Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de novembre 2017, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011 (dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2.000 à €3.000 par mois (« ... les montants de €2.000 et €3.000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui très largement les €2.000 et le reste à l’avenant, et nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007 et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de novembre 2017 atteignaient €1.618. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales: pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci.

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
novembre 2017 : 1633 € récoltés

1633 €

Nos dernières parutions

Bloc-Notes

Tusk contre la Pologne, marionnette de Poutine   21/11/2017

• Bataille de tweets entre le président du Conseil de l’UE, le Polonais Tusk, et la Première ministre polonaise Beata Szydlo. • Tusk porte contre l’actuel gouvernement, nationaliste, populiste, etc., la curieuse (pour un nationaliste polonais) accusation de rien moins que d’être “une marionnette de Moscou”. • L'offensive européenne contre l’actuelle direction polonaise est générale, avec l'entrée en piste du Parlement Européen qui veut priver la Pologne de son droit de vote. • Les nationalistes polonais, eux, comptent curieusement sur l’alliance américaniste…

Les carnets de Nicolas Bonnal

Philippe Grasset et la grâce de Verdun   21/11/2017

Nunc patimur longae pacis mala, dit Juvénal. On traduit ? Nous pâtissons des maux d’une longue paix. Il est bon de se replonger alors dans les enfers de Verdun avec Philippe Grasset. Lui serre les auteurs comme Obélix un légionnaire romain pour en extraire la vérité : où est passé Astérix, ou…

Ouverture libre

Le “Brexit allemand”, ou la dissolution accélérée   20/11/2017

• Articles du 20 novembre 2017. • Le week-end nous a réservé une sympathique surprise : la rupture des négociations pour un nouveau gouvernement Merkel et la possibilité-perspective d’une Allemagne emportée dans le “tourbillon crisique”. • Le pouvoir sérieux dans le bloc-BO est devenu une denrée aussi rare que l’eau dans le désert de la modernité-tardive. • “Au suivant”, – l’Allemagne après UK, USA, l’Arabie, etc., – le Système perd tous ses points de stabilité et accélère sa course à l’effondrement. • Contributions : dedefensa.org et RT-français.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Trump (1)
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Les silences de StratCom   20/11/2017

20 novembre 2017 – Je ne cesserai pas, dans tous les cas pour quelques heures ou quelques jours avant qu’une autre stupéfaction ne me submerge, d’éprouver et de tenter de faire partager ma stupéfaction justement devant ce concert de silences du commentateur qui accompagne les frasques des généraux des forces américanistes,…

Bloc-Notes

StratCom (USAF) en état insurrectionnel   19/11/2017

• Les généraux qui contrôlent le nucléaire US se passent le relais pour annoncer qu’ils jugeront sur pièces de la légalité des ordres impératifs de leur commandant-en-chef, et même ensuite, qu’ils en discuteront avec lui. • Le rebelle discutera donc avec son chef légitime de la légitimité de sa rébellion pour arriver à un compromis... • La tragédie-bouffe de l’insubordination annoncée en forme de communication prend des allures vertigineuses au sein des forces armées US. • Un “coup en formation” ou bien un simulacre qui se dévoile comme tel ?

Bloc-Notes

Le F-35 au risque des S-400, maudite Turquie !   18/11/2017

• L’alarme commence à sonner sur le front du Saint-Graal de la technologie la plus avancée, ce qui nourrit l’exceptionnalisme de la Grande République. • Les Turcs ont choisi le S-400 russe, tant pis pour eux ! • Mais la Turquie va recevoir à partir de 2018 des F-35, alias JSF, qui, – horreur ! – vont côtoyer ces maudits S-400 et peut-être se compromettre, technologiquement parlant. • Peut-on imaginer de laisser ces merveilles à portée d’écoute et de piratage de la quincaillerie russe ? • Amorce d’une crise de très-belles dimensions, entre la Turquie et “nous“.

Ouverture libre

G4G, la victoire du “modèle Hezbollah”   18/11/2017

• Article du 18 novembre 2017. • La défaite de Daesh doit beaucoup à l'action du Hezbollah en Syrie, symbolisant la supériorité du “modèle Hezbollah” dans la G4G. • Contribution: William S. Lind (traduction d'Alexis Toulet).   

Les carnets de Nicolas Bonnal

Shamir et le néocapitalisme qui détruit la Palestine   17/11/2017

C’est le dernier texte d’Israël Shamir, et il n’a pas plu aux lecteurs-commentateurs d’Unz.com. Je les comprends, car ce texte précis et implacable souligne un fait incontournable : la mondialisation capitaliste bouffe tout et fait de nous des porcs, pour parler comme le regretté mathématicien et polémiste Gilles Chatelet. Le supporter…

Faits et commentaires

Nucléaire : l’impasse Trump   17/11/2017

• Il y a plusieurs semaines s’est ouvert à Wahington D.C. devenue “D.C.-la-folle” un débat constitutionnel extraordinaire, initié notamment par quelques sénateurs : faut-il laisser au président Trump (c’est-à-dire au président des USA en général) le pouvoir de déclencher un tir d’armes nucléaires ? • Les sénateurs de la commission des relations internationales ont tenu une audition sur cette question lundi dernier. • Ils ont entendu un général qui a commandé les forces stratégiques nucléaires US leur dire qu’il avait été prêt pendant son commandement à refuser un ordre présidentiel de tir s’il avait jugé de lui-même avec ses conseillers juridiques l’ordre “illégal”. • Le débat engagé est à la fois dangereux et surréaliste, comme l’amorce d’un paroxysme de plus, de plus en plus fort, de la crise du pouvoir de l’américanisme. • Ce débat est dangereux parce qu’il met à nu l’extraordinaire confusion qui règne concernant l’autorité sur l’emploi du nucléaire. • Ce débat est surréaliste parce qu’il fait de facto du pouvoir politique suprême un objet de contestation ouvert à toutes les surenchères. • Dans les deux cas, le processus de déstructuration-dissolution se poursuit.

