet de Trump annonçant qu’il ordonne le départ des forces US de Syrie a été comme un formidable coup de pied dans une fourmilière. • Plus que jamais, notre idée est que cette intervention ne peut être réduite au seul théâtre syrien, qu’elle prend toute son ampleur lorsqu’elle est accolée aux crises intérieures du Système, dans ce cas les USA bien entendu parce qu'ils connaissent la crise la plus grave. • Ainsi, la démission du secrétaire à la défense Jim Marris, glorieux général du Corps des Marines dont le Système espérait qu’il serait l’un de ceux qui “guideraient” Trump, est une nouvelle bien aussi importante que la décision de Trump, et découlant directement de cette décision. • En d’autres termes, la décision de Trump ne peut être isolée à la seule crise qu’elle prétend traiter, elle fait partie d’un tout, du “tourbillon crisique” qui secoue “D.C.-la-folle” en tous sens. • On suivra donc cette phase crisique en Syrie même bien sûr, mais aussi et surtout à Washington, où se profile un affrontement entre le Pentagone et un président qui continue à craindre une déstabilisation grave.

    Lire cet article
  • Notes sur un durcissement russe en Syrie    17/12/2018

    • On expose ici ce qui serait les nouvelles “règles du jeu” décidées par la Russie par rapport aux incursions israéliennes, d’après un article de E.J. Magnier. • Cette interprétation signale que les Russes ont considérablement durci leur position après la destruction de leur Il-20 et d’autres évènements confirmant ce que les Russes considèrent comme une attitudeisraélienne inacceptable et l’ont signifié, quasi-officiellement, sans la moindre ambiguïté aux Israéliens. • Du côté israéliens, on sent la même tension, ce qui tend à confirmer l’analyse de Magnier, détaillant dans son texte (en fin d’analyse) ces nouvelles “règles du jeu” à la russe, – la roulette russe proposée à l’adversaire... • Le déplacement vers l’Ouest de forces russes de défense de sites iraniens devrait fortement compliquer les opérations aériennes des USA, voire impliquer directement les USA. • Des éléments extérieurs (retrait US du traité FNI) interviennent et, avec eux, notre sentiment que les Russes ne reculeraient éventuellement pas devant un affrontement avec les USA, – si même ils ne le provoqueraient... 

    Lire cet article
  • Notes sur “la guerre inévitable ?”   07/12/2018

    • Diverses déclarations du côté US, surtout de la part du secrétaire d’État Pompeo qui mène la charge neocon à l’intérieur de l’administration Trump, font ressurgir la possibilité d’un affrontement en Europe, notamment avec la liquidation du traité FNI. • Pourtant, Trump tweete qu’il faudrait freiner la course aux armements, mais Trump a-t-il la capacité d’imposer sa politique, s’il a une politique dans ce domaine ? Non évidemment, à cause de son entourage (“Mon mari est entouré d’ennemis”, dit Melania Trump). • C’est-à-dire que l’Europe devrait voir arriver une période particulièrement dangereuse pour elle, alors qu’elle est secouée par diverses crises et des divisions profondes. • La dernière venue dans ce tourbillon crisique : la France et ses Gilets-jaunes... • Avec ce paradoxe : si la crise affaiblit considérablement Macron, n’est-ce pas un bien pour un mal, si Macron décide, pour sauver sa couronne, de développer une politique plus nationale et plus souveraine, équilibrant son extrême faiblesse interne par une affirmation extérieure qui plairait même à ses adversaires ? • Étudions l’hypothèse...

    Lire cet article
  • Notes sur les marionnettes du G-20   01/12/2018

    • Le G-20 est devenu un théâtre d’ombres, de non-dits et de mondanités sélectives, un théâtre où les ombres se font marionnettes manœuvrières et où une poignée de mains chaleureuse où un regard qui évite celui qu’on croise sans le saluer compte bien plus qu’un débat sur la crise du monde. • Il est vrai qu’il y a beau temps que les “marionnettes manœuvrières” ont compris qu’elles ne peuvent rien contre le désordre du monde et se sont repliées sur la communication à la petite semaine et le “body language” qui permet de faire l’économie d’une déclaration argumentée. • Quoi qu’il en soit, nul ne s’étonnera d’apprendre que Trump fut la vedette “négative” de cette séquence, et Poutine et MbS les comparses rigolards ou méprisants de cette mise en scène. • Cela n’est ni juger, encore moins condamner l’un ou l’autre, mais constater combien ce G-20 a parfaitement représenté les simulacres et les narrative qui tiennent lieu aujourd’hui de “relations internationales”. • Ah si, tout de même, le G-20 nous a révélé indirectement que Trump et son establishment peuvent être d’accord sur une chose...

