La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Brèves de crise

RapSit-USA2021 : Couronnement du décapité   01/03/2021

Les Carnets de Badia Benjelloun

L’Islam, variable commode et leurre   01/03/2021

Parer à la catastrophe ?  Dès septembre 2020, les communicants de Macron, sans doute cornaqués par McKinsey, ont pris comme ligne directrice de leur campagne l’Islam. L’Islam islamiste, l’Islam séparatiste, l’Islam islamique, l’Islam terroriste, l’Islam politique et récemment, ils leur ont fait enfourcher l’Islam gauchiste. Il s’agissait d’une véritable inflexion dans…

Bloc-Notes

JSF et F-16 : Kafka in Pentagon   28/02/2021

• Faut-il sauver la géniale entité-JSF, qui ne sert à rien de ce pour quoi elle a été conçue, qui coûte bien entendu la peau des autres, qui enserre comme une liane étouffante le Pentagone fou du plaisir de la complexité bureaucratique ? • On discute ferme pour déterminer ce qu’il faut faire maintenant qu’on sait que le F-35 est, selon le mot du précédent secrétaire à la défense, un « paquet de merde ». • Les projets fleurissent, les programmes sortent des tiroirs, les rapports se débitent ‘à la pelle’. • L’avion ne valant rien, la commande est maintenu à 1 763.

Ouverture libre

Simulacre de ‘retour à la normale’   27/02/2021

• Articles du 27 février 2021. • Une frappe aérienne US en Syrie, la première depuis décembre 2019, contre des éléments du groupe Hachd al-Chaabi (FMP), identifié par le Pentagone comme un « groupe militant soutenu par l’Iran ». • Aussitôt, les interprétations foisonnent, prenant en compte différents points de vue et n’évitant pas les contradictions. • Il reste à mesurer la signification de l’acte dans le cadre général de la crise de l’américanisme, et par rapport à la tension conflictuelle régnant aux USA. • Contributions : dedefensa.org et Elijah J. Magnier.

Faits et commentaires

La dissuasion des zombies   26/02/2021

• Il n’est vraiment pas assuré, et l’on irait même jusqu’à penser le contraire, que la situation soit plus stable aux USA avec un Biden à la place de Trump. • Il y a la santé très déclinante de Biden, qui conduit assez fortement à penser qu’il ne tient aucunement son rôle de président ; même un parlementaire aussi expérimenté et mesuré dans ses paroles que le républicain Lindsey Graham répond le 24 février 2021 à une question de NewsMax.TV : « So, no, I don’t think Joe Biden’s in charge. » • C’est certainement et évidemment cette situation qui pousse une trentaine de députés démocrates de la Chambre à demander au président que la décision d’emploi du nucléaire ne dépende plus du seul président. • Par conséquent, c’est le désordre qui domine, pas la dissuasion... • Cela, au moment où la situation sur le flanc Nord-Est de l’OTAN, contre la frontière russe, se durcit du fait de la position antirusse hystérique de la Pologne et des trois pays baltes. • Un drôle d’endroit ‘rêvée’ pour savoir si l’on risque un conflit avec des armes nucléaires. • Alors, quelle situation ? La dissuasion ou les zombies au pouvoir ?

Brèves de crise

RapSit-USA2021 : Début du démontage de Joe Biden   25/02/2021

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

« ...Sous nos yeux à tous. »   24/02/2021

24 février 2021 – « ... Nous sommes en train de devenir un État ... totalitaire sous nos yeux à tous »... La phrase paraîtra anodine aux esprits forts, ceux-là qui, inlassablement et chaque jour, nous dévoilent les mystères de ce monde en fusion, les entrelacs des conspirations et des manipulations dont…

Les Carnets de Badia Benjelloun

Plan à trois   24/02/2021

Il se joue en Méditerranée orientale depuis quelque années une importante partie à trois acteurs dont les règles et le fonctionnement excluent les pays de l’Union européenne. Ils ont sont un partenaire sans pouvoir de décision. Ils n’en sont pas bénéficiaires mais  ils en sont accessoirement les payeurs. L’enjeu est…

Faits et commentaires

Affrontement métaphysique-bouffe   23/02/2021

• La querelle est en train d’atteindre des hauteurs métaphysiques, où d’ailleurs elle n’est nullement déplacée. • Andrew Torba, le PDG de la plate-forme Gab qui se pose en adversaire direct des GAFAM/Big Tech, qui s’affirme de plus en plus comme un outil au service des chrétiens (aux USA mais aussi ailleurs) face aux autres communautés, attaque ces mêmes GAFAM/Big Tech sur le terrain du ‘remplacement de Dieu’. • Il détaille les extraordinaires ambitions des grands esprits de Silicon Valley, qui entendent changer l’humain selon un sympathique schéma : ils seraient les dieux et les autres, des esclaves-numériques surveillés par les robots. • Complot ? Science-fiction ? Tout ça, et en plus une vérité-de-situation incontestable, conduisant à apprécier l’époque comme sans exemple ni précédent, entre des possibilités affreusement effrayantes et des réalités absolument bouffonnes. • Ce débat n’est pas simplement théorique lorsqu’on voit l’ampleur que prend la querelle actuelle entre Facebook et des nations souveraines (Australie, Canada, d’autres bientôt). • La Grande Crise acquiert ses véritables dimensions.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

“A quelle heure la fin du monde ?”   22/02/2021

22 février 2021 – On sait bien entendu que l’un des axes de la politique générale de l’administration Biden est une lutte intensive contre ce qu’il est coutume de désigner comme la ‘crise climatique’, marqué officiellement par l’Accord de Paris sur la réduction des émissions des gaz à effet de…

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le F-16, ou l'amour fou   21/02/2021

21 février 2021 – Voici le titre : « Le plan de l’USAF pour le remplacement du F-16 prend forme » (« The U.S. Air Force’s F-16 Replacement Plan Is Taking Shape ») ... Alors, vous comprenez, j’en ai le souffle coupé ! Parce que le remplacement du F-16, c’est une affaire réglée (‘a done deal’) depuis 1993 !…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Big Tech ou la tête (de moineau) ailleurs   20/02/2021

20 février 2021 – Qui pourrait rêver, dans le maelstrom actuel des narrative et des radicalisation haineuses, de mettre ensemble, sur la même ligne, selon le même jugement, – l’Australie, le Canada, la Pologne et la Russie ? Qui pourrait rêver d’un cartel plus baroque, un patchwork de perceptions si différentes,…

Ouverture libre

La Covid à l’arme blanche   19/02/2021

• Articles du 19 février 2021. • Peut-on envisager une structure d’opposition, de contestation radicale du Système, à l’occasion de la crise-Covid devenue ‘structure crisique’ (tension permanente) qui produit naturellement des réactions de plus en plus violentes dans le public ? • Un mouvement déjà organisé en Allemagne va dans ce sens. • Il inspire un texte exposant la logique de cette opposition radicale dans le but politique de la libération de l’hégémonie US sur l’Europe. • Contributions : dedefensa.org, Paul Craig Roberts et Klaus Madersbacher.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Shakespeare & Molière, en un Acte métaphysique   18/02/2021

18 février 2021 – Je vais tenter de faire un parallèle analogique entre deux auteurs de deux nations différentes, mais toutes les deux chargées de gloire dans ‘nôtre’ Histoire commune, toutes deux ainsi que les deux auteurs constituant des événements à la fois symboliques, archétypiques, métaphoriques, mais aussi du domaine…

Brèves de crise

RepStit-USA2021 : “Président(e) Harris, I suppose ?”   17/02/2021

Bloc-Notes

MAGA-Biden : réouverture du front ukrainien   16/02/2021

• Pendant que nous écoutions l’absence de Trump transformer le Sénat en un tir aux pigeons des grandes ‘valeurs’ de la démocratie américaniste, pendant que nous nous vaccinions, le fringant Secrétaire Général de l’OTAN recevait le premier ministre d’Ukraine. • Quel menu pour cette visite ? • Hypothèse récurrente : l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN. • Cette séduisante perspective a bien plus de poids avec Biden qu’avec Trump : ce serait sa version du ‘Make America Great Again’ (MAGA). • Biden et le fiston Hunter aiment bien l’Ukraine...