Ouverture libre

L’“horreur juridique” du Russiagate   16/11/2017

• Articles du 16 novembre 2017. • L’enquête lancée contre Trump pour sa “complicité” avec les Russes a accouché des premières inculpations : une “horreur juridique”. • Contributions : Eric Zuesse, avec Le Sakerfrancophone et dde.org .

Analyse

Notes sur le “tourbillon crisique” (Glossaire.dde)   16/11/2017

• Nous présentons, sous forme synthétique le Glossaire.dde consacré au “tourbillon crisique”. • Ce concept s’impose comme un concept opérationnel fondamental de la Grande Crise d’Effondrement du Système (GCES), selon les circonstances présentes d’accumulation et d’accélération des crises. • Notre hypothèse est qu’il est sans doute le mouvement crisique ultime conduisant et réalisant opérationnellement cette Grande Crise à son terme ultime (l’effondrement du Système). • Le “tourbillon crisique” permet à toutes les crises qui composent et accélèrent la Grande Crise d’être “stockées” sans qu’aucune ne se termine, ainsi poursuivant le processus d’effondrement, en même temps qu’il constitue la dynamique idéale où le Temps se contracte et l’Histoire s’accélère. • On trouve dans ce sujet différents aspects et caractères du “tourbillon crisique” constituant une parfaite représentation de la Grande Crise, dans sa conception, dans son orientation, dans sa dynamique ; dans ce que, d’autre part, il embrasse et intègre le Système dans son entièreté. • Le concept de “tourbillon crisique” autorise l’hypothèse qu’il s’agit d’une impulsion peut-être finale dans le processus d’effondrement du Système.

Bloc-Notes

Mattis, “perdu dans ses rêveries” et en Syrie   15/11/2017

• Des déclarations du secrétaire à la défense Mattis, homme d'expérience partout salué comme d’une intense sagesse, ont semé le désarroi dans quelques esprits attentifs. • Mattis annonce que les troupes US resteront en Syrie, après l’écrasante défaite de Daesh, pour empêcher une renaissance de Daesh. • Depuis cinq ans, l’on ne cesse de répéter qu’il n’y a pas et qu’il n’y aura pas de troupes US en Syrie et désormais l’on sait (!), BBC oblige (!), que les troupes US qui passent leur temps à écraser Daesh, passent le reste de leur temps à sauver Daesh...

Ouverture libre

Négociations Brexit et gros sous   15/11/2017

• Article du 15 novembre 2017. • Où en est la négociation sur le Brexit? Quelles sont les possibilités et les sortes d'accord pour réaliser cette opération sans précédent ? Imbroglio et négociation épique. • Contribution d'Alexis Toumet.

Les carnets de Nicolas Bonnal

La Russie demeure le soutien naturel des peuples libres    15/11/2017

Cela semble une provocation, mais c’est pourtant la réalité. La haine que suscite la Russie dans les vieilles nations impérialistes et colonialistes comme la France, les USA et l’extravagant Royaume-Uni (lisez Hobson qui parlait de l’inconsistance britannique) ne peut s’expliquer que comme cela. Et la disparition de l’U.R.S.S. a facilité…

Glossaire.dde

Glossaire.dde : le “tourbillon crisique”   14/11/2017

• Le “tourbillon crisique” s’impose, selon notre approche générale et compte tenu des circonstances présentes de la Grande Crise d’Effondrement du Système (GCES), comme un concept opérationnel fondamental. • Il constitue sans doute le mouvement crisique ultime conduisant et réalisant opérationnellement cette Grande Crise à son terme ultime, qui est effectivement l’effondrement du Système. • Pour nous, le “tourbillon crisique” permet à toutes les crises qui composent et accélèrent la Grande Crise d’être “stockées” et même compressées sans qu’aucune ne se termine, ainsi poursuivant le processus d’effondrement, et même temps qu’il constitue la dynamique idéale où le Temps se contracte et l’Histoire s’accélère. • Apparu pour nous en 2013-2015 à partir de phases intermédiaires comme “la chaîne crisique”, le “tourbillon crisique” a eu le temps de s’imposer dans son absence de sens et selon un rythme absolument destructeur de l’efficacité de la surpuissance du Système, fournissant ainsi la dynamique qui transmue cette surpuissance en autodestruction. • On trouvera dans ce sujet l’historique du concept pour notre compte, ses effets sur la psychologie, sa correspondance avec le phénomène antiSystème, la description de ses caractères fondamentaux qui concernent son rôle fixant l’importance du “tourbillon crisique” dans ce qu’il constitue une parfaite représentation de la Grande Crise, dans sa conception, dans son orientation, dans sa dynamique, dans “son sens” même (dans son “absence de sens”) ; dans ce que, d’autre part, il embrasse et intègre le Système dans son entièreté. • Pour nous, le concept de “tourbillon crisique” marque une impulsion peut-être finale (nous l’espérons bien entendu) dans le processus crisique d’effondrement du Système.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Souvenir de Zbig : couardise-Système   14/11/2017

14 novembre 2017 – Quoi qu’on pensait de Zbigniew Brzezinski, et quoique je pouvais en penser moi-même, une chose me semblait incontesrable : c’était un dur, un caractère solide, qui n’avait pas peur de tenir ferme sur les actes et les déclarations les plus controversées qu’il avait faits. Comme on…

Bloc-Notes

Perspectives sexy de la défense européenne   13/11/2017

• On nous parle un peu, beaucoup, sinon passionnément des projets de défense européenne pour se passer du pseudo-soutien de “D.C.-la-folle” et pouvoir dire “l’Europe ! L’Europe !”. • L’Allemagne y serait le partenaire privilégié de la France. • On fait même avion de combat commun (coopération) pour quelque part vers 2030-2035 (on dirait plutôt 2040, hein...). • En attendant, l’Allemagne a besoin de remplacer ses Tornado-ferraille d’ici 2030 et a établi une liste des sélectionné. • L’Europe respire, Macron exulte : le Rafale est absent, le JSF est grand favori...

