Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de juillet 2017, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011 (dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2.000 à €3.000 par mois (« ... les montants de €2.000 et €3.000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui très largement les €2.000 et le reste à l’avenant, et nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007 et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de juillet 2017 atteignaient €978. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales: pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci.

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
juillet 2017 : 1055 € récoltés

1055 €
Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 09/07/2017 au 15/07/2017

• Puisque le G20 fut à peu près ce qu’on attendait de lui, – spectacle de divisions interminables, de mésententes à peine voilées, de rencontres tant attendues (voir le 6 juillet 2017, le 8 juillet 2017 et deux fois le 10 juillet 2017 et le 10 juillet 2017, le 13 juillet 2017),– le reste a suivi comme on l’attendait, toujours avec cette même marque du désordre sans fin. • Le désordre, aujourd’hui, on le trouve à Washington D.C. comme chacun sait et cela se déroule avec une extraordinaire résilience, sans que la tension, la fureur, l’invective, en un mot sans que la haine ne s’apaise un seul instant. (Voir le 4 juillet 2017, le 12 juillet 2017 et le 13 juillet 2017.) • A notre sens, le problème le plus aigu actuellement, c’est que bien peu de dirigeants et de directions ont compris et réalisé opérationnellement ce qui se passe à Washington D.C. ; c’est-à-dire qu’on ne peut plus parler “des USA” comme d’une entité, d’une puissance, et par conséquence d’une hégémonie, d’un interventionnisme, etc. ; parce qu’en réalité, il y a désormais deux USA, deux Washington D.C. , ceux que représente le président Trump, et ceux que représente le parti qui veut l’abattre, dont le fameux Deep State, et qu’il faut donc savoir évoluer et se situer par rapport à ces deux puissances opposées par une haine sans retour à l’intérieur de la puissance US. (Voir le 4 juillet 2017, le 12 juillet 2017 et le 14 juillet 2017.) • Nous ne voulons pas terminer cette revue sans adresser, au nom de PhG et pur saluer sa peine profonde, un dernier salut à l’animal sacré, à la compagne exemplaire qui l’a quitté, comme un de ces êtres qui chaque jour nous donne une leçon de vie sous notre regard en général absent, indifférent et si satisfait de lui : bon vent, Klara (le 7 juillet 2017).


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Nos dernières parutions

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

Le tonneau des Danaïdes du technologisme   19/07/2017

• Articles du 19 juillet 2017. • Budget sans précédent pour le Pentagone, officiel à $697 milliards, qu’il faut porter en réalité à $1.200/$1.300 milliards. • Le Pentagone est totalement enfermé dans une logique perverse de déconstruction de ses forces et de ses capacités : plus vous lui donnez d’argent, plus la situation empire. •  Trump, qui entend “réarmer” les USA, aboutira sans difficulté à son contraire, soit la “trumpisation” d’une situation déjà rocambolesque d’inefficacité. • Contributions : dedefensa.org et Ron Paul.

Faits et commentaires

De la B.A. à l’I.A.   19/07/2017

• « L’I.A. est un risque fondamental pour l'existence de la civilisation humaine », vient de répéter solennellement Elon Musk, entrepreneur et financier des matières de technologies liées à l’Intelligence Artificielle. • Il exprime une crainte déjà largement répandue sur les conséquences catastrophiques que l’I.A. pourrait amener très rapidement, avec des visions de cauchemar dont l’une est “la révolte des robots” et l’élimination de l’espèce par ces nouveaux maîtres du monde dotés de toute la grâce et la finesse impitoyable de l’I.A.. • Cette crise de l’I.A. est un deuxième “moment de vérité” de la science occidentale, après l’explosion de la première bombe atomique en juillet 1945. • Elle marque combien ce triomphe de la technologie constitue la marque fatale de l’inversion faustienne du technologisme participant à la crise d’effondrement du Système. • Dans la comparaison que nous faisons entre le “moment de vérité“ de la B.A. et celui de l’I.A., nous trouvons la différence entre la demi-mesure de l’inversion qu’est la représentation du modèle et la complète inversion qu’est le simulacre du modèle. • La puissante attaque de la cohérence du monde organisée par la déconstruction atteint les limites structurelles de la science et le destin de l’espèce humaine.

Les carnets de Nicolas Bonnal

Polanyi et la destruction destructrice du monde moderne   18/07/2017

On va être moins cool pour une fois. Alors qu’un écrivain allemand censuré (voyez Friedrich Zauner, Unz.com) parle des viols commis dans la bonne ville universitaire de Tübingen, on va évoquer ce monde moderne qui ne cesse de s’illustrer et de montrer content de lui-même. En Allemagne il est passé…

Ouverture libre

La “trumpisation” de l’Empire   17/07/2017

• Article du 17 juillet 2017. • Est-ce le paradoxe des paradoxes ? Toutes les erreurs, humeurs et autres fureurs de Trump vont-elles mener au miracle pur et unique : la fin de l’“Empire” ? • Contribution de Alfred W. McCloy.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Destin (?) de Macron   17/07/2017

17 juillet 2017 – Il y a eu cette rencontre Macron-Trump, comme il y avait eu une rencontre Trump-Poutine, comme il y a eu également une ou deux rencontres Poutine-Macron, et la perception qu’on a de ces rencontres, – quoi qu’il en soit de leurs contenues, – et cette même ligne…

Analyse

Notes sur leur House of Cards   16/07/2017

• Il n’est rien de plus probant de la crise d’effondrement du Système que certains “spectacles” que l’“industrie du spectacle” (ditto, le système de la communication, le maître du jeu aujourd’hui) produit, parce qu’en même temps que faire des dollars par millions sinon milliards il nous offre le spectacle de l’effondrement en même temps que le mode d’emploi. • La série TV The House of Cards, succès mondial, en est sans aucun doute l’un des exemples les plus achevés. • Nous en sommes à la Saison 5 et il nous est expliqué comment le Système est en train de s’autodétruire, à la grande terreur des penseurs infantiles qui avaient applaudi jusqu’ici et qui soudain s’effraient. • Lorsque le président Underwood (Kevin Spacey) nous annonce « ...Bienvenue à la mort de l’Âge de la Raison », il nous décrit symboliquement le désordre extraordinaire qui s’est saisi de Washington D.C. où tout désormais est réglé par le règne de la haine irrémédiable qui déchire les élites-Système jusqu'à l'arrêt de mort. • Le Système n’a besoin de nul autre que de lui-même pour mourir

Bloc-Notes

En remontant les Champs-Elysées...   14/07/2017

• Trump à Paris, avec Macron devant les glorieuses armées en marche, avec Melania en vedette américaine... • Une circonstance qui n’a pas enchanté Merkel, qui déteste Trump, ni le Deep State, qui suffoque de haine à ce seul nom. • Qui est gagnant, qui est perdant dans une telle partie ? • Ne consultez pas votre raison raisonnante, il y a longtemps qu’elle a jeté l’éponge. • Un épisode de plus, avec des effets de perception étonnants, dans une époque qu’il faut renoncer à comprendre pour lui extorquer quelque enseignement.