Ouverture libre

L’Art Contemporain (AC) de l’autodestruction   16/02/2021

• Articles du 16 février 2021. • Une démonstration éblouissante et parfaitement constitutionnaliste de la façon dont les démocrates de la Chambre des Représentants ont piraté et désintégré les principes fondamentaux de la Grande République dans la seconde mise en accusation de Trump. • Pour l’auteur, un des meilleurs constitutionnalistes de l’État de Droit que prétendent être les USA, les démocrates ont pulvérisé le Droit d’une façon si radicale et partisane qu’il s'agit d’autodestruction. • Contributions : dedefensa.org, Jonathan Turley.

Analyse

Notes sur la liquidation de Platon-Aristote   15/02/2021

• Autrement dit : “‘Cancel’ Platon & Aristote !”, mot d’ordre chronologiquement extrême du wokenisme. • Nous ne cesserons pas d’affirmer que ce que nous nommons ‘wokenisme’ constitue la plus puissante entreprise de déconstruction de tout l’univers social et culturel de la civilisation ayant abouti au bloc-BAO, – des USA d'abord, de la France ensuite et immédiatement après dans l'ordre d'importance. • Les Français commencent péniblement à en prendre conscience, car leurs élitesSystème si piètres, si hystériques en faveur de l’‘ouverture aux autres’, du globalisme, de la dénonciation du ‘repli sur soi’, ont une peine considérable à sortir de la prégnance provincialiste-parisienne pour appréhender comme tel cet évènement à dimension universelle. • Le wokenisme, en complément quasi-fraternel avec la crise-Covid, forme avec elle l’essentiel de la Grande Crise GCES. • Nous luttons tactiquement contre lui pour aiguiser les esprits et protéger les âmes  contre l'aveuglement, mais il doit stratégiquement aller à son terme pour achever l’autodestruction du Système.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Échangerais Trump contre Navalny   14/02/2021

14 février 2021 – Il en a été dit, des choses, après cette farce bouffonne du second procès de Trump visant, celui-là, à sa destitution d’une fonction qu’il n’occupe plus. L’image la plus frappante du point de vue du simuleur-simulé, fut celle du sénateur Schumer, chef de la majorité démocrate…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Covid  forever   13/02/2021

13 février 2021– Cette perspective qui m’est revenue plusieurs fois, comme une interrogation terrible et semblant impensable : et si le virus ne disparaissait pas ? Curieux et sarcastique : ce ne serait après tout rien de moins que pour d’autres virus, qui n’ont jamais disparu, qui continuent à circuler, qui se signalent…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Narrative du Kaos shakespearien-bouffe   11/02/2021

11 février 2021 – La procédure devant le Sénat des États-Unis constitué en tribunal du cas de la seconde destitution d’un homme-POTUS qui n’est plus institué, selon l’acte d’accusation basé sur une narrative, laquelle est basée sur quelques affirmations du type-“l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme”, évoluant dans…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Salut au poète   10/02/2021

10 février 2021 – Je ne suis pas un critique poétique, comme l’on dit d’un critique littéraire (que je ne suis pas également), et d’ailleurs au fond comme l’on dit d’un ‘critique’ en général... Au reste, il semble bien que je ne sois pas un ‘critique’ considéré institutionnellement. Dire cela…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Promenade d'un antimoderne dans les ‘F-15’s Follies  10/02/2021

10 février 2021 – Je ne saurais trop vous avertir de nouer votre mouchoir car vous aurez bientôt la gorge nouée à la nouvelle sensationnelle du premier vol du F-15EX pour l’U.S. Air Force. Cela a ranimé dans ma mémoire quelques souvenirs émouvants, du temps où j’étais encore, dans ma…

Faits et commentaires

Le complot de la vertu   09/02/2021

• Un article de l’hebdomadaire Time s’impose comme sensationnel, même s’il ne fait pas sensation dans une époque où l’on a appris à faire silence sur les situations qui peuvent susciter des questions embarrassantes. • Sous le titre « L’histoire de la campagne clandestine qui sauva l’élection de 2020 », l’article décrit dans le plus menu détail ce qui est qualifié sans aucune hésitation comme  « une conspiration qui se déroulait dans les coulisses [de l’élection] ». • C’est-à-dire qu’il est ainsi confirmé, d’une source absolument ‘honorable’ dans la presseSystème et le système de l’américanisme, qu’il y a bien eu un complot contre Trump dont l’enjeu était le kidnapping de l’élection, et qui fut une opération tout à fait réussie. • Nous sommes absolument assurés, par expérience et connaissance des caractères qui prédominent dans notre époque, que l’article ne changera rien, absolument rien, dans notre jugement sur les USA et sur les présidentielles USA2020. • Peu importe, tout cela fait partie de l’immense simulacre en cours, dont l’issue ne peut être que catastrophique pour les opérateurs.

Brèves de crise

RapSit-USA2021 : La révolte des Dakotas   08/02/2021

Faits et commentaires

L’hypothèse de l’anéantissement...   07/02/2021

• Dans son très important discours de Davos-virtuel, Poutine avait, au milieu de ses alarmes nombreuses et fondées, introduit un “je l’espère” bien significatif : « Bien sûr, un conflit mondial d’une telle intensité est impossible en principe, dans tous les cas je l’espère. C’est sur cette impossibilité théorique que je fonde mes espoirs, car ce serait la fin de l’humanité. » • Or, il existe des mots et des phrases, du côté des USA, que l’on peut trouver bien menaçants pour les espérances théoriques et les espoirs de Poutine (lesquels nous paraissent de toutes les façons plutôt de pure forme, le président russe sachant parfaitement à quoi s’en tenir). • ... Car l’arrivée de Biden unanimement saluée par tous les démocrates politiquement-correct du monde (du bloc-BAO), pourrait bien recéler de très amers et angoissants lendemains, vraiment très proches. • On serait tenté de leur dire, histoire d’ironiser malgré l'aspect affreusement macabre du sujet, – parce qu'il importe de ne jamais manquer d’ironiser héroïquementface à la démence : “Vous avez détesté Trump ? Vous allez apprendre à le regretter...”.