Ouverture libre

Le temps de la relativisation des puissances   12/11/2017

• Article du 12 novembre 2017. • Il est devenu urgent d'évaluer les puissances militaires comparées (notamment USA et Russie) parce que les USA ont perdu le dogme de leur invincibilité. • Contribution : Saker-US (avec dde.org.)

Bloc-Notes

Sombre Poutine, en attendant 2018   11/11/2017

• A côté du sommet avec Trump (à l'APEP) réduit à une poignée de mains en passant et un communiqué commun vite passé, Poutine nous fait part de graves préoccupations. • Il s’agit des élections présidentielles de 2018. • La question soulevée n’est pas celle que vous attendez (Poutine sera-t-il à nouveau candidat ?) mais celle dont vous devriez vous douter (quelles ingérences ou interférences des USA dans les présidentielles russes ?). • L’époque est idéale, avec les JO d’hiver dans une petite ville de Corée du Sud, sous le regard de Kim...

Ouverture libre

RT devient “agent de l’étranger” aux USA   11/11/2017

• Articles du 11 novembre 2017. • Le réseau russe d’information RT (Russia Today) forcé de s’inscrire aux USA comme “agents de l’étranger”. • Un grand pas en avant pour l’humanité censureuse. • Contribution : WSWS.org (avec dde.org).

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Wall Street avant Wall Street   10/11/2017

10 novembre 2017 – Il y a à peu près trente ans, disons pour être précis trente ans et 20 jours, Wall Street nous offrait la plus belle chute boursière de son histoire. Ce fut le Black Monday du 19 octobre 1987. L’effondrement se faisait simultanément, à quelques jours près,…

Faits & Commentaires

  • Nucléaire : l’impasse Trump   17/11/2017

    • Il y a plusieurs semaines s’est ouvert à Wahington D.C. devenue “D.C.-la-folle” un débat constitutionnel extraordinaire, initié notamment par quelques sénateurs : faut-il laisser au président Trump (c’est-à-dire au président des USA en général) le pouvoir de déclencher un tir d’armes nucléaires ? • Les sénateurs de la commission des relations internationales ont tenu une audition sur cette question lundi dernier. • Ils ont entendu un général qui a commandé les forces stratégiques nucléaires US leur dire qu’il avait été prêt pendant son commandement à refuser un ordre présidentiel de tir s’il avait jugé de lui-même avec ses conseillers juridiques l’ordre “illégal”. • Le débat engagé est à la fois dangereux et surréaliste, comme l’amorce d’un paroxysme de plus, de plus en plus fort, de la crise du pouvoir de l’américanisme. • Ce débat est dangereux parce qu’il met à nu l’extraordinaire confusion qui règne concernant l’autorité sur l’emploi du nucléaire. • Ce débat est surréaliste parce qu’il fait de facto du pouvoir politique suprême un objet de contestation ouvert à toutes les surenchères. • Dans les deux cas, le processus de déstructuration-dissolution se poursuit.

    Lire cet article
  • Peut-on “déclassifier” l’“Indicible”  ?   04/11/2017

    • La “déclassification” par la CIA et le FBI d’un certain nombre de documents jusqu’ici gardés secrets sur l’assassinat de Kennedy en novembre 1963 à Dallas, au Texas, ont fait quelque effet, mais assez peu finalement à côté de la décision de Trump de différer pour six mois (en principe, – il faudra voir) la déclassification de plusieurs centaines d’entre eux. • Trump a cédé aux pressions de la CIA et du FBI. • Un journaliste s’exclame : la plus grande révélation de cette déclassification, c’est que la CIA et le FBI se battent désespérément pour garder secrets des documents spécifiques sur un événement vieux d’un demi-siècle et qui est officiellement tenu pour complètement réglé depuis 1965 et la conclusion du rapport Warren. • L’ancien analyste de la CIA Ray McGovern s’estime ainsi justifié de tous les doutes qu’il entretient vis-à-vis de l’assassinat. • Il cite, comme meilleur document indépendant disponible au coeur d'une immense bibliographie, le livre JFK et l’Indicible de l’historien James Douglass, publié en 2008 aux USA et 2013 en France. • A cette occasion, nous reprenons un texte que nous avions publié pour le 50ème anniversaire de l’assassinat, précisément à propos du livre de Douglass.

    Lire cet article
  • Anatomie de l’effondrement en cours   19/10/2017

    • Ce texte date d’il y a sept ans, le 9 aoput 2010 : si nous le reprenons, c’est parce qu’il présente pour la première fois l’idée détaillée que l’attente et la prospective à propos de la Grande Crise d’Effondrement du Système (GCES) sont inutiles car cette crise a d’ores et déjà commencé. • PhG dans le Journal.dde-crisis de ce jour, 19 àctobre 2017, explique longuement les raisons du choix de rééditer ce texte. • Parmi divers événements d’époque qui n’ont plus d’échos, d’autres ont une surprenante actualité : par exemple cette “tentation”, existant en 2010, d’attaquer l’Iran, se retrouve aujourd’hui en très bonne forme. • D’autre part, PhG explique également combien le lien entre 2010 avec la crise des USA d’alors et la crise des USA d’aujourd’hui depuis 2015 et les présidetielles (“D.C.-la-folle”) est d’une grande force : le texte se place « peu avant le début du “printemps arabe” (décembre 2010), enchaînant sur [les crises Syrie, Ukraine, etc.] tentant de contenir [...] la perception de la progression de la crise de l’effondrement US et du Système. Cette tentative de déflection a pris fin d’une façon sensationnelle [...] par le biais de la crise [...] complètement crise d’effondrement (Trump, USA-2016, “D.C.-la-folle”, etc.). »

    Lire cet article
  • Crises sans fin et tourbillonnantes...   17/10/2017

    • Faut-il faire le décompte et l’analyse des crises, prévoir comment et dans quel sens elles seront conduites à leurs termes ? Futilité tout cela, puisque pour nous il n’y a de terme d’une crise qui ne soit absolument lié au terme de l’effondrement du Système. • Toutes les crises, qui ne cessent de se multiplier, évoluent entre paroxysmes successifs et période de furtivité entre les paroxysmes : elles sont “sans fin” sinon accordées à la fin (l’effondrement) du Système. • S’il le faut, les prévisionnistes annonçent la proximité d’un paroxysme, comme cet auteur allemand, Ernst Wolff, qui annonce « Le tsunami financier » qui nous menace et maintient ainsi, de fausse précision en prévision hypothétique, le feu sous la cendre qui se réalisera un jour ou l’autre en un paroxysme volcanique, financier pour ce cas. • Au plus elles se développent, au plus elles se présentent comme n’ayant pas de fin, au plus elles se révèlent comme n’ayant pas de sens. • Les crises sont emportées dans un “tourbillon crisique” universel qui est l’outil principal d’une résistance au Système, avec comme stratégie l’équation bien connue de la transmutation de la surpuissance du Système en autodestruction.