Ouverture libre

La crise Out Of The Matrix   14/07/2017

• Article du 14 juillet 2017. • On sait que le transhumanisme est une thèse sortie de la science-fiction pour se transformer en philosophie active de notre situation actuelle : nous y sommes. • Contribution de Jake Anderson.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Une histoire de l’Allemagne   13/07/2017

13 juillet 2017 – Voici une histoire de l’Allemagne qui n’a rien d’officiel, rien d’académique, rien d’estampillé conforme, rien de scientifiquement historiographique selon les canons de la chose. Mais elle ne me semble pas absurde et elle correspond complètement à une logique qui rejoint ma propre intuition métahistorique telle que…

Bloc-Notes

Russiagate : le “Barbare jubilant” est de retour   13/07/2017

• Pour symboliser l'atmosphère démente de Washington D.C. à l'heure du Russigate, voici le retour sur les grands réseaux sonores et furieux du colonel Ralph Peters, le “Barbare jubilant”. • Un état d'esprit absolument déchaîné selon une vision du monde démente. • Washington D.C.-Système s'est enflammé à nouveau à loccasion d'une rencontre entre le fils de Trump et une avocate russe il y a un an.  • On note tout de même qu'on a déjà vu cette avocate en bonne compagnie, avec l'ambassadeur McFaul et le sénateur McCain

Ouverture libre

La déconstruction de l’Union   12/07/2017

• Textes du 12 juillet 2017. • Ce que la vaillance et l’héroïsme des Sudistes n’ont pas réussi à faire, la peste de la déconstruction postmoderniste, doctrine implicite du Système dont les USA sont l’étendard, est en train de le faire aux USA. • A cet égard, Trump est un magicien déconstructeur qui, par inversion, est complètement antiSystème. • Mouvement silencieux, dont nul ne fait la publicité par haine d'admettre a possibilité des USA emportés dans la déstructuration-dissolution. • Contributions: dedefensa.org, Wayne Madsen.

Bloc-Notes

Israël vs Soros : qui est le déconstructeur ?   11/07/2017

• La Hongrie mène une campagne officielle contre Soros perçu comme un des acteurs-donateurs des courants migratoires qui déferlent sur l’Europe. • A cette occasion, il y a eu des signes d’antisémitisme contre lesquels l’ambassade d’Israël à Budapest a immédiatement réagi. • Mais tout aussi immédiatement, le ministère israélien des affaires étrangères a corrigé son ambassadeur en affirmant qu’il n’était pas question pour Israël de critiquer la campagne anti-Soros de la Hongrie. • Communauté de démarche Netanyahou-Orban.

Bloc-Notes

Poutine et Trump les yeux dans les yeux   10/07/2017

• Trump a-t-il interrogé Poutine : “Êtes-vous intervenu dans l'élection US ?” • Poutine a-t-il répondu : “Non”? • C’est ce qui semblait plus ou moins (?) acquis après la rencontre Trump-Poutine à Hambourg, en marge du G20. • Aussitôt sont venus, de Washington D.C. où l’on sait tout et où l’on voit tout, des échos bien différents. • Suggestion : pourquoi ne referait-on pas l’élection pour voir si les Américains eux-mêmes sont capables d’interférer dans leurs propres élections ? • Époque épuisante par son incapacité tout simplement à être...

Bloc-Notes

Ils se sont vus, ils se sont entendus...   08/07/2017

• La rencontre tant attendue entre Poutine et Trump, “entre le manipulateur et sa marionnette” diront certains à l’esprit vif, a eu lien en marge du G20. • Elle devait durer 35 minutes, elle en a duré 150, ce qui indique qu’il y a eu de la substance comme dans une véritable rencontre “au sommet”. • Les commentateurs décents y voient la victoire du bon sens, les autres crachent leur haine. • Qu’importe, et malgré cette belle tentative de remettre un peu d’ordre, le désordre du monde continue comme si rien d’autre ne pouvait se passer.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Klara pour l’éternité   07/07/2017

07 juillet 2017 – Il y a un peu plus de six ans, Margot nous avait quittés, après une affreuse agonie où elle avait montré cet héroïsme qui reste dans mon âme comme le dernier don de soi. J’avais écrit à ce propos, comme on peut les lire, quelques lignes…

Bloc-Notes

Merkel inaugure le G20 à la hache de guerre   06/07/2017

• Merkel accueille le Chinois Xi avec les plus grandes démonstrations d’amitié et confirme en tous points ce qu’elle pense de Trump, notamment en renouvelant sa déclaration de fin mai (“Les USA ne sont plus des partenaires fiables”). • Le G20 s’ouvre demain sous des auspices explosifs, avec le bloc-BAO déchiré par ses querelles internes tournant autour du président US et de sa politique America-First. • On voit mal comment l’un des deux adversaires trouverait quelque raison que ce soit de céder à l’autre tant la solidarité est absente.

Bloc-Notes

Tourbillon transatlantique   05/07/2017

• Brouille et confusion générale entre alliés du bloc-BAO, dans une situation fluide et insaisissable qu’écrase la crise du pouvoir de l’américanisme de Washington D.C. • L’Occident a perdu le cap ou bien il s’avère qu’il n’y a jamais eu de cap... • En attendant le G20 et le défilé des troupes du 14 juillet, on peut faire un rapide tour d’horizon et constater qu’il s’agit d’un de ces moment catastrophiques où un pays comme la France peut se réveiller de son long sommeil grotesque et s’affirmer de nouveau. • A Macron de voir, et de faire.