Ouverture libre

Démence hystérique et collective   05/02/2021

• Textes du 5 février 2021. • A Davos, avec un discours que certains comparent à celui qu’il fit à Munich en 2007, Poutine a tendu un miroir aux Occidentaux : “Voyez ce que vous êtes devenu. Contemplez-vous et soyez inquiets”. • Il a tracé une description de la crise profonde où se débat l’Occident (bloc-BAO), donc le Système. • En appendice, il n’a pas manqué de décrire une sorte de “crise de la crise” : puisque la crise persiste, changeons la perception de la réalité et imposons une “réalité” sans crise. • Contribution : dedefensa.org et Alastair Crooke.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Poutine à Davos-2021, vue sur le Pentagone   05/02/2021

5 février 2021 – Comme vous l’observez, Poutine est de retour, comme si le départ de Trump l’avait replongé dans ses angoisses existentielles (plutôt qu’à des espérances inespérées, je crois) à propos du comportement des États-Unis. Je me demande si la conversation téléphonique qu’il a eue avec “Ol’White Joe” n’est pas…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

“Un vaccin, ça n’a pas de passeport”   03/02/2021

3 février 2021 – On se rappelle de cette fameuse apostrophe sur l’air d’une des plus fameuses fables retrouvées de notre bon La Fontaine national, quoique sans passeport : “Le vaccin et le passeport”. J’ajouterais, au registre de la rime des lieux communs, qu’“un vaccin se fiche bien des frontières”. Il…

Ouverture libre

Biden & Navalny : un ReSet de quoi ?   02/02/2021

• Articles du 2 février 2021. • Navalny vient d’être condamné à trois ans et demi de prison ferme (sursis d’une peine de 2014 transformée en prison ferme). • Mobilisation général des pays du bloc-BAO “exigeant” sa libération immédiate, pour lancer le mécanisme de ce qui semble aqnnoncer une crise-simulacre comme ces pays affectionnent particulièrement. • Dans l’attente de la suite, on s’attache à l’observation minutieuse de ce que fut la journée de “protestation”, dimanche en Russie. • Contributions de dedefensa.org et de Karine Bechet-Golovko.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Mr. Deplorables Goes To Wall Street   02/02/2021

2 février 2021 – Cela fait maintenant une quasi-décade que les murs de Wall Street, – dite ‘La Rue du Mur’, – résonnent des terribles incursions des divers petits ‘Deplorables’ dissimulés au cœur d’un monstre nommé WallStreetBets. Comme chacun sait (je ne suis pas en avance sur le coup), il s’agit…

Faits & Commentaires

  • La dissuasion des zombies   26/02/2021

    • Il n’est vraiment pas assuré, et l’on irait même jusqu’à penser le contraire, que la situation soit plus stable aux USA avec un Biden à la place de Trump. • Il y a la santé très déclinante de Biden, qui conduit assez fortement à penser qu’il ne tient aucunement son rôle de président ; même un parlementaire aussi expérimenté et mesuré dans ses paroles que le républicain Lindsey Graham répond le 24 février 2021 à une question de NewsMax.TV : « So, no, I don’t think Joe Biden’s in charge. » • C’est certainement et évidemment cette situation qui pousse une trentaine de députés démocrates de la Chambre à demander au président que la décision d’emploi du nucléaire ne dépende plus du seul président. • Par conséquent, c’est le désordre qui domine, pas la dissuasion... • Cela, au moment où la situation sur le flanc Nord-Est de l’OTAN, contre la frontière russe, se durcit du fait de la position antirusse hystérique de la Pologne et des trois pays baltes. • Un drôle d’endroit ‘rêvée’ pour savoir si l’on risque un conflit avec des armes nucléaires. • Alors, quelle situation ? La dissuasion ou les zombies au pouvoir ?

    Lire cet article
  • Affrontement métaphysique-bouffe   23/02/2021

    • La querelle est en train d’atteindre des hauteurs métaphysiques, où d’ailleurs elle n’est nullement déplacée. • Andrew Torba, le PDG de la plate-forme Gab qui se pose en adversaire direct des GAFAM/Big Tech, qui s’affirme de plus en plus comme un outil au service des chrétiens (aux USA mais aussi ailleurs) face aux autres communautés, attaque ces mêmes GAFAM/Big Tech sur le terrain du ‘remplacement de Dieu’. • Il détaille les extraordinaires ambitions des grands esprits de Silicon Valley, qui entendent changer l’humain selon un sympathique schéma : ils seraient les dieux et les autres, des esclaves-numériques surveillés par les robots. • Complot ? Science-fiction ? Tout ça, et en plus une vérité-de-situation incontestable, conduisant à apprécier l’époque comme sans exemple ni précédent, entre des possibilités affreusement effrayantes et des réalités absolument bouffonnes. • Ce débat n’est pas simplement théorique lorsqu’on voit l’ampleur que prend la querelle actuelle entre Facebook et des nations souveraines (Australie, Canada, d’autres bientôt). • La Grande Crise acquiert ses véritables dimensions.

    Lire cet article
  • Le complot de la vertu   09/02/2021

    • Un article de l’hebdomadaire Time s’impose comme sensationnel, même s’il ne fait pas sensation dans une époque où l’on a appris à faire silence sur les situations qui peuvent susciter des questions embarrassantes. • Sous le titre « L’histoire de la campagne clandestine qui sauva l’élection de 2020 », l’article décrit dans le plus menu détail ce qui est qualifié sans aucune hésitation comme  « une conspiration qui se déroulait dans les coulisses [de l’élection] ». • C’est-à-dire qu’il est ainsi confirmé, d’une source absolument ‘honorable’ dans la presseSystème et le système de l’américanisme, qu’il y a bien eu un complot contre Trump dont l’enjeu était le kidnapping de l’élection, et qui fut une opération tout à fait réussie. • Nous sommes absolument assurés, par expérience et connaissance des caractères qui prédominent dans notre époque, que l’article ne changera rien, absolument rien, dans notre jugement sur les USA et sur les présidentielles USA2020. • Peu importe, tout cela fait partie de l’immense simulacre en cours, dont l’issue ne peut être que catastrophique pour les opérateurs.

    Lire cet article
  • L’hypothèse de l’anéantissement...   07/02/2021

    • Dans son très important discours de Davos-virtuel, Poutine avait, au milieu de ses alarmes nombreuses et fondées, introduit un “je l’espère” bien significatif : « Bien sûr, un conflit mondial d’une telle intensité est impossible en principe, dans tous les cas je l’espère. C’est sur cette impossibilité théorique que je fonde mes espoirs, car ce serait la fin de l’humanité. » • Or, il existe des mots et des phrases, du côté des USA, que l’on peut trouver bien menaçants pour les espérances théoriques et les espoirs de Poutine (lesquels nous paraissent de toutes les façons plutôt de pure forme, le président russe sachant parfaitement à quoi s’en tenir). • ... Car l’arrivée de Biden unanimement saluée par tous les démocrates politiquement-correct du monde (du bloc-BAO), pourrait bien recéler de très amers et angoissants lendemains, vraiment très proches. • On serait tenté de leur dire, histoire d’ironiser malgré l'aspect affreusement macabre du sujet, – parce qu'il importe de ne jamais manquer d’ironiser héroïquementface à la démence : “Vous avez détesté Trump ? Vous allez apprendre à le regretter...”.

    Lire cet article
  • Guénon-sur-Potomac   30/01/2021

    • Dans l’extraordinaire désordre qui s’est installé sur le monde comme une pandémie d’au-delà de la crise sanitaire, d’au-delà la Covid19, émerge une pensée prégnante et puissante comme hypothèse fondamentale de cette situation sans précédent. • Un auteur, Jim Quinn, ressuscite la ‘vision’ du ‘Fourth Turning’ pour nous expliquer que 2021, après les signaux fondamentaux éloignés de 80 ans de 1781 (indépendance), 1861 (Sécession) et 1941 (Pearl-Harbor), est peut-être l’étape ultime d’une histoire américaniste des USA conçue selon le schéma cyclique. • Quinn parle de « The Detonation of Fourth Turning » pour nous présenter l’année 2021, alors que Biden continue à signer en aveugle ses Executive Order. • Une telle sécession de la pensée par rapport aux normes permises par le système du Politiquement-Correct nous indique combien la conception moderniste de l’histoire est désormais totalement en panne. • Devant l’évidence de la tempête, il nous apparaît tout aussi évident que ce mode de pensée est assuré d’avoir un avenir glorieux. • C’est en venir à l’essentiel, c’est-à-dire René à Guénon.