    Lire cet article
  • Humeurs et fantasmes de guerre   13/10/2017

    • Encore un “coup de chaleur” à Washington qui redevient “D.C.-la-folle”, à propos de divers projets, manigances, manipulations, etc. • Cette fois, une fois de plus, il est question de guerres qui pourraient devenir catastrophiques et nucléaires, contre la Corée Nord mais aussi contre l’Iran. • Il est question de manigances pour faire tomber Trump dont le comportement belliciste extrême effraierait ses conseillers en théorie les plus guerriers, mais ces généraux devenus prudents... • Il est question de la fin de l’empire, mais aussi de démentis furieux... • Il ne cesse de se confirmer que le grand problème que le Deep State affronte à “D.C.-la-folle”, c'est le contrpole et l'orientation du président Trump, qui s'avère être un échec de plus en plus pressant et de plus en plus affolant. • Au reste, le Deep State lui-même ne sait plus comment agir, dans quel sens, etc., devenant lui-même incontrôlable par rapport à sa mission. • Il se confirme que Trump est involontairement et inconsciemment plus que jamais antiSystème. • Son désordre, ses projets fous, ses contradictions, placent le Système devant des perspectives affolantes : même son élimination ne résoudrait rien et aggraverait sans doute la situation

    Lire cet article
  • The-Donald et “la théorie du crétin”   08/10/2017

    • Nixon avait “la théorie du fou”, Trump a “la théorie du crétin”. • ...Ou l’a-t-il vraiment ? Est-ce seulement une théorie qu’il soit un crétin (“moron”), comme président et dans le domaine de la politique étrangère principalement ? Ou bien sommes-nous en plein dans l’application de cette théorie qui n’en est alors plus une dans le sens nixonien ? • Bref, l’on s’essaie à tenter de comprendre, puis d’expliquer les aspects les plus explosifs de la politique étrangère de Trump. • Ce n’est pas une tâche aisée, car si Trump est un crétin il est entouré de fous qui ne savent plus ce qu’ils doivent vouloir (c’est “D.C.-la-folle”). • Le constat que nous faisons, surtout, c’est que dans le cas d’un Trump, personnage extraordinairement réduit, inconsistant, irresponsable, sans la moindre idée suivie, le Deep State lui-même est complètement impuissant. • Contrairement aux situations courantes où le Sapiens n’a plus guère de rôle, un Trump, tout de même sacré Sapiens Sapiens, joue grâce à ses grossièretés et à ses défauts énormes un rôle considérable. • Par bonheur, c’est celui d’un démolisseur (du Système).

    Lire cet article
  • Le paradoxe syrien de Poutine   28/09/2017

    • En deux ans depuis le 30 septembre 2015, les Russes ont développé en Syrie un modèle quasi-parfait d’intervention extérieure : modicité des moyens, politique prudente, intervention opérationnelle décidée et décisive (comme on l’a vu ces derniers jours avec le franchissement de l’Euphrate par les Syriens). • Ils n’avaient vraiment aucune intention de le faire mais le désordre développé par la politiqueSystème en général mise au compte des neocons et l’inculture médiocre des dirigeants-BAO le leur ont imposé en raison d’impératifs stratégiques et d’équilibres généraux. • Premier paradoxe : ainsi Poutine, l’homme prudent, le dirigeant sans doute le plus ennemi du désordre et des interventions extérieures, a-t-il été “forcé” par le désordre de réaliser une opération extérieure avec ses risques, et qui met la Russie au premier rang de la stratégie mondiale. • Paradoxe du paradoxe : ce désordre a été initié jour après jour par les USA, la puissance jusqu’alors dominante qui a ainsi fait le lit de la puissance qui l’a supplantée. • L’effet au niveau de cette région stratégique est considérable : la Russie est devenue la puissance dominante et le “médiateur” que tout le monde dans la région consulte.

    Lire cet article
  • Zapad 2017 : Poutine nous terrorise   15/09/2017

    • L’“exercice stratégique” Zapad 2017 commenceen Biélorussie, avec un mélange de soldats biélorusses et russes. • Les effectifs ne sont pas impressionnants (10.000 soldats en tout) tandis que le thème de l’exercice est une intervention armée en cas de tentative de “révolution de couleur” contre le pouvoir biélorusse, ce qui est une hypothèse à la fois réaliste et absolument pas révolutionnaire si l’on consulte l’histoire récente. • Qu’importe, les commentaires et les réactions dans les cerces BAO/OTAN et dans les “pays du front” (les baltes, la Pologne, l’Ukraine) sont ceux d’une alarme extrême, l’exercice ayant été « le point d’attraction de la prospective occidentale et d’une hystérie démesurée durant les derniers mois », selon l’hebdomadaire Defense News qui n’a pourtant pas l’habitude de sortir des rangs. • Il s’agit en fait d’un climat de montée de l’antagonisme avec la Russie, également très visible en Géorgie, et qui conduit à faire de ce pays (la Russie) une puissance militaire extraordinaire, capable des entreprises les plus conquérantes. • Ainsi le bloc-BAO se fait-il peur à lui-même et fait en sorte que la politique russe devienne de plus en plus ferme et affirmée.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Tusk contre la Pologne, marionnette de Poutine   21/11/2017