Faits et commentaires

Sous le regard du fantôme de l'Empire   04/07/2017

• Le 4 juillet est la fête nationale aux USA, et le deuxième anniversaire dans la crise du pouvoir de l’américanisme dont on peut dater l’origine à la déclaration de candidature de Trump, en juin 2015. • Hier, l’État du New Jersey a pris une décision importante pour la marche de la crise en identifiant les groupes dits-“Antifa” dont se réclament les groupes anti-Trump comme “terroristes”. • Ce 4 juillet ont lieu des rassemblements pour réclamer la destitution du président Trump. • Nous nous attachons dans ce F&C à un article d’un Pasteur de l’Université de Toledo qui donne une analyse théologique du mouvement actuel de contestation en l’identifiant comme une sorte de néo-Gnosticisme, c’est-à-dire assimilé à l’une des premières hérésies fondamentales du christianisme, aux origines de la formation de cette religion. • Auteur de Gnostic America, le Pasteur Burfeind est particulièrement bien placé pour effectuer une telle démarche. • Ainsi cette analyse amplifie-t-elle radicalement la crise de l’américanisme pour la transmuter en une crise fondamentale de notre civilisation (devenue contre-civilisation), donc en globalisant comme elle doit l’être la crise de Washington D.C.

Faits & Commentaires

  • De la B.A. à l’I.A.   19/07/2017

    • « L’I.A. est un risque fondamental pour l'existence de la civilisation humaine », vient de répéter solennellement Elon Musk, entrepreneur et financier des matières de technologies liées à l’Intelligence Artificielle. • Il exprime une crainte déjà largement répandue sur les conséquences catastrophiques que l’I.A. pourrait amener très rapidement, avec des visions de cauchemar dont l’une est “la révolte des robots” et l’élimination de l’espèce par ces nouveaux maîtres du monde dotés de toute la grâce et la finesse impitoyable de l’I.A.. • Cette crise de l’I.A. est un deuxième “moment de vérité” de la science occidentale, après l’explosion de la première bombe atomique en juillet 1945. • Elle marque combien ce triomphe de la technologie constitue la marque fatale de l’inversion faustienne du technologisme participant à la crise d’effondrement du Système. • Dans la comparaison que nous faisons entre le “moment de vérité“ de la B.A. et celui de l’I.A., nous trouvons la différence entre la demi-mesure de l’inversion qu’est la représentation du modèle et la complète inversion qu’est le simulacre du modèle. • La puissante attaque de la cohérence du monde organisée par la déconstruction atteint les limites structurelles de la science et le destin de l’espèce humaine.

    Lire cet article
  • Sous le regard du fantôme de l'Empire   04/07/2017

    • Le 4 juillet est la fête nationale aux USA, et le deuxième anniversaire dans la crise du pouvoir de l’américanisme dont on peut dater l’origine à la déclaration de candidature de Trump, en juin 2015. • Hier, l’État du New Jersey a pris une décision importante pour la marche de la crise en identifiant les groupes dits-“Antifa” dont se réclament les groupes anti-Trump comme “terroristes”. • Ce 4 juillet ont lieu des rassemblements pour réclamer la destitution du président Trump. • Nous nous attachons dans ce F&C à un article d’un Pasteur de l’Université de Toledo qui donne une analyse théologique du mouvement actuel de contestation en l’identifiant comme une sorte de néo-Gnosticisme, c’est-à-dire assimilé à l’une des premières hérésies fondamentales du christianisme, aux origines de la formation de cette religion. • Auteur de Gnostic America, le Pasteur Burfeind est particulièrement bien placé pour effectuer une telle démarche. • Ainsi cette analyse amplifie-t-elle radicalement la crise de l’américanisme pour la transmuter en une crise fondamentale de notre civilisation (devenue contre-civilisation), donc en globalisant comme elle doit l’être la crise de Washington D.C.

    Lire cet article
  • De l’importance de la crise de Washington D.C.   18/06/2017

    • Chaque jour voit l’avancement de la crise du pouvoir de l’américanisme à Washington D.C. : c’est ainsi en effet qu’il faut la nommer, d’une façon impérative, et non plus la “crise de la présidence Trump” ou de toute autre étiquette du genre. • C’est la crise du pouvoir de l’américanisme mais aussi la crise de déconstruction et d’effondrement des USA, comme le montre déjà le comportement des États de l’Union (dont la Californie, le Washington, New York) regroupés au sein de USCA. • A Washington D.C., les instruments légaux sont désormais en place, avec l’enquête du Conseiller Spécial Mueller, pour poursuivre “légalement” et en toute impunité une chasse aux sorcières anti-Trump dans le cadre du simulacre-Russiagate qui doit nécessairement aboutir, selon Newt Gingrich, à l’une ou l’autre mise en accusation. • D’une façon générale, l’affrontement ne cesse de se charger de passion et de haine et l’on ne distingue plus la moindre issue qui ne précipite pas une crise générale des USA, guerre civile ou/et dislocation... • Il ne semble pas, et c’est notre principal constat, que les divers acteurs hors-USA se rendent compte de ce que signifie un tel événement, par ailleurs inévitable, sinon souhaitable. • ... Sauf peut-être la Russie, qui a vécu cette sorte de drame, une dimension en-dessous.

    Lire cet article
  • Le simulacre transatlantique sanctionné   16/06/2017

    • Bien entendu, à côté de Trump et de ses diverses folies, il n’est pas question que le Congrès, qui prétend pourtant lui faire la leçon, soit en reste. • Il ne l’est pas puisqu’il a voté (le Sénat, en attendant la Chambre) des sanctions antirusses supplémentaires, avec la sempiternelle rengaine de l’Ukraine, de la Syrie, et, nouvelle recrue pour ce domaine des sanctions, l’affaire Russiagate où la culpabilité est donc proclamée avant que le procès n’ait lieu à partir d’un imposant dossier d’affirmations furieuses, avec en plus l’avantage de ne présenter strictement aucune preuve de cette responsabilité. • A côté de ce désordre indicible quoiqu’habituel, le Congrès ajoute de nouvelles sanctions contre l’Iran parce que l’Iran est “la mère de tous les terrorismes”. • Les Européens n’apprécient aucune de ces initiatives parce que les sanctions antirusses les frappent directement et qu’ils tiennent au traité avec l’Iran. • Les Allemands et les Autrichiens ont fait communiqué commun pour dénoncer le vote du Sénat qui s’attaque directement aux européens dans le développement du projet du gazoduc NordStream-2, venu de Russie vers l’Europe (l’Allemagne). • Conclusion : Le Congrès vaut bien Trump dans sa posture anti-européenne et l’architecture transatlantique poursuit sa dissolution accélérée.