    Lire cet article
  • Il était une foi en l’Amérique   11/01/2021

    • L’événement du 6 janvier 2021 (l’‘attaque’ du Capitole), très controversé dans ses conditions, ouvert à de nombreuses interprétations et manipulations, est analysé ici d’un point de vue fondamental, moins comme un événement d’une lutte entre divers adversaires que comme une démonstration effrayante de la perte de la foi en l’Amérique des citoyens américains. • C’est le professeur Turley, qu’on lit et consulte souvent et qui est un des meilleurs constitutionnalistes US, qui analyse la situation d’une manière rigoureuse. • Pour lui, les personnes qui ont ‘attaqué’ le Capitole n’étaient ni des insurgés ni des terroristes, c’étaient des citoyens américains qui n’ont plus foi en l’Amérique. • Turley ne cherche pas de coupables là où il importe peu d’en trouver, parce que l’essentiel est le constat, et il parle de l’Amérique comme d’une religion en crise de sa foi en elle-même : « Quel que soit le nom que vous donnez [à l’événement], c’était une désacralisation. [...] [Il] est trop facile de traiter cela comme une crise insurrectionnelle. C’est bien plus grave. C’est une crise de la foi. » • Le « Dieu est mort » de l’Amérique. .

    Lire cet article
  • Kerenski, nous voici !   07/01/2021

    • Ouf, le “temple sacré de la démocratie”, – comme Mike Pence, Grand-Traître de service, a qualifié le Capitole après sa libération de la barbarie puante des ‘Deplorables’, – le ‘temple sacré’ dont les Grecs s’inspirèrent pour édifier le Parthénon est sauvé de la populace crasseuse et infoutue de se friquer. • Le monde entier a tressailli d’angoisse puis de bonheur extatique et de ravissement statufié dans le faux-marbre : l’Amérique existe toujours, l’American Dream enchaîne, la civilisation est sauvée, le Covid19 est terrassé, Jeff Bezos augmente ses avoirs de 5-10 $milliards. • Biden, le président le plus parfaitement corrompu de l’histoire d’un pays qui a inventé la corruption moderne et postmoderne (pourtant moins efficace parce que moins subtile que celle de la Chine), prendra donc sa place en jurant  sur la Bible qu’il est bien ce qu’il est et que son fils Hunter est vraiment un type fantastique. • Les démocrates raflent toute la mise, tiennent tous les pouvoirs en main : ils vont donc pouvoir empiler les conneries et accélérer irrésistiblement la chute de l’Amérique. • Ainsi soit-elle.

    Lire cet article
  • Au petit bonheur du Globaliste   30/12/2020

    • Nous n’avons même pas eu le temps de savourer notre vaccin-nouveau que, déjà, l’OMS, dont on connaît la probité et l’expérience professionnelles, nous annonce que Covid n’est qu’un début, qu’il faut s’attendre à d’autres pandémies, et qu’il y a gros à parier qu’elles seront bien plus mortelles et catastrophiques. • Du coup, le mot d’ordre serait de renforcer le travail de coopération, c’est-à-dire la globalisation de la lutte, alors qu’il apparaît évident que c’est la globalisation et tout son tintamarre qui sont la cause de cette pandémie et de celles qui sont annoncées. • C’est ce qu’on nomme une contradiction interne, mais peut-être le réchauffement climatique fera-t-il fondre au dernier moment l’iceberg que le Titanic a déjà heurté de plein fouet. • Sans ironie aucune ni ultime, il nous paraît plausible que cette perspective de pandémies sans fin soit tout à fait fondée et logique. • Peut-être conduirait-elle à découvrir ce que signifie vraiment, avec son isolement et sa subjectivité, le catastrophique caractère de l'individualisme que le Système nous a imposés. • Hypothèse riche et féconde, à suivre à la trace.

    Lire cet article
  • De la trahison à la sécession   16/12/2020

    • Après bien, des épisodes depuis l’élection du 3 novembre, on constate que rien de décisif ne s’est passé (même pas la mise en place assurée d’un nouveau président). • Plus que jamais comme chaque jour, plus qu’hier et bien moins que demain, les USA (le Système par conséquent) sont à la fois out-of-control dans la situation présente et incontrôlable dans l’avenir prévisible, et donc imprévisible. • Aucune des forces en présence ne semble avoir, ni la capacité, ni même le projet, de tenter d’y rétablir un semblant de stabilité, sans parler de l’ordre et de l’harmonie, dont l’évocation fait sourire. • Le parti républicain, essentiellement dans le chef de ses sénateurs, est en train de lâcher Trump puisqu’il s’avère que Trump poursuit sa résistance avec des moyens et que le parti estime qu’on a passé les bornes de la légalité-Système : chacun est dans son rôle. • Au reste, Trump & sa bande disposent encore de quelques cartouches . • Du côté démocrate, on commence à dire que l’on se débarrassera vite de Biden-président parce qu’Obama a d’autres plans. • Reste une seule idée saine, qui se nomme ‘sécession’.

    Lire cet article
  • Le charme discret du ‘Wokenisme   21/11/2020

    • C’est le plus formidable imbroglio, labyrinthique, kafkaïen, nœud gordien que l’on puisse concevoir... • Nous parlons bien entendu de USA2020 et de l’‘élection’ de Joe Biden, l’inédit Pappy-Khaos : car il est temps de réaliser cet événement incroyable que Biden et tout son train sont plus susceptibles d’ajouter un néo-colossal bordel que Trump lui-même, qui a assuré d’excellentes fondations. • Nous nous attribuons l’assistance d’un grand commentateur satirique, dans le chef de James Howard Kunstler, dans un texte paru hier : Kunstler, d’une part présente et commente les dernières péripéties de la Grande-Fraude, modèle USA2020, avec la conférence de presse d’hier de l’équipe des avocats de Trump ; d’autre part il situe cet épisode essentiel de la ‘transition’ dans le cadre de la GCES, lorsqu’un président sera désigné (Kunstler croit plutôt à Biden). • A côté des affrontements et des haines avec leur puissance et leur durabilité, on distingue de plus en plus précisément la possibilité de cet événement formidable qu’est le développement sans frein du ‘Wokenisme’, idéologie de la déconstruction totale.

    Lire cet article
  • Inéluctabilité de la voie sacrée   15/11/2020

    • Ce texte se propose de faire une appréciation générale de la situation à partir du constat de l’extrême importance et de l’extrême gravité de la crise de l’américanisme (plus encore que “la crise des USA”), c’est-à-dire la “crise de l’américanisme” prise comme la crise de la Modernité, et donc la crise d’une civilisation, de “notre civilisation devenue contre-civilisation” (autre énoncé pour notre GCES, crise dite “de l’Effondrement du Système”). • Pour l’énoncé et l’analyse de la chose, nous citons longuement une partie importante de la dernière analyse d’Alastair Crooke, du 13 novembre, dont la démarche rencontre parfaitement la nôtre quant à la dimension de “crise de civilisation” en cours aux USA. • Il s’agit de considérer cette crise dans la perspective de la crise de la période de l’Âge des Lumières et, aujourd’hui, en directe connexion complémentaire avec la crise dite-sanitaire du Covid19. • Trump ou Biden, etc. ? Nous sommes bien loin de ces considérations. • Les événements n’ont pas besoin de nous, pour bouleverser notre destin, si nous sommes encore conscients d’avoir un destin.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • JSF et F-16 : Kafka in Pentagon   28/02/2021

    • Faut-il sauver la géniale entité-JSF, qui ne sert à rien de ce pour quoi elle a été conçue, qui coûte bien entendu la peau des autres, qui enserre comme une liane étouffante le Pentagone fou du plaisir de la complexité bureaucratique ? • On discute ferme pour déterminer ce qu’il faut faire maintenant qu’on sait que le F-35 est, selon le mot du précédent secrétaire à la défense, un « paquet de merde ». • Les projets fleurissent, les programmes sortent des tiroirs, les rapports se débitent ‘à la pelle’. • L’avion ne valant rien, la commande est maintenu à 1 763.