    • Bataille de tweets entre le président du Conseil de l’UE, le Polonais Tusk, et la Première ministre polonaise Beata Szydlo. • Tusk porte contre l’actuel gouvernement, nationaliste, populiste, etc., la curieuse (pour un nationaliste polonais) accusation de rien moins que d’être “une marionnette de Moscou”. • L'offensive européenne contre l’actuelle direction polonaise est générale, avec l'entrée en piste du Parlement Européen qui veut priver la Pologne de son droit de vote. • Les nationalistes polonais, eux, comptent curieusement sur l’alliance américaniste…

    Lire cet article
  • StratCom (USAF) en état insurrectionnel   19/11/2017

    • Les généraux qui contrôlent le nucléaire US se passent le relais pour annoncer qu’ils jugeront sur pièces de la légalité des ordres impératifs de leur commandant-en-chef, et même ensuite, qu’ils en discuteront avec lui. • Le rebelle discutera donc avec son chef légitime de la légitimité de sa rébellion pour arriver à un compromis... • La tragédie-bouffe de l’insubordination annoncée en forme de communication prend des allures vertigineuses au sein des forces armées US. • Un “coup en formation” ou bien un simulacre qui se dévoile comme tel ?

    Lire cet article
  • Le F-35 au risque des S-400, maudite Turquie !   18/11/2017

    • L’alarme commence à sonner sur le front du Saint-Graal de la technologie la plus avancée, ce qui nourrit l’exceptionnalisme de la Grande République. • Les Turcs ont choisi le S-400 russe, tant pis pour eux ! • Mais la Turquie va recevoir à partir de 2018 des F-35, alias JSF, qui, – horreur ! – vont côtoyer ces maudits S-400 et peut-être se compromettre, technologiquement parlant. • Peut-on imaginer de laisser ces merveilles à portée d’écoute et de piratage de la quincaillerie russe ? • Amorce d’une crise de très-belles dimensions, entre la Turquie et “nous“.

    Lire cet article
  • Mattis, “perdu dans ses rêveries” et en Syrie   15/11/2017

    • Des déclarations du secrétaire à la défense Mattis, homme d'expérience partout salué comme d’une intense sagesse, ont semé le désarroi dans quelques esprits attentifs. • Mattis annonce que les troupes US resteront en Syrie, après l’écrasante défaite de Daesh, pour empêcher une renaissance de Daesh. • Depuis cinq ans, l’on ne cesse de répéter qu’il n’y a pas et qu’il n’y aura pas de troupes US en Syrie et désormais l’on sait (!), BBC oblige (!), que les troupes US qui passent leur temps à écraser Daesh, passent le reste de leur temps à sauver Daesh...

    Lire cet article
  • Perspectives sexy de la défense européenne   13/11/2017

    • On nous parle un peu, beaucoup, sinon passionnément des projets de défense européenne pour se passer du pseudo-soutien de “D.C.-la-folle” et pouvoir dire “l’Europe ! L’Europe !”. • L’Allemagne y serait le partenaire privilégié de la France. • On fait même avion de combat commun (coopération) pour quelque part vers 2030-2035 (on dirait plutôt 2040, hein...). • En attendant, l’Allemagne a besoin de remplacer ses Tornado-ferraille d’ici 2030 et a établi une liste des sélectionné. • L’Europe respire, Macron exulte : le Rafale est absent, le JSF est grand favori...

    Lire cet article
  • Sombre Poutine, en attendant 2018   11/11/2017

    • A côté du sommet avec Trump (à l'APEP) réduit à une poignée de mains en passant et un communiqué commun vite passé, Poutine nous fait part de graves préoccupations. • Il s’agit des élections présidentielles de 2018. • La question soulevée n’est pas celle que vous attendez (Poutine sera-t-il à nouveau candidat ?) mais celle dont vous devriez vous douter (quelles ingérences ou interférences des USA dans les présidentielles russes ?). • L’époque est idéale, avec les JO d’hiver dans une petite ville de Corée du Sud, sous le regard de Kim...

    Lire cet article
  • Purge anti-globaliste par inadvertance   07/11/2017

    • Une façon originale d’aborder la crise profonde, le chaos dans lesquels est plongé le pouvoir saoudien depuis quelques jours. • Liant cette crise à celle du parti démocrate (Donna Brazile contre les Clinton), on observe que la liquidation d’un certain nombre de Princes affecte gravement les liens de corruption entre les Saoud et les maisons Clinton & Bush à “D.C.-la-folle”. • Certains jugent qu’il s’agit là d’un véritable recul du globalisme, ce qui est une thèse acceptable si l’on considère que le principal caractère du globalisme est la corruption.

    Lire cet article
  • Extension du domaine du bordel Clinton   03/11/2017

    • Cette fois, c’est le cœur du parti démocrate qui est touché par une mise à nu de ses propres turpitudes dont les Clinton furent les maîtres d’œuvre aveuglément adorés par tous les progressistes-sociétaux du monde entier. • Donna Brazille, la présidente intérimaire du parti qui succéda en juillet 2016 à la démissionnaire Wasserman Schultz, met les pieds dans le plat en démontrant que tout le processus de sélection de la candidature Clinton était pourri jusqu’à l’os pour éliminer Sanders tandis que les Clinton mettaient les caisses du parti à sec

    Lire cet article
  • L’irritant Erdogan avec ses S-400   30/10/2017

    • L’on sait que les Turcs ont exprimé un intérêt certain pour un équipement en missiles antimissiles russes S-400. • On sait que l’OTAN s’en est inquiétée par simple souci technique d’efficacité, tout à l’honneur de cette superbe organisation. • Cette fois, on va un pas plus loin : un général (tchèque, mais peu importe) en tant que président d’un organisme de l’OTAN avertit que si les Turcs réalise cet achat, il y aura des conséquences. • Lesquelles ? Il y a la suggestion que le pays coupable d’un tel crime pourrait bien être l’objet de sanctions US.