    Lire cet article
  • La “trumpisation” est totale...   11/06/2017

    • Qui saura dire ce que signifie cette crise autour du Qatar, quelle est la position des USA et sur quoi tout cela peut déboucher. • La crise est désormais complètement noyée dans ce que le ministre des affaires étrangères allemand nomme “trumpisation”. • En 4-5 jours, Trump a changé deux fois de position et s’est trouvé en opposition avec son secrétaire d’État, pour pouvoir mieux clamer que Tillerson et lui étaient d’accord. • Autour du Qatar, on est au bord d’une terrible explosion ou il s’agit d’une sorte de crise-bouffe. • A Washington D.C., la crise est en plein régime-turbo, là aussi “trumpisation”, tout le monde se précipitant dans le piège que la dynamique antiSystème hors de toute impulsion humaine sécrète d’elle-même. • L’incohérence, la bouffonnerie de ce président, son gouvernement d'humeurs et des lubies, ses affirmations grotesquement hypocritiques, enragent ses adversaires et navrent ses partisans, le tout conduisant à la prolifération de ce désordre nommé “trumpisation”. • Personne ne le sait, personne ne l’élabore, personne ne le comprend rationnellement, — et Trump encore moins que les autres, lui qui croit bien faire, – mais ce désordre-là, la “trumpisation”, est la formule maîtresse pour conduire le Système à son autodestruction.

    Lire cet article
  • Merkel et son “Moment décisif” : quels effets ?   29/05/2017

    • Ce fut, dans la foulée des folies d’affrontement des sommets de l’OTAN et du G6+1 (ou G7-1), un événement d’une considérable importance, certainement du point de vue de cette symbolique transatlantique qui nous a habitués depuis plus d’un demi-siècle à l’exercice honteux de la “servitude volontaire” des dirigeants européens vis-à-vis des USA. • Ce fut, dimanche, à Munich, après la réunion de vendredi-samedi en Sicile, ce qu’on nomme unanimement désormais le “Watershed Moment” d’Angela Merkel disant leur fait aux USA : “Puisqu’il en est ainsi [à cause de l’immonde Trump], nous nous passerons de vous pour construire notre futur grandiose, allemand et européen”. • Ne craignons pas la résurrection du Reich ni l’affrontement bloc contre bloc (Europe et USA), parce qu’il ne s’agit nullement de cela, selon notre point de vue, – ni Reich, ni blocs mais processus vertueux de déstructuration-dissolution. • La sortie de Merkel après les extravagances de Trump c’est une étape, certes importante et spectaculaire, et même symbolique, mais pas autre chose qu’une étape accélérant le processus de déstructuration-dissolution de ce que nous nommons “bloc-BAO”.  

    Lire cet article
  • Russiagate, simulacre extrême   22/05/2017

    • Le scandale Russiagate qui fait de l’ami-Trump, candidat de fortune puis président d’infortune, un Siberian Candidate-President complètement manipulé par la Russie, au service des Russes, travaillant pour les Russes, est une des très-grandes créations du grotesque sublime de la postmodernité. • Il n’y a rien pour substantiver cette accusation qui forme le fond de notre réflexion politique et de notre édification morale depuis dix mois, absolument rien ! • ... Ce qui prouve qu’après tout, l’absence de preuve est la preuve ultime, quasiment la preuve divine de la véracité de l’accusation immédiatement transmutée en verdict-accusation-exécution. • Ce “scandale” est le plus sublime simulacre dont ait accouché la postmodernité, calquant ses actes et ses convictions sur les traces des déconstructeurs qui dessinent les plans de l’architecture de notre époque. • Ce simulacre est en effet si sublime qu’il emprisonne et oblige ses fondateurs et ses zélés partisans, les poussant sans cesse à une épuisante confrontation avec les vétrités-de-situation. • Voici la plus sublime capacité de destruction du pouvoir washingtonien qui ait été mise en route, par l'outil de l’autodestruction.

    Lire cet article
  • Triste(s) État(s) de l’Union   19/05/2017

    • Fort peu connu, – “et pour cause” pourrait-on remarquer tant on a appris à écarter la publicité des choses importantes, – le Conventionnal of States Project (CSP) qui propose aux États de l’Union une Convention pour élaborer un amendement à la Constitution des USA, a enregistré son douzième État (le Missouri) sur les 34 qui lui sont nécessaires pour atteindre le niveau légal. • Lancé en 2015, le CSP se propose d’apporter un amendement qui priverait le gouvernement fédéral (Congrès, administration, etc.) d’une partie de ses pouvoirs. • Il s’agit d’un projet de “dé-fédéralisation” des USA qui constate que Washington D.C., devenu “ou of control”, est incapable de gérer la situation des USA et laisse s’accumuler une dette catastrophique, tout cela justifiant qu’on le prive d’une partie de ces pouvoirs. • Cette initiative, qui est absolument conforme à la légalité constitutionnelle (c’est la législature des États qui votent l’adhésion au projet) nous paraît essentielle en ce qu’elle attaque le cœur même du pouvoir-Système qui maintient l’état de crise permanent actuel : elle tend à dissoudre la structure déstructurante du monde. • Un commentaire du colonel Lang à ce propos : «nous sommes dans un cadre potentiel de dissolution de l'Union qui ressemble à celui de 1859».