    Lire cet article
  • MAGA-Biden : réouverture du front ukrainien   16/02/2021

    • Pendant que nous écoutions l’absence de Trump transformer le Sénat en un tir aux pigeons des grandes ‘valeurs’ de la démocratie américaniste, pendant que nous nous vaccinions, le fringant Secrétaire Général de l’OTAN recevait le premier ministre d’Ukraine. • Quel menu pour cette visite ? • Hypothèse récurrente : l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN. • Cette séduisante perspective a bien plus de poids avec Biden qu’avec Trump : ce serait sa version du ‘Make America Great Again’ (MAGA). • Biden et le fiston Hunter aiment bien l’Ukraine...

    Lire cet article
  • Comme le roi, le JSF est nu...   22/01/2021

    • Dans ces temps extraordinairement troublés, quelques précieuses vérités-de-situation échappent parfois à l’emprise épouvantable de la guerre totale des narrative enrobées de simulacres. • C’est le cas ici de la part d’un secrétaire à la défense US mis à ce poste pour ne pas durer, dans un climat de tension extraordinaire ’. • Le secrétaire à la défense Miller nous dit quelques mots, en toute ingénuité, notamment sur le JSF, alias-F-35. • Il confirme en quelques mots la catastrophe industrielle, technologique et opérationnelle qu’est ce programme.

    Lire cet article
  • L’hypersonique US et les “erreurs basiques”   25/12/2020

    • Les programmes d’essai de missiles hypersoniques US lancés dans l’urgence depuis qu’il a été acté que la Russie disposait d’une avance fondamentale dans ce domaine stratégique se heurtent à des “erreurs basiques” indiquant la très faible qualité du personnel chargé d’effectuer les premiers tests en conditions réelles, les repoussant d’autant. • Le programme HAWC, dont les essais étaient prévus pour cette année, voit son calendrier repoussé en 2021.. • La puissance militaire US suit la courbe catastrophique de l’effondrement US.

    Lire cet article
  • Le Pentagone et le fantôme de Soleimani   22/12/2020

    • L’anniversaire de la grande Trouille ? • Bientôt un an depuis la liquidation du général Soleimani et un mois après l’assassinat d’un scientifique iranien de haut niveau à Téhéran, le Pentagone s’inquiète considérablement de possibles attaques de riposte que pourrait lancer l’Iran. • Curieusement, le Pentagone, tout en minimisant constamment les capacités stratégiques et technologiques de l’Iran, envisage des mesures drastiques, notamment le saucissonnage de ses grandes bases en petites bases, pour minimiser les risques d’une attaque iranienne.

    Lire cet article
  • L’inservilité volontaire et La société du spectacle   20/12/2020

    • Un constat d’un commentateur sur la situation générale. • La population la plus commune, celle des masses occidentales, jusqu’alors tenue en servilité volontaire par divers moyens, dont le ‘confort’ de leur situation n’était pas le moindre, voit ce confort se réduire comme peau de chagrin. • Deplorables et Gilets-Jaunes, ils voient tous ce qui leur restait de ce confort s’effriter sous les coups de la Grande Crise portée à son paroxysme. • Ils pourraient en venir à découvrir ce trait si particulier de l’“inservilité volontaire”, prélude à l'insurrection.

    Lire cet article
  • La politiqueSystème is back   27/11/2020

    • Puisque nombre des plus grands esprits de l’époque y croient dur comme faire, envisageons l’hypothèse que Biden est le 46ème président des Etats-Unis, le président le plus ‘fraudé’ de l’histoire de cette puissance. • Faisons grand cas, dans ce cas, d’une part importante de l’équipe de sécurité nationale d’une administration Biden que la bestiole vient de nous présenter. • Le monde peut clamer ses alléluias, il gagne drôlement au change par rapport au malpoli Trump : c’est l’équipe la plus destructrice et la plus belliciste dont on puisse rêver. • Hourrah.

    Lire cet article
  • L’étrange contrecoup de la Bolivie   20/10/2020

    • Victoire remarquable et inattendue au premier tour de l’élection présidentielle du candidat du parti d’Evo Morales, le président bolivien déposé par un coup d’État -en 2019. • Même sa ‘remplaçante’ par intérim, que l’on, voyait comme la future marionnette de Washington, s’est précipitée pour saluer le nouveau président, Luis Arce. • Que se passe-t-il ? • La machine de puissance et d’influence subversive US serait-elle grippée, elle aussi, comme l'est le pouvoir civil à Washington D.C. et d'une façon générale dans les Etats de l'Union ?

    Lire cet article
  • Extension du domaine de la crise   06/10/2020

    • La crise Covid19 acquiert de plus en plus des dimensions universelles dans de multiples domaines, se fondant de plus en plus dans les autres crises et constituant la GCES. • L’épisode  Trump-Covid19 a ainsi fait pleinement entrer la crise sanitaire dans la crise politique US, c’est-à-dire qu’il a politisé d’une façon décisive Covid19 en devenant un outil politique pour Trump dans la campagne. • En France, le désordre avec la contestation générale de la stratégie gouvernementale fait également progresser Covid19 vers le domaine de la politique.

    Lire cet article
  • Pourquoi pas une ‘October Surprise’ ?   28/09/2020

    • Une hypothèse des observateurs trotskistes sur l’évolution de la situation washingtonienne : les militaires US pourraient-ils envisager ou exécuter une opération de guerre extérieure constituant une puissante diversion des priorités par rapport à la situation politique actuelle ?  • Cela s’appelle ‘October Surprise’. • Cela peut-être envisagé, à partir de la situation des USA en Irak, par rapport à l’Iran. • Pour autant, cela ne pourrait conduire à notre sens qu’à une accélération peut-être décisive du désordre de la direction du système de l’américanisme.

    Lire cet article
  • Regarder la Russie au fond des yeux   20/09/2020

    • La puissance stratégique de la Russie, depuis la révolution hypersonique, est aujourd’hui un fait incontournable de l’équilibre (du déséquilibre) des forces. • L’effondrement américaniste continue à s’aggraver, malgré des centaines de $milliards engouffrés par le Pentagone pour la modernisation de ses forces, ici les forces stratégiques nucléaires. • Avec 28 $milliards, les Russes ont réussi les révolution stratégique et posé leur supériorité. • Avec 1 500 $milliards, le Pentagone s’enfoncent dans des Tonneaux des Danaïdes.

    Lire cet article
  • De Loukachenko à notre GCES   17/08/2020

    • Il est vrai qu’il se passe en Biélorussie des événements qui, en d’autres temps, eussent alarmé le monde entier et nous auraient mis au bord de l’abîme de la guerre. • D’ailleurs, peut-être est-ce le cas (l'abîme)... • Quoi qu’il soit, il reste que la situation générale si particulière, si spécifique et si excessive fait que la crise biélorusse soulève bien moins d’intérêt opérationnel, notamment aux USA, que, par exemple, la crise ukrainienne. • La cause en est les formidable tremblements intérieurs que nous subissons, qui nous enferment dans notre portion de GCES.