    Lire cet article
  • Les chars de Barcelone   28/10/2017

    Encore une avancée “décisive” dans la crise catalane : le vote de l’activation de l’Article 155 par le Sénat à Madrid, le vote sur le processus de l’indépendance par l’assemblée parlementaire catalane. • Ainsi la crise ne cesse-t-elle de se durcir, et de s’affirmer comme un événement important qui prend sa place dans le “tourbillon crisique” secouant notre monde. • La crise catalane doit être vue et évaluée comme un épisode de plus de la Grande Crise d’Effondrement du Système. • C’est là désormais toute sa grandeur et toute sa valeur vertueuse.

    Lire cet article
  • Clinton & les démocrates explosent   26/10/2017

    • Le Russiagate est en train de craquer de toutes parts, comme un simulacre cousu à la hâte dont les coutures menacent de céder. • Le résultat, c’est d’abord et essentiellement que les démocrates, et particulièrement “la maison Clinton”, se voient confrontés à leur montage, leur corruption, leur narrative, bref à tout leur travail d’architecte du Grand Simulacre de USA-2016. • Cela ne signifie pas que la crise US (USA-2016, Russiagate, Trump) soit fini, cela signifie qu’elle passe à un nouvel échelon supérieur : accélération du domaine de la Chute...

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur le “tourbillon crisique” (Glossaire.dde)   16/11/2017

    • Nous présentons, sous forme synthétique le Glossaire.dde consacré au “tourbillon crisique”. • Ce concept s’impose comme un concept opérationnel fondamental de la Grande Crise d’Effondrement du Système (GCES), selon les circonstances présentes d’accumulation et d’accélération des crises. • Notre hypothèse est qu’il est sans doute le mouvement crisique ultime conduisant et réalisant opérationnellement cette Grande Crise à son terme ultime (l’effondrement du Système). • Le “tourbillon crisique” permet à toutes les crises qui composent et accélèrent la Grande Crise d’être “stockées” sans qu’aucune ne se termine, ainsi poursuivant le processus d’effondrement, en même temps qu’il constitue la dynamique idéale où le Temps se contracte et l’Histoire s’accélère. • On trouve dans ce sujet différents aspects et caractères du “tourbillon crisique” constituant une parfaite représentation de la Grande Crise, dans sa conception, dans son orientation, dans sa dynamique ; dans ce que, d’autre part, il embrasse et intègre le Système dans son entièreté. • Le concept de “tourbillon crisique” autorise l’hypothèse qu’il s’agit d’une impulsion peut-être finale dans le processus d’effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur une “panique nucléaire” de communication   25/10/2017

    • Une interview de chef d’état-major de l’USAF, le Général David Goldstein, donnée à un site pourtant très spécialisé (DefenseOne) notamment à propos des vieux B-52 et de leurs charges nucléaires, explose en deux jours pour apparaître comme une accentuation dramatique de la menace d’une guerre nucléaire. • Le Pentagone aussi bien que l’USAF courent aussitôt en première ligne éteindre l’incendie en démentant la nouvelle la plus dramatisée qui en avait émergée, – et qui est effectivement une extrapolation notablement dramatisée. • Las ! Avant qu’ils aient pu parler et malgré qu’ils aient parlé, la nouvelle s’était répandue effectivement comme un incendie par temps de sécheresse et vent de tempête, et souvent avec l’interprétation la plus apocalyptique et outrancière possible. • La chose s’est faite essentiellement par le canal de la presse et des réseaux antiSystème, sans guère d’échos dans la presseSystème, et pourtant tout s'est passé comme s’il s’agissait du réseau de la presseSystème. • Mesure de la puissance de communication de l’antiSystème et de l’extrême nervosité des temps.

    Lire cet article
  • Notes autour du cas RT   04/10/2017

    • Les événements vont-ils se dérouler de façon à conduire la Russie à retirer tous les moyens et le personnel d’information qu’elle a installés aux USA ? (Essentiellement RT parce que c’est le réseau plus puissant et le mieux implantéL) • RT est depuis plusieurs années l’objet d’une vindicte extraordinaire de la part de l’appareil de direction américaniste au sens le plus large : centres politiques et d’influence, presse antiSystème, etc. • Depuis le développement de ce que l’on appelle le Russiagate avec l’élection USA-2016, la pression est devenue énorme, avec une durabilité exceptionnelle et une intensité effectivement en augmentation complète. • Cette attaque est en train de prendre des formes législatives qui pourraient obliger les Russes à retirer leur appareil d’information sous peine de saisies et d’arrestations. • Cette fois, et cela pour la première fois dans un domaine de cette importance, les Russes pourraient prendre des mesures de rétorsion. • C’est une étape essentielle de la guerre de l’information, qui révèle l’ampleur d’une situation de simulacre provoquant un conflit fondamental et tout à fait réel, lui. • A cette occasion, les antiSystème vont se trouver devant un dilemme tout aussi fondamental.

    Lire cet article
  • Notes sur la “guerre des ouragans”   21/09/2017

    • C’est bien la “saison des tempêtes” dans les Caraïbes et jusqu’au Sud des États-Unis. • Après Harvey, Irma, et Jose, voici l’un des “autres”, sous le nom pourtant charmant de Maria. • Parti un peu dans l’indifférence à cause de sa faiblesse initiale, l’ouragan Maria s’est transformé lundi soir, à l’image des “monstres” qui l’ont précédé en un terrible “Catégorie 5” selon un processus d’aggravation reconnu comme “complètement inédit et imprévisible” par les spécialistes du genre. • Nous sommes, comme disent les “climatocrisiques”, in uncharted waters”, c’est-à-dire sur cette terra incognita de la crise climatique/crise environnementale, objet de tant et tant de polémiques et qui souffle à 250 km/h. • Mais l’essentiel pour nous, ici, n’est pas de nous abîmer dans la fameuse polémique climatique mais bien d’apprécier la signification stratégique de ces événements. • En effet, à l’occasion d’Harvey et d’Irma, les forces armées US ont réalisé des déploiements équivalents aux effectifs et matériels d’une “petite guerre”, – si bien que l’expression de “guerre des ouragans” est tout à fait justifiée. • Ce que nous tentons d'identifier ici, ce sont les conséquences stratégiques possibles de ce fait opérationnel nouveau.