    Lire cet article
  • Notes sur le simulacre mis à nu par le bouffe   14/11/2018

    • ...Autrement dit : la querelle-bouffe transatlantique entre Trump et Macron a mis à nu le simulacre transatlantique. • C’est de cette façon qu’aujourd’hui l’on peut procéder à la recherche d’une vérité-de-situation puisque la réalité, contrairement à ce que croient certains, n’existe plus, littéralement pulvérisée. • Il est complètement inutile de tenter de juger diplomatiquement, stratégiquement, politiquement, etc., la valeur et le poids des diverses algarades qui ont marqué le week-end parisien de la commémoration du centenaire de l’armistice de 1918. • Tout juste pourrait-on sortir de tout cela quelques réflexions sur les psychologies ainsi mises à nu, elles aussi. • Non, ce qui importe, c’est ce que l’événement, qui s’est formé tout seul, par le biais des maladresses et des erreurs des uns et des autres, a montré crument la situation existant entre les USA et l’Europe, la vérité-de-situation de l’alliance transatlantique, entre soumission, cynisme, mensonges, indignité, etc. • Inutile de s’acharner sur l’un ou l’autre, de chercher un vainqueur ou un vaincu, ce qui importe est ce que l’événement et le Temps venu d’une vérité nous ont montré à voir.

    Lire cet article
  • Notes sur un Euromissiles de plus   23/10/2018

    • Trump l’a annoncé ce week-end : les USA envisagent de façon extrêmement sérieuse de sortir très rapidement du traité FNI (Force Nucléaires Intermédiaires de théâtre) de 1987, entre les USA et l’URSS d’alors (re)devenue Russie. • C’est la (seconde) résurrection d’une crise vieille de quarante ans : la crise des Euromissiles (1977-1983), qui a connu une relance en 2006-2008 et qui entre donc aujourd’hui dans son troisième épisode (Euromissiles-III). • L’argument US, c’est la dénonciation de violation du traité par les Russes, à propos desquelles on n’a vu aucune preuve... Mais puisqu’ils le disent...• Si ce retrait se fait, il mettra fin à un traité unique en son genre, qui est l’une des poutres-maîtresse de l’arrangement objectivement assez apaisé par rapport aux risques de la fin de la Guerre froide. • Mais les USA prennent un gros risque, justement, s’ils liquident le traité : ils liquident l’acte légitimant leur présence centrale en Europe, pour le maintien d’une sécurité dont ils sont le verrou principal. • Pour tout dire et faire court, on dira platement que cette sorte de nuance n’intéresse ni Trump, ni Bolton.

    Lire cet article
  • Notes sur une danse des sables   15/10/2018

    • Le 2 octobre disparaissait un homme, faisant partie de la vaste constellation des milliers de princes des Saoud mais qui avait affirmé une certaine indépendance vis-à-vis du pouvoir en place et s’était exilé chez l’ami américaniste. • Jamal Khashoggi entrait dans le consulat d’Arabie à Istanboul ce 2 octobre et, semble-t-il (selon les sources), n’en ressortit pas sinon, semble-t-il (selon les sources) en morceaux découpés et rangés dans des valises portées par le groupe de tueurs chargés de cette très basse besogne. • Soudain éclatent, à propos de cette affaire Khashoggi, des tensions extrêmement vives entre Ryad (le jeune Prince MbS) et “D.C.-la-folle” (The-Donald). • On en est aux menaces de très graves sanctions et de ripostes catastrophiques, tandis qu’un Congrès chauffé à blanc réclame la vérité et la punition des coupables, et qu’Israël conseille discrètement à tous de se calmer, pétrifié à l’idée que l’axe Trump-MbS pourrait se défaire. • Jamais, au moins depuis 9/11, les relations USA-Arabie n’ont été si mauvaises, brusquement, brutalement, comme s’il y avait eu un nouveau 9/11...