    Lire cet article
  • Poutine et l’ensauvagement du monde   04/08/2020

    • La ‘nord-coréanisation’ de la Russie ? Drôle d’idée, drôle d’expression. • Il s’agit pourtant du thème d’un article du Russe Artem Loukine. • L’idée est que les USA tiennent la Russie comme une “menace” négligeable dès lors que la Chine existe. •  Loukine argumente que le fait d’être considérée de la sorte conduirait la Russie à une posture beaucoup plus agressive qu’elle n'a. • Cette argumentation inédite suscite indirectement une hypothèse originale en forme de question : Poutine s’est-il convaincu de l’ensauvagement des USA et donc du monde ?

    Lire cet article
  • L’Allemagne sans souteneur ?   30/07/2020

    • Certes, ce ne sont pas tous les héroïques G.I. américanistes, prêts à mourir pour Hambourg et Goethe face aux hordes slaves, qui quittent le sol sacré de l’Allemagne du bloc-BAO. • Mais c’est tout de même un bon tiers de ces héroïques qui s’en vont, soit en Belgique et en Italie, où l’on exulte, soit aux USA “back home” où l’on s’amuse bien mieux qu’en Europe. • Rien n’arrête Trump, et surtout pas son incroyable fragilité intérieure dont il se fiche complètement pour poursuivre son œuvre de pirate et maître-chanteur international et transatlantique.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur la liquidation de Platon-Aristote   15/02/2021

    • Autrement dit : “‘Cancel’ Platon & Aristote !”, mot d’ordre chronologiquement extrême du wokenisme. • Nous ne cesserons pas d’affirmer que ce que nous nommons ‘wokenisme’ constitue la plus puissante entreprise de déconstruction de tout l’univers social et culturel de la civilisation ayant abouti au bloc-BAO, – des USA d'abord, de la France ensuite et immédiatement après dans l'ordre d'importance. • Les Français commencent péniblement à en prendre conscience, car leurs élitesSystème si piètres, si hystériques en faveur de l’‘ouverture aux autres’, du globalisme, de la dénonciation du ‘repli sur soi’, ont une peine considérable à sortir de la prégnance provincialiste-parisienne pour appréhender comme tel cet évènement à dimension universelle. • Le wokenisme, en complément quasi-fraternel avec la crise-Covid, forme avec elle l’essentiel de la Grande Crise GCES. • Nous luttons tactiquement contre lui pour aiguiser les esprits et protéger les âmes  contre l'aveuglement, mais il doit stratégiquement aller à son terme pour achever l’autodestruction du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur le mépris de ‘la canaille’   21/01/2021

    • Ainsi, ‘Ol’White Joe’, Joe Biden est à la manœuvre. • Il s’agit vraiment du plus improbable de tous les improbables : combien, parmi nos élitesSystème qui s’extasient sur ses qualités d’homme d’État et de futur Grand Président savaient quoi que ce soit de significatif sur l’homme et sur sa carrière ? • Son inauguration a été à l’image de la situation : incompréhensible, insaisissable, surréaliste, avec comme grosse masse de spectateurs, 25 000 soldats de la Garde Nationale et des dizaines, sinon des centaines de milliers de petits drapeaux américains plantés sur la pelouse du National Mail de Washington, là où, il y a un peu plus d’un demi-siècle, plus d’un million de personnes écoutait King leur dire : « I have a Dream ». • Aujourd’hui, les USA sont dans la plus grave crise de leur histoire (comprise la Guerre de Sécession dont la gravité était largement compensée par la netteté du conflit, qui permettait d’espérer vider l’abcès). • Tout le monde politiquement-correct attend donc une remise en ordre, nous nous attendons à un supplément de désordre conduit par une haine inextinguible.  

    Lire cet article
  • Notes sur la résistance de la marmotte   15/01/2021

    • Cette fois, notre appel à la résistance face à l’offensive du Diable sur nos terres brûlées où s’installe la Terreur, en se référant aux stratèges de la chose, aura des allures fort proches de la nature : hibernation recommandée, selon un des plus vieux trucs concernant ceux qui peuvent difficilement survivre aux rigueurs de la tempête. • L’idée est de Steve Bannon, un temps acclamé comme le GrandStratège (le Mao Zedong) de Trump et des populistes du monde entier, – ou encore une sorte de De Gaulle de la contre-modernité ? • Il s’agit d’un détail mettant par contraste en évidence la difficulté d’appréhender la vérité-de-situation dans tous ses détails de la poursuite d’une séquence extraordinaire. • Notre appréciation est que la très-probable chute de Trump ne constitue nullement la fin du jeu, mais l’ouverture d’une nouvelle phase. • On y envisage d’une part une véritable ‘guerre civile communicationnelle’, où l’essentiel se jouera dans l’affrontement des réseaux sociaux. • D’autre part, il y a la question de la radicalisation extrémiste des démocrates : Biden-Kerenski tenté par le rôle de Biden-Lénine.

    Lire cet article
  • Notes sur le wokenisme-seul (II)   28/12/2020

    • Donnant au wokenisme ses lettres de noblesse opérationnelle (plus d’italique, guillemets facultatif), nous signifions qu’il ne s’agit plus dans notre conception d’un phénomène en attente d’homologation. • Il traduit le mouvement ‘woke’ opérationnalisé notamment par les Black Lives Matter [BLM], à rapprocher décisivement de toute la tendance française (‘pseudo-antiracisme’, ‘indigénisme’), passant par l’immigration, y ajoutant l’énorme pan sociétal (LGTBQ et sa traîne). • A cela, il faut ajouter tout le reste du dispositif du simulacreSystème, de Soros au globalisme néo-hyperlibéralisme, comme force de soutien, de financement et de manipulation. • Ce mouvement totalement inexistant par la pensée (le ‘Rien’) et d’une fantastique puissance de communication est un phénomène essentiel. • Il est à l’image de ce temps de notre maniaco-dépression cosmique. • Il faut le suivre et tenter de l’appréhender, sans lui ménager nos tendres et radicales critiques. • Ces Notes suivent et complètent une première partie qui présentait le phénomène avec ses liens étroits avec le capitalisme, etc.

    Lire cet article
  • Notes sur le wokenisme globalisé   11/12/2020

    • Donnons au wokenisme ses lettres de noblesse opérationnelle (plus d’italique et guillemets facultatif), de façon à signifier qu’il ne s’agit plus dans notre conception d’un phénomène en attente d’homologation, avec à l’esprit qu’il traduit le mouvement ‘woke’ né aux États-Unis et opérationnalisé par les Black Lives Matter [BLM], leurs actions, leurs conceptions, leurs capacités entrepreneuriales autant qu’idéologiques... • Par ailleurs, on le rapprochera décisivement de toute la tendance française connue sous des noms divers, d’“indigénisme” à “décolonialistes”, en passant par l’immigration et le travers irréversible de l’ontologique, biologique et transcendantale culpabilité d’être “blanc”. • Ce mouvement totalement inexistant par la pensée (le ‘Rien’) et d’une fantastique puissance de communication est un phénomène essentiel. • Il est à l’image de son temps. • Il faut le suivre et tenter de l’appréhender, sans lui ménager nos tendres critiques. • Ces Notes sont en deux parties : celle-ci présente la chose, ses liens étroits avec le capitalisme, etc. • On poussera plus loin dans la seconde. 