    Lire cet article
  • Notes sur Armageddon-First   23/08/2017

    • Où en est la situation à “D.C.-la-folle”, six jours après l’élimination d’un personnage d’une grande importance dans l’équipe de Trump, Steve Bannon. • Cette élimination est certes un tournant, mais pas dans le sens d’un tête-à-queue de 180° conduisant une situation à son contraire : il s’agit d’un tournant vers une accélération et une aggravation de la situation de désordre et de violence de la communication. • Alors que la décision sur l’Afghanistan de Trump faisait penser à une capitulation, son meeting de Phoenix a été une orgie de populisme extrémiste et d’attaque contre la presseSystème, les campagnes progressistes-sociétales, etc., tout cela à quoi la presseSystme a répliqué avec une violence égale. • Désormais à l’extérieur, Bannon est libre de ses mouvements et il préparerait même une chaîne de TV de grande audience pour disposer d’armes encore plus puissantes pour jeter de l’huile sur le feu. • Plus que jamais, les USA sont exceptionnels : c’est aux USA, aujourd’hui, qu’a lieu l’affrontement final suscité par la postmodernité... Armageddon-First !

    Lire cet article
  • Notes sur le Moment-glasnost du Système   14/08/2017

    • Dire, comme nous le répétons dans plusieurs textes, que “la référence n’est plus le Système mais le désordre”, c’est dire également “le maître du jeu n’est plus le Deep State mais le désordre”. • Ce qui a selon nous provoqué cet étonnant phénomène, c’est une sorte de “libération de la parole” et par conséquent des psychologies aux USA, à “D.C.-la-folle”, depuis l’élection de Donald Trump : désormais, tout le monde cite le Deep State et parle du Deep State, soit pour le dénoncer, soit pour menacer Trump de ses foudres. • Il ne nous importe pas ici de chercher un vainqueur et un vaincu, un digne et un indigne, une belle vertu d’alignement et un horrible déviationnisme dépassant du rang, etc., mais de constater que ce qui était vécu symboliquement comme le cadre même du Système, comme la force mystérieuse qui tenait dans sa fascination supérieure Washington D.C., et le reste du monde par conséquent, est aujourd’hui un acteur convié à entrer dans la mêlée gigantesque qu’a provoquée Trump, perdant sa sacralité par conséquent. • Cela nous conduit à une analogie avec la glasnost de Gorbatchev, exemple historique de “libération de la parole” et de déchaînement des psychologies. 

    Lire cet article
  • Notes sur le labyrinthe de l’antiSystème   09/08/2017

    • La situation à Washington D.C., désormais devenue pour nous “D.C.-la-folle”, a atteint un tel degré de désordre et d’incohérence, dépassant largement et irrésistiblement le seul fait extraordinaire de l’élection de Trump, qu’elle nous conduit à rechercher une explication générale rendant comptant de ce que l’on désignerait comme “un changement de paradigme”, c’est-à-dire d’une époque entièrement nouvelle. • Le principal caractère aujourd’hui est l’impossibilité où l’on arrive de distinguer et d'identifier les forces en présence : qui est pro-Système, qui est antiSystème ? • L’affaire très récente que nous avons baptisée, cela inspirant le titre de ces Notes d’Analyse, “Le labyrinthe McMaster”, concerne le conseiller du président semblant sans aucun doute un représentant du Deep State auprès de Trump et qui se révèle loin d’être simplement cela. • Notre conclusion est 1) que “le désordre a remplacé le Système comme référence”, et 2) que la situation atteint un point où l’on pourrait parler d’un “Moment-glasnost”, ou “moment-Gorbatchev” pour le Système. • Cela suggérerait ce qui va suivre...

    Lire cet article
  • Notes sur une visite de routine à la maison des fous   26/07/2017

    • Rex Tillerson, le Secrétaire d’État de ce qui semble être l’administration Trump, à la direction de ce qui paraît être la superpuissance US, songerait à partir... • Il aimerait bien qu’on lui obéisse quand il donne un ordre, il aimerait savoir quelle est exactement la politique suivie par les USA, il aimerait également ne pas être contredit par un tweet du président cinq minutes après avoir évoqué une perspective importante dans une crise qui ne l’est pas moins. • Et puis, bref, il serait fatigué et, à vrai dire, il en aurait marre... • il n’est peut-être pas le seul : le ministre de la Justice Sessions est continuellement accablé d’insultes et d’injures par son propre président, par tweets aussi bien que dans des interviews de la presseSystème. • Même les “infiltrés” du Deep State à l’intérieur de la non-administration Trump se plaignent en privé de la désorganisation totale qui y règne. • A côté de cela, personne ne profite de rien puisque l’opposition anti-Trump, notamment dans la presseSystème, reste plus que jamais embourbée dans le délire du Russiagate. • En un sens, la direction des USA à Washington D.C. est à vendre et personne ne veut l’acheter, même pour “le franc symbolique” (pardon, “l’euro symbolique”).

    Lire cet article
  • Notes sur leur House of Cards   16/07/2017

    • Il n’est rien de plus probant de la crise d’effondrement du Système que certains “spectacles” que l’“industrie du spectacle” (ditto, le système de la communication, le maître du jeu aujourd’hui) produit, parce qu’en même temps que faire des dollars par millions sinon milliards il nous offre le spectacle de l’effondrement en même temps que le mode d’emploi. • La série TV The House of Cards, succès mondial, en est sans aucun doute l’un des exemples les plus achevés. • Nous en sommes à la Saison 5 et il nous est expliqué comment le Système est en train de s’autodétruire, à la grande terreur des penseurs infantiles qui avaient applaudi jusqu’ici et qui soudain s’effraient. • Lorsque le président Underwood (Kevin Spacey) nous annonce « ...Bienvenue à la mort de l’Âge de la Raison », il nous décrit symboliquement le désordre extraordinaire qui s’est saisi de Washington D.C. où tout désormais est réglé par le règne de la haine irrémédiable qui déchire les élites-Système jusqu'à l'arrêt de mort. • Le Système n’a besoin de nul autre que de lui-même pour mourir