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • En remontant les Champs-Elysées...   14/07/2017

    • Trump à Paris, avec Macron devant les glorieuses armées en marche, avec Melania en vedette américaine... • Une circonstance qui n’a pas enchanté Merkel, qui déteste Trump, ni le Deep State, qui suffoque de haine à ce seul nom. • Qui est gagnant, qui est perdant dans une telle partie ? • Ne consultez pas votre raison raisonnante, il y a longtemps qu’elle a jeté l’éponge. • Un épisode de plus, avec des effets de perception étonnants, dans une époque qu’il faut renoncer à comprendre pour lui extorquer quelque enseignement.

    Lire cet article
  • Russiagate : le “Barbare jubilant” est de retour   13/07/2017

    • Pour symboliser l'atmosphère démente de Washington D.C. à l'heure du Russigate, voici le retour sur les grands réseaux sonores et furieux du colonel Ralph Peters, le “Barbare jubilant”. • Un état d'esprit absolument déchaîné selon une vision du monde démente. • Washington D.C.-Système s'est enflammé à nouveau à loccasion d'une rencontre entre le fils de Trump et une avocate russe il y a un an.  • On note tout de même qu'on a déjà vu cette avocate en bonne compagnie, avec l'ambassadeur McFaul et le sénateur McCain

    Lire cet article
  • Israël vs Soros : qui est le déconstructeur ?   11/07/2017

    • La Hongrie mène une campagne officielle contre Soros perçu comme un des acteurs-donateurs des courants migratoires qui déferlent sur l’Europe. • A cette occasion, il y a eu des signes d’antisémitisme contre lesquels l’ambassade d’Israël à Budapest a immédiatement réagi. • Mais tout aussi immédiatement, le ministère israélien des affaires étrangères a corrigé son ambassadeur en affirmant qu’il n’était pas question pour Israël de critiquer la campagne anti-Soros de la Hongrie. • Communauté de démarche Netanyahou-Orban.

    Lire cet article
  • Poutine et Trump les yeux dans les yeux   10/07/2017

    • Trump a-t-il interrogé Poutine : “Êtes-vous intervenu dans l'élection US ?” • Poutine a-t-il répondu : “Non”? • C’est ce qui semblait plus ou moins (?) acquis après la rencontre Trump-Poutine à Hambourg, en marge du G20. • Aussitôt sont venus, de Washington D.C. où l’on sait tout et où l’on voit tout, des échos bien différents. • Suggestion : pourquoi ne referait-on pas l’élection pour voir si les Américains eux-mêmes sont capables d’interférer dans leurs propres élections ? • Époque épuisante par son incapacité tout simplement à être...

    Lire cet article
  • Ils se sont vus, ils se sont entendus...   08/07/2017

    • La rencontre tant attendue entre Poutine et Trump, “entre le manipulateur et sa marionnette” diront certains à l’esprit vif, a eu lien en marge du G20. • Elle devait durer 35 minutes, elle en a duré 150, ce qui indique qu’il y a eu de la substance comme dans une véritable rencontre “au sommet”. • Les commentateurs décents y voient la victoire du bon sens, les autres crachent leur haine. • Qu’importe, et malgré cette belle tentative de remettre un peu d’ordre, le désordre du monde continue comme si rien d’autre ne pouvait se passer.

    Lire cet article
  • Merkel inaugure le G20 à la hache de guerre   06/07/2017

    • Merkel accueille le Chinois Xi avec les plus grandes démonstrations d’amitié et confirme en tous points ce qu’elle pense de Trump, notamment en renouvelant sa déclaration de fin mai (“Les USA ne sont plus des partenaires fiables”). • Le G20 s’ouvre demain sous des auspices explosifs, avec le bloc-BAO déchiré par ses querelles internes tournant autour du président US et de sa politique America-First. • On voit mal comment l’un des deux adversaires trouverait quelque raison que ce soit de céder à l’autre tant la solidarité est absente.

    Lire cet article
  • Tourbillon transatlantique   05/07/2017

    • Brouille et confusion générale entre alliés du bloc-BAO, dans une situation fluide et insaisissable qu’écrase la crise du pouvoir de l’américanisme de Washington D.C. • L’Occident a perdu le cap ou bien il s’avère qu’il n’y a jamais eu de cap... • En attendant le G20 et le défilé des troupes du 14 juillet, on peut faire un rapide tour d’horizon et constater qu’il s’agit d’un de ces moment catastrophiques où un pays comme la France peut se réveiller de son long sommeil grotesque et s’affirmer de nouveau. • A Macron de voir, et de faire.

    Lire cet article
  • “Dé-trumpiser” Trump au risque de se “trumpiser”...   30/06/2017

    • Un épisode étrange de plus autour de la situation en Syrie a animé cette semaine à Washington D.C. • Cette fois, l’administration Trump n’a eu besoin de personne d’autre qu’elle-même pour mener le jeu, créer un désordre fictif (l’annonce d’une attaque chimique d’Assad-évidemment en Syrie), et clamer ensuite qu’elle parvenait à elle seule à contenir ce désordre fictif (l’attaque n’aura pas lieu). • La “trumpisation” se poursuit et ne cesse de compliquer la situation dans des épisodes de plus en plus étranges...

    Lire cet article
  • Censure et vertu-Système contre Seymour Hersh   28/06/2017

    • L’article de Seymour Hersh démontant le montage de l’“attaque chimique” du 4 avril et la riposte de Trump le 6 avril, a été l’occasion d’une polémique enragée où l’on a pu constater à quel niveau d’antagonisme le Système poussait ses interventions. • L’article est ignoré par la presseSystème tandis que divers commentateurs anti-Assad manipulés le prennent pour cible. • La décadence accélérée de la liberté et du crédit de la presse est prodigieux, lorsqu’on compare l’accueil qu’on faisait à Hersh il y a dix ans.

    Lire cet article
  • “Trumpisation” accélérée des Saoud   26/06/2017

    • Avec son nouveau Prince bientôt Roi-à-la-place-du-Roi, l’Arabie entend ne pas laisser aller à vau l’eau son conflit avec le Qatar. • L’ultimatum lancé avant-hier par l’Arabie était évidemment inacceptable et il était fait pour cela : le Qatar l’a repoussé avec indignation. • En bonne comptabilité, on dira que tout est prêt pour un conflit (certains parient pour une opération de regime change, etc.). • Les Turcs (et les Iraniens) soutiennent le Qatar, l’Arabie a des alliés officiels et un officieux (Israël) tandis que les USA musardent de l’un à l’autre...