    Lire cet article
  • Notes sur une nouvelle ‘Résistance’   13/11/2020

    • Nous nous proposons de partir sur la base de ce constat que nous faisons de l’apparition d’une nouvelle ‘Résistance’. • A ce propos exactement, nous écrivons ceci : « Après quelques jours d’avoir été groggy & conséquences, les signes et nouvelles abondent sur une réaction sous la forme d’une réponse à l’événement ‘élection’-Biden, et une forme qui serait celle d’une nouvelle ‘Résistance’, aux USA d’abord, avec extension au reste (notamment du bloc-BAO- dans la logique d’un phénomène d’expansion  accélérée du domaine de la GCES) ». • Tout cela n’annonce ni une victoire, ni un renversement des valeurs, mais un approfondissement du désordre : on ne rompt pas avec l’épisode-Trump, on le prolonge irrésistiblement avec de nouvelles trouvailles. • Ce qu’il faut suivre aux USA, ce n’est pas une joute post-électorale car rien ne sera vraiment différent lorsqu’on y signera un nouveau bail. • Mais pour “suivre”, il faut s'y retrouver... • La seule certitude est qu’il faut poursuivre l’extension du domaine de la Résistance en l’ajustant aux nécessités de continuer à observer cet effondrement malgré la poussière et les gravats.

    Lire cet article
  • Notes sur l’apocalypse-Covid   07/10/2020

    • L’infection au Covid19 du président Trump a brutalement fait franchir un palier de plus à la Grande Crise d’Effondrement du Système en réunissant, en mariant les deux crises principales : celle de la pandémie et celle du système de l’américanisme. • Avec l’art consommé qui le caractérise, Trump a installé le monde dans une hyper-tragédie-bouffe suspendue à un calendrier fou : une élection le 3 novembre dont on ne sait si l’un des deux candidats sera d’ici là en train d’affirmer sa supériorité, ou s’il sera décédé des suites de la maladie. • Et l’épisode Trump ne fait pas passer au second plan la crise du Covid, au contraire il l’exacerbe. • Cette crise est en pleine ré-accélération sinon reprise, une fois acté le fait que le passage de la pseudo-première vague au prix de centaines de milliers de morts ne termine absolument pas la séquence. • ‘Ré-accélération’ ou ‘reprise’, c’est-à-dire confusion totale, avec la perspective effrayante : devra-t-on vivre désormais en état permanent de Grande Guerre sanitaire ? • Convoqués pour entendre l'acte d'accusation : la Science, la Raison, le Système.  

    Lire cet article
  • Notes sur une contradiction interne   27/09/2020

    • Cette “contradiction interne” est de taille et concerne l’asymétrie, voire le paradoxe sinon la contradiction (justement) que l’on trouve souvent, sur le terrain militaire, entre tactique et stratégie. • ...Mais il s’agit du terrain général de notre Grande Crise de l’Effondrement du Système, où nous retrouvons ce même phénomène de contradiction entre la tactique et la stratégie, comme figures pour comprendre l’évolution de ce formidable événement. • Le cas que nous prenons est celui des déconstructionnistes, avec leur French Theory dont il semblerait qu’elle inspire le mouvement général de désintégration (déstructuration et déconstruction) en cours aux USA. • Nous nous appuyons sur un cas personnel qui nous est cher, à partir d’un enregistrement dont nous avons déjà parlé : celui de Jacques Derrida. • Notre thèse est que la ‘confession’ de Derrida tient à la position que le cours des événements l’oblige à avoir par rapport à ce qu’il peut percevoir comme étant le Mal. • On trouve également dans ces Notes un extrait du travail en cours de PhG sur le Tome-III de ‘La Grâce de l’Histoire’.

    Lire cet article
  • Notes sur la mercantilisation en vrille   19/09/2020

    • Notre époque est celle de l’étude studieuse et attentive de la chute, de l’effondrement d’une hyperpuissance hégémonique et du Système qu’elle servait avec zèle et empressement. • C’est aussi, espérons-le avec force, l’étude de la chute et de l’effondrement d’une époque, – la modernité et sa bâtarde tardive de la postmodernité, – et de la civilisation de l’im-monde qui va avec. • Parmi les colifichets qui sont entraînés dans cette chute-effondrement, il y a le phénomène de la ‘mercantilisation’ du monde, des êtres, de leur vie, de leur esprit, de leur passé et de leur avenir, que l’Amérique avait apporté en dot à cette époque ouverte par le “déchaînement de la Matière”, à la jointure des XVIIIème et XIXème siècle. • On envisage ici quelques signes évidents de cette chute-effondrement. • Un point d’un particulier intérêt est la mercantilisation de Black Lives Matter, sans doute avec des liens intéressants avec la Chine, ce qui donne à cette puissance un rôle particulier dans la ‘révolution culturelle’ qui fracasse l’Amérique. • Mais bon, les ‘révolutions culturelles’, les Chinois connaissent.

    Lire cet article
  • Notes sur une color revolution en soldes   10/09/2020

    • L’Amérique, les USA ne quittent pas le champ de nos préoccupations, – en 2020, à moins de deux mois des présidentielles, moins que jamais. • Cette puissance paraissait jusqu’ici, jusqu’à ces dernières années, un bloc de structure formidable présidant à une organisation du pouvoir politique sans égal. • Depuis 2016, ce temps a passé, et l’on sait bien que Trump n’y est pas pour rien mais qu’il n’explique pas tout. • Aujourd’hui se déroule à ciel ouvert une suite ininterrompue de désordres d’une part, de manœuvres de subversion du pouvoir des deux côtés d’autre part. • Ce que nous voulons mettre en évidence, c’est cette atmosphère ;, cette situation véritablement schizophréniques, où deux séries d’événements, deux narrative se côtoient, alors que certains veulent continuer à croire que l’élection présidentielle de 2020 se passera comme les précédentes, et qu’un nouveau mandat de quatre ans s’ouvrira.  • Bien entendu, il apparaît chaque jour davantage que les événements de USA2020 représentent le champ de bataille planétaire de notre Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur la zombification fracassée   15/08/2020

    • L’étrange époque s’est embarquée sur la chemin de la folie, en mode-turbo parce qu’un étrange virus s’est trouvé sur sa voie et l’a infectée globalement, selon les normes de la globalisation. • Ainsi la norme de la globalisation s’est-elle brusquement arrêtée, tandis que diverses crises avaient lieu, qui firent crier au complot, et à la “Nouvelle Normalité” que le Système nous préparerait dans son laboratoire des machinations. • Mais Covid19 est là pour rester, c’est un piège dont les mâchoires fonctionnent bien, et qui est en train de transformer nos rêves de “Nouvelle Normalité”, hors-‘suprémacisme blanc’, en un cimetière des dinosaures, où le ‘suprémacisme blanc’ n’aura plus aucune raison d’être ni plus aucune utilité, et ne sera remplacé par rien, en attendant l’achèvement de l’effondrement du Système. • Car Covid19 est un piège qui a pour nom Janus. • En annexe : « Des employés blancs d’un laboratoire américain ont été dans un “camp de rééducation” pour les convaincre de leur racisme » (Spoutnik-français) et « The ‘New Normal’ Is De-Normalization », de Charles Hugh Smith.

    Lire cet article
  • Notes sur le péril jaune-zombie   25/07/2020

    • Quelques mots à la suite d’un discours de Mike Pompeo, le secrétaire d’État qui “ment, trompe et vole” dans un éclat de rire si satisfait de lui-même. • Le 23 juillet donc, Pompeo a appelé à un rassemblement de toutes les démocraties du monde libre pour se préparer à une ‘croisade’ qui éradiquera de la surface de la terre, c’est sûr, le dragon maudit. • Il en est même à câliner les Russes, quasiment baptisés ‘démocrates’ pour l’occasion, pour qu’ils l’aident à faire tomber la Chine dans le piège de négociations nucléaires stratégiques. • Bien sûr, toute cette brillante mise en scène est baptisée une “nouvelle Guerre Froide“ et l’on vous avertit qu’elle pourrait, mais oui mais oui, tourner en guerre brûlante. • Que voilà une belle et bonne stratégie ! • Non-stratégie, vide de toute substance, creuse et molle, parfaitement à l’image des USA actuellement en cours de désintégration. • Bien qu’il s’agisse de Trump que l’on hait plus que tout bien entendu, d’une haine bien américaniste, tout le monde à Washington sera d’accord avec cette chose, cette non-stratégie, tant elle leur correspond si bien.