    Lire cet article
  • Notes sur Fabulation D.C.   02/07/2017

    • Selon notre comptabilité, cela fait un an ce mois de juillet que l’actuelle crise du pouvoir de l’américanisme est entrée dans sa phase paroxystique. • C’est en juillet 2016 que Trump a été désigné candidat du parti républicain (et Hillary Clinton candidate démocrate) et c’est en juillet 2016 qu’a été monté et lancé ce qu’on a depuis nommé le Russiagate qui repose sur l’accusation que la Russie a interféré sur la campagne présidentielle au profit de Trump. • Au début de cette séquence, on pouvait penser que la crise commencerait à décroître et cesserait une fois faite l’élection de novembre, quel que soit l’élu, comme il est de coutume dans les élections présidentielles les plus disputées. • il n’en a rien été, et même au contraire. • Une fois Trump élu, la crise a encore accéléré et s’est amplifiée, suscitant une paralysie complète du pouvoir de l’américanisme, y compris et plus que jamais depuis l’entrée en fonction de Trump. • Même si Russiagate perd de plus en plus de crédit, la crise est ancrée dans une  haine sans fin, avec trois acteurs principaux alimentant un désordre extrême : Trump, le parti démocrate et la presseSystème. • Cette semaine qui se termine montre que nous sommes dans une crise dont nul ne peut distinguer le terme.

    Lire cet article
  • Notes sur la possibilité d’une “divine surprise”   25/06/2017

    • Macron était annoncé comme une catastrophe à tous égards (de notre point de vue). • Dans ce “tous égards” se trouvait la politique étrangère qui ne pouvait être que celle des globalistes soumise à la bureaucratie UE, continuation de la chose molle-conforme Hollande venue de la frénésie sarkozyste. • Mais il y a eu le sommet de Versailles, la visite du ministre Le Drian à Moscou, la conférence de presse de Macron où il a été annoncé cette chose peu ordinaire qu’il était dans l’intention du nouveau président d’abandonner la politique néoconservatrice. • Dans les domaines aussi sensibles que les relations avec la Russie et la Syrie, Macron semble avoir amorcé un virage profond et extrêmement intéressant. • Pour l’instant, nous ne pouvons qu’enregistrer les faits et mesurer leur différence d’avec ce que l’on attendait, disons instinctivement. • Néanmoins, il y a assez de faits pour admettre qu’il s’avère qu’il s’agit de plus en plus d’une ligne politique spécifique qui rompt complètement avec les deux quinquennats précédents. • Si c’est le cas, on peut parler effectivement de rien de moins que de la possibilité d’une “divine surprise”.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Le “Brexit allemand”, ou la dissolution accélérée   20/11/2017

    • Articles du 20 novembre 2017. • Le week-end nous a réservé une sympathique surprise : la rupture des négociations pour un nouveau gouvernement Merkel et la possibilité-perspective d’une Allemagne emportée dans le “tourbillon crisique”. • Le pouvoir sérieux dans le bloc-BO est devenu une denrée aussi rare que l’eau dans le désert de la modernité-tardive. • “Au suivant”, – l’Allemagne après UK, USA, l’Arabie, etc., – le Système perd tous ses points de stabilité et accélère sa course à l’effondrement. • Contributions : dedefensa.org et RT-français.

    Lire cet article
  • G4G, la victoire du “modèle Hezbollah”   18/11/2017

    • Article du 18 novembre 2017. • La défaite de Daesh doit beaucoup à l'action du Hezbollah en Syrie, symbolisant la supériorité du “modèle Hezbollah” dans la G4G. • Contribution: William S. Lind (traduction d'Alexis Toulet).   

    Lire cet article
  • L’“horreur juridique” du Russiagate   16/11/2017

    • Articles du 16 novembre 2017. • L’enquête lancée contre Trump pour sa “complicité” avec les Russes a accouché des premières inculpations : une “horreur juridique”. • Contributions : Eric Zuesse, avec Le Sakerfrancophone et dde.org .

    Lire cet article
  • Négociations Brexit et gros sous   15/11/2017

    • Article du 15 novembre 2017. • Où en est la négociation sur le Brexit? Quelles sont les possibilités et les sortes d'accord pour réaliser cette opération sans précédent ? Imbroglio et négociation épique. • Contribution d'Alexis Toumet.

    Lire cet article
  • Le temps de la relativisation des puissances   12/11/2017

    • Article du 12 novembre 2017. • Il est devenu urgent d'évaluer les puissances militaires comparées (notamment USA et Russie) parce que les USA ont perdu le dogme de leur invincibilité. • Contribution : Saker-US (avec dde.org.)

    Lire cet article
  • La technologie politique du roman   12/11/2017

    • Article du12 novembre 2017. • Les entreprises rocambolesques du jeunes prince MbS pour tenter de remettre à flot l'énorme barque pourrie de l'Arabie, éventuellement avec escapade chinoise. • Contribution de Badia Benjelloun. 

    Lire cet article
  • RT devient “agent de l’étranger” aux USA   11/11/2017

    • Articles du 11 novembre 2017. • Le réseau russe d’information RT (Russia Today) forcé de s’inscrire aux USA comme “agents de l’étranger”. • Un grand pas en avant pour l’humanité censureuse. • Contribution : WSWS.org (avec dde.org).

    Lire cet article
  • L’US Navy par très-gros temps crisique   09/11/2017

    • Articles du 9 novembre 2017. • L’état de l’US Navy, la marine de guerre la plus puissante du monde, après les collisions en chaîne dans la zone Asie-Pacifique, entre juin et août. • Principale hypothèse pour expliquer les problèmes de la Navy, un effondrement de la culture navale soutenant sa puissance traditionnelle. • La cause la plus probable, c’est la pénétration au sein de la Navy du diktat sociétal qui dégrade radicalement les capacités professionnelles. • Contribution : dedefensa.org et Duane Normann (avec le Sakerfrancophone).

    Lire cet article