    Lire cet article
  • Qui expliquera aux soldats US ce qu’ils font en Syrie ?   24/06/2017

    • Un professeur de sociologie militaire explique que les soldats US en Syrie sont nerveux et restent très prudents. • « Ils ne comprennent pas pourquoi ils se trouvent en Syrie », explique le Russe Viacheslav Smirnov. • Certes, il doit s’agir d’un complot russe, comme d’habitude. • Mais à part cela, il se trouve qu’effectivement en Syrie après tant d’autres pays envahis, et en Syrie comme phase terminale parallèlement au désordre qui envahit Washington D.C., le pseudo-Empire est psychologiquement et absolument aux abois.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur leur House of Cards   16/07/2017

    • Il n’est rien de plus probant de la crise d’effondrement du Système que certains “spectacles” que l’“industrie du spectacle” (ditto, le système de la communication, le maître du jeu aujourd’hui) produit, parce qu’en même temps que faire des dollars par millions sinon milliards il nous offre le spectacle de l’effondrement en même temps que le mode d’emploi. • La série TV The House of Cards, succès mondial, en est sans aucun doute l’un des exemples les plus achevés. • Nous en sommes à la Saison 5 et il nous est expliqué comment le Système est en train de s’autodétruire, à la grande terreur des penseurs infantiles qui avaient applaudi jusqu’ici et qui soudain s’effraient. • Lorsque le président Underwood (Kevin Spacey) nous annonce « ...Bienvenue à la mort de l’Âge de la Raison », il nous décrit symboliquement le désordre extraordinaire qui s’est saisi de Washington D.C. où tout désormais est réglé par le règne de la haine irrémédiable qui déchire les élites-Système jusqu'à l'arrêt de mort. • Le Système n’a besoin de nul autre que de lui-même pour mourir

    Lire cet article
  • Notes sur Fabulation D.C.   02/07/2017

    • Selon notre comptabilité, cela fait un an ce mois de juillet que l’actuelle crise du pouvoir de l’américanisme est entrée dans sa phase paroxystique. • C’est en juillet 2016 que Trump a été désigné candidat du parti républicain (et Hillary Clinton candidate démocrate) et c’est en juillet 2016 qu’a été monté et lancé ce qu’on a depuis nommé le Russiagate qui repose sur l’accusation que la Russie a interféré sur la campagne présidentielle au profit de Trump. • Au début de cette séquence, on pouvait penser que la crise commencerait à décroître et cesserait une fois faite l’élection de novembre, quel que soit l’élu, comme il est de coutume dans les élections présidentielles les plus disputées. • il n’en a rien été, et même au contraire. • Une fois Trump élu, la crise a encore accéléré et s’est amplifiée, suscitant une paralysie complète du pouvoir de l’américanisme, y compris et plus que jamais depuis l’entrée en fonction de Trump. • Même si Russiagate perd de plus en plus de crédit, la crise est ancrée dans une  haine sans fin, avec trois acteurs principaux alimentant un désordre extrême : Trump, le parti démocrate et la presseSystème. • Cette semaine qui se termine montre que nous sommes dans une crise dont nul ne peut distinguer le terme.

    Lire cet article
  • Notes sur la possibilité d’une “divine surprise”   25/06/2017

    • Macron était annoncé comme une catastrophe à tous égards (de notre point de vue). • Dans ce “tous égards” se trouvait la politique étrangère qui ne pouvait être que celle des globalistes soumise à la bureaucratie UE, continuation de la chose molle-conforme Hollande venue de la frénésie sarkozyste. • Mais il y a eu le sommet de Versailles, la visite du ministre Le Drian à Moscou, la conférence de presse de Macron où il a été annoncé cette chose peu ordinaire qu’il était dans l’intention du nouveau président d’abandonner la politique néoconservatrice. • Dans les domaines aussi sensibles que les relations avec la Russie et la Syrie, Macron semble avoir amorcé un virage profond et extrêmement intéressant. • Pour l’instant, nous ne pouvons qu’enregistrer les faits et mesurer leur différence d’avec ce que l’on attendait, disons instinctivement. • Néanmoins, il y a assez de faits pour admettre qu’il s’avère qu’il s’agit de plus en plus d’une ligne politique spécifique qui rompt complètement avec les deux quinquennats précédents. • Si c’est le cas, on peut parler effectivement de rien de moins que de la possibilité d’une “divine surprise”.

    Lire cet article
  • Notes sur le bateau ivre, de la Syrie au NYT   21/06/2017

    • Depuis dimanche, la tension règne à nouveau en Syrie, à son plus haut niveau comme d’habitude, à cause de la destruction par un avion de combat US d’un chasseur-bombardier Su-22 syrien dans des conditions pour le moins contestées et probablement hautement contestables comme d’habitude pour les forces armées des USA. • La Russie, en tant qu’alliée de la Syrie et signataire de divers accords, notamment avec les USA (accord de “dé-conflictuation”), a répondu par un avertissement sévère qui impliquerait une intervention de sa part, notamment avec la possibilité d’utiliser ses capacités anti-aériennes qui sont aujourd’hui très importantes en Syrie au point de leur assurer un véritable contrôle de l’espace aérien. • Derrière cet incident, y a-t-il la recherche, du côté de certains forces du côté US, d’un affrontement avec la Russie ? Non seulement le New York Times semble le penser mais il le recommande. • En attendant, l’incident a poussé l’Australie à quitter la “coalition” US, alors que ce pays a toujours soutenu les USA dans ses diverses aventures avec la plus grande ardeur. • C’est un signe capital du changement de comportement de ses alliés du bloc-BAO vis-à-vis des USA.