    Lire cet article
  • Notes sur “Mister Mao Goes to Washington   08/06/2020

    • Commençons par le plus “frais”, le plus spectaculaire dans un enchaînement sinon un déchaînement révolutionnaire de la situation aux USA : le comité municipal de Minneapolis, désavouant son maire malmené lors de séances de huées populaires, a décidé la dissolution de la police de la ville. • La nouvelle de la dissolution de la police est la plus notable d’une situation qui n’en manque pas.• Les USA États-Unis sont plus que jamais un pays incontrôlé désormais, et sans doute incontrôlable, vivant à un rythme étrange, dans une conjoncture où l’on ne sait plus où se trouve la légalité, quelles sont les autorités prépondérantes, les groupes d’influence, etc. • Des fractionnements de facto se développent. • Il n’est aujourd’hui plus du tout ridicule d’évoquer une “révolution culturelle“, une guerre civile, une désintégration sous forme de sécessions diverses. • Si vous voulez réduire cela, reductio ad absurdum, à une gentille révolution unanimiste, humaniste et salvatrice contre “racisme” et  “violences policières”, – libre à vous puisque qu'existe encore, à peu près, la liberté d’expression.

    Lire cet article
  • Notes sur une identité perdue   01/06/2020

    • Nous envisageons les événements si extraordinaires en cours aux USA d’un point de vue précisément expliqué et détaillé : la perte de l’identité américaine telle que l’Amérique se représentait elle-même à elle-même, de la fin de la Grande Dépression (début de la Seconde Guerre pour les USA) à la fin de la guerre froide. • Pour cela, nous remontons à une analyse d’un très grand historien-commentateur, William Pfaff, qui diagnostiquait, dès 1992, une crise d’identité majeure des USA après la fin de la guerre froide. • Notre thèse est que cette perte n’a jamais été ni dentifiée, ni comblée par conséquent. • Très logiquement dans ce cas, nous apprécions que les événements de la séquence2016-2020, qui s’accélèrent aujourd’hui dans un tourbillon infernal, marque l’arrivée à la maturation explosive de cette crise de l’identité perdue. • En même temps, bien entendu, la crise de l’américanisme nous signifie quelle est la substance de notre propre crise. • Bien entendu, nous n’y voyons que du feu, bien trop occupés à bavarder racisme, globalisation, vivre-ensemble, démocratie et déconfinement.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Simulacre de ‘retour à la normale’   27/02/2021

    • Articles du 27 février 2021. • Une frappe aérienne US en Syrie, la première depuis décembre 2019, contre des éléments du groupe Hachd al-Chaabi (FMP), identifié par le Pentagone comme un « groupe militant soutenu par l’Iran ». • Aussitôt, les interprétations foisonnent, prenant en compte différents points de vue et n’évitant pas les contradictions. • Il reste à mesurer la signification de l’acte dans le cadre général de la crise de l’américanisme, et par rapport à la tension conflictuelle régnant aux USA. • Contributions : dedefensa.org et Elijah J. Magnier.

    Lire cet article
  • La Covid à l’arme blanche   19/02/2021

    • Articles du 19 février 2021. • Peut-on envisager une structure d’opposition, de contestation radicale du Système, à l’occasion de la crise-Covid devenue ‘structure crisique’ (tension permanente) qui produit naturellement des réactions de plus en plus violentes dans le public ? • Un mouvement déjà organisé en Allemagne va dans ce sens. • Il inspire un texte exposant la logique de cette opposition radicale dans le but politique de la libération de l’hégémonie US sur l’Europe. • Contributions : dedefensa.org, Paul Craig Roberts et Klaus Madersbacher.

    Lire cet article
  • L’Art Contemporain (AC) de l’autodestruction   16/02/2021

    • Articles du 16 février 2021. • Une démonstration éblouissante et parfaitement constitutionnaliste de la façon dont les démocrates de la Chambre des Représentants ont piraté et désintégré les principes fondamentaux de la Grande République dans la seconde mise en accusation de Trump. • Pour l’auteur, un des meilleurs constitutionnalistes de l’État de Droit que prétendent être les USA, les démocrates ont pulvérisé le Droit d’une façon si radicale et partisane qu’il s'agit d’autodestruction. • Contributions : dedefensa.org, Jonathan Turley.

    Lire cet article
  • Démence hystérique et collective   05/02/2021

    • Textes du 5 février 2021. • A Davos, avec un discours que certains comparent à celui qu’il fit à Munich en 2007, Poutine a tendu un miroir aux Occidentaux : “Voyez ce que vous êtes devenu. Contemplez-vous et soyez inquiets”. • Il a tracé une description de la crise profonde où se débat l’Occident (bloc-BAO), donc le Système. • En appendice, il n’a pas manqué de décrire une sorte de “crise de la crise” : puisque la crise persiste, changeons la perception de la réalité et imposons une “réalité” sans crise. • Contribution : dedefensa.org et Alastair Crooke.

    Lire cet article
  • Biden & Navalny : un ReSet de quoi ?   02/02/2021

    • Articles du 2 février 2021. • Navalny vient d’être condamné à trois ans et demi de prison ferme (sursis d’une peine de 2014 transformée en prison ferme). • Mobilisation général des pays du bloc-BAO “exigeant” sa libération immédiate, pour lancer le mécanisme de ce qui semble aqnnoncer une crise-simulacre comme ces pays affectionnent particulièrement. • Dans l’attente de la suite, on s’attache à l’observation minutieuse de ce que fut la journée de “protestation”, dimanche en Russie. • Contributions de dedefensa.org et de Karine Bechet-Golovko.

    Lire cet article
  • En attendant César…   26/01/2021

    • Articles du 26 janvier 2021. • La chute de Trump et la ‘reprise en main’ du pouvoir par l’establishment/le DeepState vus dans le prisme ‘métahistoriquement structurant’ de la chute de la République romaine. • La même analogie avait été utilisée pour l’Union Européenne par l’historien belge David Engels, dans un livre (‘Le déclin’) qui a connu un beau succès. • La question est de savoir si Rome est notre indicateur métahistorique : l’ascension et la chute ? • Contributions : dedefensa.org et David Engels (pour Valeurs Actuelles).

    Lire cet article
  • Obiden’ ou ‘Obaden’ ?   17/01/2021

    • Articles du 17 janvier 2021. • Une vision très classique de ce que devrait être l’administration Biden, surnommée ‘Obaden’ ou ‘Obiden’ selon les époques : à peu près du même tonneau que celles de Bush et d’Obama, ou le Système continué. • Différence : des éléments extrêmement importants n’existaient pas du temps de ces deux fameux prédécesseurs. • Présentée ainsi, la prospective est logique, du type-« raison suffisant », mais sans doute insuffisante pour nos Derniers Temps. • Contributions : dedefensa.org, Chris Hedge et Glenn Greenwald.  

    Lire cet article
  • Confession d’un ennemi des GAFAM   13/01/2021

    • Articles du 13 janvier 2021. • Interview du fondateur et CEO du réseau social Gab.com qui apparaît aujourd’hui le mieux équipé pour faire face à l’attaque des GAFAM. • Contributions : dde.org et interview par Revolver.

    Lire cet article