    Lire cet article
  • Notes sur la possibilité d'une frappe   04/10/2018

    • Une déclaration de “Mamie”, – Kay Bailey Hutchison, 75 ans et ambassadrice des USA à l’OTAN, – a enflammé les commentaires, surtout du côté russe. •  “Mamie” a un peu nuancé ses propos sur un tweet qui a suivi mais on a surtout retenu l’intention initiale. • L’ambassadrice des USA à l’OTAN avait évoqué, dans une phrase et une expression lapidaires, la possibilité d’“éliminer” des missiles russes en Russie, selon l’argument (et nullement la preuve, bien entendu) qu’ils contreviendraient au traité INF. • On interprète donc cette sorte de déclaration comme “une première depuis la Guerre froide”, et qui même n’aurait jamais été faite aussi précisément durant la Guerre froide. • Une explication est qu’il s’agit de faire peur aux pays de l'OTAN et de vendre de la camelote US (la quincaillerie, les armements US). • Du côté russe, au contraire, la chose est prise très au sérieux, comme représentative des tendances bellicistes folles de la direction US : « Dans les conditions actuelles, dit un expert, les représentants américains se conduisent d'une telle manière que les autres n'ont pas besoin d'être paranoïaques... »

    Lire cet article
  • Notes sur l’“arrogance israélienne” et conséquences   26/09/2018

    • Les premières livraisons des nouveaux matériels de défense antiaérienne (S-300) et de guerre électronique russes arrivent en Syrie. • Après une réaction, très mesurée (Poutine), une enquête très détaillée (ministère russe de la défense, la décision a été prise et elle est promptement exécutée. • Cette analyse est accompagnée d’un texte de Elijah J. Magnier qui nous éclaire sur un point : en Syrie depuis 2015, et mise à part la lutte contre le terrorisme qui semble-t-il devrait faire l’unanimité, Poutine (la Russie) était beaucoup plus un “arbitre” qu’un allié de la Syrie. • En agissant comme ils l’ont fait, en ergotant comme ils l’ont fait, – chaque fois “avec arrogance”, – les Israéliens ont beaucoup perdu, et sans doute commencent-ils à s’en rendre compte. • Certains parmi eux craignent moins les S-300 que le matériel de guerre électronique que les Russes commencent à déployer, qui leur assure une maîtrise de l’espace aérien par simple aveuglement des communications de l’adversaire, une “no-fly-zone” par incapacité encore plus que par interdiction. • L’épisode fait tomber quelques masques...

    Lire cet article
  • Notes sur un “bourbier de communication”   17/09/2018

    • L’offensive russo-syrienne contre la région d’Iblid, dernier bastion des groupes terroristes islamistes est ralentie sinon (temporairement ?) détournée de son but initial. • Sur le terrain, c’est une action de renforcement des forces turques qui a modifié la situation et suscité ces changements tactiques, mais c’est surtout, dans le chef des Russes, les avertissements US qui ont suscité la décision stratégique de se donner un peu de temps... • Elijah J. Magnier décrit dans un texte du 14 septembre que l’on trouve à la fin de ces Notes d’analyse la situation actuelle avec les divers mouvements des différents acteurs. • La situation très tendue de ces dernières semaines a laissé place à une confusion d’un type bien connue sur le terrain, activée par une communication contradictoire et diverse et un Erdogan prompt au volte-face. • Mais Poutine et les Russes ne pourront pas éviter le temps de la décision, en Syrie et ailleurs, dans tous les points de tension avec les USA et notamment avec les sanctions extrêmement dures que les USA veulent appliquer. • Ce sera le rendez-vous de novembre.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Déstructuration en vogue   16/01/2019

    • Articles du 16 janvier 2019. • Les événements français, principalement, alimentent des prospectives audacieuses, l’une des plus favorisées étant la désintégration de l’Allemagne. • Contributions : dde.org et Charles Hugh Smith.