    Lire cet article
  • Notes sur “The Russians are coming !   12/11/2017

    • L’audition au Sénat de Comey, le directeur du FBI viré (“You’re fired !”) par Trump, a été sensationnelle par son inconsistance. • Il a été mis en évidence qu’aucune charge sérieuse ne pèse sur Trump et que plus que jamais Washington D.C. veut la peau de Trump. • Nous avons franchi un tournant de plus dans la crise-labyrinthe où Washington D.C. s’englue depuis deux ans. • De toutes les façons, on songe à une nouvelle audition de Comey. • Il n’y a aucun espoir que Washington D.C. puisse se sortir de ce cloaque gluant, car il est impossible de résoudre une crise-simulacre par la démonstration d’une réalité dont on réfute l’ontologie. • Plus que jamais la vraie-vérité contenue dans ce simulacre suprême est résumée par cette affirmation qui résonnait déjà dans la paranoïa des années 1950 et des années 1960, et que Comey lui-même a répercuté : “The Russians are coming ! The Russians are coming !”. • Dans cette superbe logique, on ne s’étonnera pas que les complots (comment abattre Trump ? Comment bloquer son action ?) se préparent à ciel ouvert dans les ssociations les plus huppées et les plus professionnelles. • Pendant ce temps, on cause “été chaud”, avec diverses tentatives insurrectionnelles de la légalité sociétale-progressist. • Bref, pathology as usual...

    Lire cet article
  • Notes sur une dés-union climatique   04/06/2017

    • Nous examinons ici les effets et les conséquences de la décision de Donald Trump de faire sortir les USA de l’accord de Paris, dans les domaines politiques les plus importants, – et il y en a, de très importants. • Il s’agit, pour nous, de laisser complètement de côté le fond du problème (crise climatique ou pas, pollution, effets sur l’économie, etc.) pour examiner ce que cette crise dans la crise (interne du bloc-BAO), elle-même dans la crise (Grande Crise Générale du Système), apporte à sa matrice originelle... • En effet, cette crise conjoncturelle apporte des aliments puissants à la Grande Crise Générale du Système, non seulement par ses effets de rupture à l’intérieur du bloc-BAO mais aussi et surtout par les fractures qu’elle officialise dans la structure opérationnelle fondamentale du Système que sont les USA. • Nos diverses observations et réflexions nous conduisent à constater que l’essentiel qui émerge de cet épisode nous conduit à nouveau à la crise fondamentale de l’américanisme, avec l’affirmation illégale d’un pouvoir autonome prétendant avoir des liens directs avec des pouvoirs extérieurs d’ores et déjà de trois États importants : la Californie, New York et Washington, regroupés dans une United States Climate Alliance contre la décision de Trump (USCA vs USA ?).

    Lire cet article
  • Notes sur le vaisseau-fantôme, alias G6 + 1   28/05/2017

    • Fin de semaine très rock’n’roll pour les amis de l’OTAN, de l’UE et du G7 (dites G6+1, cela vaut mieux pour votre sauvegarde), après quelques réunions particulièrement instructives. • Ainsi ont-ils pu voir pour la première fois le monstre droit dans les yeux et, pour tout dire, le résultat n’est pas fameux. • Quelle que soit sa position à Washington D.C., entre FBI, Congrès et Russiagate (et qui peut dire précisément quelle est cette position ?), Donald Trump a agi avec une brutalité et une détermination sans faille, dans une pure position d’America Firster selon les conceptions d’un businessman de la Grande République : passez à la caisse, tous ! • L’impression laissée par le sommet de l’OTAN, une rencontre de la junte de l’UE et le G7 en Sicile, devenu là-bas G6+1, cette impression est tout simplement horrible. • Trump n’est pas vraiment un négociateur, il est plutôt du type : “tout ce qui est à moi est à moi, tout ce qui est à vous est négociable”. • Et, dans cas très particulier des relations commerciales et économiques, il n’est pas du tout assuré que le Deep State soit contre Trump, et même au contraire. • L’autre Donald (Tusk) avait raison : les USA sont une méchante “menace” contre l’UE...

    Lire cet article
  • Notes sur la valse des marionnettes   15/05/2017

    • Pour traiter de cette question, nous avons créé un néologisme qui n’est pas extrêmement élégant, qui est la “marionnettisation” des directions politiques, qui nous semble de pratique sinon courante, du moins de plus en plus importante de la part du bloc-BAO, d’abord de lui et maintenant en lui-même. • Nous partons, pour la période où nous nous trouvons qui a commencé avec 9/11, de l’exemple désormais historique de quelques “marionnettes” fameuses installées par les USA à la tête de pays “conquis” après les agressions qu’on sait, Karzaï en Afghanistan et Maliki en Irak. • Les deux marionnettes se sont révélées très peu malléables, et même franchement antagonistes à l’égard des intérêts US dans les pays dont elles héritèrent. • Cette technique avec les mêmes effets a été transposée dans les mêmes conditions à d’autres “conquêtes” intermédiaires (l’Ukraine). • Aujourd’hui, il nous semble qu’on peut envisager que des variantes plus sophistiquées, – on se trouve dans des pays avancés de la civilisation, – sont appliquées ou en voie de l’être, notamment aux USA et en France. • Les effets ne sont pas et, à notre sens, ne seront pas exaltants et risqueraient même d’être tout simplement contre-productifs. • Plus que donner des assurances de stabilité du pouvoir au Système, ils ne font que montrer l’aggravation de la crise du Système dans les pays qui le représentent le plus directement.

    Lire cet article
  • Notes sur la Longue Marche du Système   27/04/2017

    • Voici quelques considérations sur la situation du Système en marche dans une Longue Marche à un rythme étourdissant, notamment aux USA bien entendu, avec les diverses affaires en cours. • On fait donc un tour d’horizon passant par l’Afghanistan, par la Corée du Nord, par la Syrie, par Washington D.C. et même la France en plein régime d’“hystérisation”. • Les nouvelles défilent à une cadence accélérée, comme la Corée du Nord proche de la Troisième Guerre mondiale il y a trois jours et aujourd’hui classée dans la catégorie d’un simple petit épisode diplomatique d'une politique sans changement depuis 30 ans. • Nous voulons montrer l’extraordinaire tourbillon des événements qui se résument à des agitations folles de communication d’une part, à des situations catastrophiques gelées d’autre part. • Les acteurs-sapiens ont bien sûr leur part, avec en tête l’inévitable et bombastique Donald Trump qui virevolte de Trump 1.0 à Trump 2.0, qui est comme une marionnette du Deep State qui semblerait parfois faire du Deep State sa marionnette. • Dans cette étrange sarabande, un Macron En Marche ne dépare pas tant il semble lui aussi dans un étrange état de possession, tandis qu’une Le Pen paraît parfois être une bombe à retardement sur le point d’éclater...

    Lire cet article
  • Notes sur les Tomahawk au Pays des Merveilles   09/04/2017

    • Voici quelques nouvelles impressions et observations sur cette “étrange attaque” contre la Syrie de la nuit du 6 avril, selon un autre point de vue qui tente d’embrasser l’aspect collectif de l’évènement, essentiellement aux USA. • Il ne convient donc pas de savoir de quelle politique il s’agit, de quel Trump il est question, de quelle situation syrienne l’on parle ou de quelles réactions russes l’on discourt, mais effectivement de quels événements nous sommes les témoins et peut-être les victimes lorsque nous nous tournons vers Washington D.C. d’où tout est parti et vers où tout revient. • La question est bien de savoir s’il ne s’agit pas d’une sorte de fiction du type-téléréalité, fiction la plus grossière qu’on puisse concevoir, et à laquelle tous les personnages, y compris et surtout Trump et le désordre de son administration, participent. • Devant les événements en cours avec cette attaque et ce qu’elle nous dit de Washington D.C., la raison d’un Alexander Mercouris semble baisser les bras, frappée de stupeur par le “dysfonctionnement et la dangerosité du système US” pour nous tous. • Ray McGovern, vieux briscard venu de la CIA à la dissidence antiSystème ne trouve comme explication qu’un dialogue de la chère Alice au Pays des Merveilles, où règne la folie.

    Lire cet article
  • Notes sur la transversale des fureurs ultimes   25/03/2017

    • Nous faisons un parallèle, ou une analogie entre les deux campagnes/élections présidentielles, USA-2016 et France-2017, pour trouver ce qui, à notre sens, les unit indissolublement, jusqu'au-delà d'elles-mêmes. • Il est inutile de chercher des jugements idéologiques, des appréciations morales, des références aux “valeurs“ comme il est coutumier de faire dans les talk-shows et les colonnes de la presseSystème. • Il est inutile de chercher des similitudes de comportement, d’action, de positions et de décisions, entre les acteurs-figurants de ces grands événements politiques. • Il s’agit d’en faire le constat, – Trump battu par ceux qu’il était censé défendre dans la question de la sécurité sociale (Ryancare), Trump sur la voie d’être confirmé dans son accusation d’avoir été écouté (Watergate-2.0), ou bien encore Le Pen à Moscou pour-horreur rencontrer Poutine, – et d’observer que toutes ces agitations n’ont aucune valeur fondatrice mais soulignent par contre la puissance et le sens des événements. • Pour nous, USA-2016 et France-2017 sont étroitement liés, et il ne faudrait pas s’étonner qu’à la “guerre civile” répondît une “crise de régime” en France. • Les événements s’en chargent.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Israël et la “fatigue syrienne”   21/07/2017

    • Article du 21 juillet 2017. • Analyse de la position d’Israël, et notamment de ses changements d’orientation, après l’accord (Jordanie-Russie-USA) dans la zone Sud-Ouest de la Syrie. • Contribution de dde.org et d’Alastair Crooke.

    Lire cet article
  • Le tonneau des Danaïdes du technologisme   19/07/2017

    • Articles du 19 juillet 2017. • Budget sans précédent pour le Pentagone, officiel à $697 milliards, qu’il faut porter en réalité à $1.200/$1.300 milliards. • Le Pentagone est totalement enfermé dans une logique perverse de déconstruction de ses forces et de ses capacités : plus vous lui donnez d’argent, plus la situation empire. •  Trump, qui entend “réarmer” les USA, aboutira sans difficulté à son contraire, soit la “trumpisation” d’une situation déjà rocambolesque d’inefficacité. • Contributions : dedefensa.org et Ron Paul.

    Lire cet article
  • La “trumpisation” de l’Empire   17/07/2017

    • Article du 17 juillet 2017. • Est-ce le paradoxe des paradoxes ? Toutes les erreurs, humeurs et autres fureurs de Trump vont-elles mener au miracle pur et unique : la fin de l’“Empire” ? • Contribution de Alfred W. McCloy.

    Lire cet article
  • La crise Out Of The Matrix   14/07/2017

    • Article du 14 juillet 2017. • On sait que le transhumanisme est une thèse sortie de la science-fiction pour se transformer en philosophie active de notre situation actuelle : nous y sommes. • Contribution de Jake Anderson.

    Lire cet article
  • La déconstruction de l’Union   12/07/2017

    • Textes du 12 juillet 2017. • Ce que la vaillance et l’héroïsme des Sudistes n’ont pas réussi à faire, la peste de la déconstruction postmoderniste, doctrine implicite du Système dont les USA sont l’étendard, est en train de le faire aux USA. • A cet égard, Trump est un magicien déconstructeur qui, par inversion, est complètement antiSystème. • Mouvement silencieux, dont nul ne fait la publicité par haine d'admettre a possibilité des USA emportés dans la déstructuration-dissolution. • Contributions: dedefensa.org, Wayne Madsen.

    Lire cet article
  • Trump : une “offre” nouvelle pour la destitution ?   11/07/2017

    • Article du 11 juillet 2017. • Une affaire impliquant “les affaires” (business) du prtésident Donald Trump et de son gendre Kushner, et la querelle Arabie-Qatar : est-ce une vraie cause de destitution ? • Contribution d’Eric Zuesse.

    Lire cet article
  • Vision du G20   10/07/2017

    • Article du 10 juillet 2017. • Une appréciation générale de la réunion du G20 à Hambourg les 7 et 8 juillet 2017 : les nouvelles divisions et le nouveau désordre du monde multipolaire  rè!tnent. • Contribution de Jacques Sapir.

    Lire cet article
  • Aveugle et fou, marchant vers les abysses de la Chute   09/07/2017

    • Article du 09 juillet 2017. • Sur le monde tel qu'il est en vérité aujourd'hui, aveuglement et folie, dirigé par des psychopathes gavés d'hypocrisie et d'hybris : un monde pour la Fin des Temps. • Contribution : Peter Koenig.

    Lire cet article