    Lire cet article
  • Le “Grand Débat” est orphelin    15/01/2019

    • Articles du 15 janvier 2019. • A propos de “Lettre aux Français” du président Macron et, par conséquent, à propos du “Grand Débat” qui nous attend pour les trois mois qui viennent. • Le thème choisi ici est la condition orphelinede ce “Grand Débat” en effet. • De très nombreuses question sont abordées par le président dans son très long courrier un peu fastidieux, mais il oublie complètement le père de toutes les réponses possibles : l’UE, dont nous dépendons tous. • Contributions : dedefensa.org et Coralie Delaume avec Etienne Campion (interview).

    Lire cet article
  • Entre le Mur et le Rubicon   12/01/2019

    • Articles du 12 janvier 2019. • Sur la crise en cours entre Trump et le Congrès (les démocrates du Congrès), le shutdown du gouvernement et les menaces de Trump de recourir à l’état d’urgence pour financer le Mur qu’il veut déployer à la frontière des USA et du Mexique. • Pour les uns, c’est un moyen,d’installer une dictature par le biais d’un recours permanent à l’état d’urgence, pour les autres c’est mettre en évidence le danger ontologique que fait courir la flux migratoire du Sud aux USA. • Contributions de dedefensa.org et de WSWS.org.

    Lire cet article
  • Récits révolutionnaires   09/01/2019

    • Articles du 9 janvier 2019. • Deux appréciations de la situation française après la rentrée tonitruante des GJ, les divers incidents et le délire communicationniste. • Contributions : dde.org, Arnaud Benedetti, Karine Bechet-Golovko.

    Lire cet article
  • Syrie, point final de l’Empire ?   02/01/2019

    • Articles du 2 janvier 2019. • Développement et appréciation critique de la thèse selon laquelle la “bataille de Syrie” est terminée à l’avantage de l’axe Syrie-Russie-Iran et que cette victoire représente un coup d’arrêt décisif à l’expansion de l’Empire. • Selon cette thèse, Trump a reconnu cette issue et pris la décision nécessaire. • Les prochaines étapes du reflux : l’Afghanistan et l’Ukraine. • L’inconnue principale concerne la capacité de Trump de poursuivre son action face à l’opposition de l’establishment. • Contribution de dedefensa.org et Tom Luongo.

    Lire cet article
  • S-300 : la tactique confirme la communication   29/12/2018

    • Articles du 29 décembre 2018. • Quelques nouvelles venues de Syrie après la décision de retrait des USA. • Parmi plusieurs points intéressants, dont la nouvelle “alliance” entre Assad et les Kurdes, celui qui concerne la récente attaque israélienne contre la Syrie. • La “tactique” employée par les Israéliens rejoint celle qui conduisit à la destruction par erreur d’un Il-20 russe. • Cette nouvelle “tactique” confirme la crainte israélienne des capacités anti-aérienne syrienne renforcée par les Russes. • Contributions : dedefensa.orget Sputnik-News.

    Lire cet article
  • Complications de l’Orient compliqué   26/12/2018

    • Articles du 26 décembre 2018. • Le retrait des forces US de Syrie, qui pourrait se faire rapidement, introduit une situation nouvelle où désordre et tensions nouvelles ont leur place. • Abandonnés par les USA,les Kurdes se tournent vers les Syriens d’Assad. • La question principal est celle de savoir ce que va faire Erdogan, entre une attaque directe et une négociation avec les Russes et les Syriens pour arriver à un arrangement. • Possibilité aussi d’une présence US continuée avec des mercenaires privés. • Contributions : dedefensa.orget Elijah J. Magnier.

    Lire cet article
  • Endless War Normalized, Everyone Crazy   23/12/2018

    • Article du 23 décembre 2018. • Sur la folie et l'hystérie qui ont touché les élitesSystème, notamment progreessistes, de “D.C.-la-folle” après l'annonce de la décision de Trump sur le retrrait US de Syrie. • Contribution : Caitline Johnstone.

    Lire cet article